AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351786750
Éditeur : Gallmeister (06/09/2018)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Une vieille dame richissime demande à Lew Archer de retrouver son héritier, disparu deux décennies plus tôt en compagnie d’une femme peu recommandable. Sans illusions, Archer se lance sur cette piste refroidie lorsqu’un meurtre surprenant l’en détourne. À défaut d’héritier, Archer débusque un squelette sans tête, un malfrat malin et une blonde terrorisée. Et découvre une combine particulièrement inventive, même pour la Californie.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Zakuro
  01 décembre 2018
Mais quelle affaire ! On y perdrait son chapeau et même la tête dans cette ébouriffante enquête du détective Lew Archer. En tout cas, ce détective privé pas comme les autres, ne perd pas le fil de sa mission et son sens de l'humour bien corsé comme j'aime malgré un imbroglio de meurtres et une galerie de personnages au caractère bien trempé.
Nous sommes dans les années 1950 en Californie et ce décor cinéphile me fait inévitablement penser à Hollywood car pour moi les personnages du roman de Ross Macdonald jouent un jeu d'acteurs époustouflant. Une riche veuve souhaite retrouver son fils Anthony Galton avec qui elle s'est fâchée il y a une vingtaine d'années et dont elle n'a plus aucune nouvelle depuis.
A partir de là, tout s'enchaîne à une cadence folle, les pages m'ont fait faire des kilomètres en avion de la côte sud jusqu'à San Francisco bay et des voyages dans le passé au temps des malfrats et de la prohibition des années 30.
L'affaire Galton, c'est du noir, de la dérision et une bonne dose de personnages pittoresques qui ressemblent à des poupées gigognes tant il est difficile de cerner qui ils sont réellement et de percer les liens qu'ils entretiennent avec le disparu.
La traduction donne un ton enlevé et un rythme endiablé au roman, c'est un pur régal ! Jacques Mailhos restitue à merveilleuse l'atmosphère d'un bon vieux film en noir et blanc américain.
J'ai adoré les descriptions des lieux ou les traits des personnages avec des comparaisons loufoques qui m'ont fait bien sourire « Le Dr Dineen vint nous ouvrir vêtu d'une antique veste d'intérieur en velours rouge qui me rappela la luxueuse décoration des anciens wagons de train ».
La disparition d'Anthony Galton donne donc bien du fil à retordre à ce cher détective qui ne perd pas pour autant son self-control et que je découvre ici avec énormément de plaisir pour la première fois.
Le monde peut bien s'écrouler, il restera Lew Archer.
Un très grand merci à Babelio et aux éditions Gallmeister de m'avoir fait découvrir le génie du roman noir de Ross Macdonald !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
Renod
  04 octobre 2018
« L'affaire Galton » contient tous les ingrédients d'un bon polar «hardboiled» : une veuve acariâtre et richissime, un fils prodigue disparu depuis vingt ans, des gros bras bas de plafond, une jeune fille naïve au coeur d'artichaut et bien sûr, notre détective incorruptible, chevalier des temps modernes, Lew Archer. Il faut tout le talent de Ross Mac Donald pour mettre en scène ces personnages dans une intrigue alambiquée. Le roman débute comme une émission de « Perdu de vue » : le détective est chargé de retrouver un fils qui a rompu tout contact avec ses parents après une dispute. Sa mère souhaite le revoir au crépuscule de sa vie. Archer débute son enquête et va vite découvrir une combine inventive faite de manipulation et de duperie. Le récit est dynamique, pulsé par une action permanente. Lew Archer, toujours en mouvement, va parcourir la côte ouest de l'Amérique du Nord. Il pose un regard lucide et grave sur ceux qu'il rencontre. Le texte n'est pas sans humour et la beauté du littoral californien entraîne l'auteur à faire quelques envolées poétiques. «L'affaire Galton» est un roman maitrisé qui tient son lecteur par son rythme, son intrigue astucieuse et la qualité de son écriture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
Pat0212
  10 décembre 2018
Je termine le challenge multi-défis avec un vieux polar américain des années cinquante vraiment génial. Ce roman n'a pas pris une ride et il est bien meilleur que beaucoup de polars contemporains.
J'ai découvert avec grand plaisir Lew Archer, un détective privé californien dont je compte bien lire de nouvelles aventures. C'est un héros issu de l'age d'or du polar américain, il est différent de bon nombre de ses collègues, il n'est pas alcoolique et ne s'intéresse guère aux pin-up. C'est un ancien inspecteur de la police criminelle de Los Angeles, devenu détective privé. Il collabore encore avec la police et se comporte comme un policier.
