AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290073223
317 pages
Éditeur : J'ai Lu (27/06/2013)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Cher M. Travis Thompson,
je vous écris en réponse à l'annonce que vous avez passée. je m'appelle Mary Warner. J'ai trente-deux ans et je suis actuellement directrice de la bibliothèque de Petite en Louisiane...
C'est sur un coup de tête que Mary rédige cette lettre. La solitude devient trop lourde. Elle se sent vieille avant l'âge et a renoncé depuis longtemps à trouver le bonheur dans cette ville où elle est née.
Travis, lui, n'a pas le choix :... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  29 septembre 2015
Je suis victime d'une petite panne de lecture en ce moment et j'avais donc envie d'une lecture facile, sans prise de tête.
L'amour par petite annonce est un roman qui se lit vite, les personnages sont sympa, on s'attache vite a notre couple que tout oppose mais qui finalement s'est plutôt bien trouvé ainsi qu'aux enfants.
Derrière la romance, il y a une petite intrigue qui ajoute un petit plus au livre.
Le dépaysement est lui aussi garanti :
"D'ailleurs , autant qu'elle s'en souvenait, les gens de l'Ouest n'appréciaient guère la bonne nourriture. Dans son esprit, le Montana était associé aux huîtres énormes des montagnes Rocheuses et aux steaks épais et saignants grillés sur un feu de camp.
La cuisine de la Louisiane, en revanche, était aussi riche et savoureuse que son histoire. Chaque matin, Mary se régalait d'un délicieux café créole et parfois de savoureux beignets. Elle avait lu un jour que les conducteur de chariots, a l'époque de la conquête de l'Ouest, faisaient bouillir leur café a même le feu, sans le moudre. Cette simple idée lui donnait des frissons.
En Louisiane, il y avait des crustacés a profusion, qu'on empilait fumants sur les tables avant de les décortiquer d'une main experte. La Louisiane avait une âme comparée au Montana, qu'en dépit de tous ses efforts Mary ne parvenait pas a se représenter autrement que rude et désolé. Pas étonnant que ce fermier ait du passer une petite annonce pour trouver une femme !"
En bref, pas de coup de coeur mais un roman qui se laisse lire en cette fin d'été.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
pimhaz
  20 novembre 2014
J'avais un peu commencé ce livre par dépit (l'ayant emprunté à une copine), et j'ai passé un moment bien sympathique.
On découvre Travis, qui essaie de surmonter la perte de son cher frère adoré, tout en gérant trois jeunes enfants. Sauf que pour un célibataire et fermier de surcroît, l'éducation ce n'est pas trop son fort, et la cuisine encore moins. Pour garder les petits, il souhaite faire appel à une gouvernante, mais comme c'est au dessus de ses moyens, il n'a pas d'autre choix que de se trouver une épouse et vite.
En parallèle nous avons Mary: la jeune bibliothécaire qui répond un peu au stéréotype de la femme coincée: tenues un peu strictes, pas très fan de tout ce tout ce qui est chichi tel que le maquillage, peu au courant de la mode, les hommes encore moins et célibataire endurcie du haut de sa trentaine d'année.
Sauf qu'elle se sent seule. Et sent un énorme vide dans sa vie. le jour où elle apprend qu'un fermier cherche une femme pour ses enfants, ni une ni deux elle répond, mettant ainsi en marche son destin.
Travis est bourru, franc, maladroit, macho sur les bords, et on peu dire qu'il est quand même super attachant. J'ai aimé les petites scènes du début, de quand il essayait de gérer les petits sans l'aide de personne. C'est un peu le cliché de l'homme qui ne sait pas vraiment faire grand chose, mais c'est amusant (attention, je ne dis pas qu'en vrai les hommes ne savent rien faire, au contraire, mais là c'est vraiment le cliché du Cow Boy macho quoi). Mais sérieusement, il peut faire preuve d'une très grande franchise, quitte à être très blessant!
Beth Ann, Scotty et Jim sont trois enfants adorables et attachants, qui demandent pas mal d'attention, mais qui, ayant compris que leur parent ont disparu, cherchent quelque part à recréer ce qu'ils ont perdu: Beth Ann peut gérer du haut de ses cinq ans, une crise de bagarre que peuvent avoir ses frères, ou imiter sa maman concernant les gros mots, tout en restant une enfant et super mignonne.
Scotty est à un âge intermédiaire, huit ans, où il comprend que ses parents ne sont pas là, mais veut retrouver l'ambiance qu'il y avait entre ses parents en projetant sur Travis et Mary, il peut chouiner, faire fendre le coeur, puis sourire et être fort.
Quant à Jim, du haut de ses douze ans, il est trop vieux pour pleurer, mais trop jeune pour supporter la perte de ses parents. Il cherche à être un adulte, tout en rejetant le monde. Et ce côté là a été super bien exploité.
Leur chagrin, et leur douleur est immense, et a été bien retranscrit. Attention, il n'est pas question de mélodrames tout au long de l'histoire, mais par moment, nos petits personnages craquent, et ça fait mal au lecteur investie dans l'histoire.
Quant à Mary, cette femme au premier abord assez renfermé et qui vit un peu dans sa bulle, hé bien elle m'a bien surprise. Quand il s'agit de s'affirmer elle sait y faire. Elle peut même être carrément redoutable. Elle a de l'amour à revendre et n'hésite pas à se jeter à corps perdu dans cette histoire. En effet, qui de sain d'esprit plaquerait tout pour aller épouser quelqu'un, qui tient une ferme, et sans le connaitre, avec trois (adorables) gamins?
En parallèle, nous découvrons Tilly, une serveuse très attachante et Logan, un jeune avocat. Ils sont attachants, mais par moment je les ai trouvé de "trop" dans cette histoire. Tout au long du roman, on sait que Travis et les enfants souffrent de la disparition de leur parent, mais également que la personne responsable de leur accident n'a pas été retrouvé. Il s'agit également un peu d'une chasse à l'homme afin de calmer les âmes torturées.
Dès les premières pages, pas de chichi, on est direct dans l'histoire. le fait que l'auteure aille aussi vite droit au but, avec peu de détails sur les différents protagonistes m'a un peu gêné dans le sens que les personnages me semblaient superficiels. Par contre, l'avantage, c'est que comme on va très vite, on ne s'embarrasse pas de chichi. Elle lui écrit, la page suivante on a sa réponse, et non un gros chapitre sur combien elle se languit de sa réponse en stressant. C'est ce que j'ai aimé, car du coup on attaquait très vite les choses sérieuses, sans trainer en longueur. Mais comme dit plus haut, ça donne quelques problèmes pour cerner et s'attacher aux personnages ou pour apprendre à les découvrir.
Certains passages m'ont paru de trop, voir tirés par les cheveux, mais pour un court roman, j'ai quand même passé un bon moment. C'est léger (faut pas s'attendre à une histoire avec énormément de détails, ou du genre où on s'investit à fond dedans), ça se lit bien pour passer un agréable moment (j'ai adoré le couple Mary/Travis), faut passer au dessus de quelques détails, mais même si j'ai passé un bon moment, ce n'est pas non plus un coup de coeur.
Lien : http://pimhaz.blogspot.fr/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Biblio87
  07 novembre 2013
Voici un livre présent dans ma PAL depuis quelques mois qui me tentait beaucoup, et que j'ai fini par me décider à lire dans le but d'y trouver une lecture détente, rien de plus.
Et bien non seulement il m'a détendue mais il m'a aussi énormément touchée. C'est un gros coup de coeur !
Quand j'ai acheté ce livre, c'est sur la couverture que j'ai craqué, sur le titre, le résumé n'a fait que me convaincre qu'il me le fallait. de fait, je pense qu'il fait partie que je relirai un jour.
Ce qui m'a plu ? Tout. Mais en particulier, ce sont les personnages que j'ai trouvés tous plus attachants les uns que les autres. Je les ai tous beaucoup appréciés. Pour moi, ils sont le gros point fort de ce roman, j'étais d'ailleurs bien triste de les quitter en tournant la dernière page du livre, après avoir été impatiente de les retrouver chaque soir pendant quelques jours. J'ai l'impression de les connaître, d'avoir vécu à leurs côtés, j'ai ressenti leurs joies et leurs peines ainsi que tout l'amour que dégage cette famille un peu spéciale.
Vous allez peut-être vous demander comment il est possible d'être autant touchée par une simple romance... Cela est sans doute dû au fait que Debbie Macomber nous propose plus que cela, il y a une "vraie" histoire en plus de la romance, une histoire dure qui plus est dont le fin mot m'a surprise car je n'avais rien vu venir ! Et puis toute cette émotion que j'ai ressentie, je pense que cela vient de l'écriture de l'auteure que j'ai trouvée très sensible et juste.
Autre chose qui m'a plu : l'ambiance régnant dans le livre. Une petite ville dans le fin fond du Montana, des gens sympathiques, les commérages, un ranch entouré de champs, une météo hostiles,... J'ai adoré cette petite immersion dans cet état des Etats-Unis qui ne m'évoquait rien jusqu'à maintenant !
C'était ma première rencontre avec cette auteure ainsi qu'avec cette collection de chez J'ai Lu, mais certainement pas la dernière !
En quelques mots :
Cette romance a réussi à me toucher bien plus que ce à quoi je m'attendais grâce à une histoire dure et extrêmement bien rédigée. Mais ce qui m'a sans conteste le plus plu, ce sont les personnages attachants, je les ai tous appréciés. C'est un joli coup de coeur pour moi !
Lien : http://books-all-around-etc...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Gwenlan
  11 mars 2014
Nous suivons donc les aventures de Mary qui est bibliothécaire et vieille fille . Elle n'a jamais eu de vraie histoire d'amour avec un homme. Elle répond à une annonce parue dans une gazette. Un homme recherche une épouse pour s'occuper de la maison et de trois enfants. Cet homme il s'agit de Travis. Son frère et son épouse vient de mourir. Il se retrouve maintenant tuteurs de sa nièce et de ses deux neveux. Il a du mal à gérer la maison, les enfants plus son ranch. Maintenant que l'assistance sociale est sur son dos, il se dit que la solution est de trouver une femme à épouser qui s'occuperait des enfants et de la maison.
Alors qu'est ce que je pense de ce livre ? Je ne regrette pas de l'avoir acheté car j'ai vraiment passé un très bon moment en le lisant. En ce moment je vous avoue – période de fêtes oblige - j'ai moins de temps pour lire mais j'avais vraiment hâte de retrouver ce roman. Je me suis rapidement attachée à Mary, à Travis et aux enfants.
Pour être honnête, j'ai trouvé Travis assez rustre & sexiste assez souvent dans le roman mais cela fait parti du personnage. Et puis Mary semble se complaire dans le rôle de la femme à la maison même si elle ne se laisse pas faire – Heureusement sinon je crois que j'aurais fermé le livre avant la fin ^^-. Travis est un héros très viril, très… Voilà quoi.
Nous suivons aussi deux autres personnages… – Tilly & son amoureux. Pour être honnête au début je me demandai pourquoi on les voyait autant et j'ai envie de vous dire… Ça sert à l'histoire. Je ne vous en dirai pas plus sur eux mais ne vous dites pas à quoi ils servent ? Pourquoi eux ? Parce que oui ils sont utiles et on comprend à la fin ^^.
Donc si vous aimez les livres de romance, voilà un roman fait pour vous. J'ai passé un bon moment en compagnie de Travis & Mary. J'ai trouvé l'idée de départ intéressante & originale. Néanmoins ce n'est pas un roman moderne mais plus traditionnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Metehera
  09 novembre 2016
Avis en demie teinte pour ce livre. Je vais commencer par le point positif.
J'ai bien aimé que pour une fois dans ce genre de lecture (romance type "harlequin") on est le point de vue du personnage masculin presque plus présent que celui du personnage féminin. Et ce que j'ai apprécié dans ce livre s'arrête là !
Le personnage de Travis qui m'a parut un peu déboussolé et grognon a finit par m'enerver avec son obsession pour je cite : "De très longues jambes, c'était tout ce qu'il demandait. Et avec qui se retrouvait-il ? Minnie Mouse." pendant presque tout le livre (dés le début où il fairt la connaissance de Mary jusqu'à la fin) !
Alors je veux bien qu'il ait été un peu déçu mais quand même...
Et que dire du personnage de Mary qui est tellement clichée, la bibliothécaire, qui a peur de devenir vielle fille parce qu'a trente ans elle n'a pas d'homme ni d'enfants dans sa vie et qui finit par reprendre confiance en elle et montrer à tous qu'elle à du caractère...
En fait je crois que j'ai préféré les personnages de Logan et Tilly !
Sans parler de la fin qui même si elle est prévisible, "Happy End" à l'excès et sans originalité et moins pire que ce que j'aurais pu croire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   29 septembre 2015
D'ailleurs , autant qu'elle s'en souvenait, les gens de l'Ouest n’appréciaient guère la bonne nourriture. Dans son esprit, le Montana était associé aux huîtres énormes des montagnes Rocheuses et aux steaks épais et saignants grillés sur un feu de camp.

La cuisine de la Louisiane, en revanche, était aussi riche et savoureuse que son histoire. Chaque matin, Mary se régalait d'un délicieux café créole et parfois de savoureux beignets. Elle avait lu un jour que les conducteur de chariots, a l'époque de la conquête de l'Ouest, faisaient bouillir leur café a même le feu, sans le moudre. Cette simple idée lui donnait des frissons.

En Louisiane, il y avait des crustacés a profusion, qu'on empilait fumants sur les tables avant de les décortiquer d'une main experte. La Louisiane avait une âme comparée au Montana, qu'en dépit de tous ses efforts Mary ne parvenait pas a se représenter autrement que rude et désolé. Pas étonnant que ce fermier ait du passer une petite annonce pour trouver une femme !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
rkhettaouirkhettaoui   06 juillet 2013
Elle s'interdisait d'espérer, de peur de souffrir: elle en avait déjà suffisamment fait l'expérience dans sa vie. Elle était adulte, et par conséquent assez mûre pour ne pas se laisser séduire par la promesse d'être utile et aimée. Les promesses n'étaient la plupart du temps que du vide, et du vide il y en avait déjà assez comme cela dans sa vie.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   06 juillet 2013
En les emmenant au cimetière, elle n'était pas sûre de bien faire. Au lieu d'apaiser leur chagrin, cela risquait de remuer le couteau dans la plaie, de détruire la confiance qu'elle avait eu tant de mal à établir depuis son arrivée. Elle aurait beau les aimer de tout son cœur, jamais elle ne serait leur vraie mère. Elle n'était qu'un substitut et se rendre sur la tombe ne ferait que le leur rappeler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EstherJulesEstherJules   11 juin 2017
- Georgeanne, reprit-elle avec exaltation, j'ai une nouvelle extraordinaire à t'annoncer.
- Ça ne m'étonne pas. Tu as les yeux si brillants.
- Comment trouves-tu le tissu rose pâle et le modèle de la robe que je t'ai montrés le mois dernier? Tu sais, celle à laquelle je voulais coudre une bordure de dentelle, avec un ruban de satin à la taille.
- Absolument divine, répondit Georgeanne d'un air pensif. Pourquoi? Tu vas finalement la faire? Je croyais que tu voulais la garder pour une occasion spéciale?
Mary hocha vigoureusement la tête.
- Oui, pour l'événement le plus important de ma vie.
- La bibliothèque organise une nouvelle soirée littéraire?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 mai 2019
Une femme... Malheureusement, il ne connaissait aucune femme à Grandview susceptible de l'épouser, et, même si cela avait été le cas, où diable aurait-il trouvé le temps d'aller lui faire la cour ?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Debbie Macomber (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Debbie Macomber
Debbie Macomber nous parle du troisième tome de sa série Cedar Cove : "Une lettre en été", dans lequel nous retrouvons le très secret Mark Taylor.
Pour en savoir plus sur le livre : http://www.editionsleduc.com/produit/674/9782368120835
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4038 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre