AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2016270047
Éditeur : Hachette (06/03/2019)

Note moyenne : 3/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Riley, 21 ans, est étudiante en droit et promise à un brillant avenir. Son seul problème, actuellement, c’est son copain : Sledge. Le bad boy par excellence… avec qui elle vit depuis trois ans. Or, un mauvais garçon, aussi séduisant soit-il, reste un mauvais garçon. L’idée selon laquelle un homme peut changer et devenir le parfait petit copain est un mythe. Il n’est pas attentionné, fume à l’intérieur, se moque des règles de propreté. Et il vous fait du mal, sans mê... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
ludi33
  01 avril 2019
J'ai apprécié ma lecture de cette petite bluette pas prise de tête pour deux sous. Pas forcément des plus originale non plus, malgré son pitch de départ qui sort un peu des romances habituelles. Ses personnages sont sympathiques et attachants. le bad boy tient plus de l'ado attardé et l'héroïne semble ne pas trop savoir ce qu'elle veut, mais j'ai passé un bon moment en leur compagnie.
L'histoire nous déroule les clichés du couple et des tue-l'amour que Riley cherche à déployer pour forcer son petit ami à rompre. Mais elle ne semble pas elle-même convaincu par ses tentatives. Mais l'histoire est fluide et les chapitres s'enchaine bien.
Merci à Netgalley et à Hachette
Commenter  J’apprécie          140
callysse
  13 juin 2019
Si tu lis des romances, alors tu as forcément déjà rencontré le fameux personnage du bad boy. Celui au regard ténébreux et énigmatique, qui souffle le chaud et le froid en permanence et qui malmène le pauvre petit coeur de notre jeune et naïve héroïne car ses démons intérieurs l'empêchent de l'aimer. Bien sûr, il finit par changer et par montrer quel prince charmant il peut devenir, histoire que la romance se termine sur un joli happy-end. Sauf que, dans la vrai vie, ce n'est pas si facile de changer. Et c'est sur ce constat que Sereine M. a décidé de se pencher. Un bad boy reste un bad boy, l'héroïne en a sa claque et décide de rompre. Mais comme elle est gentille (soit-disant), elle préfère inventer des stratagèmes plus farfelus les uns que les autres pour que la décision vienne de lui. Parce qu'après tout, c'est lui le bad boy qui brise les coeurs. Mais manque de pot pour elle, il est coriace !
Un speech pour le moins alléchant car j'avoue bien aimer ce type de personnage masculin et que voir ce cliché malmené m'attirait grandement. Mais attention, pas le bad boy tout droit sorti de 50 nuances de Grey ou After. Je suis incapable de lire ces romans. Moi, c'est plus le bad boy style mauvais garçon, un peu insolent que j'aime parfois retrouver dans les romances. Celui qui a toujours une bonne raison de repousser sa bien-aimée, alors qu'il l'aime secrètement. Un personnage du style de Daemon (saga Lux) ou encore Rule (saga Marked Men). Je sais, c'est terriblement cliché, mais je ne peux pas lui résister. Bref, la bonne nouvelle, c'est que Sledge fait partie de la seconde catégorie. Sauf qu'à mes yeux, ce n'est pas un vrai bad boy. Il en a l'apparence mais pas forcément le comportement. C'est juste un gars un peu jeune, glandeur, fumeur et paumé qui aime sa copine, même s'il a parfois tendance à la négliger. Faut dire que la miss en question est assez horripilante parfois… Il a donc des circonstances atténuantes qui le rendent au final assez attachant et mignon, même s'il est un peu « dégueu » et immature parfois. Mais peut-on vraiment le lui reprocher ? Après tout, il n'a que 21 ans.
Du coup, pendant la quasi intégralité du roman, je me suis demandée ce que Riley pouvait bien lui reprocher. On commence le roman avec une dispute. Dispute pendant laquelle Sledge se comporte comme une ordure, ce qui conduit Riley à vouloir rompre. Mais on ne comprend pas vraiment ce qui l'a menée là, ce qui l'a tant énervée lors de cette dispute, car ces premières pages ne sont pas du tout raccord avec le reste du roman dans lequel Sledge ne manque pas d'attentions pour Riley. Des flash-backs n'auraient pas été de trop car ils m'auraient permis de comprendre pourquoi c'était la dispute de trop. J'aurais aussi pu mieux cerner Riley et ainsi ne pas la prendre en grippe.
Énervante, vantarde, chiante, pénible, débile, lâche, grossière, détestable, antipathique, immature, méchante… et je pourrais continuer comme ça longtemps. Voilà comment je qualifierais Riley. Je sais, je ne suis pas tendre avec elle mais je ne l'ai pas du tout aimé. Sincèrement, qu'est-ce que Sledge peut bien lui trouver d'extraordinaire ? Elle est constamment en train de le rabaisser alors qu'il ne le mérite pas. Je sais bien qu'elle n'est pas vraiment naturelle dans cette histoire, étant donné qu'elle s'est lancée une mission. Mais le soucis, c'est que sa véritable personnalité n'apparaît quasiment jamais. L'auteure n'a pas vraiment cherché à la rendre sympathique et c'est bien dommage.
Cela reste malgré tout une histoire plaisante à lire. Chaque chapitre est dédié à un nouveau stratagème pour conduire Sledge à rompre. Et Riley ne manque vraiment pas d'imagination. A chaque nouveau chapitre, j'avais l'impression de commencer un nouvel épisode de cartoon : celui où, malgré ses plans « machiavéliques », le méchant perd toujours à la fin en se disant « je l'aurais un jour, je l'aurais ! ». Cette succession de petites scènes m'a fait sourire, parfois rire et, même si je ne suis pas fan de Riley, j'ai passé un bon moment. Ce n'était pas exceptionnel mais pas mauvais non plus.
Pour conclure : J'ai détesté Riley mais ses plans foireux qui se terminaient presque toujours par une victoire de Sledge, notre jeune homme pas si bad boy que ça, m'ont bien amusé. Je n'aurais pas dit non à quelques retours dans le passé, histoire d'apporter un peu de profondeur à notre jeune couple et de mieux comprendre les raisons qui les ont menés là. Car je n'ai pas bien saisi pourquoi Sledge aimait Riley, ni pourquoi Riley souhaitait rompre. Cela reste toutefois un roman court et divertissant qui, je pense, plaira aux ados.
Lien : https://callysseblog.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FloppyCorse
  08 juin 2019
J'avoue que le titre et la couverture m'ont attiré et je n'ai pas été déçu de mon choix car j'ai vraiment passé un très bon moment de lecture.
« Comment larguer un bad boy ? » est l'histoire de 2 jeunes gens amoureux mais qui a un moment de leur vie se remettent en question et s'interrogent sur leur couple… Sont-ils vraiment fait pour être ensemble ? Est-ce que leur amour sera plus fort que toutes les embûches qui se mettront sur leur chemin ?
Riley, 21 ans est étudiante en droit et promise à un brillant avenir de juge. Elle vit en couple depuis 3 ans avec son petit-ami Sledge, qu'elle qualifie de bad boy par excellence. Dans leur couple, la routine semble s'être installée et un matin, suite à un événement, Riley remet tout en question de son amour pour Sledge ou bien-fondé de leur relation. Alors elle prendra une décision, que je qualifierai de lâche, car elle pense qu'il n'est pas fait pour elle et la tirera par le bas donc elle prend la décision de pousser ce dernier à bout pour qu'il la quitte car elle-même n'a pas le curage de le faire. J'ai eu un peu de mal avec ce personnage car je l'ai trouvé immature, parfois naïve et même en certain point « méchante ». En effet, au lieu de se montrer courage face à la décision qu'elle a prise, elle va accumuler les tentatives « ratées » pour pousser Sledge à la larguer quitte à se comporter comme une garce. Je dois dire qu'elle a beaucoup d'imagination et chaque jour elle trouvera un nouveau moyen de le provoquer et pourtant, c'était sans compter sur la ténacité de ce dernier qui n'a pas dit son dernier mot. J'ai vraiment souvent rigolé des échecs de la malheureuse Riley dans son plan et je dois dire que pour moi, elle l'a bien mérité mdr Non mais oh… quand on est « adulte » et intelligente, ce qu'elle semble être, on se montre courageuse et on fait le nécessaire pour bien tout faire en règle !!!
Que dire de Sledge si ce n'est que ma préférence est allé au fur et à mesure de ma lecture vers lui. Finalement celui qui nous ai présenté comme un beau jeune homme mais du genre bad boy va se montrer sous un nouveau jour ce qui étonnera même Riley. Ok il n'est pas attentionné, fume, se moque des règles de propreté (laisse traîner ses affaires sales sur le sol) et traîne avec sa bande de potes… Mais face aux manipulations de Riley pour qu'il la plaque, il se montrera patient (car on voit bien qu'il a compris ce qui se tramait derrière son dos), coriace et obstiné. Il en deviendra attendrissant car il fera tout pour prouver son amour à Riley et essayera de changer pour elle. Finalement sous ses airs de bad boy se cache un jeune homme amoureux mais pas vraiment du genre démonstratif qui comprendra qu'il doit faire des efforts s'il ne veut pas perdre sa petite amie.
J'avoue qu'on devient vite curieux de savoir ce qu'a encore bien pu imaginer Riley mais surtout comment cela va être contré par Sledge entraînant échec sur échec ce qui donne des situations parfois cocasses et drôles, des moments émouvants et d'autres où l'on aurait envie d'aller les prendre par la peau du cou et les secouer pour qu'ils comprennent qu'ils s'aiment vraiment.
Les personnages secondaires sont présents même si ce n'est qu'assez furtivement mais ont tous pourtant une importance à certains moments de l'histoire.
Une histoire originale, un brin loufoque et décalée où l'on est assez vite emporter par les essais de Riley mais qui se retournent inlassablement contre elle ! Les pages se tournent assez rapidement car c'est un roman qui se lit facilement sans prise de tête car léger et qui vous fera passer un bon moment de lecture-détente.
La plume de l'auteure Sereine M. que je découvre à travers ce roman est moderne, fluide mais pas assez « assurée » de mon point de vue mais je pense que c'est parce-que c'est le 1er roman qu'elle a écrit et qu'elle évoluera au fil de ses écrits car on y dénote un talent certain.
La narration se fait du point de vue de Riley mais j'avoue qu'à certains moments j'aurai bien aimé avoir aussi le ressenti de Sledge mais ce n'est que mon avis et ça n'enlève rien au bon moment de lecture passé.
Une histoire légère qui arrive finalement à nous embarquer avec des personnages attachants que l'on aime tout autant qu'on peut les « détester » parfois. Un roman qui s'adresse surtout à un jeune public mais que j'ai tout de même pris plaisir à découvrir et que je ne manquerai pas de conseiller aux ados fréquentant la médiathèque où je travaille.
Lien : https://lecturesaflots.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meldc
  29 mars 2019
Je n'aime pas critiquer trop férocement des livres. Mais là, vraiment, il y a beaucoup de choses à redire sur ce titre (à tel point que je me demande sincèrement s'il y a eu des corrections éditoriales).
L'histoire pouvait être originale et amusante, cela dit. Enfin un roman qui ne nous montre pas la jeune fille pure et prude qui tombe amoureuse du bad boy et se laisse malmener par lui parce que, vous comprenez, elle l'aime trop (vous me voyez lever les yeux au ciel, là ?)
Non, là, enfin, on a une jeune femme qui décide qu'elle mérite mieux que son bad boy, qui a compris qu'il ne changerait pas. Mais comme elle est encore un peu nunuche, elle ne va pas le quitter elle-même, elle va tout faire pour qu'il saute le pas à sa place.
Et voilà l'héroïne qui multiplie les tentatives (ratées) pour se faire détester de son chéri. Autant vous dire que, très vite, c'est elle qui devient agaçante. Tandis que lui est finalement plutôt attendrissant : quoi qu'elle fasse, il continue à lui trouver des excuses et à l'aimer. Et pour le côté bad boy, on a vu pire. En gros, il laisse traîner ses caleçons sales, il passe du temps avec ses copains, et le pire qu'il fasse, c'est (accrochez-vous) de fumer une cigarette à un moment donné !
Si ce n'était que cela, l'histoire était un peu niaise, un peu répétitive, avec un personnage principal très énervant, mais distrayante. Non, d'autres éléments m'ont un peu trop fait tiquer. Par exemple des soucis de concordances des temps : en décrivant une action, la narratrice intercale parfois un verbe au passé parmi tous ceux au présent. Sans qu'il y ait de raison valable pour cela. Elle traite aussi à plusieurs reprises son copain de nymphomane (le personnage se présente comme faisant des études de droit, plutôt éduquée... donc cette erreur de vocabulaire est choquante).
Quant au style... il comporte tellement de longues phrases sans queue ni tête que cela en devient vraiment épuisant à lire. Il n'y a pas de sens du rythme, le ton est plat et répétitif.
Par ailleurs, l'histoire est censée se passer aux États-Unis, mais est très clairement écrite par une Française (il y a une mentalité qui ne trompe pas, certaines réflexions ou même actes...)
J'avais l'impression de lire une ébauche de roman sur Wattpad (je ne critique pas, il y a de très bonnes choses sur Wattpad. mais pas uniquement). Et, après vérification, ce roman a bien d'abord été commencé sur cette plateforme, par une adolescente de 15 ans.
Donc je peux comprendre que l'histoire ait eu du succès, et que les éditeurs l'aient repéré. Pourquoi pas. Mais un minimum de travail dessus aurait été bienvenu (et je ne peux m'empêcher de penser à des critiques faites à l'auto-édition par rapport à l'édition traditionnelle, qui ont de moins en moins lieu d'être, en fait, comme le prouve ce titre).
Il y a de l'idée dans le titre, je pense que son autrice va certainement encore évoluer dans les années à venir. Sauf que, pour moi, ce roman n'était pas publiable en l'état et je trouve ça vraiment dommage de l'avoir proposé tel quel.

Lien : https://made-in-mel.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
LesLecturesdOriane
  30 avril 2019
Déjà, je souhaite vivement remercier Hachette pour ce Service Press et pour leur confiance.
Riley n'en peut plus de son petit ami, Sledge. C'est un bad boy et peu importe que cela semble intéressant, elle, elle en à ras-le-bol. Elle décide donc de mettre tout un système pour que ce soit lui qui la quitte et non l'inverse. Mais il faut bien dire ce qu'il en ait : Sledge est plutôt obstiné dans son genre alors ça ne sera pas facile.
Le résumé, le titre, la couverte et l'extrait que j'avais pu lire m'ont fait succomber à ce livre. Mais en premier lieu, c'est bien la couverture qui m'a attiré. Il faut savoir que je n'aime pas le rose. Oui, une fille peut ne pas aimer cette couleur, bref. Malgré ce détail, j'ai été plus qu'intrigué par ce livre alors je m'y suis intéressé. Riley me donnait envie de la connaître et bien entendu, je voulais aussi découvrir le fameux Sledge dont elle veut absolument se débarrasser.
Nous découvrons donc tout de suite Riley. Elle fait des études de droit et elle n'est pas mauvaise bien qu'elle se relâche un peu à cause de Sledge. Ou plutôt, parce qu'elle n'arrive pas à le faire partir. Dès le début j'ai beaucoup ris par rapport aux plans qu'elle trouve pour lui donner envie de la quitter. Il est vrai, pourtant, que ça serait plus simple si c'était elle qui faisait le premier pas, mais elle n'aime pas blesser les gens alors elle n'y arrive pas.
Et on peut dire beaucoup de choses sur Riley, mais elle une imagination sans fin. Je n'arrivais jamais à prévoir le prochain coup qu'elle allait préparer. Et c'était terriblement hilarant de voir son plan se retourner contre elle car Sledge est en fait un amour. Oui, je suis tombé entièrement amoureuse de ce bad boy qui n'en a pas entièrement un. On sent tout l'amour qu'il a pour sa copine et j'avais tout le temps envie de savoir ce qu'il allait faire pour lui prouver ses sentiments de nouveau.
Le roman n'est pas très long et les chapitres sont très courts, ce que j'apprécie, et au fil de ma lecture je me suis rendu compte de quelque chose. Riley, bien que je l'apprécie, ne m'apparaissait plus comme le personnage principal de l'histoire. Elle était à l'origine de chaque situation, mais à force elle devient moins intéressante. Peut-être aussi car on a l'impression qu'elle tourne en rond. J'ai à plus d'une reprise eu envie de la secouer et de lui dire « soit tu le quitte toi-même, soit tu avoues que tu n'es pas capable de le faire car tu l'aimes ! ». Après, je n'ai pas été jusqu'à détester son personnage, mais il est vrai que vers la fin je faisais moins attention à elle.
Sledge par contre, c'est une tout autre histoire. J'aurais adoré avoir régulièrement son point de vue pour en savoir plus sur lui. Certes, il nous apparaît comme un bad boy, son physique et son style y sont pour beaucoup, mais en vérité il est loin de cette catégorie d'homme. C'est un homme adorable, fou amoureux de Riley et qui a une fragilité intérieure qu'il a peur de laisser parler. Alors, ça ne veut pas dire que ce que je viens de dire ne correspond pas à un bad boy, attention. Juste que ce n'est pas l'idée qu'on a d'eux la plupart du temps, ni l'image qu'ils renvoient. Après, vous savez ce qu'on dit : l'habit ne fait pas le moine.
En tout cas, j'ai passé un très bon moment de lecture. Ça se lit très vite et on ne se prend pas la tête avec ce livre. Plus encore, il est facile de rire au vu des situations que Riley va créer. Mon seul regret, c'est qu'il n'y a pas le point de vue de Sledge à plusieurs reprises, comme un chapitre sur deux ou quelque chose comme ça. Ça nous aurait permis d'avoir la surprise quant aux projets de Riley et de le voir d'une manière différente.
Lien : https://lecturesmmdoriane.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ludi33ludi33   25 mars 2019
- Bon, on fait quoi ?
- J'en sais foutrement rien. On est en panne sur une autoroute déserte en plein milieu de la nuit. En plus, je suis sûr qu'il y a des loups-garous et je suis coincé avec ma copine qui est persuadée que je l'ai trompée avec Ron Weasley de Harry Potter. Quelle belle soirée ! Donc moi, je vais aller chercher un téléphone pendant que toi, tu vas rester ici.
Commenter  J’apprécie          42
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   30 avril 2019
« J’arrive au niveau de la fille et je ne suis pas mesquine, mais je trouve juste qu’elle ressemble à une glace bas de gamme. Son maquillage, c’est principalement de l’UV, des faux- cils et des sourcils en forme de point d’exclamation. Sans oublier le rouge à lèvres rose bonbon.
— Non, chérie, tu t’es trompée, dis-je en m’accoudant au bar. À minuit (je dessine le cadran d’une montre avec mon index), Cendrillon, c’est sa chaussure qu’elle perd, pas sa culotte.
Elle me regarde du haut de son mètre quatre-vingt avec mépris. J’entends Sledge ricaner dans mon dos, la brune me fixe d’un air de dire qu’elle veut se battre.
— Hé , hé… s’écrie Sledge en élançant ses bras entre nous.
Elle repart et je ne peux m’empêcher de lui faire signe de la main, inutile de vous préciser avec lequel de mes doigts. La jalousie est un vilain défaut, dit-on. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   30 avril 2019
« La porte de l’appartement de Rick s’ouvre avec fracas. Sledge apparaît et m’attrape et me met sur son épaule. Je le connais que trop bien.
— Merci , Rick , dis-je avant que Sledge ne me ramène chez nous.
Il me dépose au sol et claque brutalement la porte. Il se tourne vers moi, les yeux sombres.
— Je devrais rompre avec toi ! me dit-il durement.
Bah vas-y ! Fais-le ! Je n’attends que ça. J’attends. Il reprend.
— Mais malheureusement… commence-t-il en s’approchant de moi (il saisit ma taille dans ses grands bras.), j’ai besoin de quelqu’un pour faire la lessive.
Il pose ses lèvres sur les miennes avant même que je n’aie le temps de répondre. J’ai un connard pour futur ex-petit ami… Sledge : 1 – moi : 0. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
callyssecallysse   13 juin 2019
Il faut que je rompe avec lui, ça, c’est sûr. Mais comment faire, c’est autre chose. J’aurais bien envie de faire comme toutes ses filles fortes en me levant et en lui disant : Sledge, tu prends tes cliques et tes claques et tu dégages. Mais faire du mal n’est pas dans ma nature. C’est lui qui va me quitter, lui qui va me « briser » le coeur. Tous les moyens seront bons.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : clichésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3499 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..