Il est engagé par son ami l'avocat Sable pour retrouver un homme disparu depuis plus de vingt ans. Madame Galton, une personne très riche et âgée aimerait se réconcilier avec son fils Tony avant de mourir. En 1936, il a quitté son école d'ingénieur sans passer son diplôme, s'est épris d'une fille de basse extraction et a décidé de devenir poète. Ses parents se sont violemment opposés à de tels projets et l'ont déshérité. Après une dispute avec son père, Tony a vidé son coffre et s'est enfui à San Francisco avec son amie enceinte. Il n'a plus jamais donné signe de vie. Sable et Archer donnent peu d'espoir à la vieille dame, mais elle tient absolument à ce qu'une dernière tentative de retrouver Tony soit entreprise.
Le même jour le majordome de Sable est assassiné. L'avocat ne veut pas que le détective se mêle de ce meurtre, mais Archer pressent qu'il pourrait y avoir un lien entre les deux affaires. Il enquête à San Francisco sur le passé de Tony et celui du majordome. Il va de révélations fracassantes en découvertes inattendues, même si ses adversaires sèment des fausses pistes sur sa route. Il y a toute une galerie de personnages très intéressants. On ne s'ennuie pas une minute avec cet excellent polar.
Je ne vais pas en dire plus pour ne pas spolier cette histoire riche en rebondissements qui ne manquera pas d'enchanter les amateurs de bons polars. C'est une vraie enquête, menée en collaboration avec les services du shérif, il y a peu de violence et l'histoire est vraiment très bien ficelée. La nouvelle traduction de Galmeister est vraiment très agréable à lire, le style est coulant. Ce roman nous plonge dans une Amérique mythique et c'est une grande partie de son charme. C'est un nouveau coup de coeur que je recommande chaleureusement.
Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Lagagne
  25 novembre 2018
Avec "L'affaire Galton" nous sommes dans du policier américain classique et de bonne facture.
Archer est un privé comme on les aime: qui a de l'instinct, de l'intuition, a déjà bourlingué, se met en péril parfois et d'une probité à toute épreuve. Les autres personnages ne sont pas en reste ! On a l'avocat dont on ne sait pas trop quoi penser, la vieille riche acariâtre, le jeune héritier qui débarque comme par magie, de petits escrocs, une femme honnête, une qui l'est moins...
Niveau construction, il y a pas mal de rebondissements ! Il n'en fallait vraiment pas plus, car déjà là ça commençait à faire convenu. Mais finalement ça va, il y a une forme d'équilibre. Rien de révolutionnaire ou de surprenant, mais c'est bien fait dans son genre. Et cela fait du bien de se replonger dans une ambiance 50/60 de temps en temps.
Commenter  J’apprécie          140
fannyvincent
  14 octobre 2018
Quel plaisir de retrouver Lew Archer ! Trois années se seront écoulées depuis la publication du dernier Ross MacDonald aux éditions Gallmeister... jusqu'à la sortie de ce nouveau titre, "l'affaire Galton", à la superbe couverture, représentant un squelette armé sur fond rouge sang...
Un squelette sur lequel Lew Archer va finir par tomber, lui qui a été engagé par une richissime vieille dame pour retrouver son fils, disparu une vingtaine d'années plus tôt.
Une affaire assez tortueuse, et pleine de rebondissements, qui nous tient en haleine. Un Lew Archer fidèle à lui-même, tenace, et qui va payer de sa personne pour résoudre cette enquête. Un vrai régal, comme toujours avec Ross MacDonald !
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Pat0212Pat0212   10 décembre 2018
_ Calmez-vous, dis-je
-Je suis très calme (il tremblait de partout ).
Commenter  J’apprécie          20
fannyvincentfannyvincent   06 octobre 2018
- (...) Je l'ai élevé pour qu'il nourrisse des pensées pures, des désirs purs, mais, pour des raisons qui m'échappent, il a développé une fascination pour la poix qui avilit. Et la poix l'a avili.
Commenter  J’apprécie          80
fannyvincentfannyvincent   06 juin 2018
La note féline qui traînait dans sa voix me fit me demander si elle était mariée. Elle se faisait appeler Mme Haines, mais elle avait l’air d’être une femme qui avait perdu son mari pour cause de mort ou de divorce et qui cherchait un successeur.
Commenter  J’apprécie          40
RenodRenod   27 septembre 2018
On ne fait pas d'Hamlet sans casser des ego.
Commenter  J’apprécie          231
fannyvincentfannyvincent   09 octobre 2018
- (...) Pourquoi tant de jeunes filles bien s'entichent comme ça des plus mauvais garçons ?
Commenter  J’apprécie          90
Video de John Ross MacDonald (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Ross MacDonald
Payot - Marque Page - Ross MacDonald - Noyade en eau douce
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1508 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre