AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782362310423
416 pages
Castelmore (10/02/2012)
3.91/5   63 notes
Résumé :
Derrière la Barricade, Benny se sent à peu près en sécurité. Mais pour son quinzième anniversaire, tout va changer. Il doit trouver son premier boulot et rêve de devenir exterminateur de zombie. Tom, son grand frère, en a fait son métier. Et Benny aura enfin l'occasion de venger la mort de ses parents.
Mais le jour où il doit affronter son premier zombie, il se rend compte que la Barricade ne le protégeait pas du véritable danger. Un sabre ne suffira peut-êtr... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,91

sur 63 notes
5
2 avis
4
13 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

edwige31
  19 août 2013
Une belle surprise ce roman. J'avoue que j'ai prise ce livre en pensant le lire comme on regarde un blockbuster au cinéma : plein d'énergie mais pas trop de réflexions. Et bien je me suis trompé, car c'est un beau plaidoyer à la tolérance et aux valeurs de l'humanité.
Nous suivons donc Benny, un jeune garçon de 15 ans, un peu rebelle, qui ne supporte pas beaucoup l'autorité et surtout pas celle de son frère ainé Tom : il lui reproche d'avoir abandonné leur mère lors d'une attaque de zombie. Tom est un exterminateur de zombie mais il ne ressemble pas aux autres. Derrière la barricade, les habitants de la cité ne savent pas s'ils restent d'autres survivants et ils vivent en total autarcie. Benny trouve son frère faible, contrairement à deux autres exterminateurs qu'il trouve bien plus cools, mais le hasard l'amène à l'accompagner lors d'une chasse. Il va alors découvrir que les zombies ne sont pas ce qu'il croyait : certes, ils sont aujourd'hui des êtres répondant qu'à l'instinct ou aux stimulations basiques, toujours affamés de chair vivante ; mais, ils ont été avant, comme lui, des humains pensants, aimants… Cette prise de conscience très violente va se confirmer lorsque les deux exterminateurs enlèvent une amie à lui après avoir tué la mère de celle-ci et un dessinateur, qui lui avait parlé d'une mystérieuse jeune fille. Benny devra faire équipe avec un frère qu'il ne comprend pas et qu'il abhorre, mais ce qu'il va découvrir lui permettra de murir en dépassant les apparences, et peut être de devenir aussi un exterminateur.
Si le contexte post apocalyptique est relativement commun, j'ai apprécié le questionnement qui sous tend ce récit : qu'est ce qui fait notre humanité, quelles sont nos valeurs en tant qu'humain, quelles attitudes adoptées envers les plus fragilisées ? Ce récit est évidemment l'évolution d'un adolescent vers la maturité avec l'obligation de faire en toute conscience certains choix. Mais c'est aussi, une réflexion sur la loi du plus fort et sur la bienveillance, sur la violence et la tolérance, sur les bas instincts des hommes et sa capacité à apprendre de ses erreurs : c'est basique mais très bien fait dans ce livre pour adolescent. C'est aussi, une évocation de la difficulté de communiquer entre deux frères (avec un adolescent mal embouché en plus), qui ont vécu un drame. le style est percutant, sans temps mort ; certaines scènes sont parfois difficiles à supporter mais j'ai passé un très bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Mouchemike
  27 mars 2019
Alors ce livre fut une vraie bonne surprise. J'avais envie de lire un livre sur les Zombies après avoir lu beaucoup de Thrillers. Et c'était sincèrement une bonne lecture, captivante et bien écrite.
L'auteur nous raconte l'histoire des frères Imura vivant dans une ville protégée des zomb' . 14 ans les sépare et tout les oppose dans la vie. le plus jeune Benny ne rêve que d'être comme les grands chasseurs de primes et trouve son frère lâche et nul. Tom lui ne considère pas comme un chasseur de prime mais fait pourtant le même métier, retrouver les zombies dont les familles veulent les voir reposer en paix. Ses méthodes sont bien différentes des cow-boys que sont les autres chasseurs de prime et donc qui attirent les jeunes.
Cependant, à l'âge de 15 ans Benny doit trouver un travail pour continuer de toucher ces rations de nourriture. Il va donc tester pas mal de métier pour finir par devenir l'apprenti de son grand frère par dépit... Va débuter un bouleversement dans leurs vies à tous les deux, surtout dans celle de Benny qui va découvrir une autre facette de son grand frère et surtout des autres chasseurs de prime dont il était tant fan... Il va devoir accompagner son grand frère dans la Putréfaction (une zone de non droits, tout est possible, tuer un zomb', un homme et tout autre forme de violence).
Je vous laisse découvrir la suite par vous même et vous conseil vraiment cette lecture dans le monde de la Putréfaction...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Clair-De-Lune
  06 mai 2015
Premier point, c'est une lecture orientée jeunesse. Ce sera moins gore de ce qu'on à l'habitude de voir et le ton des dialogues des adolescents sont plus "cool". Deuxième point qui change, l'histoire se passe 14 ans après "La Première Nuit". Les gens ce sont donc habitués à vivre une vie "normale" (l'école, notamment) sous la menace constante des zombs. le héros s'appelle Benny, 15 ans et il vie dans ce monde détruit depuis qu'il à dix-huit mois. Ses parents ne sont plus vivants depuis cette nuit mais il est avec son grand frère. La Terre entière à été touchée. Leurs lieu d'habitation est comme un village et il est entouré d'une grande barricade avec des gardes au quatre coins de la zone. L'entente avec son grand frère, Tom, n'est pas folichonne. Benny lui en veut de la mort de leurs parents. On aura des passages de scènes qui ce sont passés pendant la première nuit du chaos et après. Pour l'histoire c'est très bien. J'avais peur qu'on aurait pas de souvenirs.
Les règles de cette nouvelle civilisation sont finalement pas si différentes que les nôtres. Benny doit avoir un travail rémunéré sinon, par décret municipal, ses rations seront réduites de moitié. Lui, ce qu'il veut, c'est de tuer des zombies car ça doit être marrant. Un nouveau sport fun pour lui, en quelque sorte. Il en à fait la demande à son frère un paquet de fois mais lui est catégorique : il ne veut pas car il y à rien de "cool" de tuer. Tous les survivants ne savent strictement rien de ce qu'il y à plus loin des barricades qui entourent la ville. Ils sont dans l'ignorance totale. C'est aussi l'un des points qui donne envie à notre jeune ado de franchir les barricades et de voir ce qui se passe plus loin de son petit cocon. Tom est chasseur de chairs fraîches. Un nouveau métier s'est créer : l'érosioniste. Des gens qui dessinent, à l'aide d'une photo d'une personne du temps d'avant le visage qu'elle doit avoir, ou se rapprochant, en étant zombie. Facile pour les chasseurs pour trouver leurs cibles facilement et avoir vite fait leurs pactoles.
Benny est loin d'être le seul jeune. Il à un groupe de potes. La complicité avec eux est marrante. Ils ont leurs langages d'ados bien fleuries, les situations d'amour, les pics qu'ils se balancent à longueur de temps...Une bande de copains normale, quoi. Ça fait du bien à la lecture. La relation avec son frère aussi est dans le même topo. Ça va pas fort entre eux mais ce qui va se passer plus tard les rapprocheront. Ça va commencer par un entraînement pour Benny pour se défendre quand son frère veut bien qu'il devienne comme lui. Faut bien qu'il soit fort puisqu'en dehors de la barricade, c'est la jungle urbaine. Plus de loi. Plus de justice. C'est le plus fort et le plus méchant qui remporte.
Le courant n'existe plus. Ils pourraient le remettre en marche mais ils ne veulent pas. Pour eux, c'est en partie à cause des créations de l'homme que le virus s'est produit. C'est marrant de voir Benny à un moment qui pose comme question "c'est quoi un micro onde ?". Faut pas oublier qu'il connaît rien de ce qui est habituel pour nous. L'arrivée des cartes zombies est un plus. Vous voyez les cartes Pokemon ? C'est la même chose. C'est avec l'une de ces cartes que tout s'enchaînera et que l'action pointera le bout de son nez, au bout de plus de presque 200 pages après. Il est aussi question de la recherche d'une fille en dehors de la barricade. La survie va être un élément important. On va voir l'évolution de Benny. Il devient plus dur. Il est plus sûr de lui. Avec sa petite vie tranquille qui expose d'un coup, c'est normal. Encore une fois et j'aime ce côté qu'on retrouve de plus en plus dans le monde des zombies, c'est que les humains sont plus dangereux que ces morts-vivants, qui, pourtant, le sont déjà beaucoup.
La suite sur mon blog :)
Lien : http://litteratureenfolie.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BlackWolf
  10 août 2012
J'ai passé un bon moment avec ce livre sur les zombies nous offrant une histoire, certes peut être un petit peu longue à démarrer, mais qui se révèle prenante, efficace, pleine de surprises. Un roman sans temps mort, pleine de rebondissements, mais aussi de réflexions vraiment efficaces, dommage que parfois l'auteur en fasse un peu trop sur le fait que l'Homme n'est pas toujours bon, mais rien de dérangeant. L'univers se révèle vraiment solide, efficace et possède quelques originalités intéressantes. Mais là où l'auteur arrive à se différencier c'est sur le côté humain de ses personnages, des personnages qui se révèlent attachants et complexes. En tout cas voilà un premier tome qui, certes possède quelques petits défauts, mais vaut vraiment le coup d'être lu par tout amoureux de littérature de zombies et d'être découvert par les autres qui chercheraient à découvrir ce genre.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
Commenter  J’apprécie          120
Amnezik666
  27 janvier 2014
Si je m'inquiétais de trouver une certaine redondance dans les histoires de zombies force est de reconnaître que je faisais fausse route, les titres que j'ai lu pour le moment proposent tous une approche et une intrigue totalement différente (toujours sur fond d'épidémie d'origine virale de source incertaine). Et tant que je suis au rayon des préjugés je confirme que parfois la littérature young adult peut réserver de bonnes surprises.
Et oui je reconnais avoir passé un bon moment en compagnie de ce bouquin, ce n'était pourtant pas gagné d'avance, dans les premières pages Benny est franchement du genre tête à claques (le genre ado de 15 ans en quelque sorte, rebelle de pacotille et convaincu de tout savoir sur tout), heureusement qu'il change rapidement et murit confronté aux réalités de la vie.
La grande originalité de ce bouquin tient surtout au fait qu'ici les zombies sont presque accessoires, l'intrigue principale est ailleurs, qui plus est le zombie n'est pas présenté comme une créature foncièrement mauvaise mais d'avantage comme une victime, on ne tardera pas à découvrir que certains humains sont bien pire que les morts-vivants. Cela donne un caractère particulier à l'intrigue, ajoutez à cela qu'elle devient rapidement addictive et vous surprendra plus d'une fois et vous tenez entre les mains un bouquin dans lequel vous aurez plaisir à vous plonger.
L'autre force du roman réside dans ses personnages, tous sont bien travaillés et ont une véritable profondeur. Il y a bien entendu Benny et Tom, deux frères que tout semble opposer, mais aussi les copains de Benny : Chong, Morgie et Nix, la fille du groupe. Et de l'autre côté de la frontière entre le Bien et le Mal une poignée de chasseurs de primes pourris jusqu'à la moelle. Entre les deux une mystérieuse Fille Perdue…
Reste à espérer que le second volet de cette saga, annoncé pour 2014 en VO, fasse l'objet d'une future traduction. pour ma part je retrouverai avec plaisir cet univers post-apocalyptique qui nous réserve certainement encore bien des surprises.
Lien : http://amnezik666.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
BibaliceBibalice   31 mai 2012
Un homme peut survivre quarante jours sans nourriture,
trois jours sans eau,
huit minutes sans air,
mais ne peut tenir qu'une seconde sans espoir.
Commenter  J’apprécie          240
GabylarvaireGabylarvaire   17 novembre 2020
Et, moi, je restais planté là à regarder. C'était à cause de toutes ces couleurs, tu vois. Du rouge vif. Le blanc pâle de la peau exsangue. Les lèvres grises, les yeux noirs. Le bleu des uniformes. Les arcs électriques blanc bleuté, quand ils utilisaient leur taser. Bizarrement, c'était d'une beauté malsaine.
Commenter  J’apprécie          50
pika010pika010   07 septembre 2015
Certains moments définissent une vie entière. Des moments au cours desquels tout ce que l'on est, tout ce que l'on pourrait devenir, repose sur une seule décision. La vie et la mort, l'espoir et le désespoir, la victoire et la défaite, vacillent dans un équilibre précaire dépendant de ce choix. Ces moments ne découlent pas du hasard ; la chance ne vient pas fausser la donne. Au cours de ces quelques secondes, une personne gagne le droit de vivre ou non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GabylarvaireGabylarvaire   16 novembre 2020
Voyez-vous, mes garçons, Dieu aime ce qui est simple. C'est le diable qui aime l'ostentation. C'est le diable qui aime l'arrogance et le grandiose.
Commenter  J’apprécie          10
OlympiaaaOlympiaaa   05 juillet 2016
La peur est plus forte que l'esprit ne le permet !
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : zombiesVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
861 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre