AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782732495583
512 pages
La Martinière Jeunesse (24/09/2020)
4.38/5   474 notes
Résumé :
Pour échapper au bagne, Keleana est devenue le champion du roi d'Adarlan. Loin d'être loyale à la couronne, elle doit pourtant aider le tyran à éliminer ses ennemis. Mais elle a beau avoir été l'assassineuse la plus redoutable du continent, Keleana refuse de tuer aveuglément et doit ruser pour simuler la mort de ses cibles.

Si son stratagème est découvert, le roi se vengera sur Chaol et Nehemia...

Le vent de rébellion qui souffle sur le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (115) Voir plus Ajouter une critique
4,38

sur 474 notes
5
65 avis
4
32 avis
3
7 avis
2
0 avis
1
0 avis

florencem
  24 mars 2021
Ayant adoré le premier tome de Keleana, je me suis jetée sur le second dans la foulée. L'univers est tellement riche et on arrive à deviner tout le potentiel qui s'offre aux lecteurs avec cette saga que j'y place pas mal d'espoir. Et que je n'hésite pas à enchaîner mes lectures (ce qui est assez rare). J'espère donc sincèrement que La Martinière jeunesse poussera cette fois-ci la traduction jusqu'au dernier tome !
Comme ma note l'indique, j'ai passé un excellent moment avec La reine sans couronne, même si, à un moment donné, j'ai eu assez peur. Dans le sens où trois événements m'ont particulièrement fait grincer des dents… Et je voyais déjà mon attachement pour cette saga fondre comme neige au soleil… Mais fort heureusement, la seconde partie a redressé considérablement la barre.
Point numéro un : Sarah J. Maas se montre sadique en nous faisant entrevoir de vrais moments de bonheur, pour ensuite tout faire exploser aux visages de nos héros. Et je déteste cela au plus haut point… C'est un peu comme tendre une friandise à un enfant et ensuite lui arracher des mains… Point numéro deux : Forcer un héros à embrasser sa destinée. Et de façon plutôt violente (on ne parle pas d'un petit coup de pouce là). Point numéro trois : Forcer un personnage à précipiter sa mort pour donner de l'appui au point deux. Pour moi, c'est du suicide, gratuit en un sens qui ne glorifie en rien ce « sacrifice ». Après tout cela, j'étais vraiment très mitigée. J'avais du mal à me dire que Sarah J. Maas allait parvenir à me reconquérir. Et pourtant, elle y est parvenue.
Je pense que cela est en grande partie dû au fait qu'elle arrive à expliquer ses choix et à faire en sorte qu'ils prennent tout leur sens par la suite. Je n'apprécie toujours pas ce qu'il s'est passé, mais je comprends pourquoi nos héros devaient passer par ces événements. On ne fait pas toujours ce que l'on veut, après tout, dans la vie, et parfois on doit subir pour pouvoir aller de l'avant. Il y a aussi dans la seconde partie plus d'actions et de révélations. le rythme est plus soutenu et il y a également un vrai tournant, notamment pour Kaleana et Dorian. On connaît enfin les secrets des protagonistes principaux et le fil conducteur est maintenant bien plus défini. de quoi asseoir réellement l'histoire globale de la saga.
Côté personnage. Parlons de ce qui fâche en premier : Nehemia. J'aime pourtant beaucoup le personnage, mais à avoir autant de secrets, à se la jouer martyr et à traiter de lâche ses proches parce qu'ils ne veulent pas risquer leur vie et celles de leurs proches… La jeune princesse trop idéaliste se perd dans sa quête et devient antipathique à certains moments… Keleana n'est pas un personnage que je dirais constant. On sait que psychologiquement, elle est brisée, et que l'on peut s'attendre à tout. C'est une facette de sa personnalité que je trouve intéressante. Mais Sarah J. Maas, quelques fois, n'est pas forcément cohérente avec la réputation qu'elle a donnée à son héroïne. Je pense à toutes ces petites erreurs, cette impétuosité. Keleana a vraiment une chance incroyable selon moi, car malgré ses très nombreux talents, j'ai dû mal à concevoir qu'elle ait pu survivre aussi longtemps en faisant ce métier, sans cette bonne fortune effrontée.
Les garçons sont assez constants. Ce qui n'est pas du tout péjoratif. Ils restent tous les deux dans la lignée de leur personnalité, si je puis dire. Ce qui est très positif quand on voit combien Kaleana est difficile à gérer. Ils restent cependant « trop mignons » pour l'instant à mon goût. J'attends de voir ce qu'ils vont devenir par la suite vis-à-vis des derniers événements, car franchement, ils ont chacun un grand potentiel, qui est à peine effleuré.
La fin de la reine sans couronne annonce de grands changements et je trouve cela autant palpitant qu'effrayant. La séparation qui a lieu peut autant profiter à nos héros que les mettre en danger. Mais elle annonce également des découvertes qui pourraient être fort intéressantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Royalbook
  14 novembre 2020
Un très bon tome beaucoup plus complet, prenant et original qui surpasse de loin le premier.
J'ai beaucoup aimé le rythme de l'histoire qui était plus dynamique et l'intrigue était beaucoup plus intéressant. Alors que j'ai trouvé le premier tome très introductif car il ne se passait pas grand chose, ici j'ai l'impression que l'histoire commence enfin.
Il n'est plus question de tournois et de champion, mais plutôt d'énigme et de recherche de la vérité qui pourrait tout bouleverser.
C'est un tome où on apprend un peu plus sur l'univers dans laquelle évolue nos personnages. En effet j'avais trouvé les descriptions un peu vague dans le premier tome mais ici on a une description plus travaillée qui nous permet de mieux comprendre l'histoire.
On en apprend également plus sur nos personnages et notamment sur le passé de Keleana qui devenait de plus en plus évident.
Alors que je l'avait trouvé plutôt passif dans le premier tome, on l'a retrouve plus actif et maîtresse de ses choix dans ce tome . Elle colle beaucoup plus à la réputation qu'elle s'était faite, celle de l'assassineuse d'Adarlan.
C'est un tome vraiment très prenant et qui nous fait ressentir différentes émotions. En bref je suis totalement conquise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Hillel
  20 octobre 2014
Nous avions laissé Keleana victorieuse du tournoi, devenue champion du roi après de nombreuses aventures aussi étourdissantes que dangereuses. Après ses flirts successifs avec le prince Dorian, et le désir qu'elle suscite chez le capitaine de la garde royale, Chaol, Keleana est prête pour une nouvelle vie.
Bien que ce premier tome clôturait ce premier épisode de l'intrigue la fin nous laissait aussi quelques questions en suspens et pas mal d'hypothèses quant à la suite.
La suite fut à la hauteur d'un premier tome déjà très réussit. Pas une minute de répit, un récit rythmé, peut être encore plus captivant que le premier, car certainement moins léger notamment concernant les élans amoureux de nos trois compères. Un récit bien plus sombre, mettant en avant des intrigues fantasy à l'état pur où tyran, magie et pouvoirs prennent le devant de la scène.
Ainsi, les 150 premières pages me sont apparues assez tranquilles. Keleana s'installe dans un certain confort au château, avec ses petites habitudes, elle remplit son rôle de champion du roi, et répond aux ordres de ce dernier en contournant quelque peu son autorité. Elle est toujours aussi vive et curieuse, mais se montre de moins en moins rebelle.
Le triangle amoureux qui se dévoilait dans le premier tome est toujours présent. Dorian et Chaol n'ont de cesse de retenir leur désir pour cette insaisissable jeune femme. Mais très vite, comme elle l'avait annoncé à la fin du premier tome, keleana affirme son choix et se détourne du prince royal. Ces 150 premières pages sont donc, je le disais, plus légères, mettant en lumière les sentiments des trois héros. Les élans du coeur de ces derniers. Chaol en tant que garde irréprochable et loyal se retient de lui sauter dessus, Dorian, lui, tente de contenir sa jalousie, et keleana papillonne presque insouciante aux tourments de ces deux hommes.
Sauf que très vite, une intrigue plus profonde se met en place. Si bien que, petit à petit, nous sommes pris dans une spirale d'action, de rebondissements, de révélations, les unes plus intenses que les autres. Effectivement, le roi d'Adarlan est toujours aussi tyrannique, ses manigances se révèlent encore plus terribles qu'elles n'y paraissent, sa soif de pouvoir inquiète. Dans ce contexte Keleana semble toute désignée pour lui barrer la route. Un rôle qu'elle ne veut pourtant pas endosser, elle n'a que 18 ans. Elle a déjà trop souffert, elle découvre un certain confort, des émotions nouvelles, commence enfin à goûter à un peu de bonheur égoïste. Sauf que, lorsqu'on est une héroïne de sa trempe on ne peut échapper à son destin... Surtout qu'Elena, le fantôme de l'antique reine fae veille sur elle.
Je n'ai pu lâcher le roman avant la dernière page. Une dernière page qui nous laisse avec le coeur bien lourd d'abandonner ainsi des personnages pour le moins attachants, et une très forte envie d'avoir le tome 3 sous peu ! Si les 150 premières pages m'étaient apparues tranquilles, les 350 suivantes ne furent que tourbillon d'action et d'émotions en tous genres.
Bref, un second tome qui donne un nouveau souffle à cette série fantasy young-adult qui n'a rien de léger. Si le premier tome s'était montré assez drôle avec une héroïne qui usait des épées autant que des répliques, ici, le ton y est plus sombre. Moins d'humour, mais beaucoup d'émotion et de tension qui nous embarquent dans un récit plus profond.
La plume de Sarah J. Maas est impeccable. Ni trop simple ni trop complexe. Un récit qui se laisse lire, engloutir, savourer. En un clin d'oeil, les quelques 500 pages se sont retrouvées terminées pour mon plus grand bonheur et la grande frustration de ne pas avoir la suite sous la main.
Avec tout ce que laisse prévoir ce tome comme questions à résoudre, je doute que la série s'achève à 3 volets. Si c'est le cas, le troisième tome risque d'être très intense...
Un second tome, pour ma part, encore meilleur que le premier, un super coup de coeur !
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Saiwhisper
  20 avril 2017
Il me manquait un troisième roman pour le challenge LTGWE… Et je dois avouer ne pas avoir cherché longtemps quel ouvrage j'allais prendre dans ma PAL ! En effet, le premier tome de Keleana avait, certes, quelques défauts, cependant j'avais passé un bon moment et souhaitais connaître la suite. « La reine sans couronne » s'est donc rapidement imposé dans mon choix. Je ne le regrette pas, car cet opus est encore meilleur que son prédécesseur ! Il y a davantage d'action, c'est plus sombre et sanglant, les révélations sont plus nombreuses et il y a moins de romance avec un triangle amoureux (à noter que l'histoire d'amour prend quand même de la place). de nouveaux personnages ont fait leur entrée dans l'intrigue : Morton, une poignée de porte à la langue acerbe qui m'a amusée, Baba Jambes-Jaunes, une sorcière intéressante dont la rencontre aura sans doute des conséquences et Archer, un gigolo que la belle meurtrière devrait tuer. Ce sont des individus qui ont une part d'ombre et de lumière dont les actions ou les paroles vont fortement influer sur le scénario. J'ai donc grandement apprécié leur présence.
Bien évidemment, j'ai également pris plaisir à retrouver Keleana, Chaol, Nehemia et Dorian qui, hélas, est assez en retrait dans ce second tome, notamment dans la première moitié du roman. C'est presque étrange comme choix : dans le premier tome, le prince était omniprésent presque aux dépens de Chaol et là, c'est l'inverse. Dans un sens, ce n'est pas plus mal, car j'ai toujours préféré Chaol. Il est plus tendre, humble, fort, protecteur et fait toujours dans l'humour. de plus, les scènes où on le voit avec Keleana sont tout simplement attendrissantes ! J'aime beaucoup celle de son anniversaire… C'était mignon comme tout ! Par ailleurs, Nehemia était un personnage à la fois trouble et intéressant dans « La prisonnière ». Ici, elle le sera davantage ! Protagoniste clef dans l'intrigue, elle va réellement influer sur le caractère de l'héroïne et va provoquer une multitude de questions du côté du lecteur.
Si le début mélange moments de calme, enquête, combats/assassinats et badinage, il va y avoir une véritable scission à la moitié du livre. Dès lors, tout va devenir plus sombre, vengeresse et inquiétante. Keleana va réellement perdre pied et va se concentrer sur ses recherches. Même si j'aimais les moments de tendresse avec Chaol, j'ai adoré ce revirement de situation ! L'intrigue s'est épaissie, la magie est devenue aussi présente que le sang versé et les nerfs des protagonistes sont mis à rude épreuve. Tout s'enchaîne ! On va en apprendre davantage sur les origines de la belle tueuse, sur Dorian et son père, ainsi que sur les secrets qu'il y a grâce au passage secret de la chambre de Keleana… Il me tarde d'acheter le troisième tome lorsque j'en aurais la possibilité. Par contre, j'espère qu'il y aura plus ou moins une fin, car la suite n'a jamais été traduite en français et je suis incapable de lire de la VO anglaise… Affaire à suivre ! En tout cas, ce second tome surpasse le premier et m'a énormément plu…

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
Megworld
  10 octobre 2014
Le premier tome de "Keleana l'Assassineuse" avait été une excellente découverte. Je lis peu de fantasy car c'est un genre pour lequel j'ai énormément d'exigences : j'ai besoin d'un univers riche, de personnages attachants, de combats et de romance. Maria V. Snyder et Sarah J. Maas sont les deux seules auteures de fantasy à avoir répondu à mes attentes. J'attendais beaucoup de ce second tome et j'ai été comblée. "La reine sans couronne" est sombre, profond et sanglant, l'auteure n'a aucune limite, elle n'a pas peur de choquer. "Keleana" est une saga fantasy pour "young adult" bien loin des clichés que l'on retrouve parfois dans les romans pour adolescents.

Au début de l'histoire, Keleana est devenue le champion du roi. Elle lui doit obéissance, peu importe la nature de ses ordres. le roi pense que l'Assassineuse est à son service et qu'elle exécute ses ennemis or, la jeune femme n'en fait rien. Keleana joue à un jeu dangereux. Au lieu de tuer, elle sauve les ennemis du roi en simulant leur mort. Keleana s'expose à de graves sanctions mais elle ne veut plus répandre la mort. En agissant ainsi, elle met en danger sa propre vie, mais aussi celles de ses amis Chaol et Néhémia...
Keleana mène une vie risquée. Elle doit jongler entre son statut d'Assassineuse du roi, son amitié avec la princesse Néhémia, la mission que lui confie le fantôme de la reine Elena et ses sentiments naissants pour Chaol
Keleana va énormément évoluer au cours de ce roman et nous dévoiler sa part la plus sombre. Notre Assassineuse est une personne très changeante. Malgré son passé de tueuse, c'est quelqu'un de bien mais elle peut vite basculer et perdre les pédales. J'ai adoré découvrir Keleana plus en profondeur et apprendre quelques uns de ses secrets bien gardés. L'univers de "Keleana" est loin d'être manichéen comme nous le montre son personnage principal. Dans le "young adult", les méchants ont tendance à être méchants et les gentils... gentils. Keleana est l'une des rares héroïnes à être dans les deux. Nous l'adorons à un chapitre et nous lui en voulons horriblement au suivant. Keleana est parfois incontrôlable et égoïste mais c'est un personnage que j'adore suivre. Elle est imprévisible et ne cesse de me surprendre!
Ce second tome est encore plus sanglant que le premier. Cette série s'adresse à un lectorat mature de jeunes adultes et d'adultes. Les plus jeunes peuvent passer leur chemin, Sarah J Maas ne prend pas de gants. Meurtres, tortures, combats... l'auteure nous donne les détails et nous fait visualiser chaque scène (sans tomber dans le gore bien sûr)!
"La reine sans couronne" est rythmé et très dense. Il se passe énormément de choses tout au long de ces cinq cent pages! Péripéties, retournements de situation et révélations s'enchaînent à un rythme frénétique. Pour faire bref, j'ai trouvé que l'auteure maîtrisait à cent pour cent son univers. Rien n'est laissé au hasard et plus nous avançons, plus les pièces du puzzle se mettent en place. Chaque élément a raison d'être, Sarah J Maas pense à tout. La fin m'a particulièrement bluffée! Je ne m'attendais pas du tout à ces révélations et j'ai hâte de lire le troisième opus qui s'annonce aussi riche que celui-ci !
J'ai parlé de Keleana mais les personnages secondaires ont également une place importante. Il y a une romance triangulaire (je vous entend râler d'ici) MAIS elle est bien dosée. Sarah J Maas ne nous fait poiroter pendant trois tomes avant de nous dire pour qui le coeur de Keleana bat. Contrairement au premier livre, où Keleana se montrait hésitante, l'auteure nous renverse le coeur avec une belle histoire d'amour mais très très très...compliquée (sinon ce n'est pas intéressant, n'est-ce pas?). Je ne vous dirai pas qui est l'heureux élu, entre Chaol et Dorian mais sachez que ces deux hommes ont un rôle prépondérant dans ce tome, tout comme la princesse Néhémia. Keleana est loin d'être l'unique héroïne de sa saga!
Pour conclure, ce second tome est encore plus sombre et addictif que le premier. Si vous hésitiez encore avant d'attaquer cette saga, vous pouvez vous lancer les yeux fermés! Vous allez adorer!

Lien : http://megworld.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
HillelHillel   19 octobre 2014
-Quand j’ai entendu la musique, j’ai eu envie de danser un instant, expliqua-t-elle. Juste pour… pour tout oublier le temps d’une valse, et faire semblant d’être une fille comme une autre. Bon, reprit-elle avec un regard mauvais, maintenant, allez-y, passez-moi un savon. Quelle sera ma punition ? six kilomètres de plus dans le parc demain matin ? Une heure d’entraînement ? Le supplice du chevalet ?

Ses paroles étaient empreintes d’une telle amertume qu’il en resta désemparé. Oui, ils auraient cette petite conversation sur son abandon de poste, mais maintenant… maintenant…

Chaol s’approcha de la barrière invisible.

-Accordez-moi cette danse, dit-il en lui tendant la main.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
ElineTirantElineTirant   01 juillet 2018
Cette langue était certainement très ancienne, et chaque mot qu'elle prononçait était empreint de force, de fureur et de souffrance.
Elle n'avait pas une voix particulièrement belle et ses paroles résonnaient comme des sanglots à demi étouffés, avec des voyelles étirées dans des gémissements et consonnes durcies par la colère. Elle se frappait la poitrine en rythme, pleine d'une grâce sauvage qui jurait avec sa robe et son voile noirs. Les cheveux de Chaol se dressèrent sur sa nuque tandis qu'elle entonnait une lamentation mystérieuse et étrange, une complainte probablement plus ancienne que le château de pierre.
Le chant s'interrompit aussi abruptement que l'existence de Nehemia.
Keleana resta un instant immobile et silencieuse.
Il allait s'éloigner quand elle se tourna vers lui. Une rafale de vent fit gémir et grincer les branches des arbres et flotter son voile et ses jupes.
- Keleana, dit-il sur le ton de la prière.
Elle ne fit pas un geste. Seule son immobilité lui révélait qu'elle l'avait entendu et qu'elle refusait de lui parler.
Que pouvait-il dire du reste pour combler l'abime qui les séparait? Il ne l'avait pas avertie du danger. Même s'il n'était pas directement responsable de la mort de Nehemia, Keleana et la princesse auraient au moins pu se défendre si elles avaient été sur leurs gardes. Son deuil et le calme avec lequel elle l'observait le condamnaient.
Si son châtiment était de la perdre, il le subirait sans un murmure.
Chaol s'éloigna tandis que l'écho de ses lamentations imprégnait encore l'air nocturne, emporté par le vent comme le carillon de cloches lointaines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
RoyalbookRoyalbook   10 novembre 2020
Elle mérite un chevalier vaillant et loyal qui la vit pour ce qu'elle était vraiment, et sans crainte. Et lui-même méritait l'amour d'une femme qui le regarderait avec cette expression, même si ce n'était pas elle.
Dorian ferma les yeux et inspira de nouveau.
Quand il les rouvrit, il avait renoncé à elle.
Commenter  J’apprécie          200
wentworth23wentworth23   28 septembre 2014
Les volets battants sous les bourrasques étaient la seule trace de son intrusion. Personne ne l'avait vue escalader le mur de ce jardin noyé dans l'ombre, et, au milieu du tonnerre et des rafales soufflant de la mer toute proche, personne ne l'entendit se hisser au sommet de la gouttière, enjamber le rebord d'une fenêtre et se glisser dans le couloir du premier étage.
À l'approche de pas, le champion du roi recula dans un renfoncement. Le visage dissimulé sous un masque et un capuchon noirs, elle se contraignait à se fondre dans les ténèbres, à n'être plus qu'un pan d'obscurité. Une servante se dirigea d'un pas traînant vers la fenêtre ouverte et la referma en grommelant. Un instant plus tard, elle avait disparu dans l'escalier au fond du couloir sans avoir remarqué les empreintes humides sur le parquet.
Un éclair illumina le couloir. L'assassineuse inspira à fond et passa mentalement en revue les plans du manoir laborieusement mémorisés au cours des trois journées pendant lesquelles elle l'avait observé à la lisière de Bellhaven. Cinq fenêtres de chaque côté de l'entrée, et la chambre de Lord Nirall était la troisième à gauche.
Elle tendit l'oreille, à l'affût d'autres servantes, mais la demeure restait silencieuse au milieu de la tempête déchaînée.
Silencieuse et souple comme un spectre, elle s'avança dans le couloir. La porte de la chambre s'ouvrit avec un léger grincement sous sa poussée. Elle attendit un grondement de tonnerre pour la refermer derrière elle.
Un nouvel éclair illumina deux formes humaines assoupies dans le lit à colonnes. Lord Nirall n'avait probablement pas plus de trente-cinq ans et sa splendide épouse à la chevelure sombre était profondément endormie dans ses bras. En quoi avaient-ils offensé le roi au point qu'il voulût leur mort ?
Elle se glissa vers le bord du lit. Elle n'était pas censée s'interroger. Son travail consistait à obéir. Sa liberté en dépendait. Tandis qu'elle approchait de Lord Nirall, elle réfléchissait à son plan.
Son épée jaillit de son fourreau avec un léger sifflement. Elle inspira, soudain oppressée, et se prépara mentalement à ce qui allait suivre.
Les yeux de Lord Nirall s'ouvrirent alors que le champion du roi levait son épée au-dessus de sa tête
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ElineTirantElineTirant   01 juillet 2018
Ses doigts couraient sur son dos, pressant ses muscles en un geste de possession farouche. Il savait que si elle continuait ainsi, il perdrait rapidement tout sang-froid Soudain, elle s'écarta pour lever les yeux vers lui, mais ils restaient si proches que leurs souffles se mélaient. Il se surprit à évaluer la distance entre leurs lèvres tandis que ses yeux se posaient tour à tour sur sa bouche et sur ses yeux, et que sa main enfouie dans ses cheveux s'immobilisait.
Le désir l'envahissait, détruisant toutes les défenses qu'il ait édifiées et anéantissant toutes les distances qu'il s'était senti tenu de garder.
-J'ignore si je devrais avoir honte de vouloir vous serrer contre moi en ce jour, ou me réjouir de ce que, malgré tout ce qui est arrivé, c'est ce jour-là qui m'a rapprochée de vous, dit-elle dans un murmure à peine audible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sarah J. Maas (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah J. Maas
Dans un empire contrôlé par la magie d'os, Lin, la fille de l'empereur, va devoir lutter pour réclamer son droit au trône.
Sur toutes les îles de l'Empire, on prélève sur chaque enfant un éclat d'os derrière l'oreille, lors d'un rituel trop souvent mortel. Depuis son palais, l'empereur utilise ces précieux fragments pour créer et contrôler de redoutables chimères animales, les concepts, qui font régner la loi. Mais son autorité vacille et partout la révolte gronde.
Sa fille, Lin, a été privée de ses souvenirs par une étrange maladie et passe ses journées dans l'immense palais plein de portes closes et de noirs secrets. Pour regagner l'estime de son père, elle décide de se lancer dans le périlleux apprentissage de la magie d'os.
Une magie qui a un prix… alors que la révolution vient frapper aux portes du palais, Lin devra décider jusqu'où elle peut aller pour reconquérir son héritage… et sauver son peuple.

« Un des meilleurs romans de Fantasy qu'il m'a été donné de lire depuis longtemps… Ce livre mérite une place à part. » Sarah J. Maas, autrice de Un palais d'épines et de roses
Pour en savoir plus : https://tidd.ly/3dof2LO
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Un Palais d'Epines et de Roses

Qui est le personnage principal ?

Ferye
Fyere
Alis
Feyre

6 questions
151 lecteurs ont répondu
Thème : Un palais d'épines et de roses, tome 1 de Sarah J. MaasCréer un quiz sur ce livre