AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lalahat


lalahat
  01 février 2020
La quatrième de couverture annonce l'histoire d'une "descente aux Enfers" et laisse espérer une issue positive. Mon attente a été déçue. Camille Lysière a composé un récit autour du personnage de Caroline, artiste peintre en mal d'inspiration, très narcissique et mélancolique. En proie à un ennui qui la paralyse, elle est aussi en mal d'enfant. On pense à Emma Bovary, mais le roman s'intéresse plus à la psycho-pathologie du personnage qu'au contexte social. J'ai cherché une signification métaphorique à l'étrange et intéressant phénomène de l'éclosion des cigales, sans y trouver vraiment un écho à la tragédie de Caroline. Une première partie très longue immerge le lecteur dans l'univers triste et la souffrance de Caroline. Une deuxième partie ( après l'éclosion ) devient plus accrochante, sans toutefois faire de l'ouvrage un "page turner". La trame de l'histoire aurait peut être trouvé une expression plus percutante sous la forme d'une nouvelle.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr