AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221128699
Éditeur : Robert Laffont (12/06/2014)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 58 notes)
Résumé :
Froid, calculateur et une cruauté sans limite, il ne tue pas ses victimes mais les torture à petit feu durant des années... C'est une belle journée ensoleillée en Californie. Smoky Barrett, agent spécial du FBI, assiste avec toute son équipe au mariage d'une collègue. Au beau milieu de la cérémonie, une Ford Mustang fait irruption sur le parking attenant. La portière s'ouvre. Une femme décharnée, le crâne rasé, les yeux emplis de terreur, est violemment jetée à terr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
DoVerdorie
  23 septembre 2014
Dans ce quatrième tome (susceptible d'être lu indépendamment des précédents), l'agent féminin du FBI, Smoky Barrett, responsable d'une équipe spécialisée dans la traque de psychopathes, va être confronté à des disparitions inexpliquées de femmes... femmes disparues depuis des années, dont on n'a jamais retrouvé les cadavres, et dont une refera brusquement surface : vivante, visiblement torturée et dans un grand délabrement psychique...
La violence rencontrée dans cette enquête ne s'étend pas uniquement dans les interventions que fait subir le désaxé à ses victimes, mais se tient également dans les propos misogynes proférés sur les sites Internet masculins (de quoi devenir misandre !).
Sinon, si (pour celles/ceux qui ont lu "Shadowman" : 1e tome), on connaissait déjà le passé extrêmement douloureux de Smoky, l'auteur revient fréquemment sur ces antécédents afin d'affiner le portrait de cette petite femme, fragilisée mais forte, qui "ose", avec hésitation, vivre une nouvelle relation amoureuse, toute en se questionnant sur le bonheur (relatif) et la famille...
La "famille" de Smoky, c'est aussi son équipe avec laquelle elle travaille depuis douze ans et les relations avec ses collègues, amicales autant que professionnelles, qui ont leur importance dans le récit, permettent à Cody McFadyen d'embrayer, dans un langage limpide, sur les différentes approches du profilage, le repérage géographique des criminels et la (ré-)organisation des services du FBI depuis ce 11 septembre.
Sans être exceptionnelle (et pas comparable avec l'excellent "Shadowman"), l'histoire, dont la fin nous réserve une surprise de taille...reste captivante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          418
Kassuatheth
  06 avril 2015
Les deux premiers romans de cet auteur étaient une telle merveille d'horreur et de méchancetés que je n'ai pas eu le temps de m'attarder aux citations ayant un tant soit peu de sagesse.

Je m'attendais à quelque chose de semblable en lisant les Captives. Rien de comparable. La majeure partie du roman nous raconte comment l'équipe de Smoky Barrett cherche à identifier un tueur dangereux qui ne laisse pas suffisamment de traces pour pouvoir être découvert. Dans ce sens, c'est un excellent roman policier et je ne regrette pas que l'auteur ait changé son style.

Puis, le criminel commence à faire des erreurs. Grâce à celles-ci, l'équipe se rapproche de plus en plus de lui au point de le cerner et d'espérer l'attraper.

Même si l'histoire avance à un rythme très soutenu, nous voyons plus souvent Smoky vivre et se poser des questions pertinentes sur la méchanceté, la beauté ou la misère de la vie.

J'en ai d'ailleurs conservé quelques citations que je considère comme pertinentes. La fin est plus que surprenante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Filox
  14 mai 2016
Je lis peu de thriller. le hasard m'a guidé vers ce livre. Merci le hasard ! Rien d'ailleurs dans la recherche effrénée d'un monstre ( seul ou pluriel) très atypique, très criminel par une équipe expérimentée du FBI n'est laissée au hasard, toutes les technologies, les analyses des comportements y compris celui des internautes, les méthodes du profilage et bien d'autres sont utilisées, décrites, de l'intérieur, avec beaucoup de talent. Parallèlement et, aux détours de plusieurs grosses surprises, le voile se soulève sur les méthodes et les motivations du ou des monstres recherchés. En ce qui me concerne, il me faudra aller jusqu'à la dernière ligne pour comprendre, et impossible de ne pas y aller et vite ! et cela empire au fil des pages !
Excellent roman policier donc, quelques épisodes sont particulièrement glaçants, mais c'est aussi construit autour d'une réflexion sur ce qui fait l'humain, ce qui déshumanise jusqu'à l'extrême, sur la résilience de ceux qui survivent à des épreuves "inimaginables " et qui au fil des pages deviennent des quasi - réalités, grâce au brio terriblement efficace de l'auteur.
Bonne lecture ! J'espère que cette critique vous en donnera l'envie et que mon application à ne rien dévoiler ne vous plonge pas dans d'épaisses ténèbres... Bien présentes aussi dans le livre .... Et il s'agit bien du noir absolu, le vrai ! Et non pas d'approximations rendant la compréhension et le repérage nécessaire au lecteur difficiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
sassenach
  18 août 2015
L'agent spécial du FBI Smoky Barrett est, depuis douze ans, à la tête d'une petite équipe d'enquêteurs traquant les tueurs en série et basée à Los Angeles. Elle rentre juste de quelques jours de vacances à Hawaï en compagnie de Tommy, un ancien des Services Secrets, avec qui elle partage sa vie depuis quelques années pour assister au mariage de Callie, qui travaille avec elle. Mais à la fin de la cérémonie, une femme amaigrie, au crâne rasé, terrorisée et incapable de parler, est jetée d'une voiture devant les invités médusés. Il s'agit d'une inspectrice de police qui avait été portée disparue il y a plus de sept ans. Cela ressemble à une provocation, surtout que le responsable des tortures subies a adressé un message à Smoky peu de temps avant de relâcher sa proie …
Quand j'ai entamé la lecture de ce livre, j'ignorais que l'auteur en avait déjà écrit plusieurs (trois en fait) avec le personnage de Smoky Barrett. Il semble que chaque titre concerne une nouvelle enquête menée par Smoky, une nouvelle traque de tueurs en série donc ce n'est pas trop grave si on ne les lit pas dans l'ordre (seule la vie personnelle de l'enquêtrice sert de fil conducteur entre les livres et donc risque d'être un peu mélangée si on les lit dans le désordre). En fait, comme j'ai beaucoup aimé cette lecture, j'ai voulu en lire d'autres de cet auteur et c'est ainsi que je me suis aperçue de la chose ! Bon, tout d'abord, je dois dire que, s'il n'y a pas vraiment de descriptions sanglantes, cela reste plutôt assez violent psychologiquement (avec ce qu'a déjà subi Smoky et sa famille par exemple). Mais quand on s'attaque à un thriller avec un tueur en série, peut-on s'attendre à autre chose ? Je ne pense pas ! le personnage de Smoky est très intéressant : elle a un lourd passé mais reste humaine, avec ses défauts, ses qualités, ses doutes et ses peurs. le reste de son équipe m'a paru aussi très intéressant mais trop peu développé à mon goût (peut-être qu'il faut avoir lu les autres romans pour en avoir une impression plus détaillée !). L'histoire commence assez lentement mais est bien menée, avec beaucoup de développement sur les aspects psychologiques de l'affaire et du tueur (enfin, je dis tueur mais il n'y a pas tant de morts que ça !). C'est sûrement cet aspect du livre, les raisonnements bien détaillés, les explications données, qui m'ont le plus plu et qui permettent d'apprendre des choses (comme par exemple, ce qu'est la symphorophilie). Mais le coupable est loin d'être habituel et l'ensemble est bien retors comme j'aime. Il y a un petit retournement de situation vers la fin que j'ai deviné en même temps que Smoky parce qu'il n'y avait pas beaucoup de possibilités à envisager. Contrairement à l'habitude dans ce genre de littérature, les chapitres sont loin d'être courts mais l'ensemble m'a paru tellement passionnant que je l'ai lu très vite malgré tout. Et maintenant, je m'en vais essayer de trouver les autres titres, ce qui ne semble pas facile car ils ne sont pas récents et beaucoup de sites ne les proposent quand version d'occasion … je crois que je vais me rabattre sur la version originale !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeaTouchBook
  14 août 2014
Nous revoilà pour une quatrième enquête de Smoky. Une enquête que j'ai vraiment préférée au troisième tome mais qui n'atteint pas le niveau des deux premières aventures de cette femme infaillible.
Smoky est toujours le même personnage complexe, ayant une connexion particulière avec les tueurs qu'elle pourchasse. Ce lien lui permet dès lors de les comprendre pour mieux les traquer. Néanmoins le côté intouchable, sans failles ne permet pas au lecteur d'en faire son héroïne favorite comparé par exemple au premier livre Shadowman.
A contrario les personnages masculins sont vraiment attachants et humains dans cet opus. En premier lieu Alan, la figure paternel dans l'équipe est réconfortant, stable c'est une sorte de gros nounours qui met en exercice cette empathie naturelle dans les interrogatoires. Mais le personnage qui se révèle dans ce tome c'est James : le plus surprenant. Il semble à première vue froid, impersonnel, grossier et peu bavard : il se livre peu. Néanmoins nous découvrons un nouvel aspect de sa personnalité qu'il daigne enfin livrer. J'apprécie beaucoup cet homme car il est difficile à cerner et que malgré tout on sent quelqu'un de fragile, de blessé : il faut aller au-delà des apparences et des préjugés instaurés par la façade qu'il s'est crée.
Du côté de l'histoire, l'enquête est classique. Bien meilleure que la précédente, mais on sait, on sent que l'auteur peut mieux faire, il y a une accélération dans cet opus mais il nous manque cet investissement, intérêt personnels entre l'enquête et les policiers . C'était ce qui faisait le charme du début. Je pense que Captives est plus focalisé sur certaines faces cachées des héros et que l'enquête passe donc dans un second plan. Par contre la fin est vraiment surprenante, avec un dénouement inattendu notamment sur l'identité du tueur.
Comme toujours l'écriture est fluide, très agréable car elle permet à chaque instant de sentir, de ressentir les personnages. C'est d'une main active et réactive que Cody McFadyen mène cette histoire, un style efficace que l'on aime toujours autant.
Que dire de plus ? Nous attendons le « grand retour » de l'auteur mais ce tome est vraiment divertissant et rempli sa mission de thriller.
Comme dit le proverbe "qui aime bien châtie bien". J'adore les enquêtes de Cody McFadyen : j'en attends donc toujours plus !
Nous nous donnons rendez-vous pour la cinquième enquête ?
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
DoVerdorieDoVerdorie   21 septembre 2014
- Je peux comprendre, commente Alan. L'égalité est une chose. Cela ne m'a jamais posé de problème. Mais l'homme considéré comme l'ennemi ? Ce n'est plus une question d'égalité. C'est de la haine. Et c'est la tendance actuelle du féminisme radical.
- Avec tout ce que nous voyons, comment peux-tu dire une chose pareille ? s'insurge Callie. Quand avons-nous eu à traquer des femmes qui avaient violé et tué des hommes ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
KassuathethKassuatheth   06 avril 2015
À mon tour, je me tourne vers la fenêtre pour voir le soleil. Je glisse ma main mutilée sur mon ventre et la petite vie qui s'y épanouit. Malgré toutes les horreurs, la vie offre parfois tant de merveilles, de beautés inattendues. Je suis heureuse d'avoir choisi de vivre quand je voulais mourir, quoi que la vie m'apporte, exige de moi ou me prenne. La vie est cruelle, mais tellement belle.
Page 466-467
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
KassuathethKassuatheth   05 avril 2015
Nous ne sommes jamais autant femme que quand nous sommes enceintes. Nous pouvons parler trivialement comme les hommes, être chef comme les hommes, une fois que notre ventre commence à s'arrondit, c'est flagrant pour tout le monde : nous ne sommes pas comme les hommes, nous ne serons jamais.
Page 343
Commenter  J’apprécie          190
FiloxFilox   14 mai 2016
Dieu n'est pas forcément une représentation physique. Dieu peut être une activité. Dieu est l'amour qu'on a pour son mari, l'éducation d'un enfant. La lecture d'un bon livre , une vie qu'on sauve. Dieu est le fierté d'un métier bien fait, le pardon accordé quand il est mérité. Tu n'as pas besoin de te prosterner, de brûler des cierges, ni de vivre dans dans la peur d'être frappé par la foudre. Il te suffit d'aimer et de donner le meilleur de toi-même. C'est ça Dieu, c'est ça, le ciel n'est pas quelque chose qu'on ne trouve qu'après sa mort. C'est ici, maintenant


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
KassuathethKassuatheth   08 avril 2015
En vérité quand je pense à mes parents, je me vois davantage à travers le regard de mon père que de ma mère. Son regard me disait: sois ce que tu veux, je t'aimerai de toute façon.
Page 260
Commenter  J’apprécie          193
Videos de Cody MacFadyen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cody MacFadyen
Vidéo de Cody MacFadyen
autres livres classés : fbiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1628 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..