AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782709637107
508 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (05/02/2014)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Quand Grace se réveille à l’hôpital, tout lui revient en mémoire : l’incendie de l’école, la course dans les flammes pour sauver sa fille Jenny, puis le trou noir. Grace et sa fille ont été grièvement blessées. Très vite, il apparaît que l’incendie était d’origine criminelle, et c’est Adam, le petit-frère de Jenny, qu’on soupçonne. Grace n’a alors d’autre choix que d’enquêter elle-même pour faire éclater la vérité. Pour sauver ses enfants, elle ira jusqu’au bout…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
laraemilie
  13 juillet 2013
‘What is there afterwards?' an existential question Rosamund Lupton has obviously thought about when she chose the title of her new book. Grace is at sports day on a bright and warm summer day. Suddenly, the lovely afternoon turns into a nightmare: the school is on fire, and she knows that her daughter is inside. She runs to rescue her. The police soon find out that it is arson. Who committed that terrible crime? The culprit must be arrested as soon as possible, because Grace's family is in danger.
The book starts with a flashback explaining the moment the fire started. The readers who have read Rosamund Lupton's first novel will recognise her style straightaway: simple, nearly oral, and as if she were addressing the reader personally. In Sister, Beatrice describes the events to her sister Tess, using alternatively the first and second person narrative. In Afterwards, it is Grace who tells the story to her husband Mike. We can draw the comparison even further: Tess will never read Beatrice's story because she died, and Mike might not either, because Grace has become a spirit – hence the title… unless…
This point of view is unique and it was quite a risky decision. Having a spirit as the main character is unusual and is definitely not what you would expect in a crime book. When I first understood that, I must admit I was quite disappointed. I do not mind ghosts or spirits – for example I enjoyed the Lovely Bones – but I just felt it did not fit in the story that well. Fortunately, I soon realised that I was wrong and I hope the readers who are not convinced by this supernatural aspect will manage to suspend their disbelief, because the book is actually worth reading. This point of view gives the author many opportunities and, in my opinion, it adds to the depth of the story. It would be alright to follow the investigation through Mike's, Sarah's or the police's eyes, but it is even better to have Grace and Jenny's opinions as well, because they have actually experienced the fire. Moreover, we know more about their characters and feelings than if they had just been present in the background, injured at hospital.
I found the beginning rather slow. The contrast between the lovely afternoon at sports day and the ‘afterwards' – Grace's and Jenny's bad injuries, the hospital, the discovery that the fire was started by an arsonist, the constant threat on the family, the stubborn police officers who do not follow the right leads – is very successful. However, it takes a long time until something really significant is discovered and the passages where Grace and Jenny follow the various characters in order to find out the truth are quite repetitive at times. There are also several flashbacks and I must admit I was quite frustrated not to see the investigation move forwards. However, now that I have finished the book, I understand that these sequences were necessary and added to the depth of the story. They help us know more about the character's past and their feelings and so they are portrayed with many details that are important later in the book.
The twists and turns are amazing and so is the suspense. Rosamund Lupton sends us on a number of leads, but every time we think we have discovered the culprit, another event occurs and changes things completely… and we are mislead until the very last pages, with an amazing coup de théâtre. However, Afterwards is not only about a crime and an investigation. It deals with much more serious themes which are beautifully developed: family love – between brother and sister; between parents and children; between partners – guilt and death for example. We also see how the image we have from someone can be totally biased and inaccurate and how it can be changed when something important happens. The crescendo of the plot is amazing – although I would have preferred a better balance for the pace of the plot between the – slow – beginning and the – quick – end, and the end poignant.
Afterwards is not only a gripping crime with countless twists and turns, but it also encourages reflection on several important themes, making it a rather emotional novel. Be careful, because once you open it, you will surely not be able to put it down until you have finished it.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
claire50
  21 avril 2012
« Afterwards » est le second livre de Rosamund Lupton après « Sister » ( A toi ma soeur). Cela faisait un bon moment que je l'avais acheté mais comme j'avais DEVORE et ADORE «  Sister » j'avais peur d'être déçue. Et bien non .
Grace est une mère de famille avec deux enfants Adam 8 ans et Jenny 17 ans. C'est elle le narrateur et elle s'adresse à son mari.
Alors qu'elle assiste à l'école à la journée du sport , un incendie se déclare dans le bâtiment. C'est alors qu'elle se rend compte que sa fille Jenny se trouve à l'intérieur et décide de braver les flammes pour la sauver. Nous les retrouvons toutes deux à l' Hôpital, inconscientes , blessées, brûlées, intubées. C'est alors qu'un phénomène étrange se produit. Leurs esprits de détachent de leurs corps et leur permettent de communiquer entre elles et d'assister sans être perçues à ce qui se passe autour d'elle : le chagrin du père, la colère de la tante, le silence d'Adam, l'enquête policière . Et on y croit !!!
De pages en pages on assiste à des drames, des rebondissements dans l'enquête, des relations émouvantes entre mère et fille, l'amour d'un mari, le désespoir d'un père, des adieux...
Une fois le roman fini j'ai eu comme un besoin de me recueillir quelques minutes pour, moi aussi, par esprit, dire à Grace quelle mère formidable elle a été .
 « I will come into your dreams and speak soft words when you think of me.There is no happy ever after_ but there is an afterwards. This isn't our ending ».

Je ne sais pas quand il sera traduit en français mais je vous conseille fortement de le lire et en attendant de lire «  Sister ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
michphil
  31 mars 2014
Juillet, soleil, bel après-midi, tout est présent pour en faire une journée exceptionnelle.Elle le sera pour certaines personnes, mais pas comme on pourrait s'y attendre. Loin sans faut !Une famille normale, comme toutes familles en quelque sorte.Le papa est à son travail (journaliste à la BBC), la maman quant à elle est journaliste aussi mais à temps partiel.Si bien qu'elle consacre cette journée à ses enfants qui ont eu une journée sportive dans leurs établissements scolaires.Tout va pour le mieux, de plus le plus jeune Adam fêtait ses 8 ans, Jenny elle, du haut de ses 17 ans, se portait à merveille,Un incendie venait de se déclarer dans l'un des bâtiments de maternelle, une chance quasi tous les enfants étaient à l'extérieur sauf quelques-uns qui seront sauvés sans difficulté."Quand je pensais à ma fille Jenny qui elle s'y trouvait au 3eme étage, je savais mon fils Adam évacué des lieux(lui étant au rez de chaussée), je me battis, mais nous nous réveillâmes toutes deux dans les couloirs d'un hôpital,nous pouvions nous voir, nous parler, mais étions invisibles pour le personnel lorsque nous nous promenions dans les couloirs de cette hôpital".Est-ce un accident, un attentat visant la mort d'une personne bien particulière. Là est toute la question....Honnêtement je n'ai jamais été un grand fans des livres gros volume comme j'aime à les dénommer, car j'ai toujours énormément de lectures à faire , ici au fil des pages, on ressent une tension qui vous envahit,vous avez vous aussi envie d'en connaître un peu plus ,mais l'histoire est bien ficelée, et nous tient en haleine,ce qui est un très bon point car le livre est toujours bien grand ouvert et je m'attaque aux chapitres à mon rythme, les uns après les autres!Après 4 chapitres et 174 pages encore rien ne se dévoile, pas l'ombre d'un indice, beaucoup de pièces nous font tourner la têtemais ne nous donne pour le moment aucune solution de réellement valable et plausible, cela nous donne l'envie d'aller encore plus loin dans la lecture et dans notre recherche d'un éventuel coupable ou indice sur le déroulement de l'incendie.Les neurologues ne sont pas très positifs dans les prévisions pour Grace et pour Jenny son cas n'est pas au mieux non plus,tout au plus lui laisse-t-on encore un espoir de vie de trois semaines...La famille ne se laisse pas décourager, voulant savoircomment l'incendie s'est déclaré mais aussi trouver des traitements pour les hospitalisées. Une mère courageuse qui en voulant sauversa fille se retrouve aussi peut-être condamnée, que de bravoure mal récompensée penserons nous !n'y a t il pas eu un contre courant une fois à l'intérieur, celui qui pousse à sauver son enfant et celui de la peur qui vous pousse à faire demi tour, se contre courant ne fait- il pas perdre de précieuses secondes qui vont à présent bientôt devoir se payer ?Dans cette vie moderne, nous essayons chacun à notre manière de surprotéger nos enfants.Une directrice ayant débuté dans cet établissements 5 ans plus tôt et y venant en vélo afin de préserver la planète et qui y vient à présent à bordd'un petit bolide de sport noir ! Faisant de plus partie des actionnaires de l'établissement, la liste de nos suspects s'allonge aux fils des pages.Les codes de sécurité sont ils certains, quelles sont les personnes ayant connaissance de ces derniers?Est-ce une arnaque à l'assurance? Ce afin de remplacer un bâtiment vétuste par un bâtiment ultra moderne ? Pendant ce temps une maman et sa fille sont toujours dans un meme et unique combat ayant toutes deux le même objectif "la vie "! sans que leurs situations ne s'améliorent en ses dernières heures..
Un livre à lire absolument!
Lien : http://doublebelier.wix.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Biblio87
  05 mars 2014
Si vous avez déjà parcouru des avis à propos de ce livre, vous savez sans doute que ce qui mène à la discussion, c'est le choix de narration particulier qu'à fait l'auteure.
Il m'a fallu un peu de temps pour m'habituer à cette décision. Dans un premier temps, j'ai trouvé que cela était une bonne idée, que cela pourrait créer pas mal de suspense, que ce serait intéressant. Mais au bout de 200 pages, j'ai fini par trouver ce procédé assez lourd.
En effet, nous avons droit à de nombreux passages où la narratrice repart dans le passé et raconte des souvenirs. Et j'ai trouvé que cela allongeait le récit, au point que j'ai fini par m'ennuyer. L'enquête n'avançait pas assez vite à mon goût à cause de tous ces épisodes qui nous font entrer dans l'intimité de cette famille. C'est quelque chose qui ne m'a pas plu, bien que je salue l'originalité du procédé.
D'autant plus que je ne me suis pas sentie très proches des personnages. Impossible de m'y attacher bien que l'auteure parvienne à faire passer pas mal d'émotions. Mais en même temps, vu la situation dans laquelle se trouve ces personnes, c'est assez difficile de rester insensible.
Par contre, j'ai trouvé l'intrigue, l'enquête, excellente. Je n'ai pas du tout vu venir la fin, je me suis fait avoir en beauté. le coupable n'était pas celui auquel je pensais et j'aime évidemment beaucoup quand un roman policier parvient à me surprendre autant par son dénouement. du coup, j'ai trouvé cela encore plus dommage que le style m'ait tant ennuyée...
Et puis en lisant correctement la quatrième de couverture, je me suis rendu compte que l'auteure est scénariste pour la BBC. Et finalement, je pense que cette histoire m'aurait bien plus passionnée si cela avait été un film et non un roman. le choix narratif aurait parfaitement convenu pour un scénario sur écran.
Si je ne suis pas trop satisfaite par cette lecture, je remercie tout de même Livraddict et les éditions JC Lattès pour ce partenariat.
En quelques mots :
Un livre qui est loin d'être mauvais mais qui ne m'a pas enchantée à cause du choix de narration. Intéressant au départ, j'ai trouvé cela finalement assez lourd. de plus, je ne me suis pas attachée aux personnages. Par contre, l'enquête est excellente, j'ai vraiment été surprise par le dénouement, je ne m'attendais pas à ce que le coupable soit cette personne. Pour conclure, le mieux que je puisse dire est que si ce livre titille votre curiosité, n'hésitez pas à le lire pour vous en faire votre propre idée.
Lien : http://books-all-around-etc...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ama74
  07 août 2020
Par une après-midi de juillet, un inconnu met le feu à une école en pleine festivité. Grace se précipite dans le bâtiment : sa fille Jenny est seule à l'intérieur. Mais toutes deux sont grièvement blessées… Qui a pu commettre un tel acte ? Pourquoi ? C'est ce que Grace veut comprendre. Et si sa fille était visée ? Et si son petit garçon était lui aussi en danger ? Grace et Jenny, alors qu'elles sont hospitalisées, s'échappent de leur corps pour suivre les allées et venues de leurs proches, mais aussi, pour enquêter sur l'incendie...
Le fait que Jenny et sa mère s'échappent de leur corps et discutent entre elles (sans que personne puisse les entendre) est une idée qui peut plaire ou pas cela ne m'a pas dérangé, ce qui m'a dérangé, c'est la narration Grace parle à son mari et pendant cette période, on retourne sur leur vie de couple qui certes remplis le livre, mais n'a rien d'intéressant ... Concernant les coupables j'avais deviné quasi des le début même si les motifs que j'avais soupçonné n'étaient pas les bons mais l'auteure s'amuse a parsemer des indices qui nous font soupçonner tout le monde du coup en cours de lecture je me suis dit que c'était pas la bonne personne sur qui s'était porté mes soupçons pour ça je mets un petit plus sur ma note. La fin est largement prévisible et des les premières pages... j'aurai apprécié une fin différente que celle-ci me surprenne.... J'ai sans contexte préfère son précèdent livre : Sister
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
ade80ade80   11 juillet 2016
Je regrette tellement ce que j'ai dit à propos d'Ivo tout à l'heure. Nous nous aimons, je le sais. Pas de cet amour juvénile, intense,idéal comme jadis. Quelque chose de plus fort, de plus durable. Notre amour a vieilli avec nous. Moins beau, certes, mais plus musclé, plus robuste. L'amour conjugal, construit pour durer.
Commenter  J’apprécie          20
laraemilielaraemilie   13 juillet 2013
I screamed her name. Over and over. And each time I screamed her name, smoke came into my mouth and throat and lungs until I couldn't scream anymore. The sound of burning, hissing and spitting ; a giant serpent of fire coiling through the building. Above me something collapsed. I heard and felt the thud. And then a roar of rage as the fire discovered fresh oxygen. The fire was above me. Jenny was above me.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ade80ade80   11 juillet 2016
Tu comprends, n'est-ce pas? Car si tu as pour mission de protéger ton enfant, de la réconforter quand elle souffre, la mienne consiste à être à son côté.
Commenter  J’apprécie          30
ade80ade80   11 juillet 2016
Tandis que je les écoute parler, c'est comme un dessin à colorier qui se remplit peu à peu, une couleur à la fois. Mais je refuse de regarder leur horrible portrait de mon amie.
Commenter  J’apprécie          20
ade80ade80   11 juillet 2016
On n'a pas le droit de condamner qui que ce soit, n'est-ce pas? Si on aime quelqu'un, s'il fait partie de la famille, il faut s'efforcer de voir ses bons côtés? C'est ça l'amour d'une certaine manière, non? Croire en la bonté des gens.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Rosamund Lupton (1) Voir plus




Quiz Voir plus

A toi ma sœur

Béatrice apprend que Tess a disparu depuis

4 jours.
10 jours.
la veille.

15 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : A toi ma soeur de Rosamund LuptonCréer un quiz sur ce livre

.. ..