AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782843621543
199 pages
Éditeur : Terre de brume (18/09/2002)

Note moyenne : 4/5 (sur 16 notes)
Résumé :

"À vrai dire, cela s'agitait et bouillonnait à l'intérieur comme dans un chaudron infernal. Sur les parois et sur le fond, se tordaient et se pressaient des formes vagues qui s'agitaient sans cesse, allant çà et là dans un bruit de pas, se massant en certains points et semblant se parler un langage sibilant et horrible, qui faisait penser au sifflement des serpents." Saisissante vision d'une assemblée du, "Petit Peuple",... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
dbacquet
  23 septembre 2012
L'oeuvre de Machen a été nourrie par les paysages du Pays de Galles, où il passa son enfance, et par l'abondante matière de ses légendes, propices aux rêveries fantastiques, au milieu de forêts brumeuses, de collines escarpées et de landes désolées. Pays d'enchantements et de mystères donc, avec ses nymphes et ses fées, mais aussi de ténèbres et de sorcellerie. Une race maudite, « le petit peuple », aurait subsisté après les invasions celtes en vivant sous la terre. Ce sont des hommes de petite taille, au faciès hideux, et aux rites étranges et cruels. Des disparitions soudaines, des crimes déconcertants dans les rues de Londres, mènent parfois sur leurs pas et défient la raison…
Commenter  J’apprécie          150
hellrick
  02 janvier 2020
Arthur Machen (1863-1947) était un écrivain loué par Lovecraft et ce-dernier s'inspira largement de ses techniques narratives pour ses propres nouvelles consacrées à Cthulhu. Aujourd'hui, Machen s'avère hélas quelque peu oublié quoique LE GRAND DIEU PAN reste un classique souvent réédité. Machen écrivit aussi l'histoire « The Bowmen » à l'origine de la célèbre légende des Anges de Mons, une fiction considérée à présent, par beaucoup, comme un fait historique. Un glissement du mythe à la réalité qui lui inspire le très plaisant « Sortis de terre » et ses étranges rumeurs.
Ses CHRONIQUES DU PETIT PEUPLE permettent de découvrir et surtout d'approfondir son oeuvre. Ces contes, fantastiques et teintés d'une épouvante subtile, bénéficient d'une écriture fine et ciselée, très moderne finalement, sans les lourdeurs qu'a pu avoir Lovecraft justement. A la lecture de « L'Histoire du cachet noir » et « la pyramide de feu », on comprend rapidement l'influence qu'a pu avoir Machen sur le père de Cthulhu. Dans les deux cas nous assistons à la mise en place progressive d'un véritable puzzle dans lequel chaque pièce s'imbrique pour former un tableau effrayant invitant le lecteur à prendre conscience de l'influence du Petit Peuple. Laquelle transparait aussi dans « La main rouge » et l'angoissant « Substitution » au sujet des Changelins.
Car chez Machen, les fées et leurs semblables (lutins, elfes et autres) sont loin des bienveillantes créatures habituellement croisés dans la Fantasy et les régions d'Angleterre où elles se cachent (mais l'imprudent peut les découvrir, généralement en empruntant un sentier arboré) recèlent bien des dangers. Les jeunes filles disparaissent, les petites filles sont inconscientes du Mal tapi dans les forêts et les bébés sont remplacés dans leur berceau par d'horribles métamorphes…Les nouvelles, quoiqu'indépendantes, se ressemblent par leur construction et leur thème, à savoir la survivance, dans les campagnes anglaises, de créatures légendaires et maléfiques et toutes aboutissent, à la manière d'un puzzle, à l'acceptation, par le lecteur, de la réalité de ces mythes britanniques ancestraux. Encore une fois la comparaison avec Lovecraft se montre pertinente…chez l'un le Petit Peuple, chez l'autre les Grands Anciens mais, dans les deux cas, l'existence d'un monde horrifique et dangereux caché aux yeux des hommes de notre temps et dont la découverte les plonge dans l'épouvante voire dans la folie.
Avec son écriture parfaitement maitrisée et son art du récit ponctué de réflexions quasiment philosophiques sur le sens du Mal (comme en témoigne le long dialogue ouvrant « le peuple blanc ») voici un incontournable du fantastique à l'ancienne…toujours pertinent après plus d'un siècle ! Une belle découverte.

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lhaiku
  28 décembre 2014
Descriptions des campagnes, collines, landes et forêts de l'ouest du Pays de Galles pour voyager ; Asiki, Daione Sidhe d'Irlande, Tylwydd Têg pour se perdre et rituels, disparitions et mystères pour avoir peur et douter. Arthur Machen, auteur membre de la Golden Dawn n'oublie aucun ingrédient pour nous faire partager sa vision du Petit Peuple. L'intérêt pour ce fil conducteur, clairement annoncé dans le titre, s'estompe parfois au gré des nouvelles car leur construction est souvent similaire.
A lire impérativement si vous aimez les fées. A lire impérativement si vous n'aimez pas les fées.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Julian_MorrowJulian_Morrow   16 avril 2019
Vous ne vous rappelez pas ? Quand nous sommes rencontrés, voici trois ans, vous m’avez parlé de cette propriété que vous aviez dans l’Ouest, au milieu de forêts séculaires, de collines sauvage et sinistres, de terrains rocailleux. Cette image est toujours restée dans mon esprit comme un enchantement que j’aime évoquer, assis à mon bureau, dans le fracas de la circulation, au cœur du tourbillon londonien.

(p.59)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : pays de gallesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3275 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre