AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de ManedWolf


ManedWolf
  10 octobre 2020
Quel premier tome efficace !

On plonge ici dans une fantasy centrée sur les couleurs : chacune d'entre elle offre des pouvoirs particuliers, et toute la société imaginée par Maxime Maclow tourne autour de ce principe simple mais décliné en mille nuances.

La particularité du héros, c'est qu'il a reçu à la naissance une couleur lourde de sens, qui va le forcer à prendre la fuite pour survivre. Ce premier tome reprend les codes du roman initiatique, à mesure qu'Ebène découvre son pouvoir, fait des rencontres (bonnes et mauvaises) et est forcé de mûrir avant l'heure.

Si le scénario peut donc paraître un peu classique, l'originalité vient vraiment du cadre et du système de couleurs : j'ai adoré la diversité des pouvoirs, ainsi que la forme toute particulière de ceux d'Ebène. C'est un garçon plutôt attachant, qui s'accroche à son innocence toute enfantine alors qu'il est catapulté dans la cruauté des adultes, mais qui saura aussi faire preuve de beaucoup de courage et de maturité lorsqu'il le faudra.

La plume de Maxime Maclow est tout à fait adaptée à son récit : elle est légère et agréable à suivre, je n'ai eu aucun mal à visualiser cet univers inconnu et à prendre mes marques dès les premières pages. L'ensemble se lit très bien, avec un rythme qui permet de ne pas s'ennuyer tout en ne perdant jamais le fil de l'histoire.

En bref, je serais ravie de retrouver Ebène dans la suite de cette saga qui s'annonce déjà très prometteuse !
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura