AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702436936
350 pages
Le Masque (20/03/2013)
3.87/5   70 notes
Résumé :
Et si le plus dangereux serial killer au monde était...votre propre père?
À Lobo's Nod, petite ville tranquille des États-Unis, nul ne veut croire que le corps de jeune fille retrouvé dans un champ est l'oeuvre d'un serial killer. Jazz, lui, en est convaincu. Et il sait de quoi il parle puisqu'il n'est autre que le fils d'un criminel célèbre dans tout le pays pour avoir assassiné des dizaines de femmes. Son père est en prison mais Jazz, lui, est libre et n'a ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 70 notes
5
9 avis
4
11 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

SMadJ
  23 octobre 2014
Ah enfin un postulat de pitch original : si mon père qui m'a élevé est le plus grand tueur en série de tous les temps, serais-je à mon tour un tueur ?
Ou comment rentrer dans les pensées et mécanismes du cerveau meurtrier ? le gène du meurtre est-il héréditaire ? Les loups font-ils des chiens ?
Le personnage de Jasper "Jazz" Dent, 17 ans, est une petite merveille.
Soucieux de se démarquer de l'héritage sanglant et néfaste de son père, il est prêt à tout pour montrer ses différences positives.
Il va donc utiliser le mensonge, son empathie naturelle pour pénétrer les pensées de son entourage, la manipulation, ses "connaissances" et ses automatismes pour tenter d'arrêter le copycat qui reproduit les meurtres de son père.
Nous suivrons aussi ses interrogations sur l'amour, l'amitié, le sexe. Ses contradictions et ses questionnements.
Le petit Jasper suivra-t-il les voies de son géniteur, Billy Cornelius Dent ?
L'auteur fait le choix d'une approche à la Dexter avec une sorte de code de conduite pour survivre et jouir de sa passion, le meurtre sadique. Sauf que Billy Cornelius Dent n'est point Harry (le père adoptif de Dexter) et que l'influence déjantée du père pourrait conduire aux pires vicissitudes et autres extrémités.
Le casting de personnages secondaires est plutot réussi, chaque personnage ayant sa voix et ses caractéristiques. On s'y attache vite.
Barry Lyga avait beaucoup d'ingrédients pour en façonner un petit chef-d'oeuvre.
Malheureusement le bouquin est plombé par le verbiage et les atermoiements du jeune héros. Répétitif, répétitif et répétitif. Dois-je me répéter ?
L'écriture est simple, sans fioritures ni éclat. Mais, elle reste en surface, coulant le long de votre peau, imperméable, ne la pénétrant jamais. On eut souhaité qu'elle nous ronge de l'intérieur, ait la consistance de l'hémoglobine sillonnant les vallées et les plaines du corps, distillant plus d'angoisse et de hauts-le-coeur. En bref, ressentir plus d'émotions.
Barry Lyga n'ose jamais assumer la noirceur de son sujet et ne s'étale pas sur la crudité et la viscéralité de son histoire. Peut-être à cause du lectorat visé. Je n'avais pas vu que c'était un roman Young Adult. Erreur de ma part.
J'imagine que je ne dois pas être la cible principale de ce bouquin. Dommage car il me faisait de l'oeil depuis plusieurs années...
Cependant, la fin est intrigante et paradoxalement donne très envie de connaître la suite. 3/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          377
tousleslivres
  08 janvier 2014
Attention très gros coup de coeur !!!
Parfois, je me plonge des dans lectures policières, voir même thriller et j'en ressors déçue de par le manque d'intérêt pour l'histoire, ou par un livre qui est plus important par son nombre de pages que par l'idée qu'il en découle... Ici, en 339 pages, d'auteur Barry Lyga a su me tenir en stresse tout au long de son enquête et jusqu'au bout je n'ai su voir venir la fin qui m'a laisser « sur le cul » !!!
Un thriller pour ado, NON !!! Un très bon thriller tout simplement. Un auteur qui n'a pas peur des mots et qui, même édité par une maison d'édition qui vise les jeunes lecteurs, sait placer les bons mots aux bons endroits pour qu'ils percutent la lecture. Digne d'un très bon thriller pour adulte, j'ai adoré !!!
Jasper Dent, dit Jazz habite la petite ville de Lobo's Nod, fils de William Cornelius Dent dit Billy, le plus célèbre tueur en série du XXIème siècle. Un peu d'histoire : On estime qu'aux États-Unis, il y a toujours entre 30 et 40 serial killers actifs. Billy avait tué 124 femmes, plus sa propre femme, la mère de Jazz. Il avait étudié les tueurs en série comme les étudiants en arts se penchent sur les maîtres De La Renaissance.
Cela fait quatre ans que le père de Jazz est derrière les barreaux, arrêté par le shérif après une série de meurtres dans cette petite ville. On apprend dans le récit de Jazz qu'il était toujours témoin des meurtres de son père, ce dernier voulait initier son fils à son « art » et faire de lui son digne héritier, comme son père l'avait fait avant. Il avait appris de ces erreurs et il avait transmis sa science à son fils.
Au début de cet opus, nous découvrons une femme entre 18 et 25 ans, retrouvée nue, morte au beau milieu d'un champs un dimanche matin. Il lui manque 3 doigts d'une même main. Après ce premier corps, Jazz est persuadé qu'il y en aura d'autre et qu'il s'agit d'un serial killer. Son instinct et ce qu'il lui a été enseigné toute sa jeunesse par son père ne le trompe pas, il sait qu'il y en aura d'autres...
Alors qu'il enquête sans demander l'autorisation et en allant contre le Shérif, Jazz se fait prendre la main dans le sac. le Shérif va le laisser partir et il va jusqu'à lui demander son aide, car les meurtres ne cessent pas et la police se retrouve démunie devant ces atrocités. Ce qu'ils vont découvrir est encore pire que ce qu'ils imaginaient : les meurtres qui ont lieu sont tout simplement des copies de ce qu'il c'est déjà passé, comme si Billy était sorti de sa prison... Quelqu'un connaît dans les moindres détails tous les meurtres et les reproduits avec plusieurs années d'écart. le tout et de savoir si Jazz n'est pas en danger. Car il connaît par coeur les actes de son père et de ce fait,il sait ce que les copieur va faire. En plus, tous les regards vont être tournés sur lui...
Mais le meilleur est à la fin de ce livre que je vous laisse découvrir au plus vite !!!
Amateur de grand thriller dépêchez vous...
Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          252
Archessia
  11 juin 2013
Roooh, qu'est-ce que j'ai aimé lire ce bouquin !
J'ai trouvé cette lecture vraiment fascinante et quelque peu jubilatoire, en fait.

Pour vous résumer vite fait, donc, le père de Jazz est un serial killer maintenant sous les barreaux. Mais avant d'être arrêté, il a appris à son fils, au fil des années, tout ce qu'il savait sur le meurtre en général. Comment enlever quelqu'un, trouver des moyens de torture, comment le tuer proprement pour ensuite cacher le corps au mieux, etc ...
Inutile de vous dire que Jazz est lééégèrement perturbé, et c'est un combat de chaque instant pour lui de sauver les apparences et de faire comme les autres jeunes de son âge.
Malgré tout, il garde une fascination pour les meurtres, et quand il apprend qu'un corps a été retrouvé dans sa ville, il accourt sur les lieux.
Et il le sent, tout au fond de lui, il en est certain : ça ne sera pas le seul corps, il y en aura d'autres. Un nouveau serial killer est en ville.
Mais comment persuader la police alors qu'il n'y a aucune preuve et que Jazz a déjà une image bien particulière qui lui colle à la peau ? ...

C'est vraiment bien fichu comme histoire, et on rentre très vite dans la tête de Jazz, comprenant petit à petit comment il fonctionne, quelles sont ses pensées, etc.
Ces dernières années, on a vu arriver cette petite mode du "Vis ma vie de serial killer", avec surtout des séries comme Dexter et, plus récemment, Hannibal.
Je pense qu'on a tous un peu ce plaisir malsain qui nous démange de savoir ce qu'il se passe dans la tête d'un tueur. Savoir comment il agit, ce qui le pousse à tuer, ses motivations, ses fêlures, ce qui fait qu'il est différent des autres tout en évoluant parmi nous sans attirer les soupçons.
I hunt killers n'a rien à envier à ces productions Hollywoodiennes à succès, tout est là !
On a le passé horrible de Jazz avec quelques scènes flashback d'une enfance aux côtés d'un dangereux assassin, on a l'esprit torturé constamment torturé par des pensées qu'il sait inhumaines et on a le côté policier avec une enquête bien ficelée.
Ici, ce qui est très intéressant, c'est d'observer le combat constant de Jazz. Ces pensées qu'il a, sont-elles les siennes ou sont-elles celles que son père a implanté en lui ?
Combien de temps tiendra t-il à lutter contre elles ? ...

J'ai pris énormément de plaisir avec ce livre, qui dénote clairement des thrillers jeunesse que j'ai pu lire, et qui possède même plus d'originalité que bon nombre de trhillers "adulte" !
D'ailleurs, j'ai adoré le fait que l'auteur malmène un peu ses lecteurs avec des scènes parfois bien sanglantes, et que ses personnages ont un vrai vocabulaire d'adolescents. Parce que bon, je ne sais pas vous, mais j'ai plus souvent entendu des gens dire "j'en ai rien à branler" que "je n'en ai cure".
On voit de plus en plus d'auteurs qui ont arrêté de prendre leurs jeunes lecteurs pour de pauvres petites choses fragiles ou, même, pour des cons. Barry Lyga fait partie de cette vague d'auteurs sans langue de bois, fournissant des romans estampillés YA extrêmement bien travaillés et de grande qualité.
Rien que pour ce côté que je trouve absolument délicieux et rafraîchissant, je ne peux que vous conseiller ce titre.
Je dois cependant admettre que la fin de ce livre, et la façon dont l'enquête est résolue, est un peu vite expédiée et un peu trop "facile" à mon goût. Mais à part ça, j'ai trouvé le tout excellent.
Divertissant, drôle, glauque, plein de suspens, un aspect psychologique hyper bien travaillé, une base originale et des personnages très attachants, voilà entre autre ce dont se compose ce roman.
Le rayon YA aurait-il enfin son propre sociopathe emblématique ? Ce premier tome, en tout cas, le laisse présager !
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
murielan
  06 juin 2013
Jazz n'est pas un adolescent comme les autres : c'est le fils d'un tueur en série qui a fait 124 victimes. Il essaie tant bien que mal de vivre une vie normale entre sa grand-mère sénile, sa petite-amie Connie et son copain hémophile Howie, tentant d'échapper à l'héritage paternel. Mais lorsque des meurtres sont perpétrés dans la ville, il décide d'aider sa police avec ses connaissances sur les serial killers afin de trouver le coupable...
Un roman policier vraiment passionnant : j'ai aimé les états d'âme de Jazz qui doit sans cesse se battre contre son éducation peu conventionnelle (son père ayant toujours voulu qu'il lui succède) : difficile de vivre dans la normalité quand tous les repères ont été brouillés dès l'enfance. Je me suis laissée prendre par cette enquête (qui ferait d'ailleurs un très bon film), surprise par la fin à laquelle je ne m'attendais pas.
I hunt killers est le premier tome d'une trilogie et j'ai vraiment hâte de lire la suite des aventures de Jazz, chasseur de tueurs en série !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
sylvicha
  11 juin 2013
Jazz est le fils d'un des plus célèbre et sanglant serial killer : Billy Dent. Celui-ci croupit en prison depuis 4 ans arrêté non pas par le FBI mais par G.William, un vieux policier de sa ville d'origine Lobo's Nod. C'est là que tente de survivre Jazz malgré les rumeurs et l'éducation disons "spéciale" qu'il a reçu... Mais un matin, une jeune femme est retrouvée morte dans un champ proche de la ville. Jazz est persuadé qu'il s'agit d'un nouveau serial killer, il le sent mais personne ne l'écoute. C'est le début d'une suite de meurtres horribles... Jazz part à la poursuite de ce tueur qu'il comprend si bien....
Un polar original, sans temps morts, qui nous entraine à la suite de ce jeune chasseur de tueurs hanté par son enfance. Il est épaulé par son meilleur ami et sa copine qui l'aide à garder un contact avec la réalité et ne pas se perdre dans ses souvenirs cauchemardesques.
Ciblé jeunes adultes, j'ai passé un excellent moment avec ce livre.
A découvrir....
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (1)
HistoiresSansFin   11 avril 2013
Avec I hunt killers, Barry Linga nous met entre les mains un très bon bouquin. Thriller psychologique bien construit, vous vous attacherez inévitablement non seulement à l'histoire, mais surtout aux personnages centraux qui n'ont ici rien de secondaires.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SMadJSMadJ   21 octobre 2014
Jazz ôta son tee-shirt, révélant trois tatouages. (...) Autour de son biceps droit s'étalait une suite d'idéogrammes coréens. Howie lui avait juré qu'ils signifiaient "Fort et puissant, je ne redoute pas le vent". Jazz, lui, redoutait qu'ils se traduisent par "Encore un crétin de blanc avec un tatouage asiatique".
Commenter  J’apprécie          230
sylvichasylvicha   11 juin 2013
Billy Dent n'avait jamais fait mystère des espoirs qu'il fondait sur lui : " Tu seras le plus grand, Jazz. Jamais ils t'attraperont. Tu seras le père Fouettard dont on parle aux gosses pour leur faire peur. Avec toi, on oubliera Speck et Dahmer, et même ce foutu Jack l'éventreur. Mon garçon. Mon fils."
Commenter  J’apprécie          70
SioSio   08 mai 2013
- Vous avez besoin de moi sur cette affaire, G. William, déclara Jazz en se penchant vers lui. Je peux vous être utile. [...]
- Non. Pas question de t'embarquer dans cette histoire. Je te l'ai dit l'autre jour : ton but, c'est d'essayer d'être normal. Être un ado, grandir, mener une vie correcte. Tu en as déjà vu suffisamment.
- Vous aussi.
Le shérif esquissa un sourire las, nerveux.
- Tu sais la différence entre toi et moi, gamin ? C'est que moi je suis payé pour ça.
- D'accord, concéda Jazz. Je consens même à ne pas négocier mon salaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
catilidoucatilidou   29 juillet 2014
J'ai vraiment adoré. Le seul défaut que je pourrais trouver à ce roman est une certaine similitude avec Je ne suis pas un serial killer de Dan Wells, surtout au niveau de la psychologie du héros principal. Ça m'a agacée au début, mais l'histoire est si bien ficelée que j'ai fini par l'oublier.
Commenter  J’apprécie          30
YvPolYvPol   24 avril 2013
C'était une belle journée. Le champ était superbe. Sauf qu'il y avait un cadavre. (p.9)
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Barry Lyga (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Barry Lyga

I Hunt Killers (trailer VF)
Bande annonce d' I Hunt Killers de Barry Lyga, LE nouveau roman MSK. A découvrir en librairie le 20 mars 2013.
autres livres classés : tueur en sérieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2241 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..