AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355847568
Éditeur : Sonatine (19/09/2019)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Avocat respectable dans une petite ville alsacienne, Bertrand Barthelme, trouve la mort une nuit dans un accident de voiture. Lorsque l’inspecteur Georges Gorski vient annoncer la triste nouvelle à sa femme, celle-ci lui apparaît peu affectée. Une seule question semble l’intriguer : que faisait son mari sur cette route au milieu de la nuit ? Question banale en apparence, mais qui va vite mener Gorski à s’interroger sur la vie de cet homme et de ce couple de notables... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
MouffetteMasquee
  17 octobre 2019
Résumé : Par une froide nuit d'automne, une voiture fait une sortie de route, tuant le conducteur sur le coup. Il s'agit de Bertrand Barthelme, notaire respecté d'une petite ville alsacienne. Georges Gorski, l'enquêteur chargé de faire toute la lumière sur cet accident se charge d'avertir la veuve de la triste nouvelle. Celle-ci ne semble pourtant pas très affectée par la mort de son mari. Non, ce qui l'intrigue c'est de savoir ce qu'il faisait sur cette route cette nuit-là, alors qu'il n'aurait pas dû y être. L'inspecteur Gorski va alors tenter, officieusement, de découvrir le fin mot de cette histoire.
Mon avis : Pour le coup, ce n'est pas un avis en demi-teinte, je n'ai pas aimé. Je suis passée totalement à côté de ma lecture (j'en appelle d'ailleurs aux lecteurs qui ont aimé de m'expliquer ce qui leur a plu) : je me suis ennuyée du début à la fin ! Malgrès une écriture très fluide et agréable, je n'ai trouvé aucun intérêt à cette intrigue plate et dénuée de suspense. Les rares rebondissements sont d'une évidence assez flagrante. On mène une investigation qui n'a pas lieu d'être, et qui n'avance pas.
Concernant les personnages, ce n'est pas beaucoup mieux : l'enquêteur est d'une tristesse... un véritable cliché avec son alcoolisme et ses problèmes de couple. Quand au fils de la victiime, Raymond, il donne envie de lui foutre des baffes ; imbu de lui-même, qui se donne des airs de rebelle alors que ce n'est qu'un fils de bourgeois, il ne semble aimer personne à part sa petite personne. Allez, hop, au suivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Waterlyly
  29 septembre 2019
Alsace. Lorsqu'un accident survient sur l'autoroute de l'A35, l'inspecteur Gorski est appelé sur les lieux pour tâcher de découvrir ce qu'il s'est passé. À bord de la voiture, Bertrand Barthelme, un notaire réputé. Apparemment, il se serait assoupi au volant. Alors que Gorski va prévenir sa femme et son fils du décès de Bertrand, il remarque que la famille ne semble pas ébranlée. La femme de Bertrand va alors demander à Gorski de lancer une enquête approfondie. Apparement, Bertrand n'avait aucune raison de se trouver sur ce tronçon de route. Que s'est-il passé ?
Avant toute chose, il me faut vous prévenir de ne surtout pas lire ce roman comme un polar, sinon vous vous retrouveriez vite déçus. En effet, l'enquête passe ici au second plan, et n'est que prétexte pour l'auteur et ainsi pouvoir nous dérouler une véritable fresque sociale. Ce roman policier ne respecte donc absolument pas les codes du genre, il n'y a pas de suspense insoutenable et la révélation finale n'est pas non plus incroyable.
J'avoue avoir été déroutée au départ, lorsque j'ai compris que je m'aventurais dans une tout autre direction, mais je me suis laissée prendre au jeu et j'ai finalement dévoré ce roman. Il faut dire que Graeme Macrae Burnet a un réel talent de conteur et en partant de situations simples, communes, il va se livrer à un exercice de psychologie fort réussi.
Les personnages sont simples, vrais et réels. Ils ont leurs failles et leur quotidien, ainsi que leurs réactions sont dépeintes avec beaucoup de verve par l'auteur. Ici, c'est une lecture sur le quotidien d'une famille, ni plus ni moins, mais cela reste efficace et j'ai tourné avec plaisir les pages.
J'ai fortement accroché à la plume de l'auteur, qui de prime abord peut sembler manquer de rythme, avec des longueurs parfois superflues et peu de dialogues. Pourtant, il n'en est rien. C'est si bien écrit que le lecteur se laissera porter par ce récit.
Une très bonne lecture, mais à ne surtout pas appréhender comme un polar, sous peine d'être fortement déçus. Ce récit est plutôt une fresque sociale, avec des personnages simples et parfois au bord de la rupture. Un auteur à découvrir.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Amnezik666
  04 octobre 2019
Comme pour La Disparition D'Adèle Bedeau, Graeme Macrae Burnet s'amuse à inventer de toutes pièces une genèse factice à son roman. Genèse restant dans la continuité de la précédente avec Raymond Brunet comme auteur et Gaspard-Moreau comme éditeur. Il s'offre même le luxe d'une postface rapprochant l'auteur, Raymond Brunet, du personnage de Raymond Barthelme, le fils de la victime. On finirait presque par y croire !
La pseudo enquête de Gorski est surtout prétexte pour l'auteur de brosser des portraits psychologiques des plus convaincants de ses personnages, et de nous décrire le quotidien d'une petite ville de province où tout le monde, ou presque, se connaît et se « surveille ». À défaut d'une intrigue boostée à l'adrénaline, le récit s'attache à l'humain, chacun ayant ses forces et ses faiblesses.
Au cours de ses investigations Gorski va être amené à côtoyer Lambert, un inspecteur de Strasbourg qui enquête sur le meurtre d'une jeune femme. le contraste entre les deux personnages est saisissant, d'un côté Gorski tout en réserve et de l'autre Lambert qui serait plutôt tout en exubérance. Les méthodes et la conscience professionnelle aussi séparent nos deux flics.
Mais Gorski n'est pas le seul à mener l'enquête, Raymond Barthelme va lui aussi essayer de percer les secrets de son père. Pas tant pour lui rendre justice que pour échapper à un quotidien qui l'étouffe et donner un peu de piment à sa vie. Au final il perdra surtout le sens des réalités et se comportera souvent comme un sinistre con !
Une fois de plus l'auteur ne nous livre aucun indice permettant de situer son intrigue, on peut toutefois déduire de certains éléments du récit qu'elle pourrait se dérouler dans les années 80. de fait il s'en dégage une ambiance rétro et kitsch fort sympathique.
Même si ‘ai trouvé la fin un peu abrupte je dois reconnaître que je n'avais pas vu venir l'ultime (pour ne pas dire la seule) révélation. Malgré tout l'écriture de Graeme Macrae Burnet et son sens de la mise en scène font de cette lecture un agréable moment ; du coup même en l'absence d'action et de réel suspense on n'est jamais pris de bâillements d'ennui. L'intérêt est ailleurs et l'auteur sait tirer les meilleurs atouts de son jeu.
Un troisième opus devrait venir clore cette trilogie écossaise consacrée à Saint-Louis (Alsace) et à l'inspecteur Gorski. Mais pour l'heure Graeme Macrae Burnet planche sur un autre roman, donc les fans de Gorski vont devoir prendre leur mal en patience…
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
manonlitaussi
  26 septembre 2019
Bertrand Barthelme, figure locale de la petite ville Saint-Louis pas apprécié du tout, est victime d'un accident de voiture et laisse une veuve pas particulièrement bouleversée ainsi qu'un fils plutôt satisfait et imbu de lui-même.
Notre personnage principal, l'inspecteur Gorski voit plus qu'un simple accident dans cette perte et se déroule alors une enquête classique médecin légiste, interrogatoire, suivi de suspect. En parallèle de son enquête il affronte lui-même ses démons mais surtout l'échec de son couple.
J'ai un avis mitigé sur cette lecture. SI j'ai trouvé la lecture facile grâce à un style fluide, des personnages bien travaillés, un dénouement intelligemment ficelé, je me suis demandée tout le long pourquoi le déclic n'avait pas opéré pour que je me cramponne à l'histoire alors que je voulais savoir à quoi était dû cet accident. Je n'ai compris qu'à la fin, je n'ai pas réussi à m'attacher à l'inspecteur, je n'ai pas eu envie de m'intéresser à l'inspecteur, personnage central d'une enquête. Dans un polar j'ai besoin de trouver sympathique au moins l'enquêteur même (et surtout) avec ses failles. IL y a chez ce policier paumé une nonchalance qui ne m'a pas charmée. Heureusement tout n'est pas centré sur lui et le suivi de l'enquête n'a pas été perturbée et la lecture intéressante grâce aux autres personnages qui même s'il ne sont pas sympathiques sont bien mis en forme.
Le rythme est lent mais l'écriture est fluide ce qui m'a permis d'aller jusqu'au bout du livre malgré l'absence de déclic flagrant qui me l'aurait fait dévorer.
J'ai trouvé mon compte en poursuivant ce roman sans m'y cramponner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mimo26
  03 octobre 2019
L'accident de l'A35” est le troisième roman de l' Ecossais Graeme Macrae Burnet et la deuxième enquête de Georges Gorski, flic alsacien, après “La disparition d' Adèle Bedeau”. Sonatine avait choisi d'introduire l'auteur en France en 2017 avec le polar historique de très haute tenue “L'accusé du Ross-shire” mais cette série avec Gorski est très recommandable et provoque bien une attente de suite.
L'intrigue n'est pas extraordinaire et pourtant il y a du suspense.
Le roman raconte l'investigation de Gorski et celle de Raymond, le fils ado du défunt.
...
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
LePoint   20 septembre 2019
Finaliste du Man Booker Prize pour « L'Accusé du Ross-shire », l'Écossais publie un réjouissant polar simenonien dans la bourgeoisie de province.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   06 juin 2019
If asked how one’s business is doing, the customary response is: ‘Could be worse,’ or ‘Just about surviving.’ Anything more upbeat is reckoned insufferable boasting. Personal achievements should be dismissed as flukery and mentioned only after an extended period of arm-twisting. It is regarded as a great misfortune for one’s daughter to be too pretty or one’s son to be too bright. In Saint-Louis, as in all provincial backwaters, the inhabitants are most comfortable with failure. Success serves only to remind the citizenry of their own shortcomings and is thus to be enthusiastically resented.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Amnezik666Amnezik666   03 octobre 2019
Quand quelqu’un demande comment vont les affaires, la réponse habituelle est « Ça pourrait être pire » ou « On survit ». Toute réaction plus positive serait interprétée comme de la vantardise. La réussite personnelle se doit d’être présentée comme un incroyable coup de chance, et mentionnée seulement sous la contrainte. C’est considéré comme une grande infortune que d’avoir une fille trop jolie ou un fils trop intelligent. À Saint-Louis, comme dans tous les trous perdus de province, les habitants sont plus à l’aise avec l’échec. Le succès ne sert qu’à rappeler aux autres leurs propres déficiences et doit donc être vivement condamné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Amnezik666Amnezik666   01 octobre 2019
Plus une ville est de taille modeste, plus ses résidents ont tendance au repli sur soi. Moins de gens viennent s’y installer. Le changement, si tant est qu’il y en ait, se produit sur plusieurs générations. Les habitants s’enracinent dans leurs habitudes, et quiconque dévie de ces normes se voit signifier – d’une façon ou d’une autre – qu’il n’est pas le bienvenu. Voilà pourquoi les plus grandes villes attirent tous ceux qui ne trouvent leur place nulle part ailleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Amnezik666Amnezik666   01 octobre 2019
On a tort de croire que les policiers passent leur temps à éclaircir des mystères insondables. C’est loin d’être le cas. Dans la très grande majorité des crimes, soit le coupable est connu dès le départ, soit, pour les vols à la tire et les cambriolages, il y a de fortes chances qu’on ne le retrouve jamais. La police fait mine d’enquêter, pas tant dans l’espoir d’arrêter les auteurs que simplement d’assurer aux citoyens dont les impôts paient leurs salaires qu’ils sont protégés des méchants dont les médias leur rabâchent à longueur de journée qu’ils sont prêts à les dévaliser, les violer ou les assassiner. Les rares fois où une investigation débouche sur une arrestation, c’est plus probablement le fruit de journées entières d’un travail de terrain laborieux que d’un brusque éclair de génie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mailys_babeliomailys_babelio   11 juillet 2019
Il semblait n'y avoir rien de particulier à signaler au sujet de cet accident sur l'A35. Il s'était produit sur un tronçon parfaitement ordinaire de l'autoroute entre Strasbourg et Saint-Louis. Une Mercedes vert foncé qui roulait vers le sud avait quitté la voie et dévalé un talus avant de s'écraser contre un arbre en bordure d'un bosquet.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Graeme Macrae Burnet (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Graeme Macrae Burnet
L'Accident de l'A35 de Graeme MacRae Burnet et Julie Sibony aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1015841-nouveautes-polar-l-accident-de-l-a35.html
La Disparition d'Adèle Bedeau de Graeme MACRAE BURNET et Julie SIBONY aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/1010654-nouveautes-polar-la-disparition-d-adele-bedeau.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature écossaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre