AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782377896455
164 pages
Éditeur : Encre Rouge éditions (01/02/2021)

Note moyenne : 4.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Lecteur, lectrice, tu t’apprêtes à pénétrer dans l’univers de Martine Magnin… et des femmes.
Martine Magnin raffole des jolies choses, et pour cause, c’est une orfèvre des mots. Dans chacun de ses écrits, elle nous régale en assemblant des pans de sa vie ou des productions de son imagination, qu’elle a fertile. Martine aime les colliers, ces bijoux précieux ou de pacotille, brillants ou cabossés, signes extérieurs de richesse, de mystères, ou tenues d’apparat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  11 février 2021
Quelle belle idée d'égrener ainsi les éléments d'un bijou irremplaçable , composé au gré des rencontres d'une vie ! Ces perles, uniques, et ses maillons, qui font la solidité de la parure, ce sont les femmes croisées, écoutées, subies parfois, et qui rendent singulier le chemin. de la Tatie Danièle, à la grand-mère conteuse, en passant par la Reine-mère à l'Irrésistible, c'est une collection de portraits à déguster comme une gourmandise , et à revisiter pour un plaisir renouvelé.
Toutes différentes, dans leur rôle et dans leur personnalité, elles constituent un diaporama bigarré et en aucune façon l'ennui ne peut s'immiscer dans la lecture. On y reconnaîtra même parfois des perles personnelles …
C'est aussi un hommage aux soeurs, un éloge de la sororité, valeur refuge incontestable pour la moitié féminine de notre humanité. Ces perles égaient le regard mais nous relient aussi à nos semblables, Et sont la preuve que la diversité et la différence sont des atouts majeurs pour survivre et accepter notre sort énigmatique d'être humain.
J'ai adoré ces portraits déclinés avec grâce, et talent.

Merci à Martine de m'avoir confié ce bijou littéraire .

Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          630
mariechrist67
  20 janvier 2021
Merci Martine de m'avoir offert l'opportunité de lire ton dernier roman en avant-première, ta confiance me va droit au coeur.
Je ne qualifierais pas ce récit de roman, je l'appellerais le « lexique des femmes de sa vie ».
Il s'agit d'une série de portraits des femmes. Celles qui sont entrées et sont restées, celles qui n'ont fait que passer ,celles qu'elle a appréciées, celles qui ont évolué en bien ou en mal ou plutôt celles qu'Elsa a mal estimées au départ et se sont montrées meilleures ou décevantes ; il y a aussi les tyrans, les généreuses, les radines, les méchantes, les gentilles, les possessives, les belles, les mères, les belles-mères, les filles, les petites filles, les tantes, les amies, la liste est longue, en tout 29 femmes (si j'ai bien compté). Chacune d'entre elles a une particularité, peut-être un petit clin d'oeil à certaines d'entre nous ? à certaines de nos rencontres ? qui sait, en fouillant bien !
Chacune d'elles est comparée à une pièce du collier, que ça soit un diamant, une perle, un maillon, une pierre et même le fermoir chaque pièce est décrite avec beaucoup de pertinence par rapport au portrait de l'intéressée.
Les chapitres sont soulignés de citations d'auteurs, un plus à la qualité de leur contenu.
Elle écrit bien Martine Magnin, sa plume est romantique, poétique, le vocabulaire est riche, chaque mot est pesé et employé avec justesse. C'est une auto-biographie de l'auteur, on y retrouve des personnages de certains de ses romans ou témoignages. Chacune si bien décrite qu'on a l'impression de la voir, de la connaître.
J'ai beaucoup aimé la lecture de cette ronde de femmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
MaminouG
  26 février 2021
De Martine Magnin, je n'ai certes pas lu tous les ouvrages. Mais j'ai beaucoup aimé ceux que j'ai découverts. Et ce dernier opus, joliment titré, "Collier de femmes" ne fait pas exception. En réalité, je l'ai aimé dès la couverture magnifiquement illustrée par l'artiste Sophie Rocco qui symbolise parfaitement le thème abordé dans le récit.
Les femmes de la couverture, enlacées, illustrent, en effet, de belle manière les portraits de celles qui ont traversé la vie d'Elsa. Elsa, la narratrice aime les belles choses, les perles et les bijoux et aussi les femmes. Chaque perle, pierre ou maillon représente l'une d'entre elles. C'est ainsi que nous avançons dans sa vie aux côtés de ses amies, filles, thérapeutes, soeurs, belles-soeurs, mère et belle-mère. Comme les bijoux, elles peuvent être belles aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. Elles peuvent aussi cacher derrière une belle façade quelques petits ou grands défauts. D'une certaine, elle a même dû se séparer pour continuer à vivre. Les autres sont entrées dans sa vie pour ne jamais en sortir.
Martine Magnin use d'une magnifique écriture, délicate et légère, fluide et travaillée, limpide et poétique. Elle donne l'impression de tresser les mots comme elle sélectionne les perles dont elle nous donne à chaque fois une belle définition. Chacune est à la bonne place, sa beauté assortie aux compliments qu'elle profère avec élégance et délicatesse. Et quand survint "L'Ambigüe – Une perle étrange aux reflets changeants entre rouge d'amour, blanc de glace et noir de mort…", que l'amitié ne fut plus ce qu'elle semblait être, "Elsa en sortit profondément plus forte, plus détendue et plus claire." Beaucoup de positif dans les propos tenus par Elsa, elle aime ou pas mais toujours explique, reconnaît, réfléchit.
Cet album de photos, détaillées, exquises et coloriées à l'amour est un baume en ces temps difficiles. J'ai aimé le feuilleter, m'imaginer le visage de chacune des femmes, me plonger aussi dans les pensées des auteurs qui ponctuent chaque fin de chapitres. Et, si je ne devais en retenir qu'une, ce serait celle de Marcel Proust : "Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux." Tout est dit.
Merci, Martine de m'avoir permis d'entrer dans la grande et belle famille d'Elsa. Ce fut un moment délicieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
edco6974
  03 février 2021
C'est avec un immense plaisir et beaucoup de curiosité que j'ai découvert le nouveau roman de Martine Magnin. Un titre évocateur,une couverture simple et efficace. Quel univers Martine Magnin allait elle me faire visiter ?

Ce que j aime avec les romans de cette auteure c est la singularité de chacun de ses romans. Celui-ci nous raconte m histoire des différentes rencontres féminines qu Elsa a faite tout au long de sa vie. Elles sont parfois bienfaisantes, d autres fois plutôt désagréables. Elles ont toutes un point commun : elles ont fait grandir, évoluer, réfléchir notre héroïne. Chacune d elles ont mis une pierre à l édifice. Elles ont aidé à construire Elsa, à la fortifier et à la faire réfléchir dans bien des domaines. 
Ce qui rend ce roman très particulier, c est la façon dont l auteure nous raconte toutes ces histoires. Chaque chapitre nous parle d une personne et de son impact sur Elsa. Mais elle s'y prend de façon délicate et fait une comparaison avec une pierre précieuse qu elle décrit de façon précise, lui donne identité propre et nous raconte comment elle a influer sur l existence d Elsa. Ces différents textes ne sont pas négatifs et ne porte aucun jugement. Martine Magnin a cette faculté d écrire que le positif. Ces textes sont poétiques et d une douceur qu il est difficile de ne pas ressentir toutes les émotions au travers de ses écrits. 
Ce roman m a fait réfléchir à toutes ses femmes qui ont traversé ma vie. Il est vrai que certaines ont eu une bonne influence et d autres ont été plus néfastes mais à leur façon, elles m ont aidée à grandir.

J'ai adoré lire ce roman pas comme les autres car on y retrouve toute la bienveillance de l'auteure. Elle est douce, sympathique et à l'écoute. Une plume magique qui m'a entraîné dans son univers du début à la fin. La femme qui m'a marquée le plus c'est la tire-monde. Un doux surnom que je ne connaissais pas pour ce métier très particulier qui demande beaucoup d'abnégation. Mais il y en a plein d'autres: la fragile, la perfide, la polissonne... Et la particularité de toutes ces petites histoires c'est la dernière phrase qui cloture chaque chapitre. C'est un proverbe différent qui rappelle le titre.

Ma phrase préférée: 
"Vivre la naissance d'un enfant est notre chance la plus accessible de saisir le sens du mot miracle" - Paul Carvel

Alors oui, foncez et lisez ce roman qui vous donnera une autre vision des femmes qui ont traversé votre vie et je suis certaine que certaines femmes dans le roman vous rappeleront celles qui ont croisé votre chemin. A ne pas râter...Merci merci du fond du coeur pour ce moment touchant et tellement vrai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MAMIEJAUNE
  06 février 2021
Mon avis
Je remercie Martine MAGNIN pour l'envoi, en service de presse, de son dernier livre « Collier de femmes » ainsi que pour la très gentille dédicace qui m'a beaucoup émue. Je la remercie également pour sa confiance indéfectible et l'amitié sincère et fidèle qui nous unit. Etant fan inconditionnelle de cette auteure j'ai lu tous ses ouvrages tant j'aime sa plume poétique et sensible.
Dans ce recueil j'ai retrouvé certains personnages découverts dans « Le Confort de l'autruche » "Qu'importe le chemin" et « Colliers de nouilles ».. C'est donc Elsa qui nous présente les rencontres qu'elle a faites au cours de sa vie, avec de nombreuses femmes qu'elle compare, avec ses si jolis mots, à des pierres précieuses.


Chaque chapitre de ce livre évoque une histoire sur des personnes auxquelles elle donne un nom de perle. Certaines sont jolies à l'intérieur comme à l'extérieur, d'autres moins mais forment assurément un bien joli collier.
Elsa a beaucoup voyagé et nous la suivons de Paris, au Canada mais également en Côte d'Ivoire, Inde et en Provence. Les descriptions de l'auteure sont juste sublimes et nous en prenons, pour notre plus grand plaisir, plein les yeux.
Les femmes dont Martine dresse le portrait et les circonstances de leurs rencontres avec Elsa sont des amies, des personnes de sa famille. Elles sont soit précieuses, toxiques, fascinantes, manipulatrices, coquines, nuisibles mais toutes ont beaucoup appris à notre héroïne et lui ont ainsi permis de se construire, de s'épanouir, de vivre tout simplement.
A la lecture de ce recueil j'ai ressenti beaucoup d'émotions car ces témoignages sont autobiographiques et l'on ne peut rester insensible à ces textes criants de vérité.
La perle que je préfère est « La Gardienne » -maillon d'or- qui a joué un grand rôle dans la vie de Martine et qui à mes yeux est la plus jolie.
J'ai ADORE cet ouvrage très bien écrit, empli de sensibilité, d'amour et d'humilité, avec lequel j'ai vraiment passé un très bon moment de lecture.

Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/
Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lyanealyanea   01 février 2021
Les familles sont des organismes imprévisibles mus par des forces contraires fluctuantes, des ententes et des mésententes anciennes, qui ne s’ouvrent parfois que pour engloutir ceux qui s’y aventurent et pour ensuite les rejeter s’ils sont trop indigestes. Dans une famille recomposée, c’est à l’adulte d’apprivoiser l’enfant et non l’inverse.
Commenter  J’apprécie          10
lyanealyanea   01 février 2021
Il faut déjà avoir du caractère avant de pouvoir s’offrir un caractère pourri !
Commenter  J’apprécie          20
lyanealyanea   01 février 2021
Les nouveaux diplômés aux dents longues menaient la vie dure à leurs anciens.
Commenter  J’apprécie          20
lyanealyanea   01 février 2021
Ah, que les hommes deviennent faibles entre les mains des femmes habiles.
Commenter  J’apprécie          10
lyanealyanea   01 février 2021
Les certitudes de certaines mères en affoleraient beaucoup d’autres.
Commenter  J’apprécie          10

Notre sélection Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Des souris et des hommes - John Steinbeck

Comment s'appellent les deux personnages principaux ?

Lennie et Auguste
Slim et Lennie
Slim et Curley
George et Lennie

14 questions
342 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre