AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749918860
458 pages
Éditeur : Michel Lafon (04/04/2013)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 622 notes)
Résumé :
MON POUVOIR EST CHAOS
JE SUIS LEUR SEUL ESPOIR

ILS ME RECHERCHENT
JE LEUR ÉCHAPPERAI

ILS VEULENT ME POSSÉDER
PERSONNE NE PEUT M’ATTEINDRE

ILS ME CROIENT FAIBLE
JE LES BRISERAI

LUI SEUL PEUT ME SAUVER
L’AIMER C’EST LE CONDAMNER

Juliette se réfugie au Point Omega, le quartier général de la résistance. Cette forteresse souterraine et ultra-moderne cache les gen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (155) Voir plus Ajouter une critique
darkmoon
  04 mars 2014
Comme pour le premier tome, un vrai coup de coeur. J'ai vraiment adoré ce second volet, beaucoup d'actions, de révélations, de prises de conscience, d'amour ; une explosions due au choc entre les sentiments de Juliette, ses dons, son pouvoir, sa puissance, les erreurs, les faux pas, ce qu'elle devra accomplir pour la résistance, ce qu'elle devra surmonter...
Dans ce tome l'intrigue se situe au Point Omega. L'histoire s'intensifie, Adam, James, Kenji et Juliette se retrouvent dans la base de Castel et les événements vont s'enchaîner petit à petit pour nous entraîner avec eux. La guerre se prépare, commence.
Il y a de l'action, des sentiments, beaucoup de coups de coeurs mais également de nombreuses révélations dans ce tome-ci : Nous en apprenons plus sur le pourquoi du comment Adam peut-il toucher Juliette, mais également la véritable facette de Warner ...
Concernant les personnages on retrouve une Juliette perdue qui n'ose pas s'affirmer, qui a peur de son pouvoir, qui se questionne et hésite durant les 3/4 du roman. J'ai été étonnée par le caractère d'Adam. Son apparente assurance, sa rage de vaincre… Mais le personnage que j'ai vraiment découvert, c'est Warner, ou plutôt Aaron. Il m'a littéralement bouleversée. Ce masque qu'il s'est créé depuis sa naissance s'est brisé, nous laissant entrevoir le vrai Aaron. C'est un personnage brillant, dangereux, très intelligent et terriblement fascinant. Warner est à mon sens le personnage le plus réussi du roman! Son amour obsessionnel pour Juliette me rend presque jalouse. La relation entre Juliette et Warner est intense, déchirée entre le désir, le dégoût, l'amour et la haine. C'est une relation très travaillée, forte, vraiment intense.
Kenji qui, dans le premier tome était le rigolo de service, se trouve être le personnage le plus important du point Omega, on le découvre sérieux (mais toujours aussi drôle quand même). Les autres personnages sont tous aussi attachants : Castle, James, Sonya, Sara, Brendan,… Incroyables, tous autant qu'ils sont.
Tout comme le premier tome le style d'écriture de Tahereh Mafi est bouleversant, enivrant, addictif... nous faisant plonger dans un méandre d'émotions, de sentiments, d'urgence. On se retient de lire trop hâtivement, mais on ne peut s'en empêcher tant on a l'impression de n'être jamais rassasié. On est frustré de voir les pages qui défilent sans qu'on puisse les arrêter et qu'elles se rapprochent inexorablement de la fin. Je ne me suis jamais sentie en pleine lecture. J'avais plutôt l'impression d'être un personnage. Tantôt Juliette, tantôt Warner, tantôt Adam. Je me sentais directement reliée à ce trio. J'étais avec eux au Point Oméga. Par moment euphorique, par moment triste, par moment complètement amoureuse (de Warner). Ce livre est un moment d'extase à lui seul.
Pour moi c'est sans contexte l'une des meilleures séries que j'ai lu, de par l'écriture et les sentiments qu'il nous procure, de l'intensité que l'on peut ressentir, pour les personnages attachants et l'histoire originale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          321
liredelivre
  10 avril 2013
Je vais être directe : ce deuxième tome est un délice, exquis, magnifique, surpuissant. Retrouver la troublante Juliette, le charmant Adam, Kenji le rigolo et le mystérieux Warner [mais vraiment séduisant] était formidable ! La plume de Tahereh Mafi m'a de nouveau saisie d'emblée et me défaire de Ne m'échappe pas pour x ou y raisons était quasiment impossible semblable à une torture. Si bien que je n'ai pas su faire durer ma lecture... [d'un autre côté, je ne crois pas que j'en aurais été capable xD]
Juliette a rejoint la résistance. Après l'asile et sa prison dorée, elle vit à présent sous terre, au Point Oméga, avec Adam, son petit frère et Kenji. Et elle doit apprendre. Apprendre à vivre en communauté, apprendre à faire des choix, apprendre à s'ouvrir. Apprendre ce qu'elle veut vraiment. Apprendre à s'accepter. Juliette doit comprendre comment utiliser son don. Mais souhaite-t-elle vraiment en faire une arme ? Adam s'éloigne, le Rétablissement se renforce, le monde semble avoir besoin d'elle. Juliette est-elle prête à rejoindre la résistance ? Peut-elle se servir de son don, comme tout le monde le voudrait ?
Merveilleux merveilleux merveilleux. le premier tome avait élevé le niveau très haut. J'étais pleine d'attentes au début de ma lecture, et de doutes aussi. Retrouverais-je les mêmes sensations ? Aurais-je toujours le même attrait ? J'avais hâte de retrouver l'univers de Juliette, mais j'étais partagée... On ouvre tous un deuxième en se disant : "J'espère qu'il sera aussi bien que le premier, voire plus..." Alors je vais vous ôter ce doute tout de suite : vous pouvez saisir le romans sans vous faire cette réflexion ;) Pour moi, Ne me touche pas a été largement à la hauteur de Ne me touche pas. Je l'ai même trouvé encore plus vif, plus poignant, plus acéré. Les mots de Tahereh Mafi ont gardé cette saveur, ce tranchant du premier tome. C'était percutant, explosif, tout en gardant cette fragilité, une certaine douceur. Un côté à fleur de peau délicieusement torturé. On retrouve les atouts du premier, dans une nouvelles intrigue, avec une nouvelle fougue. Et les personnages... ils ont tous l'air plus plus plus. Plus présents, plus envoûtants, plus déconcertants, plus attirants. Ils m'ont paru fascinants, inattendus, surprenants. Enfin, non, ils ne m'ont pas paru : ils l'étaient !
Quelle joie de renouer avec les personnages !! J'ai apprécié de retrouver enfin Juliette, Adam et Kenji ! Juliette parce que j'avais hâte de voir quel rôle elle allait accepter de tenir au sein du Point Oméga et pour sa relation avec Adam, mais aussi avec autrui, maintenant qu'elle est introduite dans une communauté. Je voulais la voir s'ouvrir, se découvrir... Mais ses hésitations face aux autres étaient nombreuses. Elle a toujours été seule, la voilà confronter à tous. Colocation, réfectoire, communauté, autant de notions que Juliette n'avait pas. Qu'elle apprend à posséder et à gérer dans ce tome. le premier tome laissait une amorce de changement pour son personnage. Dans le deuxième, autant vous dire que ce n'est plus une amorce. le changement prend toute son ampleur. On entre encore plus profondément dans l'intimité de Juliette, dans ses sentiments face à ses relations avec autrui. le personnage grandit, mûrit. Et c'est juste saisissant ! En plus, on a une telle facilité à saisir Juliette, à comprendre les rouages de son esprit. Adam parce que c'est Adam x) J'avais hâte de savoir si l'on apprendrait ce qui fait que lui puisse toucher Juliette et je voulais voir encore davantage de leur relation. Pourtant, son personnage s'efface un peu dans ce tome... Les chercheurs du Point Oméga s'interrogent sur son don et il n'est pas souvent aux côtés de Juliette. Quant à leur relation, elle commence à évoluer également et à prendre des tours que je n'aurais pas soupçonnés... Tahereh développe ici davantage leur histoire, mais aussi par l'occasion celle de tout couple. Leur romance prend un nouvel aspect, presque universel. Les questions, l'éloignement, l'auteure nous montre à quel point même l'amour absolu peut être compliqué et que ce n'est pas parce qu'on est dans un livre que tout doit être beau et aller pour le mieux. Kenji parce que j'ai adoré ce personnage ! Sa bonne humeur, son allégresse, il m'a mis le sourire aux lèvres pendant tout le roman. Je suis accro à son franc parler, son humour, ses petites réflexions... J'ai trouvé - encore une fois - qu'il apportait beaucoup de lumière au roman. Je dois aussi avouer que j'étais très curieuse : Kenji, il est clair, occupe un grand rôle dans l'organisation du Point Oméga et j'avais hâte d'en apprendre plus sur son rôle, sa place dans ce mouvement.
Oh, et on retrouve aussi le petit frère d'Adam... Après la fragilité de Juliette, j'ai adoré ce petit bout :) Ses paroles d'enfant, ses mots, j'ai craqué à chacune de ses apparitions. J'aimais la justesse de ses paroles, l'innocence du personnage. Puis forcément, on découvre aussi le Point Oméga. L'éventail de personnages se complexifie et s'élargit, pour notre plus grand plaisir. Parmi les personnages qui font leur apparition, je retiens surtout Castle, le chef du Point Oméga. C'est un personnage important, que j'ai apprécié pour son calme et sa justesse [même si parfois, j'ai eu envie de lui en coller une ^^]. Il y a aussi le père de Warner, le grand patron du Rétablissement qui vient faire son apparition !! Ce type m'a donné des frissons, et à défaut d'une claque, je lui aurais bien craché à la tronche ! Il m'a fait horreur et j'ai vraiment eu du mal à le supporter. Comme on peut le supposer, c'était pour moi un personnage ô combien détestable, quoi que haïssable sonnerait plus juste ^^
J'ai gardé le meilleur pour la fin : Warner ♥ *Non, ne me tirez pas dessus* J'ai craqué pour son personnage depuis le premier tome et Ne m'échappe pas n'a fait que renforcé la chose ! Je ne sais pas, il a quelque chose que j'aime bien. Dans ce tome, Tahereh lève un peu le voile sur l'histoire de ce personnage et ça n'a fait que redoubler mon affection pour lui. Alors, ok, il est du mauvais côté, ok, il est pas très bisounours, ok, je devrais mieux me tenir loin de lui... Mais les faits sont là ! J'ai adoré sa présence dans le roman, chacun des dialogues où il était question de lui. Et c'est le personnage qui prouve le talent de Tahereh Mafi : elle sait tout sublimer, même le plus monstrueux. Mais quand on découvre un peu plus le vécu de Warner, je pense que même si on déteste ce personnage, quelque chose fond en nous. On comprend enfin ses agissements et sa position. Même si cela ne lui donne aucune excuse. Sauf que voilà, je me suis prise à croire que peut-être Warner pourrait sortir de sa position, de sa noirceur. Je dirais qu'avec Juliette et Kenji, c'est l'un des personnages qui prend de plus en plus d'importance entre le premier et le deuxième tome. Pour mon plus grand plaisir :D
Et si les personnages gagnent en profondeur et se complexifient, ils ne sont pas les seuls. L'intrigue, l'action, l'univers se développent sous nos yeux. Tout monte d'un cran alors que Juliette est enfin face à la question de l'usage qu'elle doit faire de son don. En effet, maintenant qu'elle est sous terre dehors, qu'elle a rejoint un mouvement de lutte, on s'interroge inévitablement sur ce qu'elle va faire, ce qu'elle va accepter. Et quelle sera la place qu'elle accordera à son don. On découvre aussi à quoi ressemble son monde. Même si on en avait une vague idée à la fin du premier tome, tout apparaît plus nettement ici. On a un aperçu de ce qu'il se passe à l'extérieur, de ce qu'est la vie pour ceux qui sont dans les rues. Bref, on plonge un peu plus dans l'univers d'Insaisissable ! Et je sens qu'il éclatera davantage encore dans le tome 3 :) Oui, je sais, il n'est pas encore sorti que j'y pense déjà... ^^ Mais Tahereh Mafi a réussi à me rendre complètement accro à son roman, ses romans. Cette trilogie a quelque chose, son écriture surtout. Elle est toujours aussi magique, aussi magnifique.C'est tellement poétique, tellement délicat, et en même temps tellement acide, tellement vif. On a presque le sentiment d'une lecture intime, très intérieure. L'auteure joue avec les mots comme un musicien joue avec les notes. Ses phrases deviennent de véritables mélodies, comme si elles prenaient corps à la lecture. Et on ne peut qu'être dedans, à fond, au plus profond.
Quant à l'action... J'ai l'impression que tout bouge beaucoup dans ce roman, mais reste quelque part figé, dans l'idée où le mouvement semble parfois se faire attendre, ralentir. Dans le sens où l'action n'est pas présente a proprement parlé dans un premier temps. C'est assez paradoxal - j'ai d'ailleurs l'impression que le roman entier est un paradoxe -, mais avant que l'action puisse pleinement prendre sa place, il faut attendre Juliette, laisser le temps au temps, lui laisser le temps de voir son don autrement que comme une malédiction. Mais c'est là aussi une forme d'action. Il y a toute l'évolution de son personnage, de sa pensée. le roman n'est pas plat, loin de là. Et tout n'est pas bisous et câlins avec Adam ^^ Juliette doit apprendre à maîtriser son don, à le provoquer, puis ensuite à le mettre en action. Il y a l'entraînement et le terrain. La réflexion et l'action. Et l'un ne va pas sans l'autre. Tahereh a très bien manié ces deux éléments, en cohérence avec la profondeur qu'elle donne à sa trilogie.
J'ai refermé le roman avec un seul mot aux lèvres : "Suite !" Loin de m'ennuyer, je n'ai pas vu le temps passé. J'étais si bien, moi, au milieu des pages, des couloirs du Point Oméga, entre Juliette, Adam, Kenji et Warner. Dès qu'on ouvre Ne m'échappe pas, on n'a pas envie de le reposer. C'est facile d'y entrer, difficile de s'en défaire. L'écriture nous attache très vite à chaque mot, Tahereh réussissant l'exploit de même rendre les redondances attractives. J'ai aimé chacun de ces passages où les pensées de Juliette s'effacent ou se répètent, exprimant ses sentiments avec plus de force, plus d'intensité. Je signe et re-signe : je suis accro ! de nouveau, un véritable coup de coeur ♥
Si vous avez aimé Ne me touche pas, si vous recherchez un roman différent, qui vous prend et vous entraîne dès les premières pages, si vous voulez un roman bien écrit, si vous êtes en quête d'une histoire d'amour ou juste d'un instant d'évasion, Ne m'échappe pas, cette trilogie même, est fait pour vous !
Lien : http://liredelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LageEnder
  08 novembre 2019
Chose promise, chose dûe ! Me voici de retour avec le tome 2 du roman « Insaisissable : Ne M'Échappe Pas » de Tahereh Mafi, publié en avril 2013 aux éditions Michel Lafon. Qui a dit que j'étais longue à la détente ? 😏
Vous le savez, j'avais beaucoup aimé le tome 1 et j'attendais beaucoup de réponses dans la suite des aventures de Juliette. Je n'ai clairement pas été déçue tant ce livre comporte de rebondissements.
En voici le résumé :
« de retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu'il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu'il lui en coûte.
Il n'a pas non plus oublié ceux qui ont permis l'évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison.
Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à coeur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu'il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret… »
Alors pour commencer, permettez-moi d'annoncer la couleur : il va m'être difficile de ne rien spoiler ici. D'une manière ou d'une autre, je suis à peu près certaine de laisser échapper un élément important du récit, mais je n'ai pas vraiment le choix 🤷‍♀️
Encore une fois, l'entrée en matière est immédiate et j'ai beaucoup aimé l'atmosphère dans laquelle Juliette évolue dès le début de sa nouvelle vie. Je la sentais tout simplement en pleine sécurité au sein de cette base, entourée de ceux qu'elle connaissait et qui lui permettaient de se sentir bien.
Cependant, Tahereh Mafi m'a presque instantanément bousculée 😶 : Juliette ne semble pas trouver sa place au sein de ce nouveau groupe et sa condition la ronge de l'intérieur. Elle ne peut oublier ce qu'il s'est passé et, elle en est convaincue, l'heure d'affronter à nouveau Warner approche.
Son état est très déstabilisant, oscillant entre le bien-être qu'elle éprouve entre les bras d'Adam et toutes ses craintes secrètes, tout ce qu'elle dissimule à son petit-ami et aux autres. de bien des manières, je n'ai pu que me montrer d'accord avec ses choix. Je pense que peu importe les décisions qu'elle aurait prises, le résultat aurait été le même 😔
Il n'y avait pas de bonne façon d'annoncer telle ou telle chose, puisque les avoir tues en première intention avait déjà scellé les barreaux de sa prison. Car c'est bien ainsi que Juliette se voit. Dans une sorte de prison dont elle ne peut pas sortir, où elle peine à communiquer avec les autres – ce qu'elle cherche d'ailleurs bien peu à faire.
Juliette apprend à se reconstruire mais le temps dont elle aurait besoin pour cela ne peut lui être accordé. Alors, je n'ai pu qu'être en colère contre certaines répliques de Kenji 😣 Je peux largement entendre qu'il ait eu besoin de bousculer l'héroïne pour peut-être la pousser à voir la réalité. Certes, ce qu'elle a vécu est difficile, mais elle n'est pas la seule, donc finis les enfantillages.
Je crois que je suis restée légèrement partagée sur son attitude vive, comme s'il n'entendait pas vraiment ce qu'il avait sous les yeux 👀 Et puis, j'ai fini par réaliser que la vérité se trouvait justement dans l'absence de cette dernière. Kenji ne sait pas tout, parce qu'encore une fois, Juliette préfère se taire. Elle qui se débat avec le tourbillon d'émotions qui l'assaillent doit affronter les difficiles paroles de son ami.
Fort heureusement, cela n'est arrivé qu'à une ou deux reprises et le naturel a repris le dessus. Mon avis sur ce personnage n'a pas changé. Il est terriblement attachiant 😁 Son sens de l'humour ne se repose jamais et j'apprécie tout particulièrement la maturité dont il fait preuve. Bien que je ne sache pas encore tout, il est évident que Kenji occupe une place particulière au sein du groupe Omega et je sens au plus profond de moi que je ne dois pas minimiser sa position.
Son rapport avec Castle en est la preuve la plus fragrante, de même que l'affection que semble lui porter le reste du groupe. Pour le coup, j'ai vraiment apprécié l'attitude de Castle tout au long de l'histoire, en particulier lorsque Juliette risque la vie de tous ses compagnons sur un coup de colère. En fait, j'arrivais parfaitement à tomber d'accord avec les deux, chacun ayant ses raisons, ce qui entérinait la justesse des positions du chef 👍
Maintenant, il faut qu'on parle d'Adam et alors là, je dois dire que mon petit coeur est tombé en plein de petits morceaux 💔 Même si c'est clairement le destin qui est en cause ici, je me sens juste dévastée pour lui. Il est si plein de bonne volonté et d'amour pour Juliette que je trouve ce qui lui arrive proprement injuste. En plus, les découvertes qu'il fait tout au long du roman sont dures à avaler et je trouve qu'il fait preuve de beaucoup de dignité et de détermination.
Malgré tout cela, je ne peux reprocher à Juliette son attirance pour Warner. C'est là que l'auteure est vraiment très douée, puisqu'elle parvient à nous attacher à ce personnage si complexe et torturé. Autant être honnête, je l'aime beaucoup 🙈 en particulier au regard de son assurance et de tout ce qu'il n'exprime pas à Juliette, ce que je réalise être un total point commun avec l'héroïne.
J'ai adoré les instants qu'ils ont passés ensemble parce que le tout est beau, tout simplement. Et là où j'aurais dû ressentir une pointe de culpabilité envers Adam, je n'ai éprouvé qu'un profond désir de voir leur relation aller plus loin. Jusqu'au moment où le pauvre Adam réapparaissait dans mon esprit 😥
Je suis irrémédiablement partagée entre les deux personnages masculins de cette histoire, en tout cas, à ce stade de l'intrigue. J'estime qu'il serait horrible de délaisser Adam, mais que ce serait une erreur de laisser filer Warner. Je me sens donc toute bizarre, comme si c'était moi qui m'étais livrée à la « trahison » 😶 Cela tient en partie, à mon avis, à l'écriture de l'auteure. Avec Warner, tout est intensifié, comme si ce qui nous avait été partagé avec Adam n'avait qu'une pâle saveur.
Pour ce qui est des autres protagonistes, je les ai tous appréciés, chacun prenant leurs marques progressivement. Aucun n'en fait trop ou ne se sent supérieur aux autres, ce qui justifie sans doute la cohésion qui règne au Point Oméga. Enfin, peut-être que je parle un peu trop vite… 😏 Eh oui, je ne vous ai pas encore parlé du Commandant Suprême.
Rien que son titre me hérisse les poils, c'est dire. Mais peut-être pas dans le sens où vous l'entendez 😆 Anderson est délicieusement détestable. le moindre de ses mots ou de ses actes est un régal si vous aimez les méchants. Il est sans coeur, cruel, froid, méthodique et c'est en cela que j'ai tellement accroché avec Warner.
Au fil du récit, il en vient à se livrer malgré lui sur certaines petites choses et l'évidence m'a sauté aux yeux. Warner est un produit de l'usine Anderson, un homme enfermé dans un emballage qui lui va trop grand. le petit garçon s'est adapté aux désirs de son père, pour être celui que l'on attendait qu'il soit. Mais c'est quelqu'un d'autre qui se cache sous sa carapace intransigeante et déterminée.
Je suis donc arrivée à la fin de ce récit avec un million de questions, qui se sont multipliées au cours des derniers chapitres. J'ai retenu mon souffle plus d'une fois, paralysée par l'enchaînement des événements, jusqu'à ce que les derniers mots m'apportent un ravissement loin d'être inexpliqué… 😃
J'attends donc maintenant de découvrir quelles nouvelles aventures attendent Juliette et je nourris déjà au fond de moi une sorte de regret. J'ai la sensation que quelle que soit l'issue choisie par l'auteure, je laisserai derrière moi un sacrifié, qui n'aura pas obtenu ce qu'il voulait et qui, selon toute vraisemblance, semblait le mériter 😫
J'en viens désormais à espérer que l'un d'entre eux commette un truc impardonnable pour me faciliter la tâche. O.K., je crois que cette histoire commence à me rendre un peu cruelle…🤔
-----
👉💥
-----
Le petit mot de la fin 🖋
Même si je risque de ne pas faire dans l'originalité, je voudrais rappeler que je n'exprime ici qu'un avis personnel sur le roman "Insaisissable - Tome 2 : Ne M'Échappe Pas". Loin de moi l'idée d'en faire une référence en la matière ou d'estimer que cette opinion est universelle ☝
Je prendrais toujours soin de mesurer mes remarques, dans la mesure où elles seraient négatives, puisque mon but n'est aucunement de faire du tort aux ouvrages ou aux auteurs. J'ai conscience du travail que représente l'écriture d'un roman, du coeur et du temps investis dans son élaboration. Je suis avant tout une lectrice qui souhaite partager, avec tous ceux qui le voudront, son amour pour la littérature 💛
Lage
Lien : https://everytrickinthebooks..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Anne-C
  27 mai 2013
Le premier tome de cette trilogie avait été une vraie réussite de mon point de vue. J'avais adoré l'univers, les personnages mais aussi et surtout l'écriture de Tahereh Mafi. Une écriture légère, simple, poétique … Une écriture qui nous emporte dans un autre monde. J'attendais cette suite avec beaucoup d'impatience, j'avais hâte de retrouver Juliette et Adam, de comprendre ce qu'il allait leur arriver … Après tout la fin de « Ne me touche pas » m'avait assez surprise et je me posais vraiment beaucoup de questions.
Nous reprenons l'histoire là où nous l'avions laissé, c'est à dire au Point Oméga, lieu de rassemblement de la résistance et plus particulièrement des personnes ayant comme Juliette des pouvoirs … Particuliers. Dès le début, l'histoire se concentre sur Juliette. En arrivant dans ce lieu, elle avait espéré être accepté, débuter une nouvelle vie, laisser tous les mauvais souvenirs derrière elle. Pourtant encore une fois l'histoire se répète et une fois de plus elle se sent rejetée, jugée, … Elle a le sentiment de faire peur aux autres. C'est donc, comme dans le premier tome, qu'elle réagit en se fermant complètement. Elle ne parle pas, ne cherche pas à lier contact … Mis à part Adam, qu'elle ne voit que peu de temps chaque jour à cause des règles du Point Oméga, elle ne parle presque à personne. Pourtant, progressivement, elle va comprendre grâce à certaines personnes, à certaines réactions, à certaines explications, qu'il lui faut faire des efforts, que c'est elle qui donne l'impression de ne vouloir nouer contact avec personne. Alors sa vie au sein de la communauté du centre pourra vraiment commencé, il faut qu'elle accepte et plus particulièrement qu'elle s'accepte elle même pour contrôler son pouvoir, son don, sa malédiction. Nous suivons donc Juliette dans son évolution, comme elle nous nous posons des questions, nous avons peur, etc … Durant le première moitié du livre, il s'agit principalement de ça, de l'adaptation de notre héroïne même si elle va traverser certaines « crises » (je ne vous en dit pas plus) et que certains retournements de situation totalement inattendu sont vraiment très très embêtant (la non plus je ne vous en dit pas plus …). On aurait pu penser que maintenant qu'elle s'était échapper, la vie serait plus simple, plus belle, pourtant c'est loin d'être le cas comme vous le découvrirez en lisant ce tome … Et le pire est à venir. Et oui, Warner ne compte pas abandonner comme ça, en plus de chercher à retrouver Juliette coûte que coûte, une guerre est en préparation … Et quand le commandant suprême va arriver, il faudra être prêt à tout.
Nous retrouvons la Juliette du premier tome dans cette suite. Malgré tous les événements elle n'a pas changé et reste la jeune femme perdue, torturée et renfermée qu'elle était. Les seuls moments où elle semble commencer à sortir de sa coquille, un événement vient totalement renverser les choses et tous les efforts effectués disparaissent. Ce côté pourrait être agaçant par moment, mais ce n'est pas trop le cas pour moi (ou à très peu de reprises) … Surtout qu'elle sait prendre les choses en main quand la situation devient vraiment mais vraiment catastrophique. Je la trouve attachante et je comprends totalement ses réactions au vu de son passé. La vie n'a pas vraiment été facile avec elle. Nous continuons également à découvrir l'étendu de ses pouvoirs tout au long de l'histoire ! Parlons aussi un peu d'Adam … C'est là l'un des seuls point qui m'a gêné dans ce deuxième tome. En effet, j'adore Adam depuis le début or il n'est pas très très présent dans cette suite ! Ça m'a un peu déçu du coup … Bon il est quand même là, et quand il est là ça se remarque d'ailleurs mais j'aurai aimé plus. Surtout que Warner est lui plus présent dans cette suite que dans l'opus précédent. Il est plus sympathique dans ce tome et on en apprend d'ailleurs pas mal sur lui, et cela pour plusieurs raisons. L'auteure a écrit une nouvelle à lire entre les deux tomes (Bien entendu je ne l'ai pas lu car je ne savais pas), du point de vue de Warner. C'est notamment pour ça que même s'il reste un « méchant », ce n'est plus comme dans « Ne me touche pas » où il passait carrément pour un psychopathe … Cependant pas d'inquiétude, son père prend le relais et à merveille ! Mais pour compenser ma déception face à la légère absence d'Adam … LA bonne surprise de ce tome c'est Kenji. Ce personnage, que nous avions découvert de manière fugace et plutôt sommaire, est très présent cette fois ci ! Franchement je l'ai adoré du début à la fin. Il apporte une vraie touche d'humour au roman, il est d'ailleurs le seul à passer sa vie à taquiner Juliette, ce qui ne lui fait pas de mal. Il occupe vraiment une place importante et je me suis très vite attachée à lui et à son humour.
Concernant la relation entre Adam et Juliette, je ne vais que rapidement passer dessus pour ne pas vous spoiler mais en clair certains retournements de situation vont venir compliquer les choses. Et en plus le fait que Juliette ressente quelque chose d'étrange envers Warner n'arrange rien. le triangle amoureux est quand même beaucoup plus présent dans cette suite et j'ai trouvé ça un peu dommage car bon … Personnellement je ne suis vraiment pas fan de Warner (Oui je suis pro-Adam). Tout du long j'avais peur des choix de Juliette et compagnie. Enfin voilà, ça m'a un peu agacé par moment. On sent qu'Adam est celui qu'elle aime depuis le début mais tout est compliqué pour tout plein de raisons (Oui c'est pas très explicite mais je ne peux pas vous expliquer plus sans vous spoiler donc …). J'ai vraiment hâte de voir comment ça va tourner dans le tome 3 … J'ai surtout peur !
Comme dans « Ne me touche pas » l'action est présente, d'autant plus que la menace d'une guerre plane plus que jamais. le début est plutôt consacré à Juliette, à ses pouvoirs, … Alors que la deuxième moitié se concentre plus sur l'intrigue. Je me suis laissée prendre à ce jeu tout du long ! Plus que de l'action … Ce tome est aussi surprenant à plus d'une reprise. Tahereh Mafi sait comment retourner la situation, je n'avais pas trop vu les choses venir … !
« Ne m'échappe pas » est une suite qui m'a vraiment plu ! Il est tout de même différent du premier tome et j'ai essayé d'éviter la comparaison car "Ne me touche pas" mettait la barre très très haut. En tout cas j'ai adoré retrouvé les personnages, l'univers, l'intrigue et la plume de l'auteure … Malgré le petit manque d'Adam par moment et le triangle amoureux qui m'a un peu embêté, j'ai accroché à l'histoire et j'ai vraiment hâte d'avoir la suite pour avoir des réponses à mes nombreuses questions ! Cette série me plaît définitivement (et les couvertures sont à chaque fois très jolies !).

Lien : http://galadelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lire-une-passion
  09 mai 2013
Je ressors assez confuse et perdue de cette lecture.
Depuis que j'avais lu le tome 1 (qui m'attendait depuis longtemps dans ma PAL) et qu'il avait été un véritable coup de foudre, je n'avais qu'une hâte : que le tome 2 sorte, que je l'achète et que je me jette dessus.
Bon, bien sûr, une fois acheté, il est resté un peu dans ma PAL lol
J'avais hâte de retrouver Juliette, d'être Juliette et de vivre comme Juliette. La plume de Tahereh Mafi m'avait subjuguée, comblée et conquise. Cette façon qu'elle a de hacher les phrases, répéter inlassablement certains mots, termes, de barrer un mot, une phrase m'avait plu de suite. C'était une manière de rentrer directement dans le personnage blessé, triste et perdu qu'était Juliette.
Alors, quand j'ai ouvert ce second opus, je m'attendais à retrouver tout ça. La sensation du coeur qui bat, qui explose en mille morceaux, qui hurle, qui pleure. Et au final, j'ai cru que j'allais arrêter ma lecture. Les 200 premières pages ont été dures pour moi. J'étais complètement perdue, je ne comprenais rien et je n'arrivais pas à m'attacher à Juliette. J'étais triste de me dire que ce tome 2 allait me décevoir à ce point, alors j'ai voulu continuer, pour être sûre que je me trompais et que j'allais très vite retrouver les sentiments qui m'habitaient lors du tome 1.
Ce tome-ci est découpé en trois parties (non, je dirais même 4) :
La première concerne l'intégration de Juliette au sein du groupe. Elle est difficile, voire impossible à certains moments. Juliette se sent mal, détestée, un monstre et n'ose pas aller vers les gens, leur parler, rire avec eux et tout simplement être avec eux.
On sent qu'elle souffre au fond d'elle et je crois que c'est ce côté-là qui m'a poussée à continuer. Je voulais voir si elle tenterait d'aller plus loin, de se rapprocher de ceux qu'elle ne connaît pas, de nouer des liens, d'apprendre à connaître les gens pourvus d'un don, tout comme elle.
Dans cette première partie, je n'ai pas du tout réussi à m'identifier à elle. Je ne ressentais pas sa douleur, ses doutes, ses joies (rares mais présentes parfois). Je me suis même demandé à plusieurs reprises si c'était bien la même Juliette que le premier tome.
Puis il y a toujours cette histoire avec Adam qui m'a subjuguée, totalement. Il l'aime d'un amour incommensurable, qui défit les lois du temps, de l'univers. Il l'aime à en souffrir, à la toucher. C'est bien ça le souci : le toucher. Personne ne peut poser ne serait-ce que poser qu'une main sur elle, sinon elle prend toute l'énergie de la personne sans s'en rendre compte.
Pour Adam, c'est différent. Lui peut la toucher. Jusqu'à la révélation qui va gâcher leur si belle histoire d'amour.
La seconde partie est de loin la meilleure pour moi. J'ai été prise dans le feu de l'action du début à la fin. J'ai haïs Anderson comme il n'est pas permis. J'avais envie de lui foutre une balle dans le crâne, lui faire comprendre à quel point ses réactions causaient des dégâts horribles sur les gens, la terre. J'avais envie d'être à la place de Juliette, de le faire souffrir, qu'il ait mal à son tour. Malheureusement, il est trop endurci pour ça (LOL).
Et puis, tout bascule. Et dans le sens basculer c'est Waouh ! Impressionnant. Mon coeur a fait des bons en une seule phrase. J'étais sous le choc de la révélation. du coup, ce tome 2 est remonté petit à petit, mais n'a pas atteint le coup de coeur, malheureusement.
Adam est dévasté, Juliette meurtrie. Heureusement qu'il y a Kenji pour donner un peu de bonne humeur à cette saga. J'adore ce personnage. Il a toujours la phrase drôle, qui détend l'atmosphère (enfin, à sa manière).
Puis vient la troisième partie : le rapprochement de Warner et Juliette. le doute qui s'installe en elle, la peur des sentiments qu'elle éprouve à son encontre, la crainte que son secret soit dévoilé. La crainte qu'Adam apprenne que lui aussi peut la toucher. Et qu'il l'a déjà fait. Même embrassée.
Warner... Je l'ai trouvé bien différent dans ce tome-ci. Plus humain, plus attentionné, plus proche. Il est amoureux de Juliette (on le sait dès la fin du tome 1) et le lui dit clairement à plusieurs reprises dans ce tome-ci.
Je crois que si je devais donner LE chapitre qui m'a totalement plu, chamboulée c'est celui entre Warner et Juliette. Il est... tellement beau, sensuel, rempli de sentiments, d'amour, de révélations que ça m'a retournée. J'étais heureuse et en même temps énervée de voir Warner changer comme ça, d'un coup. de voir qu'il est fou amoureux de Juliette, qu'il essaye de lui dire qu'il vaut mieux qu'Adam, alors que non !
En fait, là je me suis mise totalement à la place de Juliette et j'ai pensé comme elle. Vraiment.
La quatrième partie est à la fois inutile et quand on arrive à la fin, surprenante.
Inutile dans le sens où le final aurait pu être plus... explosif. La guerre qui se déclenche eh bien... pour moi c'était plus juste une bagarre qu'autre chose. Je n'ai pas ressenti ce qu'on peut vraiment penser d'une VRAIE guerre, avec des armes, du sang, des morts.
Mais la fin, j'ai été contente, émue et surprise. Je n'en dirais pas plus, pour vous laisser le plaisir de la découvrir.
Mais une phrase qui clore bien ce tome : « merde, c'est déjà la fin ? Vivement la suite... »
En résumé, un tome 2 décevant pour la première partie, une seconde partie totalement époustouflante et surprenante, un Adam très attachant et fortement amoureux de Juliette. Un Kenji qui ne perd pas le sens de l'humour mais qui sait rester sérieux lorsqu'il le faut. Un Warner différent de ce qu'on a pu voir par le passé. Des découvertes, des révélations, des secrets. En somme, un tome intéressant mais d'où je ressors quand même un peu mitigée. Une fin qui donne envie de lire le troisième et dernier tome de la saga. Une fin qui attise ma curiosité. Plus que je ne le pensais.
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (119) Voir plus Ajouter une citation
DreyDrey   11 février 2014
Quelques citations de mon perso favori, j'ai nommé : Kenji !

- Pourquoi t'as apporté une paire de chaussettes ? Les gens essaient de manger tranquillement.
Il se fige une demi-seconde et lève les yeux au ciel. S'approche de moi. Tire sur ma queue-de-cheval.
- J'étais à la bourre pour vous retrouver, Votre Altesse. J'ai pas eu le temps de les enfiler, précise-t-il en montrant ses chaussettes dans sa main puis ses bottes.
- T'es franchement écoeurant.
- Tu sais, t'as une drôle manière de me dire que je t'attire.
_________________________________________________________

- S'il te plait ... S'il te plait, relève-toi ... et parle moins fort ...
- Ben non, merde !
- Pourquoi ? dis-je en le suppliant à présent.
- Parce que si je baisse la voix, je pourrais pas m'entendre parler. Et ça, c'est ce que je préfère.
_________________________________________________________

- Tu pèses combien ?
- Wouah ! C'est ta manière d'aborder les filles que tu rencontres ? Ceci explique cela ...
- Moi, je pèse dans les quatre-vingts kilos. De muscles.
À mon tour de le dévisager.
- Tu veux une médaille ?
_________________________________________________________

- T'as déjà eu une copine, Kenji ?
- Quoi ? (À l'évidence, je l'ai mortellement offensé.) Est-ce que j'ai l'air d'un mec qui n'a jamais eu de copine ? Est-ce que tu m'as bien regardé ?
Je lève les yeux au ciel.
- Oublie cette question.
- J'arrive même pas à croire que tu viens de la poser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
ArtemissiaArtemissia   09 mars 2013
— Oui, admet-il en s’étranglant. C’est ce que je voulais. C’est ce que je veux. Je veux être ton ami.(Il hoche la tête, et je remarque l’infime déplacement d’air entre nous.) J’ai envie d’être l’ami dont tu tombes éperdument amoureuse. Celui que tu prends dans tes bras et dans ton lit, et dans ce monde bien à toi que tu gardes prisonnier de ta tête. Je veux être ce genre d’ami. Celui qui mémorisera tes paroles autant que la forme de tes lèvres quand tu les prononceras. Je veux connaitre chaque courbe, chaque grain de beauté chaque frisson de ton corps, Juliette…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          431
alucinealucine   23 août 2013
- Cours, je me dis. Cours jusqu’à ce que tes poumons s’effondrent, jusqu’à ce que le vent te fouette et claque sur tes vêtements en lambeaux, jusqu’à ce que tu ne sois plus qu’une vague silhouette qui disparait à l’horizon.
« Cours, Juliette, cours plus vite, cours jusqu’à ce que tes os se brisent, que tes tibias se fendent, que tes muscles s’atrophient et que ton coeur se meure d’avoir toujours été trop grand pour ta poitrine et parce qu’il bat trop fort depuis trop longtemps, et cours.
« Cours, cours, cours jusqu’à ce que tu n’entendes plus le bruit de leurs pas dans ton sillage. Cours jusqu’à ce qu’ils laissent tomber leurs matraques et que leurs cris s’évanouissent dans l’atmosphère. Cours les paupières ouvertes et la bouche close, et retiens la rivière de larmes qui afflue dans tes yeux. Cours, Juliette.
« Cours jusqu’à ce que tu tombes raide morte.
« Veille à ce que ton coeur s’arrête avant qu’ils ne te rejoignent. Avant qu’ils ne te touchent.
« Cours, je me dis. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
sheilasheila   05 octobre 2013
On n'a absolument rien à faire pour mourir. On peut passer notre vie caché dans un placard sous l'escalier, elle nous trouvera quand même. Le mort apparaîtra vêtue d'une cape invisible et nous chassera d'un coup de baguette magique, au moment où on s'y attendra le moins. Elle effacera toute trace de notre existence sur cette Terre et effectuera tout ce travail gratis. Elle ne demandera rien en échange. Elle tirera sa révérence à nos obsèques et acceptera l'éloge de se bons et loyaux services, puis disparaîtra.
Vive en revanche, c'est un peu plus compliqué. Il existe une chose qu'on doit toujours faire. Respirer. Inspirer et expirer, chaque jour, chaque heure, minute et seconde, on doit le faire, qu'on ait envie ou pas. Même quand on prévoit d'étouffer nos espoirs et nos rêves, on respire quand même. Même quand on dépérit et qu'on vend notre dignité à l'homme au coin de la rue, on respire. On respire quand on à tort, on respire quand on à raison, on respire même quand on glisse de la corniche vers une fin prématurée. Impossible de faire autrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Milene51Milene51   31 octobre 2014
"Ouais, mon pote, insiste Kenji en posant sa cuillère. T'es carrément lunatique.T'es toujours en train de dire: "Ferme-la Kenji", "Va te coucher, Kenji","Personne n'a envie de te voir tout nu, Kenji"...Alors que je sais de source sûre que des milliers de gens ont envie de me voir à poil."
Commenter  J’apprécie          170

Videos de Tahereh Mafi (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tahereh Mafi
Tahereh Mafi at San Diego Comic-Con
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

insaisissable tome 2

Où se trouve Juliette au début du tome 2 ?

au Point Oméga
chez elle
dans la voiture
avec Warner

31 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Insaisissable, tome 2 : Ne m'échappe pas de Tahereh MafiCréer un quiz sur ce livre