AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782416002427
Éditeur : Eyrolles (01/07/2021)
3.94/5   35 notes
Résumé :
La vie de Rose Baron part en miettes. Son mari l’a quittée, son frère Raphaël est mort prématurément, et son médecin la pense en burn-out. Lors de la soirée d’anniversaire organisée pour ses 40 ans, elle fait momentanément disparaître tous ses soucis en buvant plus que de raison. Le lendemain, Rose reçoit un message anonyme. Un mystérieux M. lui adresse l’un de ses propres commandements : « Rose Baron, tes commandements tu appliqueras ! ».
À partir de cet éni... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 35 notes
5
9 avis
4
11 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

cascasimir
  11 mars 2020
"Tous les hommes pensent que le bonheur se trouve en haut de la montagne, alors qu'il réside dans la façon de le gravir." Confucius.

Qu'est que le Bonheur: avoir un mari? L'époux de Rose la quitte...

Réussir dans son travail ?
Rose, experte en psychologie positive réussit à saborder l'interview, pour son dernier ouvrage "Une vie heureuse, les 10 commandements"...

Ou faire une méga fête, pour son anniversaire, ses 40 ans? Mais, Rose ne se souvient pas de la soirée...

Pour Rose, le chemin est parsemé d'épines car elle doit retrouver la mémoire. Qu'à-t-elle fait cette nuit là ?

Mon Dieu, et si on l'avait droguée, à l'insu de son plein gré, avec du GIGN, euh du GH2O, euh du GHV?
" Comment chui rentrée ? Je voudrais disparaître, me dissoudre comme une aspirine? L'hystérique tapie en moi n'attend que ça pour surgir!"
Entre une furie, lors d'une séance de dédicaces, pour son livre:
-"Je m'en vais vous l'acheter votre torchon et le lire en plus! Y a intérêt que j'en ai pour mon argent, sinon je reviendrai..."

Des invitées indésirables, Lilou, sa fille ado qui ...
Enfin, vous connaissez les ados ( Jekyll et Miss Hyde!) avec leur mère...

Et un numéro de téléphone masqué, d'un certain "M" qui semble la connaître ? Rose va essayer de remonter la piste, et à chaque fois, tomber sur un nouveau message de "M", qui parle de ses dix commandements..
Serait ce Eglenstein, son docteur qui lui parle de Burn-out? Un de ses ami/es ou Baptiste, son mari ?...

Des amies rigolotes, des dialogues savoureux et une héroïne qui essaie de retrouver le confort douillet de son lit et de sa Vie d'avant... D'avant l'anniversaire de ses 40 ans!
Car, même son poisson rouge s'est suicidé, en sautant hors de son aquarium( aquafenestrer!) Comment Rose va-t-elle l'annoncer à sa fille Lilou?

"Hier n'existe plus, demain ne viendra peut-être jamais. Il n'y a que le miracle du moment présent. Savoure le, c'est un cadeau." Marie Stilkind.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          699
valsing
  14 mars 2020
S'éloigner du Rivage
Comme c'est dommage
Jusqu'à plus pieds
Pitié !
Toucher le fond
Et… dire NON !
Lentement remonter à la surface
Prendre des résolutions
Bas les masques !
Trouver des solutions
Nager enfin dans le bonheur
L'Avenir redevient Acteur !
Sophie Machot, au travers de son personnage, Rose, a pour alliée la psychologie positive basée sur l'entretien et la culture d'un optimisme à toute épreuve !
Lisez ce livre et attrapez les petites bulles d'oxygène qui s'en échappent !
Commenter  J’apprécie          292
SZRAMOWO
  09 mars 2020
Le roman de Sophie Machot est placé sous le triple signe de l'arroseur arrosé, du pompier pyromane et du cordonnier toujours le plus mal chaussé.
Je m'explique. Comme sa créatrice, l'héroïne du roman Rose Baron, 40 ans, est "spécialiste" en bonheur. Elle a publié, "Histoire d'être heureux", "Une vie heureuse : les dix commandements" qui "l'ont propulsé au rang des notoriétés publiques, des référents, des experts que l'on sollicite pour tout et n'importe quoi."
Mais voilà, depuis quelques jours ça coince. La mécanique se dérègle.
Lors d'une séance de dédicace à la FNAC Montparnasse, elle s'entend dire par une lectrice qu'elle tentait de convaincre : " (...) j'ai une cheminée, c'est vrai...totalement inutilisable car mal entretenue par un cochon d'mari qui préfère largement ramoner la voisine que son propre foyer."
On fait mieux question bonheur...
Pour ses 40 ans, sa soirée d'anniversaire tourne à la bérézina (je ne vous dis pas pourquoi...).
Rose Baron ne croit plus en elle-même.
Avant une émission de présentation de ses dix commandements, elle pète carrément les plombs et pense "Bullet s'est suicidé, patate, j'ai pris la cuite du siècle et je suis cocue jusqu'à la pointe de mes fourches. Chui pas d'humeur, là."
Ses amis fidèles, Luce, Chanelle et son attaché de presse Edgar sont inquiets pour elle...
Commence alors pour Rose un travail de reconquête de sa propre vie. Elle s'applique les commandements qu'elle ne faisaient que conseiller aux autres. Et ce n'est pas évident pour elle.
Dans un style assez percutant, drôle, Sophie Machot, avec les aventures de Rose Baron, modélise de façon ludique les principes qu'elles dispensent et illustre la volatilité du bonheur.
Un livre dans la tradition des romans feel good, agréable à lire. L'humour n'en est pas absent ce qui en fait un livre à part dans cet univers parfois par trop angélique.
J'ai beaucoup apprécié certaines références de Rose Baron, "les Mantecaos de Tata Odile" (moi j'ai ceux de Tata Lucia) et le culte de Sainte Rita qui est aussi une référence dans ma famille.
Au détour du récit, j'ai noté les "clins Dieu" ; "Bon sang, vous fichez quoi, Sainte Rita ? C'est pourtant votre job de vous occuper des causes désespérées, non ?".
Le hasard a fait que j'ai eu l'occasion de revoir Mon oncle d'Amérique d'Alain Resnais après cette lecture et les commentaires du professeur Henri Laborit sur le comportement des personnages du film, les conduites de fuite, d'inhibition, d'action, de colère, de violence fondent en creux les principes contenus dans les dix commandements de Rose Baron.
Merci à Babelio de m'avoir adressé ce Roman, dans la perspective de la rencontre avec l'auteure.

Lien : https://camalonga.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
babel95
  12 mars 2020
Médecin… soigne toi toi-même. Rose, experte en psychologie positive, habile à conseiller, à coacher, à faire découvrir aux autres les secrets d'une vie harmonieuse est une femme au bord du gouffre. Quittée par son mari, souffrant de la mort de son frère, s'investissant dans son travail au risque d'un burn-out, Rose survit, jusqu'à son quarantième anniversaire. Ses amis lui ont préparé une belle fête… mais Rose n'en profite pas, elle a disparu pendant la fête et le lendemain, a tout oublié.
Et depuis, elle reçoit de drôles de messages…. jeu de piste qui intrigue Rose… fil d'Ariane qui va la guider vers un nouveau personnage, mais lequel ? et pourquoi pas une nouvelle Rose ?
Il faut savoir perdre de vue le rivage est un roman que j'ai lu rapidement, tant je voulais connaître le fin mot de l'histoire - sans prendre le temps d'une lecture plus lente et plus sage… mais à la suite de Rose, comment résister à ce petit tourbillon de folie ?
Dans une période un peu difficile, cette petite bulle de joie m'a beaucoup plu, Rose est attachante, un peu "limite", c'est l'amie qu'on aime avoir.
Un roman qui fait rire, qui détend ; un roman chaleureux à l'image de son auteure, Sophie Machot, rencontrée chez Babelio lors d'une soirée dédicaces.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Analire
  25 juin 2020
Rose est une auteure à succès, qui a notamment écrit un livre de développement personnel pour trouver le chemin vers bonheur. Seul problème : elle n'applique pas les préceptes déclinés dans son livre à sa propre vie, qui part en lambeaux. Son mari l'a quitté, son frère est décédé et c'est tout son quotidien qui est remis en question. Elle s'isole, sombre dans la déprime, au bord du burn out. Ses amis ne savent plus comment réagir. À sa soirée d'anniversaire, alors que tous ses proches sont réunis pour ses 40 ans, Rose, enivrée par l'alcool, s'éclipse soudainement. Personne ne sait où elle est passée. Lorsqu'elle se réveille chez elle le lendemain, elle ne se souvient plus de rien. de nombreuses questions la taraudent : qu'a-t-elle fait ? Avec qui ? Comment est-elle rentrée ? Pourquoi n'a-t-elle plus aucun souvenir de cette soirée ? Pour répondre à ces nombreuses questions, elle va retracer son itinéraire, qui sera son chemin de croix pour reprendre goût à la vie.
Sophie Machot distille avec parcimonie des conseils pour vivre le moment présent, profiter de chaque instant qui nous est offert, penser positif et croire au bonheur. Rose est le parfait exemple d'une personne au fond du trou, qui n'a plus rien à quoi se raccrocher, plus d'espoir ni d'attentes en la vie. Mais, en changeant sa façon de penser et de concevoir la vie, elle remonte peu à peu à la surface de son existence, retrouve le plaisir des petits choses quotidiennes, qui viennent égayer ses journées. J'ai beaucoup aimé la subtilité des conseils, qui ne sont pas seulement un étalage de catalogue d'astuces à mettre en oeuvre, mais plutôt une forme de mise en situation concrète pour permettre de les comprendre avant de pouvoir les appliquer.
Rose essaie péniblement de remonter le cours de sa mémoire, pour découvrir où elle est allée le fameux soir de son anniversaire. À chaque fois qu'elle se souvient d'un lieu visité ou de personnes rencontrées, ces dernières lui remettent une mystérieuse lettre, signée par un certain « M ». Ces lettres contiennent les préceptes du bonheur décrites dans son propre livre, que le dénommé « M » exhorte Rose à appliquer. le concept d'envoyer des petits mots anonymes encourageants et bienveillants à la protagoniste m'a vaguement rappelé le roman Aubrey écrit par Emma Evrard, où un correspondant envoyait des missives remplies d'espoir à l'héroïne, pour la faire réagir et sortir de l'anorexie où elle s'était enlisé. Une technique qui porte ses fruits dans les deux situations, puisque Rose, tout comme Aubrey – dans le roman éponyme – ouvrent les yeux sur leur condition, se sentent entourées, aimées, soutenues et rien que pour ça, vont tout mettre en oeuvre pour ne pas décevoir leur mystérieux correspondant. C'est peut-être aussi ça, l'une des clefs du bonheur : pouvoir se sentir bien grâce à l'appui bienveillante d'un entourage aimant.
Rose est un personnage qui a vécu de terribles drames dans sa vie et qui mérite amplement cette paisible accalmie. On dit souvent que les pensées positives apportent du positif et bien, c'est le cas dans l'histoire personnelle de Rose : après une triste déconvenue avec son mari Raphaël, il s'avère que la jeune femme renoue lentement des liens avec son amour de jeunesse. Une histoire d'amour naissante, agréable à suivre et voir évoluer, abordée avec délicatesse et pudeur. L'auteure ne le répétera jamais assez : il faut savoir perdre de vue le rivage… de belles choses vous attendent à l'horizon !
Mais Il faut savoir perdre de vue le rivage n'est pas qu'un livre de développement personnel, c'est aussi en quelque sorte un roman à suspense, puisqu'une certaine part de mystère entoure l'auteur des lettres anonymes. Qui est-il ? Que veut-il ? Pourquoi fait-il ça ? J'ai longuement réfléchi à ces questions, soupçonnant à tour de rôle l'ensemble des personnages présents dans l'histoire et échafaudant maintes et une théories toutes plus farfelues les unes que les autres, mais l'auteure a réussit à me surprendre avec brio à la toute fin de son récit. Si vous aimez les chutes ahurissantes, vous allez être servis !
Un bon roman de développement personnel, frais, pétillant, qui redonne espoir. Rien n'ait jamais tout rose dans la vie, mais rappelez-vous : n'ayez pas peur de perdre de vue le rivage pour (re)trouver le bonheur !
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   08 juillet 2020
L'acceptation de ses failles est le premier pas vers la guérison. Notre existence n'est qu'impermanence. Accepter de ne pas tout contrôler et d'être imparfaite. Acceptez les mains tendues qui cherchent à vous soutenir. Acceptez la patine et l'usure de votre vie et de votre corps. Et, par-dessus tout, acceptez de perdre de vue le rivage pendant un certain temps, faites confiance à votre destinée, il n'y a que comme cela que l'on découvre de nouvelles terres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
AnalireAnalire   19 juin 2020
Le bonheur nous échappe plus souvent qu'il ne s'offre à nous. La vie est pleine de rugosité. Mais elle est aussi remplie de moments de grâce que nous oublions parfois de vivre consciemment. Savoir reconnaître les petites joies du quotidien et les apprécier à leur juste valeur augmente notre sentiment de bonheur.
Commenter  J’apprécie          90
SZRAMOWOSZRAMOWO   09 mars 2020
Sacrebleu ! Qu'est-ce que c'est que ce truc ? Je sursaute, la main sur le coeur. Que se passe-t-il ? Qui a crié ? Autour de nous, une dizaine de participants en transe respirent bruyamment en suivant religieusement les consignes d'une Lorena possédée. Je commence à croire que mes amis ont raison. Ce cours est flippant au possible. Il faut sortir d'ici au plus vite !
Commenter  J’apprécie          70
AnalireAnalire   23 juin 2020
Écrire. Un acte fondamental de libération et d'ancrage. Les mots ont ce pouvoir extraordinaire d'attraper au vol l'instantané et de le rendre éternel, tout comme celui de ressusciter l'éternel et de le rendre instantané.
Commenter  J’apprécie          50
AnalireAnalire   12 juillet 2020
Je ne veux pas non plus que mon bonheur et ma sérénité dépendant d'une autre personne, même si elle y contribue fortement. Car si l'autre disparaît, c'est alors tout l'édifice qui s'écroule et je m'y refuse désormais. Je ne veux plus "me soustraire" par amour pour quelqu'un. Je veux "m'additionner".
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sophie Machot (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Machot
Entretien avec Sophie Machot à l'occasion de la rencontre entre l'auteure et les lecteurs de Babelio.com le 11 mars 2020. Découvrez les mots choisis par l'auteure pour évoquer son roman 'Il faut savoir perdre de vue le rivage', paru aux éditions Eyrolles.
Retrouvez toutes les critiques de 'Il faut savoir perdre de vue le rivage' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Machot-Il-faut-savoir-perdre-de-vue-le-rivage/1207423
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : optimismeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1192 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre