AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Nadine Ly (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070113835
1456 pages
Éditeur : Gallimard (22/09/1995)
4.43/5   7 notes
Résumé :

Traduit de l'espagnol par Yves Aguila, Claude Allaigre, Gilbert Azam, Jean-Marc Bedel, André Belamich, Patrice Bonhomme, Jean Canavaggio, Anne-Marie Capdeboscq, Marie Chevallier, Claude Couffon, R. P. Cyprien, Pierre Darmangeat, Florence Delay, Claude Esteban, Alberto Garcia, Jacinto-Luis Guerena, Damas Hinard, Robert Jammes, Eugène Kohler, Benoît Lavaud, Guy Lévis-Mano, Nadine Ly, Robert Marrast, Évelyne Martin-Hernandez, Roger N... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
picaflor
  20 octobre 2011
Un peu cher, comme toujours dans cette collection, mais à ne pas manquer si l'on s'intéresse à la poésie espagnole, d'autant que la langue de certains auteurs est parfois difficile : dans ce cas, la traduction est bienvenue !...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
coco4649coco4649   20 décembre 2019
La guitare


Commence le pleur
De la guitare.
De la prime aube
Les coupes se brisent.
Commence le pleur
De la guitare.
Il est inutile de la faire taire.
Il est impossible
De la faire taire.
C’est un pleur monotone,
Comme le pleur de l’eau,
Comme le pleur du vent
Sur la neige tombée.
Il est impossible
De la faire taire.
Elle pleure sur des choses
Lointaines.
Sable du Sud brûlant
Qui veut de blancs camélias.
Elle pleure la flèche sans but,
Le soir sans lendemain,
Et le premier oiseau mort
Sur la branche.
Ô guitare !
Ô cœur à mort blessé
Par cinq épées.


//Federico Garcia Lorca (1898 – 1936)
//Traduit de l’espagnol par Pierre Darmangeat,
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
coco4649coco4649   06 octobre 2015
Jaime Siles

GRAPHÈMES


Le tracé sonore de la ligne
Est antérieur au tempo du blanc.

Le tempo de la ligne
— Tel l'espace et le rythme de la page —
Est antérieur au rythme des couleurs.

L'espace et le tempo de la ligne
Sont intérieurs au rythme de la page.

Corps textué, l'écriture
Est un rythme d'espaces de couleur :
Blanc sur noir,
Noir sur blanc
Dans l'espace blanc de la ligne,
Dans l'espace blanc de la page,
Dans l'espace blanc des couleurs.

L'écriture est un rythme antérieur à ce corps,
Intérieur à cet espace.

L'écriture du noir sur le blanc
Ne connaît qu'un seul signe :
Le blanc invisible
Visé par la couleur.

p.985
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
coco4649coco4649   20 janvier 2020
Madrigal


Parole, douce et triste personne, et petite,
Douce et triste vieille chérie, je te caresse,
Moi, vieillard comme toi, de ma langue flétrie,
La vieillesse et l’amour apaisant notre vice.

Parole, ma compagne, tu me donnes la main,
Corde, tu me retiens chaque fois que je sombre ;
Tu viens à mon appel et je vois que tu m’aimes,
Essayant d’édifier un monde dans le mien.

Ma petite fourmi, j’use de toi pour vivre ;
Et sans toi je ne sais ce que serait ma vie,
Sans doute une musique inaudible, muette,
Une boîte brûlée et vide d’allumettes.

Mon allumette à moi, tu es pareille à celle
Que j’allume le soir, qui répande sa lueur,
M’aide à aller au lit, à y voir, oui comme elle ;
Sans toi qu’il serait dur d’arriver à la mort.

Mais je t’ai, et tu m’aides à traverser la chambre,
Depuis la porte d’enfant jusqu’au lit, cet ancien ;
Grâce à toi ma veillée en vibration se change
Et ma nuit a l’éclat du jour et du matin.

Grâces te soit rendues, oui grâces, ma fourmi,
Maintenant que le fleuve est monté à l’alcôve.
Après, la mer ; tous deux, nous noyons la fatigue
Atteignant, embrassés, la gloire du néant.


//Felix Grande (1937 – 2014)

/Traduit de l’espagnol par Nadine Ly
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : poésie espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Nadine Ly (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
934 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre