AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848196416
Éditeur : Créer (26/02/2018)

Note moyenne : 2.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Mukukulu est une histoire qui raconte l’imaginaire africain en mettant en lumière les potentiels du Bassin du Congo et les forces de ces fleuves et confirme l’utilité du Fonds Bleu pour la préservation de ce territoire.
L’initiative du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, lancée lors de la COP 22 à Marrakech (Maroc) a pour ambition de redéfinir les bases d’une économie collaborative associant exploitation raisonnée des forêts et gestion durable des eaux des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
mcd30
  24 mai 2018
Je me suis assise au pied de l'arbre à palabres et j'ai écouté Jorus Mabiala conter comment Mukukulu, ce tout petit lièvre a semé la zizanie chez l'éléphant et l'hippopotame en voulant traverser le fleuve Congo.
C'est un autre pays, une autre culture, une autre langue. Une vision toute fraîche du monde. En cherchant la signification du nom Mukukulu, j'ai découvert un pays, sa mythologie car c'est le nom d'un clan. Je me suis intéressée au Fonds Bleu qui s'occupe de la protection du fleuve et de son environnement. Et grâce à cet auteur-conteur, j'ai découvert un pays qui se cherche et est confronté à de nombreux problèmes .
L'auteur, Jorus Mabiala est né à Brazzaville. Il utilise des histoires où les animaux sont plus sages que les hommes mais il vous dira qu'il n'est pas un écrivain, juste un conteur. La guerre l'a obligé à s'installer en France où il continue à s'investir dans son art et à faire connaître son pays et les malheurs qui l'accablent c'est pourquoi il parle de cadavres. Tout n'est pas toujours rose pour certains.
Les dessins de Fabienne Quentel ne sont pas sans rappeler le wax, ce fameux tissu africain que j'aime tant. J'ai été déçue de ne pas trouver plus d'informations à son sujet car son travail me semble digne d'intérêt.
Je tiens aussi à remercier Babelio, son équipe et les éditions Créer de leur petit mot. Leur catalogue contient près de deux cent titres , une manne pour ceux qui sont curieux, on y trouve de l'histoire Auvergne, Allier, Haute-Loire, de l'histoire de l'art, des romans, je vous transmet le site : www.édicréer.com
Et maintenant, je laisse le mot de la fin à mes voisines-lectrices (de 8 à 10 ans) : L'histoire est bien, les dessins sont beaux, un mot est difficile à lire "haïssent" et puis, on aime bien le lièvre, on a des lapins toutes les deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
Titania
  22 mai 2018
Je me faisais une joie d'explorer d'autres territoires du conte pour cette masse critique jeunesse, pour laquelle je remercie Babelio et les éditions Créer, mais voilà , je suis très déçue !
C'est l'histoire d'un lièvre qui tombe dans le fleuve Congo, après avoir tenté une expérience de flottaison peu réussie sur les amas végétaux qui encombre le noble fleuve.
J'évite de vous raconter les détails, il convient de ne pas spoiler. Le rongeur imprudent devient alors source de discorde entre l'éléphant et l'hippopotame....conflit qui dure encore aujourd'hui .
Dans un pays aux conflits récurrents , la fable est un moyen de questionner l'irrationnel des comportements et les haines séculaires. L'intention est louable et il faut en remercier les auteurs de cette courte histoire...
Mais, il y a un gros MAIS, la forme n'y est absolument pas. Je ne comprends pas les correcteurs de cette maison d'édition qui ont laissé passer des fautes aussi énormes .
Dans la francophonie , nous partageons tous la même langue...avec les mêmes règles de grammaire, de syntaxe, de conjugaison et de ponctuation ...et que d'erreurs dans un si petit texte ! au moins une par page, sans compter les impropriétés de vocabulaire ! Je tiens mon exemplaire corrigé à la disposition de ceux qui veulent vérifier.
Par ailleurs , est-ce utile d'évoquer des cadavres dérivant sur le fleuve, même si c'est une réalité au Congo, pour de si jeunes enfants ?
Pour finir, je rajouterai que les cailloux ne flottent pas...j'arrête là l'énumération des arguments qui ne me feront pas lire cette histoire , aux illustrations plutôt sympas, à Camille, Maël, et tous les enfants à qui je propose de faire le tour du monde dans les livres, un voyage immobile aussi bien dans l'imaginaire que dans notre belle langue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Sblly
  24 mai 2018
Le scénario nous conte, la petite histoire enfantine d'un lièvre Congolais, qui se termine par une moralité.
Le format du livre est pratique, pour une bonne prise en main, 24 pages, de grandes illustrations simples et de couleurs vives, avec cependant, un conte " bateau" qui ne met pas du tout en lumière les potentiels du Bassin du Congo et les forces de ces fleuves , comme le stipule le 4èm de couverture. Très déçue du contenu.
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
mcd30mcd30   24 mai 2018
_ Un hippopotame passe ses journées dans l'eau et ses nuits à terre.
Commenter  J’apprécie          100
mcd30mcd30   24 mai 2018
... et plouf, l'animal disparaît.
On entendit des
" blu blu blu"*.

* En français, on dit : glou glou glou.
Commenter  J’apprécie          00
mcd30mcd30   22 mai 2018
Pour un lièvre congolais la répétition
est la meilleure des sciences.
Commenter  J’apprécie          60
mcd30mcd30   22 mai 2018
Il était une fois le lièvre aussi beau que rare
comme il est dans le Congo,
sautillant de joie, le voilà parti au bord du fleuve.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : congoVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

L'Afrique dans la littérature

Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

Le Congo
Le Mozambique
Le Kenya
La Mauritanie

10 questions
245 lecteurs ont répondu
Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre