AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070393268
528 pages
Éditeur : Gallimard (12/05/1995)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 17 notes)
Résumé :
« C'était un équipage de fière allure qui s'éloigna finalement du quai de Fronsac à grand renfort d'ordres et de claquements de fouet. Convenablement appareillés de grelins et de chapelières par les industrieux compagnons, les quinze percherons arrachèrent à son inertie le cachalot et sa gueule semblable à une étrave, laquelle se mit lentement à diviser les eaux du fleuve. »
C'est ainsi que commence, lors de l'été 1838, le périple de ce cétacé, organisé pour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
kristian
  08 juin 2017
Pierre Magnan est surtout connu pour ses romans policiers se déroulant dans sa région de Dignes. Mais il serait dommage de s'en tenir à cette facette de l'auteur, j'avais déjà particulièrement apprécie Chronique d'un château hante, je me suis donc lancé sur ce périple, le titre moyennement engageant, la couverture aussi, il fallait que j'aime l'auteur.
Bien m'en a pris, car ce roman, à la langue savoureuse de Magnan qui pourrait au début passer pour un roman régional, puis un roman historique, puis une tartarinade burlesque se révèle pleins de subtilités, de poésie, de goût de vivre.
Les jeux de l'amour autour du cadavre d'un cachalot, fallait oser, mais quel plaisir, de ces livres que l'on se ressasse après la dernière page comme un bon vin au palais, l'on s'attache à ces personnages (à tous), avec leurs défauts et leur grandeur, et si le cachalot n'est que le prétexte à cette savoureuse compagnie, on s'attache aussi à son sort.
Un livre que le recommande fortement pour qui ne connaît que le commissaire Laviolette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
bemg93
  01 octobre 2014
Un roman épique, des situations qui font parfois penser à Rabelais, un dénouement très réussi. Un livre qui laisse à penser et à philosopher après l'avoir fermé.
Commenter  J’apprécie          70
Clinkerfr
  04 août 2014
Quel périple ! Pierre Magnan a bien choisi le titre de son roman. le premier mot qui me vient à l'esprit pour le décrire est : burlesque. Néanmoins, il ne faut pas négliger le sérieux de la trame. Des personnages de différentes classes sociales se rencontrent et partagent des expériences palpitantes. Je suis admiratif devant ce travail d'écriture.
Mais je formule de nouveau le reproche que Pierre Magnan noie le lecteur dans de trop longues phrases qui, selon moi, apportent peu. Je ne suis pas spécialiste mais ce qui m'attire chez certains auteurs du XIX me déplait dans l'oeuvre de Magnan. Bref, de très bons moments, un réalisme époustouflant, une exquise sensibilité et ... de l'amertume.
Commenter  J’apprécie          20
jnoram
  18 novembre 2020
je n'ai pas aimé ce livre qui décrit des scènes vraiment répugnantes
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2013
Mais lorsqu’on n’est âgé que de quarante ans, qu’on est vermeil et cossu dans un habit bleu confortable et que, par surcroît, au gré capricieux de votre souvenir, se promène en robe transparente la femme que l’on convoite, les tristesses des vieux meubles ne vous concernent pas, croit-on, et l’on passe indifférent devant leurs chuchotements inaudibles. On passe sans état d’âme, seulement attentif à la valeur vénale de chaque objet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2013
Ce miroir ambigu comme un clair de lune leur retournait leur image et ce qu’ils n’avaient pu distinguer d’eux tout à l’heure face à face sans le secours d’un truchement, quand leurs cœurs avaient battu l’un pour l’autre, cette glace semblable à la surface d’un marais le leur révélait maintenant crûment,
méchamment. Allons ! Ils n’étaient pas faits pour un autre destin qui aurait pu naître entre eux dès l’instant présent. Il ne leur restait plus qu’à se contenter d’être eux-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2013
Elle était d’ailleurs très belle ainsi, mieux faite pour la colère que pour la douceur, elle avait l’air d’une lionne outragée. « Elle doit être terrible, lorsqu’elle est inassouvie ! » Elle l’était.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2013
Dieu a donné aux pauvres la force physique dont en général il tient éloignés les riches afin que tous ses œufs ne soient pas dans le même panier.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2013
Elle n’était pas superbe mais ses espérances lui tenaient lieu de beauté et puis parfois, malgré ses réticences, elle laissait échapper quelque flamme instinctive sur laquelle il suffirait peut-être de souffler pour la rendre plus intéressante.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Pierre Magnan (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Magnan
Les enquêtes du commissaire Laviolette - Le parme convient à Laviolette
autres livres classés : fleuveVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
287 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre