AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253086347
Éditeur : Le Livre de Poche (28/09/2016)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 134 notes)
Résumé :
Nouveau nom, nouvelle ville, nouveau départ : Hannah et Adam Wickes n aspirent qu à mener une vie paisible et sans histoires aux côtés de leur adorable petite Sydney, sur laquelle ils veillent tendrement;
Attirant sur eux l'attention des médias, une tragédie inattendue vient bouleverser les plans du couple.
Pour échapper au danger qui les menace, ils vont devoir affronter un passé qu'ils tentaient d'oublier. Et qui les a rattrapés..
Patricia Mac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  02 août 2017
Le roman commence avec nos trois personnages exilés dans un autre coin des USA.
Anne, travaille dans une maison de vétérans de guerres.
Alan travaille comme informaticien.
Ils ont eu une petite fille sur le tard disent-ils.
La situation se retourne vite quand la presse arrive sur les lieux pour couvrir un incident dramatique.
Ils sont de nouveau sous le feu des projecteurs et nous retournons à leur vie d'avant.
Ils sont en réalité Adam, informaticien dans une grande boîte, Hannah, conseillère pour les familles en difficultés et Sidney la fillette de Lisa, leur unique fille qui a eu cette enfant très jeune et continue à faire ses études de médecine.
Lisa est accusée d'avoir tué son petit ami, infirmier dans l'hôpital où elle travaille.
Les parents vont engloutir tous leurs avoirs pour sortir leur fille de l'ornière.
Patricia MacDonald va nous conduire au bout du bout de l'horreur humaine. Elle va nous faire côtoyer une pathologie de psychopathie inimaginable et cela, très habilement.
L'auteure fait très bien ressortir l'incapacité du psychopathe à discerner le bien du mal.
Les éléments révélateurs sont amenés petit à petit et à posteriori, on se rend compte que tout était mis en place.
C'est une fiction très dure à avaler et pourtant très bien menée, je le reconnais avec une traduction très bien réalisée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
tiben
  21 novembre 2016
"Les psychopathes sont des menteurs chevronnés. Car ce sont souvent des individus extrêmement intelligents. Compétents. Efficaces. Issus de familles normales. Cette pathologie n'est pas le fruit d'une maltraitance, certains experts affirment même qu'elle est innée. Voilà pourquoi elle est si difficile à appréhender. Mais les psychopathes n'ont pas notre conception de la dépravation. ils ne sont ni choqués, ni dérangés par ce que les gens normaux jugent répugnant ou répréhensible. Ils n'ont pas de limite morales."
Une citation en forme de teasing pour débuter cette chronique. Thriller psychologique, psychopathes, inceste, famille... Prometteur non?
Et pourtant les premières pages ne sont pas évidentes pour le lecteur car les prénoms des personnages principaux sont différents dans la sphère familiale et dans la sphère publique. Nous suivons la vie d'un couple, Anna et Alan, qui vit avec leur adorable petite Cindy... mais en réalité ils s'appellent Hannah et Adam, ils sont réellement mariés, mais Sydney est leur petite-fille. Que s'est-il passé? Pourquoi ce changement de nom? Pour échapper à quoi? à quelle menace? Voila tout les principales questions de ce livre.
"Il fallait risquer de tout perdre, songea Hannah, pour mesurer combien le train-train quotidien est précieux".
Rapidement, l'histoire fait un retour arrière dans les années passées afin justement de nous remettre dans le droit chemin de la compréhension. C'est bien mené, bien ficelé même s'il y a des longueurs et si c'est relativement lent en fin de compte. de plus, il n'y a pas de sang, pas de gore visuel et réellement que peu d'actions. Pour les amateurs de ce style de thriller, Personne ne le croira ne vous conviendra pas.
Ici, vous trouverez plutôt de la manipulation, des angoisses, des interrogations, un mort, un procès... tous les ingrédients d'un drame familial sont réunis.
"Dans une affaire d'homicide, l'enquête de la police repose sur trois piliers: le mobile, les moyens et l'opportunité"
Les chapitres sont assez courts avec de très nombreux dialogues qui dynamisent énormément et font tourner les pages rapidement. On rentre vite dans l'histoire qui devient addictive et on a envie d'en savoir plus. le retour au temps présent dans le dernier tiers du livre, une fois les bases posées et les explications données, m'a par contre moins convaincu. Si le rebondissement inattendu offre des perspectives, la fin est cousue de fil blanc et peut apparaître bien sage pour un thriller. J'en ai déjà trop dit, je vous laisse découvrir sans gâcher votre plaisir de lecture.
"On aime tant ses enfants qu'on se répète qu'ils sont normaux. On ne les voit pas vraiment tels qu'ils sont."
Comme beaucoup, je connais Patricia MacDonald de nom mais je n'avais pas encore eu l'occasion de la lire. Comme toujours, je n'aurai pas de jugement définitif avec un seul ouvrage lu. En effet, si ce thriller est agréable et se lit très facilement, s'il est donc grand public même s'il peut être dur et perturbant, il apparaît au final un peu plat... peu de suspense, tout n'est pas crédible, et comme je le mentionnais plus haut, une fin un peu trop prévisible. C'est dommage. Cela constituera toutefois un bon scénario de film. Je pense qu'il y a matière à produire une oeuvre intéressante.
J'ai passé un bon moment avec Personne ne le croira mais il ne m'en restera surement pas grand chose.
Un conseil de lecture chez cet auteur?
3,5/5


Lien : https://alombredunoyer.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
InMyBookWorld
  04 juin 2015
Encore un très bon thriller, c'est bien simple, je l'ai lu dans la journée, sans pouvoir m'arrêter, tellement l'histoire, bien que horrible, est prenante.
Nous rencontrons Adam et Hannah, parents de la petite Cindy. Mais très vite, on comprend qu'ils ne sont pas du tout qui ils prétendent être, d'ailleurs, c'est même très clair dès le départ puisque les vrais prénoms des personnages nous sont divulgués dans les premières pages. On sait donc qu'ils cachent quelque chose, ils ont un comportement suspect. Tout s'enchaine quand une TV locale filme Hannah suite à un accident.
Plus aucun doute, on sait qu'ils ont quelque chose à se reprocher, qu'ils sont en fuite. Mais que fuient-ils ?
Le retour en arrière que l'auteur nous propose ensuite va tout éclairer.
Difficile de vous parler de ce roman sans spoiler, et ce serait vraiment dommage, car on va de révélation en révélation. C'est le point fort de ce roman, le suspense, le mystère qui tourne autour de cette famille, la tension qui s'accentue au fil des pages, l'horreur qu'on devine entre les lignes, sans parvenir à y croire.
Les révélations s'enchainent et nous on est là à se dire, non, ce n'est pas possible. Il a fallu que je m'arrête de lire à un moment, pour me reprendre, car c'était tout simplement inimaginable. On ne peut pas essayer de se mettre à la place des personnages sans avoir envie de hurler, de s'arracher la peau pour laisser sortir toute cette douleur et cette souffrance.
De toutes façons, je vous dirais ce qu'il se passe, vous ne me croiriez pas, et pour ça, le roman porte magistralement son titre. On sait que ça existe, mais c'est un sujet si peu abordé qu'on arrive presque à oublier que ça existe. Puis l'auteur nous met dans une telle position que c'est quelque part encore plus horrible.
L'autre point fort du roman, c'est le point de vue que l'on a de l'histoire. Je n'avais jamais lu de bouquin avec ce point de vue là, et franchement, c'est déstabilisant, surtout quand on est maman. C'est impossible de lire cette histoire sans se poser des questions. Que ferions-nous si c'était nous ? Comment réagirions-nous face à cette horreur ? Comment gérer ça sans culpabiliser, sans se sentir responsable ? Peut-on tout pardonner ?
Et puis quand on prend du recul, d'autres questions font leur apparition, des questions d'ordre plus général, mais toutes aussi troublantes.
On tourne les pages à une vitesse folle, emporté par le style de l'auteur, simple et percutant, qui va droit à l'essentiel. Les chapitres sont courts, accentuant cet effet de page turner.
On se sent aussi très proches de ce couple. Un couple qui malgré les années, malgré les épreuves, reste soudé. C'est un couple sans histoire en fin de compte, le père a toujours travaillé dur pour sa famille, et la mère a toujours été présente et aimante. le fait que ce soit un couple normal sans histoire rajoute à cette incompréhension, nous incitant à nous poser d'autres questions. La mère est terriblement humaine. On se prend en pleine face ses tourments et on partage ses réactions, des réactions parfois viscérales.
En bref, un roman qui aborde un sujet dérangeant, et où le suspens est présent du début à la fin, un roman qui nous fait réfléchir, nous interpelle au plus profond de nous-même et nous bouleverse.
Ma note : 4.5/5
Lien : http://www.inmybookworld.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
iris29
  31 mai 2015
Bon, ben , je l'ai lu mais...comment dire :pour un roman à suspens , il n'y a pas de suspens,et ce roman ne me laissera pas un souvenir impérissable.
Hannah et son mari vivent avec leur fille Lisa, surdouée ( l'auteur insiste beaucoup...), elle est en 2° année de médecine à 20 ans (ça me parait totalement normal, bac à 17/ 18 ans, 2° année de médecine à 20 ans...En France , c'est comme ça , à moins d'avoir redoublé...)
Donc je passe sur ce détail de l'histoire ..
Ils vivent aussi avec leur petite fille.
Un jour , Lisa est accusée du meurtre de son petit ami,( infirmier) qui n'était peut-être pas aussi normal qu'il y parait , à moins que Lisa ne dise pas complètement la vérité...
Cet auteur m'avait habituée à mieux.
Je signale aussi des problèmes de traduction :plusieurs fois, le prénom Hannah est écrit Anna, ce qui peut prêter à confusion...
Commenter  J’apprécie          101
pandaroux
  26 novembre 2017
Lisa est une jeune fille brillante, très avancée sur son âge, elle est déjà en deuxième année de faculté de médecine, et maman d'une toute petite Sidney.
Ses parents sont là pour l'aider à construire sa vie et à élever sa fille.
Un jour pourtant, tout vient basculer, lorsqu'on vient accuser Lisa d'assassinat sur son petit ami.
Ses parents ne veulent pas croire en sa culpabilité mais ce qu'ils vont découvrir va à jamais bouleverser leur vie.
J'ai bien aimé ce policier, cela change des policiers classiques, on commence par la fin et on remonte l'histoire.
L'histoire se concentre sur une famille et le dilemme qu'elle pose : peut on tout pardonner à son enfant? Comment faire pour s'apercevoir que l'impensable est là? Dois ton accepter par amour?
Bon petit roman policier, je trouve que c'est un des meilleurs de Patricia MacDonald. A lire.
Commenter  J’apprécie          101
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   02 août 2017
- Mais comment sait-on si...
Hannah se pencha vers sa jeune amie, posa sa main blanche sur celle, gracieuse et brune de Kiyanna.
- Votre enfant sera parfait. Vous devez en être convaincue. Il va naître, et vous devez nourrir tous les espoirs du monde. Et tout ira bien. C'est certain.
- Si vous pouvez y croire, alors...
Commenter  J’apprécie          200
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2015
Les psychopathes sont des menteurs chevronnés. Car ce sont souvent des individus extrêmement intelligents. Compétents. Efficaces. Issus de familles normales. Cette pathologie n’est pas le fruit d’une maltraitance, certains experts affirment même qu’elle est innée. Voilà pourquoi elle est si difficile à appréhender. Mais les psychopathes n’ont pas notre conception de la dépravation. Ils ne sont ni choqués ni dérangés par ce que les gens normaux jugent répugnant ou répréhensible. Ils n’ont pas de limites morales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pandarouxpandaroux   26 novembre 2017
- On en a jamais parlé, Madame Wickes, mais je tiens à vous le dire : je suis convaincue que Lisa n'a rien à voir avec la mort de ce pauvre garçon.
- Merci, rétorqua Hannah qui se raidit.
- Comme je le disais à mon mari, on ne confie pas son gosse à n'importe qui. On ne donne pas cette responsabilité à quelqu'un qu'on apprécie pas.
Commenter  J’apprécie          10
roadinetteroadinette   14 mai 2016
Les psychopathes sont des menteurs chevronnés. Car ce sont souvent des individus extrêmement intelligents. Compétents. efficaces. issus de familles normales. Cette pathologie n'est pas le fruit d'une maltraitance, certains experts affirment même qu'elle est innée. Voilà pourquoi elle est si difficile à appréhender.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2015
Elle n’a aucune conscience, aucun sens… du bien et du mal. On peut me dire que la psychopathie est innée et non acquise, ça ne me console pas. Elle est là dehors, libre de s’en prendre à qui bon lui semble.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Patricia MacDonald (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia MacDonald
Considérée comme l?une des reines du suspense familial et psychologique, Patricia MacDonald a écrit de nombreux bestsellers et continue de surprendre son public à chaque nouvelle sortie. A l?occasion de celle de la fille dans les bois, paru cette année chez Albin Michel, l?auteure américaine a répondu à la question que beaucoup de fans se posent : quel est son secret ?
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La sœur de l'ombre

De quoi meurent les parents d'Alex?

Ils sont assassinés
D'un accident de voiture
De vieillesse
Ils se sont suicidés

15 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : La soeur de l'ombre de Patricia MacDonaldCréer un quiz sur ce livre
.. ..