AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nicole Masson (Éditeur scientifique)Yann Caudal (Éditeur scientifique)
EAN : 9782842779733
240 pages
Éditeur : Editions du Chêne (21/01/2009)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La collection Esprit XVIIIe, précieuse et légère, donne à lire des textes plaisants et variés reflétant le délicat raffinement du siècle des Lumières.

Au XVIIIe siècle, les mots représentent une arme redoutable qui possède le pouvoir de tuer aussi sûrement qu'une fine lame. Ce recueil, consacré aux Bons mots et phrases assassines, fait revivre des personnages pleines d'esprit et d'ironie mordante à travers de multiples anecdotes, souvent cruelles, mai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ValentineF
  04 octobre 2010
Bons Mots & Phrases Assassines, dans la même veine qu'Amours & Libertinages, ce recueil nous offre un patchwork de répliques brillantes. Certaines m'ont carrément fait éclater de rire dans le bus, mon voisin, après m'avoir regardé bizarrement à diriger lentement et peu discrètement son regard sur le petit ouvrage entre mes mains, il a probablement fini par comprendre que je n'étais pas une hystérique évadée d'un quelconque institut psychiatrique, mais une lectrice a fond dans son truc. Même si le petit livre en couverture relié lui a sûrement fait se demander quel genre de livre je pouvais bien lire.
Lien : http://valentinef.canalblog...
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
Actualitte   12 mai 2014
Cueillis au fil du XVIIIème siècle, ces bons mots égratignent les uns et les autres , ne laissent personne indemne et gardent pour beaucoup une éternelle jeunesse, un vivante actualité.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
PasoaPasoa   11 juillet 2020
Un homme veuf, qui avait pris une seconde femme, ne cessait de louer devant elle les grâces, l'esprit, les talents de la première. Un jour que cet époux, peu galant, recommençait ce panégyrique devant plusieurs personnes, sa femme présente, il crut s'apercevoir qu'elle murmurait tout bas. "Pardonnez-moi, lui dit-il, les regrets que je donne à la défunte, elle le mérite". - "Ah ! Monsieur, répondit celle-ci, un peu piquée, personne, je vous jure, ne la regrette plus que moi."

p.43
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LuneLune   19 mars 2014
A propos des choses de ce bas monde, qui vont de mal en pis, M... disait :
"J'ai lu quelque part qu'en politique il n'y avait rien de plus malheureux pour les peuples que les règnes trop longs. J'entends dire que Dieu est éternel; tout est dit..."
Commenter  J’apprécie          130
LuneLune   23 mars 2011
Une femme de 90 ans disait à M. de Fontenelle, âgé de 95 ans :

"La mort nous a oubliés.

-Chut...",

lui répondit M. de Fontenelle, en mettant le doigt sur sa bouche.
Commenter  J’apprécie          110
LuneLune   23 mars 2011
Au sujet de l'inimitable La Fontaine, Fontenelle disait :

"Il est bien aisé d'être un homme d'esprit ou un sot; mais d'être les deux et dans le plus haut degré, cela est admirable."
Commenter  J’apprécie          60
Antoine-1985Antoine-1985   08 mai 2012
« Nous n'accordons ce nom qu'à une répartie vive, gaie, animée par une pensée qui frappe, qui réveille, qui surprend. C’est une espèce d’impromptu que l’occasion seule fait naître, et que la malignité, le plus souvent, assaisonne : c’est un beau trait qui vole et qui perce en même temps. »
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : mots d'espritVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XVIII° siècle)

Le Jeu de l'amour et du hasard

Voltaire
Marivaux
Beaumarchais

10 questions
144 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , classique 18ème siècle , 18ème siecleCréer un quiz sur ce livre