AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782267005288
392 pages
Éditeur : Christian Bourgois Editeur (01/12/1987)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 13 notes)
Résumé :
(4ème de couverture Christian Bourgeois éditeur)

"Lorsque j'ai à choisir entre le témoignage de la tradition et celui que me fournit un document, je crois toujours la tradition. Les documents peuvent être falsifiables, et ils le sont souvent ; la tradition ne l'est jamais."
Ces paroles, prononcées par l'un des personnages, donnent la clef de presque toute l’œuvre d'Arthur Machen et en particulier des récits réunis dans ce recueil. Il est incont... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
philippemarlin
  08 avril 2021
LE PEUPLE BLANC
Un récit envoûtant qui prend la forme du journal (Le Livre Vert) d'une petite fille qui vit au milieu de la forêt avec son père (un avocat très occupé) et sa gouvernante. Celle-ci, très au fait des coutumes et légendes de la région, lui raconte des histoires à la fois merveilleuses et terrifiantes sur le petit peuple qui hante les bois et sur les cérémonies secrètes qui s'y déroulent. L'enfant explorera dans les moindres détails la contrée environnante, le Pays de Voor, ce qui nous vaut des descriptions sublimes qui ne sont pas sans évoquer le Domaine d'Arnheim que Poe avait publié en 1847. Elle découvrira, au fil de ses contacts avec les esprits des lieux, de nouvelles langues, comme la langue Chian ou les lettres Aklo ; elle refusera de nous en dire plus sur les Nymphes, les Dôles, ou sur Jeelo ou les Voolas.; elle contemplera les grands beaux Cercles et participera aux jeux Mao. Son journal se terminera par un cri d'émerveillement « j'ai vu les nymphes, je les ai appelées et Alanna, la nymphe de l'obscurité est venue ». La gouvernante disparaîtra et on retrouvera la petite fille empoisonnée, gisant près d'un objet à moitié enfoui : une magnifique et lumineuse statue d'un Dieu romain. A l'instar de Mary dans le Grand Dieu Pan, elle a vu l'indicible.
Nouvelle exploration du Mal Absolu, ce texte est également très intéressant par ses créations imaginaires, notamment linguistiques. A l'instar de Lovecraft avec son Necronomicon, Machen suggère sans donner de contenu précis, technique bien connue pour étoffer l'aspect mystérieux de son invention. Les lettres AKLO connaîtront du reste une belle postérité : L'Aklo a été appris par Wilbur Whateley (HPL: The Dunwich Horror) et utilisé par Alonzo Typer (HPL: le Journal d'Alonzo Typer). Il apparaît également comme un élément clé de l'oeuvre sur le Mythe de Cthulhu d'Alan Moore, The Courtyard. D'autres y verront une étrange consanguinité avec le langage énochien du Dr John Dee.
Pour les « complétistes », on signalera que Daniel Harms consacre une entrée à l'Aklo dans son Encyclopedia Cthulhiana (1998) : « Langage qui était originellement celui des Hommes-Serpents de Valusie . Il est encore utilisé sous une forme modifiée par les prêtres au service des Grands Anciens ainsi que par le Petit Peuple du Pays de Galles. le terme « Aklo » peut aussi se référer à une série de rituels magiques ou désigner un moment précis où une incantation peut être prononcée… » Enfin on ne peut pas conclure sans signaler le site https://app.memrise.com/course/92726/aklo-building-upon-rlyehian/ qui propose un cours par correspondance sur l'aklo (et le rlyehian) ! Et c'est gratuit…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PascalMalosse
  24 novembre 2019
Lu en anglais chez Penguin classics, édité par l'excellent T S Joshi. La nouvelle titre a sans doute marqué les lecteurs grâce à sa musique lancinante et inquietante, tel un conte pour enfants perverti. L'autre nouvelle mémorable est "la terreur" avec sa longue série de morts inexpliquées, avec un redoutable effet d'accumulation et une chute évidente dans sa propension à influer de nombreuses oeuvres ultérieures. À conseiller aux rêveurs comme Arthur Machen, qui cherchait sans cesse le merveilleux autour de lui, même dans sa banlieue londonienne, dans la nature, dans les ruines romaines et celtes..
Commenter  J’apprécie          60
JAsensio
  02 décembre 2011
La nouvelle intitulée La Terreur, écrite par Arthur Machen en 1917, peut être rapprochée de l'un des textes les plus fameux de l'auteur, Les Archers, publié, lui, le 29 septembre 1914 dans l'Evening Standard et qui fut l'une des sources les plus probables de la légende des Anges de Mons, sur laquelle cette page Wikipédia rédigée en anglais, fournit les principales caractéristiques.
La traduction française par Jacques Parsons de ce texte aussi célèbre qu'a priori anodin s'étend sur moins de cinq pages de notre édition mais la brièveté de cette nouvelle est sans commune mesure avec la légende (et ses prolongements jusqu'à notre époque) qu'elle a fait naître selon toute vraisemblance.
Lien : http://stalker.hautetfort.co..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
oliviersavignatoliviersavignat   12 août 2020
C'était une nuit d'été sans étoiles. La lune sur son déclin luisait faiblement au-dessus de la Tête du Dragon, de l'autre côté de la baie, l'air était calme. A tel point que Lewis avait remarqué qu'aucune feuille ne bougeait à la cime d'un arbre très élevé se profilant sur le ciel; et pourtant il avait conscience d'entendre un bruit qu'il ne pouvait ni identifier ni définir. Ce n'était pas le vent dans les feuilles, ni le léger clapotis de la mer sur les rochers qu'il distinguait sans difficulté. Non c'était autre chose, à peine un bruit, plutôt une vibration de l'air, ainsi qu'il arrive dans une église quand l'organiste fait intervenir les gros tuyaux.

La terreur
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JAsensioJAsensio   05 juillet 2010
– Alors, l’essence du péché est réellement…
– Dans le fait de prendre le ciel d’assaut, il me semble, dit Ambrose. C’est tout simplement une tentative pour pénétrer d’une manière interdite dans une autre sphère plus élevée. Maintenant, vous pouvez comprendre pourquoi il est exceptionnel. Peu de gens, en vérité, éprouvent le désir de pénétrer dans d’autres sphères […]
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
818 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre