AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Francis de Miomandre (Traducteur)Ronald de Carvalho (Éditeur scientifique)
EAN : 9782226036759
334 pages
Éditeur : Albin Michel (12/05/1989)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 30 notes)
Résumé :
MACHADO DE ASSIS J.M.Informations supplémentaires : 03/01/2002 Traduit du portugais (Brésil) par Anne-Marie Quint
"Mes doigts frôlaient la nuque de la fillette ou ses épaules vêtues d'indienne, et c'était une sensation délicieuse. Mais enfin, bien malgré moi, les cheveux tiraient à leur fin, alors que je les aurais voulus interminables. (...) Si cela vous paraît emphatique, malheureux lecteur, c'est que jamais vous n'avez coiffé une fillette, jamais vous n'av... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
mesrives
  25 juin 2017
Ah! quel magnifique récit derrière ce titre énigmatique dont le narrateur nous donne rapidement la clé: Dom Casmurro et les yeux de ressac, publié en 1899, quelques semaines avant la mort de l'auteur. Troublant.
Un doigt divin a du orienté mon choix sur ce septième roman de Joaquim-Maria Machado de Assis.
Un récit qui se présente comme une autobiographie où le narrateur interpelle son lecteur et le prend à partie:  « Mon but évident était de relier les deux extrémités de ma vie, et de recréer dans ma vieillesse mon adolescence. »
Je suis tombée dans le panneau et je suis devenue le temps de ses confessions, souvenirs de moments inoubliables, une auditrice attentive et me suis transformée en une Dona, Dona Helena pour être précise, à ne pas confondre avec Dona Flor et ses deux maris, une des héroïnes de Jorge Amado.
Je reprends.
Comment ne pas être séduite par ce personnage, j'ai nommé Dom Casmurro, un homme qui communie avec les cocotiers!
Mais avant de devenir Dom Casmurro, surnom signifiant le bourru, le narrateur a été un adolescent plein de rêves, dévoré par l'amour. Amour inconditionnel qu'il voue à sa divinité, j'ai nommé l'inoubliable Capitolina ou Capitou.
En lisant ses mémoires, nous entendons les réflexions, les idées de Dom Casmurro, nous accueillons ses émotions. C'est cela le miracle!
Ses aveux nous permettent de comprendre comment Bento Santiago, Bentinho, le bel et vif adolescent destiné à la prêtrise par sa mère, est devenu peu à peu Dom Casmurro, cet homme de 60 ans silencieux et absorbé, taciturne... pourtant malgré sa sincérité apparente il sème aussi en nous le doute.
Lectrice assidue, je suis donc devenue son amie et je me suis amusée.
J'ai adoré retrousser mes jupes révélant sur mes bas les jarretières de soie bleue pour lui faire tourner la tête, dévoiler mes bras pour rivaliser avec la beauté de ceux de Capitou.
J'ai profité d'une galerie de portraits teintés d'humour qui m'ont permis de percevoir les différentes classes sociales.
J'ai apprécié bien d'autres choses que je ne dirais pas pour vous laisser languir, des curiosités qu'il faudra découvrir vous-même.
Nous sommes au Brésil, à Rio de Janeiro sous le règne de Dom Pedro II et, nous évoluons dans une famille représentative de l'élite terrienne dont est originaire notre Bento. L'auteur esquisse en toile de fonds voire en pointillé son environnement contemporain, avec les chacaras où s'affairent les esclaves, avec un indispensable représentant des agregados, hommes libres attachés à une riche famille. Mais oublions le décor car le sujet est bien un voyage intérieur. Nous pénétrons la conscience du narrateur, un beau voyage dans son âme tourmentée.
Une écriture moderne qui gomme l'espace temps, je me suis régalée.
Un roman d'amour, un roman sur l' incommunicabilité, la jalousie.
Un auteur à redécouvrir et de mon côté à approfondir.
Un petit bijou!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6210
5Arabella
  20 juillet 2016
Le titre du roman désigne le sobriquet du héros et narrateur du livre Bentinho. Dans le premier chapitre il nous conte comment il s'est trouvé appelé de la sorte, Monsieur du Bourru. Puis il nous fait le récit de sa vie, en partant d'une journée mémorable pour lui lors de ses 15 ans où il prit conscience de choses importantes pour lui, et où sa vie prit une direction capitale. Bentinho est un enfant unique extrêmement gâté par sa mère, une riche veuve. Mais une ombre plane sur son avenir, car sa mère a fait le voeu de le faire entrer au séminaire pour devenir prêtre et Bentinho, prenant conscience de son amour pour une petite voisine, Capitou, décide de ne pas suivre cette voie.
Machado de Assis nous dépeint avec une grande vivacité et vérité son personnage principal et tous ceux qui gravitent autour de lui, en particulier Capitou. C'est d'une extrême finesse dans l'analyse, et la très grande qualité de l'ensemble tient à mon sens dans l'ironie très subtile et néanmoins impitoyable de l'auteur. Bentinho a tout de par sa naissance, et il est en réalité d'un égoïsme féroce, s'il ne fait de mal à personne c'est parce qu'il n'y trouverait aucun intérêt. Nous entrevoyons par opposition la vie des gens de conditions plus modeste, dont la misère ne gêne en aucune façon notre héros, et nous entrapercevons les esclaves, dont le travail fait vivre en grande partie la famille, ce qui paraît complètement naturel à Bentinho et à sa si vertueuse mère.
La construction du récit est aussi très jouissive, faite de digressions et de retours en arrière, jeu subtil de va et vient entre tel ou tel élément du récit. Machado de Assis ne nous assène jamais une vérité, il nous laisse la deviner dans le récit au combien complaisant de son héros, dont l'insensibilité le condamne à la fin de sa vie à la solitude.
Un grand livre, qu'il est possible d'interpréter de diverses façons, d'une lecture très plaisante mais en même temps qui suscite beaucoup de réflexions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pasiondelalectura
  29 septembre 2016
Cet auteur brésilien du XIXè est incroyable et depuis que j'ai lu "L'aliéniste", je vais de surprise en surprise.
Ce petit roman sous forme de mémoires est d'une modernité folle.
Imaginez une histoire qui mêle adultère et paranoïa tout en prenant comme témoin le propre (et totalement démuni) lecteur pour le travailler au mental et lui glisser subrepticement dans la tête une drôle d'histoire, seulement sur des présomptions.
Et tout ceci dans un pays qui pratiquait alors ouvertement encore l'esclavagisme.
Cela nous plante le décor, puis il y a le ton, tellement drôle et ironique par moments. Et le titre, qui est en fait un indice puisque "casmurro" en portugais veut dire tétu, rusé.
Un excellent roman par un auteur qui gagnerait à être connu et divulgué, même s'il est considéré comme "le grand nom des lettres brésiliennes".
Lien : https://pasiondelalectura.wo..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
mesrivesmesrives   24 juin 2017
Un cocotier, qui vit mon agitation et en devina la cause, murmura de toute sa hauteur qu'il n'était pas choquant que les garçons de quinze ans aillent se fourrer dans les coins avec les fillettes de quatorze ans; au contraire, les adolescents de cet âge-là n'avaient rien de mieux à faire, et les coins ne servaient à rien d'autre. C'était un vieux cocotier, et moi j'avais confiance dans les vieux cocotiers, plus encore que dans les vieux livres. Les oiseaux, les papillons, une cigale qui répétait pour l'été, tout ce qui vivait dans les airs était du même avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
mesrivesmesrives   02 juillet 2017
Les rêves éveillés sont comme les autres rêves, ils se tissent au gré de nos inclinations et de nos souvenirs.
Commenter  J’apprécie          490
MacabeaMacabea   21 novembre 2016
O que importa é a expressão geral do meio doméstico, e essa aí fica indicada, - vulgaridade de caracteres, amor das aparências rutilantes, do arruído, frouxidão da vontade, domínio do capricho, e o mais. Dessa terra e desse estrume é que nasceu esta flor.
Commenter  J’apprécie          10
MacabeaMacabea   21 novembre 2016
O menino é pai do homem.
Commenter  J’apprécie          21
Video de Joaquim Maria Machado de Assis (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joaquim Maria Machado de Assis
Samuel Titan reçu par Artur Silva dans son émission Passage à niveau sur Radio Alfa pour parler de "Histoire d'un vaurien".
Histoire d?un vaurien est un des chefs-d?oeuvre de la littérature brésilienne. Écrit et publié en feuilletons dans un journal de Rio de Janeiro en 1852-1853, il est devenu un de ces ouvrages inspirateurs et sans lequel bien des écrivains et personnalités n?auraient pas été possibles ou connues : Machado de Assis, Lima Barreto, Carmen Miranda, Chico Buarque, etc. sont tous disciples de Manuel Antônio de Almeida. Leonardo, le protagoniste de ces Histoire d?un vaurien de Rio de Janeiro, n?a rien de commun avec les héros romantiques de son époque. Il serait né « d?un écrasement de pied et d?un pincement » lors d?un flirt en haute mer ; très tôt il choisi l?oisiveté comme seul mode de vie, créant ainsi le premier personnage si brésilien du malandro : sorte de héros mixte entre Oblomov et un malandrin, roi du hamac, de l?inconvenance, mal élevé, malgré lui? « L?enfant avait un penchant à l?effronterie, et l?indulgence de son parrain aidant, cela en fit un petit impertinent accompli. » On suit ainsi les frasques et péripéties de la vie de Leonardo dans le Rio du début du xixe siècle, résidence du roi, ville métissée, non sans rire et en nous attachant à ce personnage finalement faible, neutre et jouet des uns et des autres. Dans une telle ambiance, cette histoire avec le ton désinvolte du récit, la saveur piquante des conversations cueillies sur le vif et une foule de personnages robustes et vulgaires pataugeant joyeusement dans la plus tangible des réalités, peuvent sembler le produit d?un autre siècle, d?un autre monde.
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature bresilienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
264 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre