AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le loup en slip tome 2 sur 8

Mayana Itoïz (Illustrateur)
EAN : 9782505070405
40 pages
Dargaud (10/11/2017)
4.28/5   236 notes
Résumé :
L'hiver arrive, il neige, il fait froid... Grognon, le loup répète sans cesse : "on se les gèle !". Mais que peut-il donc bien se geler, lui qui est toujours en slip ? Les habitants de la forêt vont vite devoir le découvrir s'ils ne veulent pas que leur compagnon redevienne le grand méchant loup qui les terrorisait autrefois !
Que lire après Le loup en slip, tome 2 : Le loup en slip se les gèle méchammentVoir plus
Sous les arbres, tome 1 : L'automne de M. Grumpf par Dav

Sous les arbres

Dav

4.46★ (382)

4 tomes

Loup gris, tome 1 : La bonne humeur de Loup gris par Bizouerne

Loup gris

Gilles Bizouerne

4.46★ (726)

9 tomes

L'émouvantail, tome 1 par Dillies

L'émouvantail

Renaud Dillies

4.14★ (231)

5 tomes

Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
4,28

sur 236 notes
5
16 avis
4
20 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
L'hiver est là, la neige recouvre de son blanc manteau toute la forêt. Les animaux, eux, sont ravis de cette baisse des températures et se réjouissent à l'idée d'enfiler une grosse doudoune bien chaude, de skier sur des pentes enneigées ou de se réchauffer en mangeant de délicieuses fondues au fromage. Tous se réjouissent, bien sûr sauf le loup ! Lui, ça le rend de mauvais poil et il se les gèle grave ! Que ce soit aux souris, aux lémuriens ou aux rennes, il tient toujours le même discours lorsqu'on lui demande comment il va : "on se les gèle !"... Oui mais quoi ? C'est bien à cette question que les animaux de la forêt vont tenter de trouver une réponse...

Le loup (toujours en slip) deviendrait-il méchant et menaçant une fois l'hiver installé ? Seraient-ce ces températures glaciales qui le rendent hostile et de mauvaise humeur ? Le regard noir, montrant les crocs, il ne tient plus que le même discours : "On se les gèle !". Cela inquiète, évidemment, tous les animaux de la forêt qui vont tenter de le réchauffer. Wilfrid Lupano remet en scène le personnage du loup en slip, un animal venant tout droit du théâtre de marionnettes dans "Les vieux fourneaux". Cette fable zoomorphique qui plaira aussi bien aux enfants qu'aux plus grands traite avec subtilité de problèmes actuels tels que le partage, le don de soi, la pauvreté...Un album jouissif, drôle, intelligemment mené servi par un graphisme haut en couleur : un trait presque enfantin et des décors foisonnants.

Merci les Apinel !
Commenter  J’apprécie          695
Aujourd'hui c'est mercredi et mercredi, c'est... ?
« Les histoires à Berni ! »
Sandrine, la maîtresse d'école a fait entrer les élèves dans la classe.
Nous étions au beau milieu du mois d'août, en pleines vacances scolaires. Et pourtant nous nous retrouvions de nouveau dans une classe d'école, la classe de CE2 de Sandrine, la maîtresse d'école. Comment était-ce possible ?
« Oui, comment est-ce possible ? a demandé un peu indignée la petite Sylvie, les mains vissées sur ses hanches.
- La maîtresse avait prévenu qu'on aurait besoin de soutien scolaire pendant la période estivale, lui a répondu la petite Chrystèle tentant d'apporter une explication.
- Ça ne sert plus à grand-chose vu qu'on va tous redoubler, c'est malin, a renchéri la petite Isa d'un air empli de fatalité.
- Quand même les z'amis, une histoire du mercredi, c'est toujours bon à prendre, non ? » a rétorqué la petite Nico, avec sa bouée canard autour du bassin. »
Sandrine, la maîtresse d'école a cru bon de préciser en souriant : « Les histoires à Berni, ce n'est pas ce qui a de plus difficile comme soutien scolaire. »
- Lol, a fait la petite Sonia en opinant du bonnet.
- Ugh ! » a rajouté la petite Manue qui est venue clore ainsi le débat.
Elle a raison, la maîtresse d'école. Cela dit, il ne faudrait pas non plus minimiser l'importance de ces histoires du mercredi dans l'éveil intellectuel des enfants, hein ! Non, mais...
Tout d'abord, la petite Francine nous a présenté son meilleur ami qui l'accompagnait pour la circonstance, un magnifique perroquet.
« Il s'appelle Pirli, a-t-elle dit, toute fière de présenter son fidèle ami.
- Bonjour Pirli ! ont crié les enfants d'une seule et même voix.
- Bonjour les gosses ! » a clamé le bel oiseau déployant son beau ramage.
Le petit Pat s'est approché du compagnon plumé en faisant des grimaces et en bougeant les mains comme ça, comme un oiseau qui chercherait à battre des ailes.
- Prends garde à toi ! » lui a lancé le perroquet d'une voix tonitruante sur l'air de l'opéra de Bizet.
Le petit Pat a couru se réfugier aussitôt derrière son juke-box.
« Il a pas comme un léger accent ? a demandé la petite Anne-Sophie intriguée.
- Il est d'origine andalouse, a répondu la petite Francine. Et vous avez vu, il ne répète pas bêtement les choses. Il adore chanter Carmen. »
Alors j'ai invité les élèves à rejoindre le milieu de la pièce. La présence de ce perroquet tombait à pic, j'avais justement une histoire d'animaux à leur raconter ce matin.
« Une histoire d'animaux ?! ont crié en choeur les enfants. Chouette !!! »
J'ai montré la couverture de la BD que je comptais leur lire : le loup en slip, tome 2 : le loup en slip se les gèle méchamment. Alors, tous les regards se sont portés vers la petite Domi, car c'était sa BD préférée et on savait que dans ces cas-là elle ne sait pas cacher sa joie. Et en effet ça n'a pas tarder.
Elle nous a offert un splendide triple salto arrière.
« Hein !? Comment elle a fait ça ? s'est exclamé la petite Dori avalant presque de travers son ours à la guimauve.
- Quand je pense qu'elle a une moyenne de 2 en gym, a fait la petite Anna ironique, Berni-Chou tu sais maintenant ce qu'il te reste à faire, tu devras venir également nous raconter tes histoires en cours de sport, mouhahaha ! »
Sandrine, la maîtresse d'école a approuvé cette idée. Toutes les méthodes étaient bonnes à prendre en effet pour améliorer le niveau scolaire des élèves dans toutes les matières. Fallait quand même pas qu'ils redoublent tous les ans dans la même classe, l'Académie pourrait finir par se poser des questions sérieuses et créer des ennuis à Sandrine, la maîtresse d'école.
« Elle me fait penser à cette ancienne fameuse gymnaste roumaine, a fait le petit Pat qui décidément ne faisait pas son âge, comment s'appelle-t-elle déjà ? » Il se grattait le front cherchant dans sa mémoire. Par solidarité, ses camarades se sont mis à l'aider.
« Anatolia Khomeiny ? a proposé la petite Isa.
- Nina Ricci? a demandé la petite Dori.
- Lionel Richie ? a dit la petite Nico.
- Angelina Jolie ? a dit la petite Chrystèle.
- Isabella Rossellini ? a tenté la petite Anna.
- Voilà ! C'est elle ! » s'est exclamé le petit Pat retrouvant le sourire et en tapant dans ses mains.
Tandis que la petite Domi encore tout émoustillée réajustait son chignon, je me suis dit que c'était pile poil le bon moment pour que l'histoire enfin commence.
« L'hiver est là, la neige a fait son apparition et il commence à faire très froid dans la forêt. Heureusement, les animaux sont très bien organisés, ayant pris les devants. Tous se réjouissent, mais quelqu'un n'est pas content et le fait savoir de son air de plus en plus grognon. C'est le loup. Il n'arrête pas de crier à qui veut l'entendre « On se les gèle méchamment ! » Notre loup a beau être en slip, ce qui le rend désormais sympathique, les animaux de la forêt sont quand même en émoi, d'autant plus que des habitants de la forêt disparaissent brusquement, forcément le loup est soupçonné. Il ne faudrait pas qu'il redevienne méchant et menaçant pour la tranquillité du lieu et de ses habitants... Il est temps de réagir, de reformer la brigade anti-loup et d'aller lui donner une bonne correction ! Mais, une fois de plus, les apparences ne seraient-elles pas trompeuses ? »
Certes nous étions encore en vacances, mais je n'oubliais pas que sur ce temps de rattrapage scolaire, il était important de faire travailler les neurones. J'ai proposé un petit test.
« À votre avis, quelle question vous vient à l'esprit en lisant le titre de cette BD ? »
Sandrine la maîtresse d'école a levé les yeux au ciel, craignant déjà le pire, puis elle a fait un petit geste de dépit de la main qui semblait signifier : « Au point où on en est ! »
Tous les élèves se sont regardés interloqués, se demandant s'il n'y avait pas un piège.
La petite Fanny a tenté timidement : « À quelle saison l'histoire se passe-t-elle ? »
- Moi je sais mon Berni, a alors dit le petit Pat. Il se les gèle, mais quoi ?
Voilà ! ai-je répondu, bravo Patounet ! le loup n'arrête pas de déclamer à qui veut l'entendre « on se les gèle méchamment ! Ce serait intéressant de savoir à quoi il fait allusion, d'autant plus qu'il a l'air de plus en plus menaçant, il deviendrait presque méchant à force et si on trouve la bonne réponse, ça rassurera enfin tout le monde et ça évitera peut-être un malheur ! »
C'est le perroquet de la petite Francine qui a ouvert le bal, en lançant dans un magnifique accent andalou : « Les roupettes à José, olé ! »
Alors, les enfants à leur tour se sont lâchés.
« Les meules du fromager, a proposé la petite Anna qui revenait de ses vacances dans le Beaufortin.
- Les miches de la boulangère, a proposé la petite Isa.
- Les noisettes de l'écureuil, a proposé la petite Manue.
- Les bonbons du confiseur, a proposé la petite Dori.
- Les bijoux de famille du bijoutier, a proposé la petite Chrystèle avec un petit air du genre, prête à faire le casse du siècle.
- Mais non, ce ne sont sûrement pas les choses de la vie, a rétorqué avec justesse la petite Hélène, vu que notre loup semble chaudement habillé pour l'hiver. Son slip m'a l'air d'une merveilleuse doudoune ! Un vrai Damart à coucougnettes ! »
Tous les élèves se sont mis à glousser de joie en entendant le mot « Damart ».
Tout le monde était d'accord avec la petite Hélène, il fallait chercher la réponse à un autre endroit, suivez mon regard.
Les propositions se sont donc poursuivies et orientées dans une toute autre direction.
« Ses rouflaquettes, a suggéré la petite Manue.
- Ses oreillettes, a suggéré la petite Sylvie.
- Les poils de sa barbichette, a suggéré le petit Jamik.
- Ses gambettes, a suggéré la petite Sonia.
- Les narines de son museau, » a suggéré la petite Anne-Sophie.
Bon, vous l'aurez compris, dans les histoires évoquées par le loup en slip, il y a toujours un petit côté facétieux prétexte à apporter une réflexion sur un sujet d'actualité et qui permet ainsi d'aborder des questions importantes avec les enfants. Sans vous dévoiler le fin mot de l'histoire, ici le sujet abordé dans le dénouement du récit portait sur la pauvreté, la précarité et le partage des richesses. Vous l'aviez vu venir, n'est-ce pas ?
« Elle est au poil, ton histoire, camarade ! » a fait la petite Gaëlle toute guillerette.
Alors, le perroquet Pirli s'est mis à chanter, détrônant pour une fois le vieux juke-box du petit Pat qui n'en prit pas ombrage.
♫ L'amour est enfant de Bohême
Il n'a jamais, jamais connu de loi ♪ ♪
♫ Si tu ne m'aime pas, je t'aime
Si je t'aime, prend garde à toi! ♪ ♪
♫ Si tu ne m'aime pas
Si tu ne m'aime pas, je t'aime! ♪ ♪
♫ Mais, si je t'aime
Si je t'aime, prend garde à toi! ♪ ♪
Et les enfants ont repris tous en choeur :
« Prends garde à toi !!! » ♫♫
Commenter  J’apprécie          47164
Pendant que certains savourent l'hiver à coup de raclettes et fondues au coin du feu, et/ou de descentes tout schuss et autres glissades dans la poudreuse, le loup en slip « se les gèle méchamment ».
Qu'es aquò ? « Méchamment », ok, pour un loup.
Mais il se gèle quoi ? c'est quoi « les » ?
Les possibilités sont multiples, vu qu'il ne porte qu'un \III/ alors qu'il neige et que ça caille sévère.
D'aucuns prétendent que ce \III/ est aussi chaud que beau, donc ce qui gèle serait hors du slip. Les pieds ? Les oreilles ?
A moins que...

Si le dernier 'Vieux fourneaux' m'a paru en-deçà des précédents, ce 2e 'Loup en slip' des mêmes auteurs m'a tout autant réjouie que le premier. ♥
Délicieux graphisme fourmillant de détails craquants, intrigue rigolote pour les enfants et aussi amusante pour les adultes, jeux de mots et homonymes vaguement coquins, échos à notre actualité sociale et à nos comportements et une bien jolie chute.
Commenter  J’apprécie          593
GROGNON ET BON À LA FOIS !

Depuis que le célèbre Grand Méchant Loup porte un slip (voir précédent album), indéniablement, tout semble aller pour le mieux dans la forêt, même lorsque « sans faire paf, ni pof, ni pouf» l'hiver est tombé !

Tout le monde peut désormais vaquer à ses occupations préférées (skier, faire du shopping, gagner des sous, travailler, encore gagner des sous, encore travailler, se payer une bonne fondue entre amis, profiter d'un bon bain bien chaud sur une des branches de son arbre personnel, etc) puisque la peur, la terrible peur, l'antique et inextinguible peur du Loup n'est enfin plus qu'un lointain souvenir... En bref, profiter de la forêt et de cette brutale accession au doux monde de la classe moyenne sans plus se poser trop de ces questions douloureuses liées à la simple survie...

Un lointain souvenir...? Pas si sûr ! Parce que, et oui messieurs, mesdames, bien emmitouflés dans vos doudounes ou à l'intérieur de vos habitations bien chauffées, il semblerait que le Loup, l'affreux Loup, le Loup pourtant bien protégé par son slip, ce Loup-là, oui ! Il semblerait qu'à nouveau, IL SE LES GÈLE !

Il se les gèle, oui... Mais quoi ? Là, va être la question que vont se poser renards arrivistes, hérissonne désoeuvrée, richissime écureuil, souris laborieuses, cerfs et rennes entrepreneurs, patron raton-laveur, jusqu'à ressortir des placards cette bonne vieille "brigade anti-loup", suivant le principe selon lequel, contre le Loup, on n'est jamais aussi bien servi que par... les autres !

Toujours aussi critique - sans lourdeur : c'est tout de même et avant tout un album pour la jeunesse - à l'égard de notre société, de ses disparités entre pauvres et riches, de ses inégalités, mais sans oublier les strates "intermédiaires" que constitue majoritairement la classe dite "moyenne", avec ses petites et grandes hypocrisies ou lâchetés, ses craintes motivées ou déraisonnables, ses aveuglements plus souvent involontaires que véritablement réfléchis, ses générosités à amplitude variable, "Le loup en slip se les gèle méchamment" allie, avec une bonne humeur et une férocité également entremêlées, tous ces thèmes. Mais, sans en dévoiler la chute aussi inattendue qu'essentielle, cet album a pour objet d'amener adulte et enfant à réfléchir à ce que sont pauvreté et richesse, la solidarité, le sens du partage (tout ce que l'on désigne aujourd'hui sous ce vocable déjà tellement éculé et nettement plus pauvre de sens, d'implications, que ses prédécesseurs : le "vivre ensemble"). Réfléchir aussi sur ce que nous ne regardons plus guère, tandis que nos yeux, pourtant, voient encore.

L'actualité rattrapant souvent, hélas, certaines vérités éternelles, on pense immédiatement à ces situations d'urgence que certains ministres honteux et autres députés plus cyniques que réellement déconnectés (ce qui, dans une certaine mesure, les disculperait un peu trop facilement des faux procès qu'ils engagent et de leurs vrais sophistes mensonges) estiment dues aux pauvres eux-mêmes bien plus qu'à la société qui les environne, à ses richesses de plus en plus mal partagées, à la violence de notre monde à l'égard des plus faibles ou des déclassés et, bien entendu, qui donnent la part belle aux pouvoirs publics évidemment au-dessus de tout soupçon...

Par-delà la fable sociale et politique, Wilfrid Lupano, Mayana Itoïz et, en guise de conclusion sur l'avant dernière de couverture, Paul Cauuet nous gâtent : Texte drôle (un peu moins que le précédent, sans doute, mais c'est pour la bonne cause) et extrêmement percutant, scénario "aux petits oignons", morale sévère mais juste et pas moralisatrice pour deux sous ; dessin d'une efficacité redoutable, plus évocateur d'atmosphères que réaliste, esthétiquement explosif lorsque c'est important - la première double page évoquant l'hiver, par exemple. Puis celles, belles et terrifiantes à la fois, insinuant que le Loup a retrouvé ses terribles habitudes -, passant d'un genre album à un style Bande-Dessinée sans coup férir mais avec élégance et un grand sens du "timing" ; un sens du rythme et du détail, enfin, qui ne laissent pas une seconde de répit au lecteur, jeune ou moins jeune. Jusqu'à l'intervention finale de nos trois compères des Vieux Fourneaux, spectateurs glacés, acerbes et déloyaux de la géniale représentation de marionnette donnée par cette chère Sophie.

Quant à l'avis de l'Experte maison, notre chère Aliénor, deux ans et sept mois au compteur, avons-le : nous estimions que c'était un peu tôt... Nous avions méjugé de sa capacité à "lire" des éléments que nos yeux d'adulte ne voient plus guère, à s'émerveiller ou à s'effrayer autrement que comme nous autres, pauvres vieux bientôt fourneaux... Une série, sans presque discontinuer, d'une dizaine de lectures à voix haute de ce Loup en slip qui se les gèle méchamment, malgré une crainte répétée et non simulée de la Spécialiste à la vue de ces dents en forme de pioche et de ces ombres inquiétantes, ainsi que le plaisir de répéter "le loup, il est en slelip, il fait peur mais en fait, c'est un gentil loup, le loup en slelip !" semblent prouver deux choses : d'une part que nous nous trompions largement, en adulte de peu de foi et plutôt bête que nous sommes, d'autre part que les auteurs de cet album sont doués, très doués !
Commenter  J’apprécie          387
" En cette journée la plus froide de l'hiver, la vague de froid "Moscou-Paris" s'accentue encore en France. Avec des températures glaciales variables selon les régions. le point sur la météo de ce mardi... "

Ben, le point s'ra pas long à faire : on se les gèle !!

Alors, on sort les doudounes et les skis, on fait sa provision de bonnes miches et de meules de fromage en prévision des longues soirées d'hiver spéciales fondue, on se calfeutre chez soi..

Oui, mais on se les gèle tout de même !
Et méchamment..selon le loup.

Mais, il se gèle quoi, lui, au fait ??
Les coucougnettes ?
Pas possible, il a son slip chaufferette.
Alors, il a besoin de chaussettes ?
Ou d'un bonnet pour ses oreillettes ??
Rien de tout ça, foi de loup en slipette !
Et si tu veux savoir la fin de cette historiette,
Sors tout de suite de ta maisonnette,
Enfourche ta super brouette,
Et tu trouveras de façon bien nette,
Ce que le loup se gèle !!

Commenter  J’apprécie          423


critiques presse (1)
BulledEncre
04 décembre 2017
Le premier tome est vraiment très drôle avec un délicieux (!) rebondissement à la fin. Moins d’humour dans ce second opus mais une réflexion sur les apparences (comme dans le précédent) et surtout sur la pauvreté et le partage des richesses.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
- à mon avis, les enfants ne marcheront JAMAIS dans cette fable. Il faut pas pousser. Ils sont prêts à croire aux sabres laser, aux dragons et aux boules de feu... mais de là à leur raconter qu'on laisse dormir les gens dans la rue, alors qu'on a la place de les loger...
- c'est trop gros. De nos jours les enfants ne sont pas aussi naïfs.
Commenter  J’apprécie          121
- Bonjour, Monsieur le Loup, ça va aujourd'hui ?

- NON, ça va pas !

- Ah... Et pourquoi ?

- On se les gèle !
MÉCHAMMENT !
Commenter  J’apprécie          222
L'hiver est tombé sans faire paf, ni pof, ni pouf.
Dans la forêt, on le sait, quand la neige est là, il fait un froid de ouf.
Commenter  J’apprécie          233
Alors, un bon conseil : souvenez-vous que le froid, ça donne un regard fou ! Et des crocs comme des pioches !
Commenter  J’apprécie          190
-On doit faire quoi, du coup ?
-Aller chez le loup.
-Et quand y sera, on fait quoi ?
-Vous dites "au nom de la loi, tu te gèles quoi?"
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Wilfrid Lupano (85) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Wilfrid Lupano
Le Loup en slip (par Luuna, Thibault, Jean et Eléonore)
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (407) Voir plus



Quiz Voir plus

Le singe de Hartlepool, de Lupano et Moreau

A quelle époque se situe l'histoire ?

1714
1814
1914

10 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Le singe de Hartlepool de Wilfrid LupanoCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..