AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258106966
Éditeur : Les Presses De La Cite (12/05/2016)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 19 notes)
Résumé :
1931. La crise frappe de plein fouet la petite ville de Byfell, aux environs de Newcastle. Criblé de dettes et rongé par l'alcool, Harry Magee se suicide, laissant derrière lui une famille démunie et un épais mystère.

Amenée à subvenir aux besoins de sa famille, Clara, sa fille aînée, est propulsée bien malgré elle dans le monde des adultes. Malgré la tourmente, elle continue de rêver au frère de sa meilleure amie, Frank Lewis, dont elle est éprise e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  30 juillet 2017
Le roman débute en 1928 et continue tout au long des années 1930 en Angleterre près de Newcastle.
Clara est la fille de commerçants sans problèmes apparents.
Ils vont toutefois faire de mauvaises affaires et le père Hary va sombrer dans l'alcoolisme et se suicider.
Clara, courageuse, va faire le ménage chez un avocat et aura l'idée de rédiger des articles de journal : une activité qui va bien lui réussir.
Vinnie Craven, un homme riche,influent et protecteur de la famille va devenir son mari bien que Clara soit secrètement amoureuse du grand frère de son amie, Frank, musicien, parti en Allemagne.
Vinnie sympathise avec le parti fasciste et Clara se laisse entraîner dans cette mouvance.
Heureusement, elle ouvrira les yeux à temps pour ne pas devenir un monstre.
J'avais lu "Les lumières d'Assam" l'an passé et j'avais plus apprécié l'époque et l'ambiance.
On retrouve le même départ avec le père en pleine déchéance, un amour contrarié , une jeune fille courageuse mais ensuite les évènements sont différents avec une vie intense, une maternité difficile et le thème du fascisme bien présent en Angleterre mais contré par une masse de révolutionnaires.
Petit roman féminin mais attachant quand même avec de belles personnalités.
Challenge pavés 2017 contre l'illettrisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Bislys
  20 octobre 2018
Alors que les prémices de la Seconde Guerre Mondiale se font ressentir partout en Europe, Clara doit épouser Vinnie Craven, un riche homme d'affaires, afin de sauver sa famille de la ruine causée par le suicide de son père. le couple va rapidement se rapprocher du parti fasciste anglais et voir la montée des extrémismes en Europe. Difficile pour Clara de faire la part des choses entre ses opinions et celles de son mari. Elle va pourtant devoir faire un choix...
Moi qui pensait lire une histoire toute simple sur une jeune femme qui doit affirmer ses choix, j'ai été étonnée de voir que ça n'était pas du tout le cas. Ce roman est beaucoup moins léger que le résumé le laisse paraitre (résumé légèrement trompeur et spoilant car les évènements dont il parle n'interviennent pas avant une bonne moitié du roman). Mais cette lecture a été une très bonne surprise car j'ai dévoré ces 600 pages en à peine quelques jours. Si j'ai trouvé Clara un peu passive et niaise au départ, j'ai vite changé d'avis car la jeune femme prends rapidement la vie de sa famille en main. Ce petit bout de femme va se démener et bousculer les conventions pour s'en sortir. J'ai adoré son côté grande gueule, surtout face à des hommes toujours prompts à rabaisser la parole des femmes. Un personnage féminin comme je les aime! Clara va voir la montée du nazisme en Angleterre et j'ai découvert un pan de l'histoire du pays que je connaissais très peu, mais que j'ai trouvé très intéressant.
Ça a été une très bonne lecture, aussi passionnante qu'instructive et qui allie Histoire et histoire. Coup de coeur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
orlane_dreau
  26 juillet 2017

L'histoire se déroule en Grande Bretagne, dans les années 1930. Au coeur du roman, Clara, une femme forte que l'on rencontre lorsqu'elle a une dizaine d'années. Avec son frère et ses parents, elle grandit dans un commerce. Mais voilà la crise est là, les dettes s'accumulent et Harry, le père de Clara, perd pied et met fin à ses jours. Patience, la mère de famille, s'effondre après ce suicide. Clara ne peut pas compter sur elle pour faire subvenir aux besoin d'elle et de son frère Jimmy.
Déterminée et courageuse elle fait face et s'occupe de régler les dettes pour sortir sa famille des ennuis.
Dans cette épreuve difficile, un ami de leur père, Vinnie Craven, riche homme d'affaires très influençant, va se rapprocher de la famille et vouloir apporter son aide. Si Clara résiste et se méfie de Vinnie elle finira par tomber sous son charme et l'épouser. Vinnie lui ouvre les portes d'un monde où tout n'est que richesse et l'oblige petit à petit à couper les ponts avec ses anciens amis. Un temps aveuglée par ce nouveau monde, Clara se rendra vite compte que les apparences cachent de sombres réalités.
En plus d'un contexte économique difficile, le contexte politique n'est guère plus optimiste avec la montée du fascisme en Europe. Vinnie et son entourage vont soutenir Oswald Mosley et ses idées fascistes. Malgré elle et un peu naïve Clara se laissera séduire par le mouvement avant de se rendre compte de la monstruosité de celui-ci et des horreurs qu'il provoque ailleurs dans le monde.
Consciente de la menace que représente son mari, elle fera une nouvelle fois preuve de courage pour se défaire de cette relation néfaste.
Une femme insoumise était pour moi l'occasion de découvrir Janet Macleod Trotter. Il faut l'avouer, il m'a bien fallu lire une centaine de pages avant de me laisser totalement emporter par l'histoire.
Le personnage de Carla est très attachant. Toute sa vie elle se battra : pour sauver sa famille, se détacher d'un mari menaçant, rester fidèle à ses valeurs…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesDeCledesol
  17 mai 2016
Avec ce roman, Janet MacLeod Trotter emmène le lecteur en Angleterre dans les années 30. Clara est alors une jeune fille heureuse qui vit parmi sa famille, avec ses parents, et son jeune frère Jimmy. Clara est très amie avec Reenie Lewis, et elle est également très proche de cette famille, en particulier de Beenie. Mais secrètement Clara rêve à Franck, le frère aîné de Reenie. Les parents de Clara, en particulier sa mère, ne voient pas toujours d'un très bon oeil les fréquentations de Clara. Elle n'aime pas la famille Lewis, à cause de leurs origines allemande.
Mais le contexte économique précipite la famille de Clara dans la déchéance. Son père criblé de dettes, met fin subitement à ses jours, abandonnant sa famille. Patience, la mère de Clara sombre dans la mélancolie, laissant à sa fille la charge de la famille. Jimmy quant à lui, n'en fait qu'à sa tête, il est très influençable, et commence à avoir de mauvaises fréquentation.
Clara résiste alors de toutes ses forces. Elle se bat pour le bien de sa famille, avec courage. Elle évite d'accepter l'aide de Vinnie Craven, un homme d'affaires influant. Mais ce dernier, finira par obtenir ce qu'il veut, en usant de son influence, et surtout de son charisme presque magnétique.
Clara tombe éperdument amoureuse de Vinnie. Quitte à s'aveugler, à plonger dans l'horreur du Fascisme, à oublier ses vrais amis. C'est un autre monde qui s'ouvre à elle, un monde de richesse et de pouvoir, jusqu'au jour ou Clara finira par ouvrir les yeux.
J'ai adoré ce roman, pour son gros potentiel historique. Je connaissais bien évidement la montée du fascisme en Europe dans les années 30, avec Hitler, Mussolini ou encore Franco. Mais j'étais passée complètement à côté, du mouvement d'Oswald Mosley en Grande Bretagne. Un mouvement tout aussi repoussant que celui d'Adolf Hitler, et d'ailleurs très voisin, même s'il sera étouffé avant de prendre de trop grandes proportions. Les idées étaient les mêmes, ou presque.
C'est donc toute l'horreur de ces idées de la race pure, qui arrive aux yeux du lecteur. On a envie de secouer les partisans, de leur ouvrir les yeux, et en particulier ceux de Clara. Mais quand elle les ouvrira, il sera presque trop tard. Elle est coincée avec un homme menaçant avide de pouvoir. Mais Clara est une battante et elle ne se laissera pas faire.
J'ai tout aimé dans ce roman, le contexte historique et économique très fort, les personnages attachants, et l'écriture merveilleuse de Janet McLeod Trotter, que je découvre avec ce roman. J'ai dans ma PAL, son tout premier roman sorti en France, il y a un an, et nul doute que je vais le sortir d'ici cet été, il s'agit Des Lumières d'Assam.
C'est un très beau coup de coeur, et un roman que je vous conseille vivement.
Je remercie Les Editions Presses de la Cité pour leur confiance.
Ce roman est disponible depuis le 12 mai 2016 en librairie.
Lien : https://milleetunepages.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marieemmy
  20 octobre 2017
1931. La crise frappe de plein fouet une petite ville anglaise, près de Newcastle. Criblé de dettes et rongé par l'alcool, Harry Magee se suicide, laissant derrière lui une famille démunie et un épais mystère. Amenée à subvenir aux besoins de sa famille, Clara, sa fille aînée, est propulsée bien malgré elle dans le monde des adultes. Malgré la tourmente, elle continue de rêver au frère de sa meilleure amie, Frank Lewis, dont elle est éprise en secret depuis des années.
Patience, sa mère, préférerait à Frank Vinnie Craven, l'homme d'affaires qui tente de conquérir sa fille. de sorties en dîners de gala, le tourbillon de mondanités dans lequel il entraîne Clara laisse miroiter à la jeune femme une existence de rêve. Mais, une fois mariée, elle découvre le véritable visage de cet homme manipulateur, de plus en plus influent au sein du parti fasciste britannique.
Ce roman m'a beaucoup plu car je n'avais que peu de connaissances sur la période d'entre 2 guerres en Angleterre et ses personnages clés...Il est très bien écrit et j'ai aimé ce livre très bien écrit...
Un joli portrait de femme et un roman qui touche à beaucoup de sujets des plus intéressants comme le handicap, l'émancipation des femmes mais qui ravira aussi les amateurs d'histoire d'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   30 juillet 2017
- ...Crois-moi, Clara, ce voyage m'a ouvert les yeux. Hitler tient les femmes en haute estime pour ce qu'elles peuvent apporter à la patrie : Enfants, Eglise, Cuisine. Voilà leur devise. Là-bas, les filles sont le pilier d'une société saine.
- Alors, heureusement que je ne suis pas allemande ! ironisa Clara. Les enfants, c'est à ma portée, mais nous n'avons jamais été pratiquants et je suis une véritable catastrophe derrière les fourneaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
autres livres classés : fascismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Janet Macleod Trotter (1) Voir plus




.. ..