AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782749936826
Éditeur : Michel Lafon (11/10/2018)
4.14/5   59 notes
Résumé :
Mon passé me poursuit, comme deux mains invisibles qui me retiennent alors que je tente d'avancer vers la lumière.

Cela fait seize jours que Juliette Ferrars a tué le Commandant suprême d'Amérique du Nord et qu'elle a pris sa place à la tête du Rétablissement sur le continent.
Seize jours qu'elle a assassiné le père de Warner.
Juliette pensait qu'elle avait gagné. Elle a pris le contrôle du Secteur 45 et a désormais Warner à son côté.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
4,14

sur 59 notes
5
9 avis
4
11 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

LageEnder
  30 décembre 2019
Toujours aux prises de la saga « Insaisissable », me revoici aujourd'hui pour vous parler du tome 4 « Crois En Moi », roman science-fictionnel de Tahereh Mafi paru en octobre 2018 aux éditions Michel Lafon. Sans conteste et à l'instant T, ce volet est à mes yeux le meilleur, même si j'ai conscience qu'il m'en reste encore à dévorer 😏

Je dois reconnaître que j'avais hâte de découvrir vers quel nouvel horizon allait nous emmener Tahereh Mafi, après la fin épique du tome 3. Désormais à la tête du Secteur 45, Commande suprême ayant renversé le Rétablissement, Juliette est sortie de son cocon pour devenir papillon.

Toutefois, les choses ne sont pas aussi simples qu'elles en ont l'air et j'ai vraiment beaucoup aimé la direction que l'auteure a donnée à ce livre dont voici le résumé :

« Juliette Ferrars n'est pas celle qu'elle croyait être. Rien dans ce monde n'est ce qu'il paraît.
Juliette pensait avoir enfin renversé le Rétablissement. Elle pensait avoir enfin réussi à contrôler sa vie, son pouvoir et sa douleur.
Mais ce n'était pour elle que le début d'un long voyage dans une éternité de mensonges, et voilà qu'elle se retrouve une fois de plus face à son plus grand dilemme : devenir une arme ou devenir une guerrière.
Cette fois, Juliette n'est pas seule. Plus forte, plus courageuse et plus résiliente que jamais, elle se battra pour sa vie et par amour – mais avant tout, elle doit survivre à la bataille qui fait rage dans son esprit. Elle doit se souvenir de qui elle est. »
Je vais avoir du mal à savoir par où commencer, tant cet opus est complexe – non dans sa compréhension 😃– mais dans son tissage des plus intelligent, qui dévoile une toile pour le moins colorée. En effet, c'est une fresque géante mais aux détails intrinsèquement liés qui met en lumière toutes les facettes de la situation que vit Juliette.
Si dans un premier temps l'héroïne semble s'acclimater à sa nouvelle condition, elle découvre très rapidement que son ignorance du monde, dont elle a si longtemps était écartée, lui devient préjudiciable. Pire, c'est dans l'univers de Warner qu'elle a plongé, tête la première, agrémenté de stratégie politique, de codes, de règles et de savoirs qui lui font défaut 😬
Mille et une questions prennent donc naissance dans son esprit déjà torturé et rapidement, les choses se dessinent avec clarté pour elle : l'impéritie de la Commande Suprême va tous les mener à leur perte ! Pourtant, elle n'ose aborder le sujet avec Warner qui, de son côté, est loin de s'imaginer ce qui se trame dans la tête de Juliette.
L'irruption de certains personnages ne va d'ailleurs faire qu'aggraver les choses, en raison de la place qu'ils occupent, de la nature de leur identité et de leurs véritables intentions.
Au-delà de cette trame de fond, un autre scénario se joue en arrière-plan, apportant une tension palpable tout au long du récit. le pouvoir de la vérité pèse sur les épaules des personnages mais aussi sur celles du lecteur 😧
J'étais tendue durant ma lecture, à mesure que je découvrais les secrets qui constituent en réalité le terreau de l'intrigue. Pire, je redoutais davantage les réactions que les révélations en elles-mêmes, qui sont pourtant surprenantes.
J'ai craint, à ce titre, pour la relation intense qu'entretiennent Juliette et Warner. Leur histoire était déjà édifiée sur des bases chancelantes – même si l'amour a fini par triompher -, aussi redoutais-je de voir voler en éclat cette bouffée d'oxygène. Bien entendu, je ne m'étalerai pas plus sur le sujet, mais Tahereh Mafi a le don de nous retourner le coeur ❤
Côté personnages, il est très appréciable de ne pas tomber sur une profusion de personnalités et d'identités que l'on pourrait malheureusement très facilement retrouver dans ce genre de littérature. Les intrigues de grande envergure, réunissant des groupes conséquents, sont souvent reflétées par des ribambelles de protagonistes – ce qui répond à une logique totale 😀
Seulement cette fois, l'auteure a su épurer au maximum pour que le lecteur puisse réellement concentrer son attention sur les personnages les plus importants et surtout pour leur donner une consistance réelle, basée sur l'ensemble des péripéties vécues. Juliette et Warner – pour ne citer qu'eux – ont un réel charisme et sont « pleins », « vivants ».
Je suis également obligée de parler de Kenji, je n'y coupe d'ailleurs jamais 😁 Décidément, le meilleur ami de Juliette est une véritable trouvaille et une épaule plus que solide sur laquelle elle peut s'appuyer. Il raconte une bêtise à la seconde et se retrouve toujours dans des situations cocasses. J'avoue avoir notamment beaucoup rigolé au tout début du roman, lorsque Warner décide de rafraîchir sa coupe de cheveux et se retrouve avec une jolie surprise 🤣 Ceux qui ont lu ce volet comprendront d'ailleurs le titre de cette chronique.
J'aimerais pouvoir m'étendre plus encore sur d'autres personnages comme Nazeera, qui vont évidemment occuper une place importante pour la suite. Mais le but n'est pas de tout vous raconter…
Pour en revenir au fond en lui-même, je trouve que l'histoire a été rondement menée et les révélations, savamment distillées au fil des pages. Leur crédibilité appuie davantage les décisions prises – extrêmes ou non – et les justifie. Quant à la fin, même si je me doutais d'une révélation du genre, je dois reconnaître qu'elle est frappante, notamment au regard du changement d'atmosphère que pose tout de suite Tahereh Mafi 👍
D'un point de vue général, j'ai déterré un sentiment de réalité à travers la science-fiction, comme un message caché entre les lignes. Parfois, le cours des choses peut changer du jour au lendemain et chacun peut se retrouver à une place qu'il n'aurait peut-être jamais osé envisager 🤷‍♀️ Notre existence dépend de nombreux facteurs et peut être influencée par la volonté d'une seule personne.
De même, l'amour – qui semble si cliché, d'une certaine façon – occupe une place capitale, parce qu'il est un pilier essentiel à la construction du soi. Se savoir soutenu et chéri pousse à de grandes choses, l'inverse étant tout aussi cruellement vrai. Ici, le doigt est aussi mis sur l'importance de la famille, l'impact qu'un mot, une image, une décision peut avoir 😌
Je n'ai pas non plus manqué les allusions au mensonge, aux conséquences si souvent catastrophiques. La dissimulation semble être un art plus que pratiqué, parfois à des fins protectrices et sans autre pensée que celle de ne vouloir faire du mal, le plus souvent volontaire et destiné à se couvrir soi-même.
Et pour finir, les conséquences. Lorsque la vérité éclate et inonde tout sur son passage, déclenchant une réaction en chaîne. Il devient alors difficile de s'étonner des mots qui peuvent être prononcés ou de la véracité des blessures provoquées 😕
En d'autres termes, c'est une très belle histoire qu'a créée là Tahereh Mafi, crédible, profonde, mystérieuse, prenante et riche en rebondissements. Vivement la suite…
-----
👉💥
-----
Le petit mot de la fin 🖋
Même si je risque de ne pas faire dans l'originalité, je voudrais rappeler que je n'exprime ici qu'un avis personnel sur le roman "Insaisissable - Tome 4 : Crois En Moi". Loin de moi l'idée d'en faire une référence en la matière ou d'estimer que cette opinion est universelle ☝
Je prendrais toujours soin de mesurer mes remarques, dans la mesure où elles seraient négatives, puisque mon but n'est aucunement de faire du tort aux ouvrages ou aux auteurs. J'ai conscience du travail que représente l'écriture d'un roman, du coeur et du temps investis dans son élaboration. Je suis avant tout une lectrice qui souhaite partager, avec tous ceux qui le voudront, son amour pour la littérature 💛
Lage
Lien : https://everytrickinthebooks..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Royalbook
  26 juillet 2020
Ayant plutôt bien apprécié la première partie, j'avais hâte de commencer cette seconde partie surtout que je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre.
Petite nouveauté dans ce tome, nous avons toujours le point de vue de Juliette mais s'ajoute également celui de Warner. Étant donné que c'est un personnage que j'ai énormément apprécié, c'était vraiment sympa de retrouver son point de vue.
Côté personnage, nous retrouvons toujours notre petit groupe qu'on avait laissé au tome précédent. Il y a également l'apparition de nouveaux personnages, se sont les enfants des autres Commandants Suprêmes.
On a l'impression au départ qu'ils vont être que des personnages furtifs, sans grande importance, mais en réalité, ils vont prendre de l'importance tout au long de l'histoire. Je pense notamment à Nazeera, un personnage vraiment très intéressant.
La première moitié du livre avait un rythme beaucoup plus lent. On sent que les personnages se montraient réservés et mystérieux. L'auteure voulait révéler peu de chose à ce niveau là et garder le suspense jusqu'à la fin.
Et pour cause, dans la seconde moitié du livre, ça a été une explosion de révélations et rebondissements.
Ces nouvelles révélations redonnent un boost à l'intrigue que j'ai trouvé un peu plat au début.
Avec des rebondissements auxquels on ne s'attendaient pas, la suite promet d'être très prenante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
valentbarbero
  27 juin 2021
Coucou ! Comment allez-vous ? J'espère que votre semaine s'est bien passée et que vous avez profité de ce week-end.
Aujourd'hui j'ai envie de vous parler d'une série qui me tient à coeur : Insaisissable (Shatter me) de Tahereh Mafi.
Dans cette histoire on suit Juliette qui est enfermée dans un asile car elle a commis un crime sans vraiment le vouloir : son toucher est mortel... Un jour, un garçon débarque dans sa cellule et c'est le début des ennuis puisque la voilà contrainte de servir d'arme pour le gouvernement en place : le rétablissement.
Cette saga et surtout la première trilogie est un immense coup de coeur qui me suit depuis de nombreuses années puisqu'il s'agit d'une des premières sagas que j'ai lu. J'ai donc un attachement particulier avec ces romans.
Cet histoire c'est avant tout des personnages ultra géniaux même si parfois On a vraiment envie de prendre Juliette et de la secouer un peu... Parmis mes personnages préférés, je ne peu pas ne pas parler de Warner 😍; (chapitre 55 #lesoiseauxwinnersdelanight )
Qui est un personnage fantastique et il faut aller au-delà des apparences pour le découvrir. J'ai aussi adoré Kenji qui apporte cette touche d'humour et de légèreté dans un univers désolé.
Cette série c'est aussi un style d'écriture particulier. Un style qui correspond parfaitement à l'univers et à la psyché du personnage que l'on suit. C'est un style particulier qui est à la croisée entre les pensées du personnage et l'écriture que l'on peu retrouver dans un journal intime. C'est une plume magnifique mais qui ne peut pas plaire à tous.
L'intrigue est assez basique pour une dystopie: une jeune fille avec des pouvoirs se retrouve à mener une action contre un gouvernement corrompu. Il faut donc savoir que la romance prend beaucoup de place et sans spoiler : il vaut mieux pour ceux à qui les triangles amoureux déplaisent, de s'abstenir....
Durant le #challengedesterreurs Juliette de @fleurs.desureau a recommandé cette saga et j'ai décidé de relire les trois premiers tomes. J'ai adoré cette relecture parce que malgré le nombre de fois où je les ais refeuilleté, j'ai découvert de nouveau détails que je n'avais pas vu auparavant. C'est une relecture enrichissante et plaisante car j'ai retrouver le style d'écriture et les personnages. de plus malgré le fais que j'ai grandi et évolue en tant que personne et surtout dans mes goûts, j'ai toujours un immense attachement pour cette série.
Dans un deuxième temps, j'ai pris la décision de me lancer dans la seconde trilogie que je n'avais pas encore découverte. Je savais que cette suite existait mais d'une part je trouvais que la première se suffisais à elle-même et d'autre part j'avais beaucoup d'appréhension sur ce que cette suite réservais : j'avais peur de ne pas accroché.
Finalement, j'en ressort mitigée... J'ai beaucoup aimé cette suite car elle permet d'approfondir les relations entre les personnages et il y a des passage qui sont juste fantastique. Neanmoins, je reste septique face aux choix de l'autrice pour l'intrigue que je trouve un peu trop farfelus voir même pour certaine chose un peu tirer par les cheveux notamment dans le dernier tome.
Ça reste rour de même un bonne lecture que j'ai eu plaisir à faire.
En conclusion, cette petite dystopie (qui n'est pas mon genre de prédilection) restera vraiment un coup de coeur. C'est une saga qui m'a forgée en tant que lectrice et je ne peux pas et ne veux pas l'oublier. Je sais que la première trilogie aura toujours ma préférence mais je suis heureuse d'avoir eu le fin mot de l'histoire.
Quelle est la saga qui a marqué votre parcours de lecteur ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aeternalis
  27 mai 2020
Pour être honnête avec vous, le jour de la sortie de ce quatrième tome, je n'étais au courant de RIEN ! Alors que sa sortie américaine avait fait énormément de bruit sur les réseaux, la sortie française n'a absolument pas fait parler d'elle au point que je l'apprenne par pur hasard le soir de sa sortie. Alors je le demande ? Pourquoi si peu de communication autour de cette saga ?!
Un mystère que je ne comprendrais sans doute jamais.
Mais bref avec un jour de retard, j'entamais ma lecture.
Bon, soyons honnête, en ouvrant la première page j'ai eu une déception de taille ; le traducteur n'était plus le même. Les éditions Michel Lafon lui rende un petit hommage en début d'ouvrage ce qui me fait peine à penser qu'il nous a peut-être quitté …
Le traducteur avait changé et déjà, je flippais. Et spoiler, la poésie subtile de Tahereh se perd un peu …
Mais bref, la traduction est tout de même très bien, c'est simplement qu'on ressent le changement si, comme moi, on a lu plus de cinq fois la saga.
Mais parlons de l'histoire, de la suite inattendue des aventures de Juliette notre ado-rebelle préférée !
Ce roman est à l'image des autres tomes. Il respecte parfaitement le fonctionnement de la trilogie, si bien, qu'on ne se sent pas trahie par l'auteure.
Malheureusement, ceux qui déploraient déjà le manque d'action, vont continuer à pleurer avec ce tome-ci.
Heureusement, ceux qui adoraient les états d'âmes de Juliette, ses évolutions psychologiques lentes et réfléchies, vont être servis car en prime d'avoir les pensées et les questions métaphysiques de Juliette nous avons … celles de Warner !!!
(Je vous laisse quelques secondes pour vous en remettre si vous n'étiez pas encore au courant.)
Alors l'histoire, qu'en dire de plus que le résumé ; hé bien pas grand-chose ! Nous retrouvons Juliette là où nous l'avons quitté, à la tête de tout un secteur ! Elle vient de tuer beau-papa (quelle ambiance) et se retrouve la nouvelle commandante suprême sans vraiment savoir ce que cela implique … et je ne vous dirais pas un mot de plus car chaque détail serait un spoil, à mes yeux.
Cependant, je peux vous dire que ce roman répond à bien des questions qui étaient restées sans réponses et nous dévoile pleeeeeiiins de secrets dont nous n'avions même pas idée !
L'histoire part complètement en vrille et, personnellement, j'adore car cela ne parait pas du tout sorti du chapeau ; cela semble même logique si on y réfléchit bien !
Comme dans le troisième tome, l'action se concentre en un seul et unique chapitre, donc si vous êtes un amateur d'aventures trépidantes, repassez, la saga insaisissable suit essentiellement l'évolution d'une jeune fille et non l'évolution d'un régime politique.
Les personnages restent eux même. Juliette, retombe quelque peu dans ses travers égocentriques mais dans ce tome-ci, on peut le comprendre (même si j'avoue qu'elle m'a un peu agacée lors des derniers chapitres). (oupsi)
Kenji reste le meilleur ami que la terre n'ait jamais porté.
Castle nous offre encore la preuve qu'il n'est qu'un Mr Je-sais-tout douteux dont il faut se méfier. En réalité, ce n'est pas du tout insinué qu'il est douteux mais je pense qu'il l'est. Je vous aurais prévenu. Donc si dans le tome final il s'avère qu'il est depuis le début le pire méchant de l'histoire, personne ne devra s'étonner.
Quant à Warner … en nous offrant ses pensées, l'auteure accepte de perdre tout le mystère brumeux qui enveloppait son personnage ! Est-ce pour le mieux, moins bien ? C'est différent et je ne sais pas encore si je préférais ne rien savoir de lui ou pas. On découvre toutes ses failles, toutes ses contradictions que le tome hors-série ne nous avait fait qu'entrevoir. Ce personnage est si riche, si torturé et tellement humain …
qu'il reste (et restera sans aucun doute) mon personnage préféré de cette saga !
Pour les fans d'Adam Kent (JE NE VOUS COMPRENDS PAS), soyez rassurés, le garçon est toujours là (hélas) et son adorable petit frère aussi ! Cependant, malgré mon aversion infinie pour ce personnage, je dois bien avouer qu'il est (enfin) utile. L'auteure lui permet d'acquérir un nouveau rôle plein d'intelligence (comme quoi, tout arrive) et les scènes qu'ils partagent avec Warner sont presque touchantes.
Alors finalement, ai-je été déçue de ce quatrième tome ? En tant que tel non, il est très bon, suit les autres comme s'il avait été prévu depuis le début et continue d'être le journal intime d'une jeune fille blessée par la vie qui apprend à se reconstruire, à se découvrir en même temps qu'elle tente de sauver un monde désenchanté tout en nous partageant ses états d'âme.
Cependant, je dois vous avouer que l'une des raisons pour lesquelles j'aimais autant la saga Insaisissable était le fait que l'auteure prenne des décisions totalement novatrice : comme arrêter son oeuvre là où d'autre l'aurait commencé ou comme s'intéresser davantage à l'évolution mentale d'une adolescente ayant été séquestré un long moment …
J'aimais le fait que Tahereh Mafi impose ses choix d'auteure et j'espère que cela sera encore le cas.
En tout cas, elle nous offre un final haletant qui nous fait hurler de frustration !
Lien : https://aeternalisaziliz.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lysette
  31 mars 2019
P... de M....
Quand la sortie de ce roman a été annoncé, j'étais comme une folle ! Insaisissable est une de mes sagas préférés et j'aurais tout donné pour prolonger le plaisirs !
Et si ce tome ne m'a pas autant subjugué que les précédents, il termine fort et me plonge dans un état d'excitation, aussi puissant que lorsque j'ai lu les 4 premiers tomes !
Car oui, on ne peut pas le retirer à Tahereh Mafi, elle sait créer le suspense entre deux tomes. Et je commence cette critique par la fin, car c'est pour moi, les derniers chapitres, qui ont sauvé ce roman du naufrage... Les révélations, les actions, et les nouveaux personnages sont révélés et donne envie de poursuivre l'aventure, ce qui est une réussite.
Ce n'était pourtant pas gagné. la première moitié du roman est longuette. Tout est censé aller vite, Juliette ne cesse de le répéter, et pourtant, tout semble aller lentement, trop lentement, si bien que j'ai quelque peu été mitigée sur ce début de lecture.
Les élucubrations de Juliette et son manque de confiance en elle, m'ont agacé au cours de ces premiers chapitres. Je la trouvait trop incertaine, trop spectatrice des événements, heureusement, une révélation chamboule tout et j'ai retrouvé la Juliette forte et puissante que j'aime !
Warner reste Warner. Il est surement mon personnage masculin préféré, tout roman confondu, alors autant dire que ce tome, n'a fait que confirmer ce que je savais déjà : je l'aime !
La romance se glisse en toile de fond dans ce tome, ce qui n'est pas mal, et laisse présager une saga plus ouverte sur l'action. Mais la romance n'en demeure pas moins touchante et la relation entre Juliette et Warner est toujours aussi magnifique... Ces deux-là sont fait pour être ensemble !
J'ai regretté le manque de présence de Adam et James, mais j'ai apprécié la place prise par Kenji, qui se démarque dans se tome.
Les nouveaux personnages sont fascinants, cruels et donnent du fil à retordre, mais j'ai hâte de savoir où ils vont nous mener.
Dernière bonne surprise du roman : l'alternance de point du vue entre Juliette et Warner. Car si j'aime suivre ces aventures, elles ne sont que plus savoureuses, lorsque Warner les raconte !
En bref, un tome d'introduction qui n'est pas exempt de défaut, mais offre une belle toile vierge pour la suite de la saga. Une suite que j'ai hâte de lire !
Bonne lecture à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
RoyalbookRoyalbook   22 juillet 2020
- Mais qu'est ce qui t'arrive ?
Aussitôt, il saisit mon bras, les jambes flageolantes, et m'avoue :
- Si tu savais J.! Je crois que je suis amoureux.
Je fais la sourde oreille.
- Non, sérieux, reprend-il, c'est a ça que ça ressemble ? Parce que je n'ai jamais été amoureux avant, alors je ne sais pas si c'est de l'amour ou si c'est, disons une intoxication alimentaire.
- Tu ne la connais même pas, rétorqué-je en levant les yeux au ciel. Du coup, j'opterais plutôt pour l'intoxication alimentaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BellesEndormiesBellesEndormies   26 novembre 2019
Et il y a en lui aujourd’hui quelque chose de sauvage et de beau, quelque chose que je ne m’explique pas dans sa façon de me toucher – la façon dont ses doigts s’attardent le long de mes omoplates, soulignent le galbe de mon dos – et j’ai l’impression que je vais me vaporiser à tout moment, comme si c’était la première et ultime fois que nous nous touchions.
Commenter  J’apprécie          20
SavAnneSavAnne   27 décembre 2020
À plusieurs milliers de pieds d'altitude, le Secteur 45 ressemble à un jeu de société incomplet. À cette distance, le monde paraît petit et surmontable, tel un comprimé que l'on pourrait avaler tout rond. Mais je me garde de cette illusion et c'est là, au-dessus des nuages, qu'enfin je comprends Icare. Comme lui, j'ai la tentation de m'approcher trop près du soleil. Seule mon inaptitude à l'utopie me permet de garder les pieds sur terre. Je respire donc un bon coup et me remets au travail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SavAnneSavAnne   28 décembre 2020
Les hommes ont toujours beaucoup de mal avec les vêtements des femmes. Ils ont toutes sortes d'avis sur un corps qui ne leur appartient pas. Le couvrir, ne pas le couvrir, personne ne semble capable de décider.
Commenter  J’apprécie          20
RoyalbookRoyalbook   21 juillet 2020
Les imbéciles sont hautement inflammables, mon cœur. Envoie-les tous rôtir en enfer.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Tahereh Mafi (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tahereh Mafi
Tahereh Mafi at San Diego Comic-Con
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Insaisissable

Qui est le personnage principal?

Juliette
Julie
Julia
Justine

8 questions
201 lecteurs ont répondu
Thème : Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas de Tahereh MafiCréer un quiz sur ce livre