AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Takalirsa


Takalirsa
  16 août 2019
J'ai trouvé ce 5e épisode moins riche et moins drôle. Avec Sophie, on est toujours dans les relations familiales conflictuelles (« On ne force pas les gens à s'aimer. ») et avec Pierrot et sa bande, dans le militantisme, cette fois concernant l'accueil des migrants (« Quand c'est le Quatar qui rachète les musées, les plages privées et les clubs de foot, personne ne crie à l'invasion arabe. Tout le monde est content. Donc ce ne sont pas les étrangers qui font peur, ce sont les étrangers PAUVRES. »). Il y a toujours des situations cocasses (Mimile sur le terrain de rugby!), des bons mots (« Depuis la nuit des temps, notre pays enracine son union nationale dans la défaite. Alésia, Azincourt, Waterloo, Sedan, Trafalgar, Diên Biên Phu… C'est un concept purement français. C'est même peut-être ça, la France. On se trouve glorieux dans la défaite, ce qui nous rend quasi invincibles. »), et sous-jacents, des sentiments qui affleurent. Mais globalement l'album est, selon moi, moins accrocheur que les précédents, comme si la recette s'essoufflait...
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus