AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2868693598
Éditeur : Actes Sud (15/04/1989)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Tyltyl et Mytyl s'éveillent au seuil d'un grand voyage.
Bérylune, petite fée bossue, les envoie quérir l'oiseau bleu, le seul être capable d'enrayer le mal qui ronge sa fille. Ils s'en vont arpenter d'autres mondes, apparemment magiques, qui s'avéreront étrangement familiers. Les choses et les pensées que l'on côtoie chaque jour s'animent, prennent corps et se révèlent à qui veut les entendre, personnages ou lecteurs.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Sando
  13 octobre 2015
Tyltyl et Mytyl, deux enfants pauvres qui, à la veille de Noël, rêvent des richesses qu'ils ne peuvent avoir, se voient confier par la fée Bérylune une mission. Ils doivent trouver l'Oiseau Bleu qui rendra la santé à sa fille. Pour cela, ils sont munis d'un petit chapeau vert serti d'un diamant magique qui fait ressortir, lorsqu'on le tourne, l'âme des êtres animés et inanimés. C'est ainsi que les deux frère et soeur se retrouvent accompagnés dans leur quête par le chien, la chatte, le feu, l'eau, le pain, le sucre, la lumière et le lait, tous doués de parole et désireux de les aider (ou de leur nuire…) dans leur voyage.
Commence alors un long périple qui va les mener au pays des souvenirs, où continuent de vivre ceux qui sont morts, puis au palais de la nuit, où sont enfermés les pires maux, en passant par la forêt où la nature tente de reprendre ses droits, sans oublier le jardin des bonheurs, qui fait ressortir les joies simples de la vie, pour finir au royaume de l'avenir , où se préparent ceux qui s'apprêtent à naître. Un voyage initiatique qui révèlera aux deux enfants la vraie nature des choses et, peut-être, la source du bonheur véritable…

Ecrit en 1908, « L'oiseau bleu » est une pièce de théâtre construite sous la forme d'une fable, composée de six actes et de douze tableaux dont les décors et les costumes sont largement détaillés, donnant une idée précise des souhaits de l'auteur. Constituée de métaphores et d'allégories, l'histoire nous fait pénétrer dans un monde enchanteur, où chaque élément de notre réalité prend une dimension nouvelle, tantôt féérique, tantôt terrifiante. Maurice Maeterlinck fait preuve d'une vision très manichéenne du monde, mais qui colle bien à l'univers du conte, très codifié, voulu par la pièce.
Sous des dehors légers et cet aspect merveilleux et enfantin, l'auteur nous offre un voyage initiatique enrichissant, derrière lequel se cache une véritable parabole du bonheur. Etant donné la précision des didascalies et la variété des différents tableaux, la mise en scène ne doit pas être aisée, néanmoins la volonté de l'auteur est ambitieuse et donne envie d'assister à la représentation ! Une jolie pièce, divertissante et plus complexe qu'il n'y paraît…

Challenge Variétés : Un livre écrit par un auteur avec les mêmes initiales que vous
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          441
book-en-stock
  09 juillet 2017
Une oeuvre théâtrale toute en féérie, digne des plus beaux contes.
Tyltyl et Mytyl sont deux enfants pauvres et vivent avec leurs parents bûcherons. le soir de Noël, la fée Bérylune leur apparaît et leur demande d'aller chercher l'oiseau bleu seul capable de guérir sa petite fille. Les enfants partent alors dans une quête à travers des mondes merveilleux, accompagnés par des éléments, des choses et des animaux qui prennent la parole.
La féérie commence dès la description des costumes des divers personnages, et se poursuit avec les décors et les jeux de lumière requis. L'auteur propose un univers fantastique dans lequel on entre avec plaisir et on se laisse porter avec son âme d'enfant.
Le propos va toutefois au-delà d'un simple conte de fée. Maeterlinck ne veut pas juste raconter une belle histoire mais plutôt nous faire réfléchir à notre condition d'humain, à notre rapport au monde, à la nature, à notre vie quotidienne. Qu'est-ce que le bonheur? Est-ce partir dans une quête d'absolu ou n'est-ce pas plus simplement apprécier ce qui nous entoure? Pas facile quand, comme Tyltyl, on ne mange pas tous les jours à sa faim… Et puis il n'y a pas que des éléments positifs dans notre monde. Les enfants vont croiser le chemin de forces opposées, d'adversaires de l'homme.
Dans ce texte daté de 1908 ressortent une tendresse singulière dans les rapports humains, un amour respectueux pour la nature et une certaine philosophie de la vie.
J'ai été touchée par cette oeuvre qui va me laisser longtemps de belles images en tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          313
Aline1102
  21 septembre 2013
C'est Noël mais les Tyl, pauvres bûcherons, n'ont pas de quoi s'offrir une belle fête. Les enfants de la maison, Mytyl et Tyltyl, sont éveillés, un soir, par une grande lueur qui traverse les volets de leur chambre. Cette lumière provient de la maison d'en face où vit une riche famille : ils fêtent Noël en grande pompe avec gâteaux et tartes à la crème à volonté et quantité de jouets pour les plus jeunes.
Alors que Mytyl et Tyltyl font semblant de participer au festin, des coups résonnent soudain à la porte.
Une vieille fée très laide qui dit s'appeler Bérylune entre dans leur chambre et leur demande de partir à la recherche de l'oiseau bleu, seul volatile capable de guérir sa fille très malade.
Les deux enfants hésitent, mais Bérylune offre à Tyltyl un bonnet magique qui leur permettront, à lui et à sa soeur, de distinguer l'âme des choses qui les entourent. Ces dernières devraient les aider dans leur quête.
Tyltyl utilise le bonnet et réveille les âmes de la maisonnée : chien, chat, pain de sucre, eau, lumière et bien d'autres se portent volontaire pour accompagner les enfants.
Cette "Féerie en six actes et douze tableaux" nous replonge dans le monde merveilleux des contes de fées de notre enfance, même si le récit n'est pas si innocent qu'il n'y paraît.
Cette pièce de théâtre date de 1908 et peut sembler, au début, assez démodée. Les thèmes exploités par Maeterlinck (deux enfants pauvres embarqués dans un monde merveilleux par une vieille femme très laide qui se révèle être une fée magnifique) sont très communs. Mais malgré cela, on est très vite emportés par la plume de l'auteur et l'aventure de Mytyl et Tyltyl finit par nous tenir très à coeur.
La recherche de l'oiseau bleu ne se passe pas sans mal et les aléas auxquels les enfants et leurs accompagnateurs sont confrontés nous les rendent très attachants.
Le "voyage" se passe pendant la nuit, mais on a l'impression très nette qu'il dure plusieurs jours tant les aventures qui attendent nos héros sont multiples et variées. Des constantes sont pourtant à souligner : Tyltyl est le plus actif des deux enfants, Mytyl restant plus en retrait ; et où qu'ils se trouvent, la Chatte complote contre le projet des enfants et de leurs amis.
Ce caractère nocturne des péripéties des deux enfants permet à Maeterlinck de mettre en évidence le thème le plus important de la pièce : celui du rêve. le récit s'ouvre d'ailleurs sur le sommeil des deux enfants ; la dernière scène de la pièce les voit une fois de plus endormis.
Les différents "mondes" visités par la petite troupe sont passionnants mais semblent également relever du domaine de la rêverie. de là à se demander si Maeterlinck ne nous raconte pas tout simplement le rêve du frère et de la soeur durant cette nuit de Noël, il n'y a qu'un pas. Plusieurs fois, on s'attend à ce que les enfants se réveillent en sursaut et se retrouvent dans leur pauvre chambre...
Une jolie découverte et un classique de la littérature belge, à découvrir sans hésiter.
Challenge 15 Nobel : 6/15
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          234
PiertyM
  07 mai 2017
Une œuvre bien profonde, on se sent un peu perdu au début de la lecture au risque d'abandonner mais au bout d'une infinité de temps, on se laisse emporter par ce voyage étrange, fantastique, philosophique, fabuleux et génial à la fois. Un voyage dans le plus profond de l'homme, dans le plus profond de la terre et de l'univers. L'oiseau bleu est une perception de l'homme dans sa puissance et aussi dans toutes ses faiblesses. On retrouve cette consigne donnée à l'homme: soit maître et possesseur de la nature, mais de quelle manière? Maurice Maeterlinck, dans une délicate plume rétablit la relation entre l'homme et la nature en personnifiant non pas seulement les éléments de son environnement mais aussi il met à nu le monde psychique de l'homme, le royaume de ses émotions, et c'est là le génial dans cette pièce de théâtre, on voit apparaitre des personnages comme l'amour maternel que j'ai beaucoup adoré... Maeterlinck prend le plaisir de nous faire miroiter le passé et le futur comme si l'homme présent n'était qu'une marionnette manipulé par l'univers et maudit tous les jours par la nature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
raton-liseur
  10 mars 2012
Qui de ma génération ne se souvient pas de ce dessin animé et de son générique qui me donnait des frissons. Quand je me suis aperçue, il y a peu et par hasard, que ce dessin animé était inspiré d'une pièce de théâtre d'un écrivain belge un peu obscur pour moi, bien que Prix Nobel en 1911, je me suis dit que je ne pourrai pas résister à une petite parenthèse de nostalgie.
Cette lecture n'a pourtant pas été le divertissement enfantin auquel je m'attendais. Il n'y a pas véritablement d'histoire, plus une succession de scénettes dont les mille décors chatoyants et la myriade de personnages m'ont fait pensé à la féerie du Casse-Noisette de Tchaïkovski. Les actes sont d'ailleurs divisés en tableaux et les indications scéniques prennent parfois plus de place que les dialogues, donnant à l'oeuvre toutes les apparences d'un livret de ballet.
A la demande de la fée Bérylune, le frère et la soeur Tyltyl et Mytyl sont à la recherche de l'Oiseau Bleu, seul capable de sauver la fille de la fée. Ils voyagent alors de tableau en tableau, qui tous représentent un aspect de notre monde, et rencontrent les allégories de notre condition humaine (la Mort, la Forêt, les Bonheurs, l'Avenir). Grâce à un diamant magique, ils peuvent voir au-delà des apparences et découvrir la vérité des choses, leur âme qui leur parle.
Je suppose que chacun de ces tableaux pourrait faire l'objet d'une interprétation symbolique, mais je ne m'y aventurerais pas. Il est question du dualisme entre Homme et Nature, entre Raison et Ignorance. Si les scènes sont aussi colorées que celles d'un dessin animé japonais, elles créent souvent un univers inquiétant, parfois grinçant, celui d'enfants sur le point de s'éveiller à la complexité du monde.
Je goûte assez peu les oeuvres hautement symboliques, encore plus lorsqu'elles mêlent un langage simple, voire simpliste, avec la promesse d'un sens profond caché. le genre d'oeuvre qui pourrait certainement faire l'objet d'une analyse psychanalytique dont on ne peut décider si l'analyse semble plausible ou non.
Je n'ai donc pas particulièrement apprécié cette pièce de théâtre, mais elle pose de tels casse-tête de mise en scène que ce doit être un défi passionnant et qu'elle doit être intéressante à regarder. A voir plus qu'à lire je pense donc, et je préfère me souvenir de ce refrain qui reste celui d'un bon souvenir d'enfance… : « Car très loin dans le ciel / Vivait l'oiseau bleu du Bonheur / Que l'on dit éternel / Pour ceux qui ont toujours un coeur. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
krzysvancokrzysvanco   23 octobre 2018
MYTYL. - Et autour de la table, qu’est-ce que c’est que tout ça ?...
TYTYL. - C’est des gâteaux, des fruits, des tartes à la crème...
MYTYL. - J’en ai mangé une fois, lorsque j’étais petite...
TYTYL. - Moi aussi ; c’est meilleur que le pain, mais on en a trop peu...
MYTYL. - Ils n’en ont pas trop peu... Il y en a plein la table.. Est-ce qu’ils vont les manger ?...
TYTYL. - Bien sûr ; qu’en feraient-ils ?...
MYTYL. - Pourquoi qu’ils ne les mangent pas tout de suite ?...
TYTYL. - Parce qu’ils n’ont pas faim...
MYTYL (stupéfaite). - Ils n’ont pas faim?... Pourquoi ?...
TYTYL. - C’est qu’ils mangent quand ils veulent...
MYTYL (incrédule). - Tous les jours ?...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
NeljaNelja   29 juillet 2014
LE TEMPS. – Mais, voyons, ce n’est pas pour mourir, c’est pour vivre !… (Entraînant le premier enfant.) Viens !…

DEUXIÈME ENFANT (tendant éperdument les bras vers l’enfant qu’on enlève). Un signe !… Un seul signe !… Dis-moi, comment te retrouver !…

PREMIER ENFANT. – Je t’aimerai toujours !…

DEUXIÈME ENFANT. – Je serai la plus triste !… Tu me reconnaîtras !…
Commenter  J’apprécie          60
NemesiaNemesia   14 mars 2015
Toutes les mères sont riches quand elles aiment leurs enfants… Il n’en est pas de pauvres, il n’en est pas de laides, il n’en est pas de vieilles… Leur amour est toujours la plus belle des Joies… Et quand elles semblent tristes, il suffit d’un baiser qu’elles reçoivent ou qu’elles donnent pour que toutes leurs larmes deviennent des étoiles dans le fond de leurs yeux…
Commenter  J’apprécie          50
raton-liseurraton-liseur   10 mars 2012
La Lumière. – (…) Le Bonheur d’un enfant est toujours revêtu de ce qu’il y a de plus beau sur Terre et dans les cieux. (p. 110, Acte Quatrième, Neuvième tableau, “Le Jardin des Bonheurs”).
Commenter  J’apprécie          60
ErnestineRadioconducteurErnestineRadioconducteur   08 juin 2017
Oui, je sais. Tu cherches l'Oiseau Bleu c'est-à-dire le grand secret des choses et du bonheur.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Maurice Maeterlinck (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Maeterlinck
THE BLIND / Les Aveugles
Film de Mammar Benranou sur la mise en scène des « Aveugles » de Maurice Maeterlinck par Daniel Jeanneteau au SPAC Shizuoka, Japon (avril 2015).
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
454 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre
.. ..