AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1477830758
Éditeur : AmazonCrossing (03/11/2015)

Note moyenne : 2.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le corps décapité d'une riche veuve est découvert à moitié décomposé dans la forêt de Chelling, suivi quelques jours plus tard d’une deuxième victime. L’inspecteur Lorne Simpkins et son collègue, le sergent Pete Childs, sont nommés sur l'affaire. Mais avant de pouvoir découvrir l'identité du tueur, ils doivent tout d’abord faire le lien entre les deux victimes.

Après un troisième assassinat, Lorne reçoit une surprise macabre. De toute évidence, un vic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Goupilpm
  27 août 2017
Après un court prologue où l'on assiste en direct à une scène d'humiliation, de tortures suivies d'un meurtre, le récit se tourne directement vers l'inspectrice principal qui va mener l'enquête.
Et comme c'est un peu trop l'habitude dans ce genre de roman on découvre une femme en pleine crise conjugale, et l'on assiste même à un échange de coups entre les époux. Cette situation va être préjudiciable à la menée de l'enquête elle même puisqu'elle entrecoupe régulièrement le récit principal. L'on aura également le droit un peu plus tard à une scène de réconciliation qui se change à une partie de jambes en l'air où les détails ne nous sont pas épargnés. Puis tout au long de l'histoire les scènes de dispute reprennent, et l'on aura même droit à l'intervention de la soeur qui vient y mettre son grain de sel. Si l'on achète un roman policier, c'est pour suivre une enquête et non les heurs et déboires des personnages.
A la fin de la première dispute, Lorne, l'enquêtrice principale est appelée suite à la découverte par des jeunes gens pour la découverte d'un corps décapité dans la forêt de Chelling. le début de l'enquête est plutôt bien mené, l'auteure n'omet pas de décrire le travail routinier d'un début d'enquête et la répartition des tâches, ce qui permet à l'équipe d'enquêteurs d'identifier rapidement la victime grâce au travail du médecin légiste et le recoupement avec le fichier des personnes disparues. le début est bon même s'il se révèle tout de même un peu convenu.
Les meurtres se succèdent assez rapidement, tout d'abord ce sera celui de la soeur jumelle de la première victime alors qu'elle se trouvait au téléphone avec l'inspectrice. Une piste s'ouvre aux enquêteurs car il pourrait y avoir un lien, mais une troisième victime est découverte qui va obliger les enquêteurs à tout revoir. Bientôt l'enquêtrice va se voit adresser les trophées du sérial-killer, mais aussi très régulièrement ses appels téléphoniques. Avec ces éléments, peut-être un peu mécaniques l'auteur parvient à maintenir le suspense et à garder une certaine ambiance. On a également droit à quelques scènes du tueur avec ses victimes. Des scènes peut-être un peu trop édulcorées pour les amateurs de thriller plus intense. En effet ce n'est que part les constations du médecin légiste que l'on découvre le motus operandi du tueur.
Mais le récit principal est bien mené, au fil des autopsies une sorte de flirt s'ébauche entre l'inspectrice et le médecin légiste ce qui une fois de plus vient perturber la menée de l'enquête. l'enquêtrice doit également faire face à l'arrivée d'un nouveau chef, des problèmes qui s'ajoutent à ceux déjà par trop nombreux.
Si le duo principal fonctionne bien il existe aussi au sein du groupe certaines tensions, ce qui n'arrange rien et l'on nage perpétuellement dans un climat malsain qui n'a rien à voir avec le côté sordide des meurtres. Si les rebondissements sont nombreux, et parviennent à maintenir le suspense jusqu'au bout, les tentatives d'apporter un certaine légèreté dans l'enquête par le biais d'une dose d'humour dans les échanges verbaux entre les deux protagoniste principaux n'est pas une réussite, peut-être un peu trop british.
Le dernier paragraphe avec l'apparition d'un personnage énigmatique nous laisse à penser que l'on a du rater quelques détails, ou est-ce simplement une accroche publicitaire pour nous inciter à acheter les enquêtes suivantes de Lorne.
La plume de l'auteure se veut plus tôt bonne, incisive à souhait dans sa partie enquête, la traduction est bonne, et dans la version papier les fautes d'orthographe sont quasi inexistantes ce qui est un point positif pour un roman auto-édité qui nous parvient de l'étranger.
Au final, une enquête intéressante, certes assez classique, mais la romance et le quotidien de l'enquêtrice empiètent trop sur le côté policier.
Lien : http://imaginaire-chronique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pacloue
  17 février 2018
L'histoire :
L'histoire se passe en 2007.
En septembre est découvert le corps décomposé d'une femme d'une soixantaine d'années. Son identification s'avère délicate car la tête n'est plus sur les lieux et ses doigts ont été écrasés.
L'enquête est confiée à l'inspecteur Lorne Simpkins et à son co-équipier Pete Childs.
La victime a subi de violents traumatismes ainsi qu'une agression sexuelle à l'aide d'une sorte de fourche.
Elle est identifiée comme étant Belinda, une veuve fortunée. Sa soeur jumelle est assassinée peu de temps après alors qu'elle se trouvait au téléphone avec l'inspecteur Simpkins.
Assez rapidement une troisième victime est enlevée puis assassinée dans des conditions similaires au premier meurtre, puis une quatrième.
Le point commun entre les victimes semblent être une entreprise de taxi.
Par ailleurs Lorne rencontre des problèmes au sein de son couple amenant son mari à la quitter en emmenant leur fille Charlie. Son chef est obligé de prendre sa retraite en raison de soucis de santé et celui qui le remplace est un "ex" qui souhaite par dessus tout lui en faire "baver".

Lorne est attirée par un séduisant médecin légiste français.

Mon avis :

Le livre est agréable à lire et on suit l'intrigue avec plaisir jusqu'au dénouement, même si, assez rapidement on devine qui est le complice du meurtrier et quelle est leur motivation.
Le coté "roman Harlequin " avec les émois amoureux de Lorne pour le beau légiste français m'a un peu amusée.
Et puis il y a le coté "sexe" avec les ébats de Lorne et son mari...pour moi cela ne s'imposait pas ...
C'est pas mal mais ce n'est pas non plus le top du top.
On passe un bon moment à le lire et c'est déjà pas mal.
Par contre le dernier paragraphe évoque un homme connu sous le nom de la Licorne qui surveille Lorne et veut se venger d'elle. Alors je me suis dit que j'avais loupé un truc?????
Malgré tout je lirai les romans suivant histoire de savoir ce que devient cet équipe d'enquêteurs, je sais, la curiosité est un vilain défaut!!
Lien : http://mespoliciers.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
Elle était fatiguée de se battre, fatiguée de marcher sur la pointe des pieds, fatiguée qu’il prît tout de travers ce qu’elle disait.
Comment en sommes-nous arrivés là ?
Le bonheur qu’ils chérissaient si tendrement paraissait à des années-lumière. Elle ne savait ni comment arranger leurs affaires ni même s’ils en étaient capables. Est-ce que leur mariage était vraiment sur le point de sombrer ? Ou alors était-ce son imagination qui faisait trop d’heures supplémentaires ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
Du temps, c’est tout ce qui lui restait. Du temps pour réfléchir, du temps pour se poser sans cesse les mêmes questions, et puis pour ressasser. Qui était son ravisseur ? Et pourquoi la retenait-il captive ? Quelle chose indicible avait-elle commise dans sa vie pour qu’un parfait inconnu la traite de la sorte ? Je suis gentille et attentionnée, pourquoi moi ?
Quel genre de personne enferme une femme dans un cachot pareil ?
Il la torturait par ses silences quand il lui apportait à manger, si elle pouvait appeler un croûton vieux d’une semaine de la nourriture. Elle avait essayé différentes tactiques pour le faire réagir, telles que hurler, pour le raisonner – même sa tentative lamentable de mendier était tombée dans l’oreille d’un sourd. Ses ricanements et la façon dont ses yeux noirs balayaient son corps nu lui donnaient la chair de poule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
Lorne considérait Pete comme un frère. Elle le taquinait une minute puis lui criait après la minute suivante. Cela voulait dire aussi qu’ils avaient une relation forte, reposant sur la confiance et la compréhension. Pete était le genre à sauter en avant d’abord, alors que Lorne avait tendance à prendre du recul et à analyser les situations logiquement. Au fil des ans, l’équilibre de leur partenariat les avait bien servis ainsi que le corps de police.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
— Arrête de pleurnicher et passe à autre chose. Sois doux avec elle. Et écoute ce qu’elle a à dire. Évite les jugements à l’emporte-pièce.
— C’est comme expliquer à un singe comment faire des grimaces. Je ne suis pas un perdreau de l’année à ce jeu, tu sais.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
Son égoïsme commençait vraiment à l’agacer. À l’instant même, elle avait l’impression que son vieux soutien-gorge l’épaulait mieux que son mari qui était censé l’aimer, l’honorer et la chérir.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : médecin légisteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1822 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre