AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 0006110134
Éditeur : Plon (30/11/-1)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 17 notes)
Résumé :
C'est l'histoire d'un bateau engagé dans une lutte sans merci, chargé de protéger une des lignes vitales du ravitaillement de l’Angleterre contre les attaques sous-marines et aériennes. C'est aussi l'histoire du plus dangereux des voyages : un convoi vers la Russie... C'est par-dessus tout l'épopée d'un équipage conduit jusqu'à la limite de l'endurance humaine; la lutte d'une poignée d’hommes contre les éléments et tous les procédés diaboliques de la guerre moderne.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
gillgill   07 février 2013
C'est l'histoire d'un bateau engagé dans une lutte sans merci, chargé de protéger une des lignes vitales du ravitaillement de l'Angleterre contre les attaques sous-marines et aériennes.
C'est aussi l'histoire de plus dangereux des voyages : un convoi vers la Russie.
C'est par dessus tout l'épopée d'un équipage conduit jusqu'à la limite de l'endurance humaine ; la lutte d'une poignée d'hommes contre les éléments et tous les procédés diaboliques de la guerre moderne.
(quatrième de couverture du volume de poche paru en 1973)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   03 août 2013
Il haïssait la guerre. Non parce qu’elle contrecarrait sa passion pour la musique et la littérature, sur lesquelles il était une autorité considérable, pas même parce qu’elle offensait perpétuellement son esthétisme, son sentiment du bien et des convenances. Il la haïssait parce qu’il était profondément religieux, parce qu’il s’affligeait de voir les hommes semblables aux bêtes sauvages de la jungle primitive, parce qu’il considérait la croix de la vie déjà suffisamment pesante sans l’affliction gratuite du supplice mental et physique de la guerre, et surtout parce qu’il tenait la guerre pour la folie sauvage et insensée qu’elle est, pour une démence qui ne règle rien, ne prouve rien…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 août 2013
Vous ne pouvez comprimer en deux années les changements naturels de vingt siècles : ni l’esprit ni le corps ne sauraient le supporter. On peut l’essayer, évidemment, et l’élasticité et la résistance de l’homme sont telles, qu’il parvient à le tolérer… pour des périodes extrêmement brèves.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   03 août 2013
Un navire – n’importe lequel – ne peut jamais être meilleur que son équipage. Et l’équipage de l’Ulysses était en train de se détériorer, de se disloquer : le couvercle du volcan était fermé, mais ses grondements ne cessaient jamais.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 août 2013
Vous savez bien comme il peut être épuisant de s’arc-bouter, même durant quelques heures, sur un pont qui roule et qui tangue ; nos gars l’ont fait pendant des mois ; les tempêtes sont quotidiennes au cours de la traversée de l’Arctique. Je peux vous montrer une douzaine, deux douzaines de vieillards dont pas un n’a plus de vingt ans. 
Commenter  J’apprécie          00
Video de Alistair Maclean (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alistair Maclean
Destination Zebra, station polaire Bande-annonce VO. Réalisé par John Sturges en 1968 avec Rock Hudson, Ernest Borgnine.
autres livres classés : sous-marinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1819 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre