AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266276771
512 pages
Pocket (14/06/2018)
3.47/5   110 notes
Résumé :
Un suspense psychologique électrifiant.Zoe est la fille idéale : élève brillante, enfant modèle, musicienne talentueuse... Pourtant, l'adolescente cache un lourd secret : quelques années auparavant, elle a été à l'origine d'un tragique accident. Zoe tente à présent de se reconstruire. Sa mère, Maria, et elle ont emménagé dans une autre ville. Maria s'est remariée avec un homme qui ignore tout de leur passé. Pour la mère, l'accident et ses répercussions n'ont plus au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
3,47

sur 110 notes

iris29
  02 février 2021
Est-il possible que des personnages de romans accumulent autant de problèmes ?
C'est un peu ce qui m' a gênée, là où le livre pêche.
Enfant surdouée, harcèlement scolaire, tragique accident, morts, responsabilité, divorce, dépression, rigidité, violences conjugales, alcoolisme, adultère, abandon, cancer... meurtre : n'en jetez plus la coupe est pleine !
Zoë , enfant précoce et pianiste virtuose est harcelée à l'école. A la suite d'une soirée un peu trop arrosée, elle sera responsable de trois morts. le couple de ses parents n'y survivra pas. Oubliée la campagne , elles déménagent discrètement dans la ville où habite Tessa, la tante de Zoë.
Divorce, dépression de la mère, puis seconde chance en la personne de Chris, homme bien sous tout rapport, père d'un enfant pianiste également. Ils auront ensemble un bébé , Grace.
Tout va pour le mieux dans cette "Famille-de-la-deuxième-chance" (comme l'appelle Zoë) , quand une personne de sa première vie débarque furieux dans un concert et qu'une mort survient...
Et Zoë est à nouveau sur la sellette, car la vie accorde rarement le droit de "refaire" sa vie, surtout quand on recherche l'anonymat alors qu'on est une pianiste donnant des concerts...
Résumé comme cela, tout a l'air simple et le récit fluide, mais le roman est bien plus compliqué que cela. Roman choral, alternant les points de vue de Zoë, de Sam (son ancien avocat, devenu l'amant de la tante), de Tessa ( la fameuse tante) et de Richard ( son mari alcoolique trompé), livrant leurs versions de ce qui s'est passé dans la première vie de Zoë, ce qu'ils ont ressenti , puis ce qu'il se passe dans la nouvelle.
Le fil conducteur étant toujours Zoë, adolescente victime, puis meurtrière sans le vouloir. Aujourd'hui, innocente ou coupable ? Petite Fille idéale ou bien plus complexe que ça ?
La fin est très bien, originale, Gilly Macmillian ne tombant pas dans la facilité, le politiquement correct.
Rien à dire, sur l'efficacité de ce roman à suspens, mon seul bémol a été l'accumulation de problèmes rencontrés par tous ces personnages...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          444
NatachaMNEA
  14 mars 2018
La fille idéale... Quatre choses m'ont fait choisir ce roman.
1/ j'avais adoré le premier.
2/ c'est tout à fait mon genre de lecture.
3/ la couverture... À la fois simple et mystérieuse.
4/ la quatrième de couverture bien entendu !
C'est un roman à 3 voix principale, Sam l'avocat, Zoé une adolescente qui cache un lourd secret et Tessa la tante, cette dernière est très présente dans la vie de sa soeur Maria la maman de Zoé.
Maria a refait sa vie suite à ce qui est arrivé à sa fille. La Famille de la Deuxième Chance comme le disent la mère et la fille.
Cette famille recomposée ce composé de Maria et Zoé, Chris et son fils Lucas et la petite Grâce née de cette nouvelle union.
Mais voilà cette famille parfaite l'est elle vraiment ? Qui cache réellement des secrets ? Sait on vraiment ce qu'il ce passe une fois les portes closes et les volets fermés ?
Ce thriller psychologique est bien écrit, les chapitres sont courts, c'est un très bon moment, j'ai apprécié être dans la vie de cette famille idéale ! Bien sous tout rapport... Et pourtant... Secrets, mensonges, trahisons sont là. Les apparences c'est bien, la réalité... C'est autre chose ! J'aime la plume de Gilly Macmillan qui nous réserve toujours plus de surprise au court de ses livres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
florigny
  19 mai 2022
La Famille de la Deuxième Chance est ainsi surnommée par Zoe, âgée de 17 ans, pianiste prodige. Trois ans plus tôt, elle a pulvérisé sa Famille de la Première Chance en étant jugée responsable d'un drame mortel et placée en centre de détention pour mineurs durant plusieurs mois, situation qui a entraîné la séparation de ses parents et la dépression de Maria, sa mère. Mais désormais tout va bien, une deuxième chance a été offerte à Zoe et Maria qui s'est remariée avec un veuf-papa d'un pianiste virtuose, ça tombe bien. Les récents époux ont cimenté leur amour en donnant naissance à un bébé commun. Ils sont installés à Bristol ; le passé judiciaire de Zoe s'efface peu à peu. La Famille de la Deuxième Chance est heureuse. Jusqu'au jour où....

« Il y a toujours quelqu'un pour faire partie de ce petit pourcentage de gens à qui des choses inimaginables ou mauvaises arrivent ». Gilly Macmillan a beau prévenir avec cet avertissement, j'ai personnellement trouvé que le risque de voir se produire les coïncidences inventées par l'auteure est infinitésimal, voire nul. La parole est donnée alternativement à plusieurs personnages dans de trop nombreux chapitres hachés qui provoquent une sensation d'éparpillement, presque de bâclage. J'ai regretté également que les motivations des protagonistes soient survolées et que certains événements soient plaqués dans l'intrigue sans rien y apporter d'intéressant ou utile. Au final, si l'on ne cherche pas la petite bête, si l'on ne craint pas quelques invraisemblances, La fille idéale reste un roman agréable au style plaisant mais qui se contente malheureusement d'effleurer des thèmes graves qui auraient mérité un traitement plus abouti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
-Olivier-
  03 juin 2017
A 17 ans, Zoe est un prodige musical promise à une carrière exceptionnelle. Malheureusement, une erreur de jeunesse, une décision irréfléchie, va provoquer un acte irréparable : un accident de voiture entraînant la mort de trois autres jeunes. Elle est condamnée à une peine d'emprisonnement dans un centre pour mineurs, tandis que la cellule familiale ne peut résister à cette tragédie. Bien que se défendant d'être entièrement responsable de ses actes, Zoe va avoir bien du mal à se reconstruire, à affronter le regard des autres, et retrouver confiance en elle.
La rencontre de Maria, la mère de Zoe, avec un veuf et son fils est une solution inespérée pour redémarrer une vie familiale. Mais le passé refait surface, et ce qui a été maintenu sous silence éclate à nouveau au grand jour, fragilisant à nouveau les liens unissant les membres de cette famille de la deuxième chance, et laissant s'évaporer les chances de Zoe pour une vie normale et heureuse.
Mais la situation au sein de cette famille est beaucoup plus sombre qu'elle ne paraît…
L'histoire est racontée à la première personne, chaque protagoniste intervenant à tour de rôle pour donner son point de vue, ses ressentiments. A de maintes occasions, l'histoire fait resurgir l'aspect sinistre du drame et présente un certain nombre de dilemmes moraux.
Chaque personnage, à l'exception du bébé, a un côté malhonnête, manipulateur et secret. Certains se battent pour faire évoluer positivement les choses, alors que d'autres baissent les bras en devant faire face à des choix moralement ambigus.
Les actions et les raisons que les protagonistes fournissent pour excuser leur attitude, de même que les passages du passé au présent, pourraient refroidir certains lecteurs. Il ne faut pas perdre de vue que ce roman s'inscrit dans la lignée des thrillers psychologiques, comme Les apparences de Gillian Flynn, ou La fille du train de Paula Hawkins. Aussi ne faut-il pas s'étonner de l'attitude imparfaite et immorale de certains personnages qui sont dès lors difficiles à aimer et à encourager.
Il faut bien admettre que les adolescents sont tout aussi capables que les adultes de concevoir des plans astucieux, de dire des mensonges presque indétectables, cacher des secrets et dissimuler des crimes et délits.
Une histoire bien construite, avec un solide suspense, et quelques twists surprenants.
Mes chroniques sur http://bibli-oli.blogspot.be
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sangpages
  29 mai 2017
Un livre que j'ai littéralement dévoré. J'annonce la couleur direct 🙂
Happée de suite, j'ai surtout adoré la construction.
Chaque chapitre se découle à la première personne, protagoniste après protagoniste. Style que j'ai déjà vu à quelques reprises auparavant et qui donne une dimension toute particulière aux personnages. On pénètre insidieusement dans chaque esprit et chaque pensée devient nôtre ce qui croyez-moi, n'est pas une mince affaire dans un thriller psychologique...C'est limite jouissif !
"La fille idéale" c'est une faute d'ado qui tourne mal. Très mal. Une faute qui poursuit Zoé mais pas que.
Une faute, banale ou pas, peut parfois changer la vie de tous mais surtout changer la perception des autres, de la vie, des actes...
Se reconstruire, payer le prix, payer sa faute et faire avec, faire semblant, faire comme si de rien n'était. Recréer une famille et tout cacher pour oublier.
Est-ce possible d'oublier ? de recommencer ? Est-ce que les événements vous poursuivent inlassablement ? Qu'en est-il du fameux retour de manivelle ? Tournera-t'elle dans le bon sens ? Ou le mauvais ?
Quoi qu'il en soit, tout part en éclat....
La trame est intelligemment montée. On revit au travers des divers personnages, des diverses pensées ce qu'ont été les événements du passé ainsi que ce qu'il se passe dans le présent. Rien n'est clair, rien n'est précis. Comme un puzzle, les pièces se mettent une à une en place. Tel un jeu de piste, les indices sont parcimonieusement disséminés et nous laissent bien entendu curieux. Une technique diabolique qui nous croche au livre et nous laisse suspendu au dessus de l'inconnu, au dessus du vide !
Cette trame m'a d'ailleurs beaucoup fait penser à "13 Reasons Why". Que ce soit la série ou le livre de Jay Asher dont je suis fan !
Mais soyez rassuré, même si l'auteur nous balade. Le présent et le passé s'entremêlent sans pourtant nous laisser dans l'incompréhension.
Un regard édifiant sur la famille recomposée et tout ce qui en découle.  Qui plus est dans une si jolie famille où les apparences semblent bien plus importantes que quoi que ce soit d'autre. Où tenir une place au sein de la société compte bien plus que le bonheur de chacun. Une famille où chacun joue un rôle bien défini tel le scénario d'un film...et quel film ! La belle maison, la belle voiture...manque juste le chien d'ailleurs !!!
Une famille qui porte pourtant le nom de "famille de la deuxième chance"
Les personnages sont fabuleux et les relations entre ces derniers sont habilement décrites, imagées et surtout extrêmement réalistes !
La tension est maintenue et soutenue de main de maître, les éléments nous sont donnés au compte gouttes, s'imbriquent, se mettent en place et nous laisse haletant pour ne pas dire pantelant pour en faire un thriller psychologique redoutable !
"La fille idéale" c'est aussi et par dessus tout une question de justice, de ce qu'elle peut laisser derrière elle...totalement broyé...
Un final d'ailleurs surprenant aux allures de leçon. Leçon de vie ? de vérité ? de justice ?
Moi en tout cas ça m'a parut juste et exactement ce qu'il fallait faire...Et vous ?
Vous l'aurez compris, saisi, "La fille idéale" part direct dans mes coups de coeur et j'espère qu'il vous plaira autant qu'à moi 🙂
Lien : https://sangpages.com/2017/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   02 février 2021
C'est japonnais. Ori veut dire "pliant" et kami "papier. La première occurrrence attestée de maquette en papier se trouve dans un poème de 1680 de Ihara Saikaku.
Commenter  J’apprécie          130
iris29iris29   02 février 2021
Dans le coeur de chacun d'entre nous, le rationnel et l'irrationnel, le bien et le mal livrent bataille...Chacun d'entre nous a un point de rupture.
Commenter  J’apprécie          100
faelifaeli   17 mars 2020
Mon QI avait été officiellement évalué à 162. Ce qui me rangeait dans la catégorie des "surdoués". Ce qui veut dire que je battais Einstein et le professeur Stephen Hawking qui avaient un QI de 160.
Mais le problème c'est qu'un QI élevé ne signifie pas nécessairement que vous êtes assez maligne pour éviter d'incarner dans toute sa splendeur le cliché de adolescente. Ce que j'étais ou, plutôt, ce que je suis devenue. Avannt de basculer dans la "tragédie de l'adolescence".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
iris29iris29   03 février 2021
Les fèlures à l'intérieur d'un couple peuvent devenir des gouffres quand elles sont ébranlées par un traumatisme.
Commenter  J’apprécie          100
NatachaMNEANatachaMNEA   13 mars 2018
Les fêlures à l'intérieur d'un couple peuvent devenir des gouffres quand elles sont ébranlées par un traumatisme.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Gilly Macmillan (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilly Macmillan
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
La Mort selon Turner de Tim Willocks et Benjamin Legrand aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/128455-nouveautes-polar-la-mort-selon-turner.html
Le Chant de l'assassin de R.J. Ellory, Claude Demanuelli aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1004285-nouveautes-polar-le-chant-de-l-assassin.html
Seul le silence de R. J. Ellory aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/15087-poche-seul-le-silence---prix-choix-des-libraires-2010.html
Ne fais confiance à personne de Paul Cleave et Fabrice Pointeau aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/90266-romans-ne-fais-confiance-a-personne.html
Le Jour de ma mort de Jacques Expert aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1001084-nouveautes-polar-le-jour-de-ma-mort.html
Ragdoll de Daniel Cole et Natalie Beunat aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/104626-polar-livres-de-poche-ragdoll.html
L'Appât de Daniel Cole et Natalie Beunat aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1002758-polar-livres-de-poche-l-appat.html
Les Rues de Santiago de Boris Quercia aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1001515-nouveautes-polar-les-rues-de-santiago.html
Je sais que tu sais de Gilly Macmillan et Séverine Quelet aux éditions Les Escales 9782365694636
Les Détectives du Yorkshire - Tome 4 : Rendez-vous avec le poison (04) de Julia Chapman, Dominique Haas aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1001249-nouveautes-polar-les-detectives-du-yorkshire---tome-4-rendez-vous-avec-le-poison---volume-04.html
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2340 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre