AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791022607421
Éditeur : Métailié (08/02/2018)

Note moyenne : 3.09/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Toutes les nuits, Anita, médecin urgentiste, parcourt Berlin dans une ambulance de premiers secours. Elle aime son métier et le fait bien, sauve des vies à un rythme digne des meilleures séries télé au cours d'opérations méticuleuses qu'on suit avec passion, dans une ville tentaculaire qui ne fonctionne pas si bien que ça. Le jour, elle essaie de survivre aux complications de sa vie sentimentale qu'elle mène avec une incroyable maladresse. Son mari, médecin, l'a qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Bookycooky
  03 avril 2018
Anita Cornelius, début quarantaine, separée de son mari, un fils de quatorze ans, dont il a la garde alternée, est urgentiste à l'unité mobile. Dans une mission où il s'agit de sauver des vies grâce à une première intervention, juste et à temps, une vie dure mais qui lui convient parfaitement (“Anita entendait littéralement l'adrénaline déferler à travers son corps. Parfois la routine professionnelle était vraiment quelque chose de fantastique !”). Nous la croisons une nuit à Berlin, alors qu'elle s'acharne à sauver un ado entre la vie et la mort, coincé dans une voiture.....et plus tard dans des situations encore plus compliquées, dont une particulièrement embarrassante et ambiguë, la concernant directement et qui changera le cours des choses.....
Une narration cinématographique, où le visuel donne sa force au récit du quotidien d'une femme, médecin, début quarantaine, séparée, et qui attend un peu plus de la vie que la routine du métier et d'une relation de couple bien rangé. le tout raconté avec une fine psychologie, au point que je me demande si l'auteur n'est pas expert en la matière, surtout qu'il est aussi question ici, d'une relation délicate qui inclus son fils Lucas, son ex Adrian et la nouvelle compagne de ce dernier, à laquelle Lucas et sa manière d'essayer de faire plaisir est assez dérangeante....., et d'un autre problème beaucoup plus délicat .....
Aaah la Vie n'est pas parfaite, même si nous y mettions notre meilleur bonne volonté
pour qu'elle la soit ! Avoir raison ne nécessite pas forcément qu'on agisse de la manière la plus juste, la plus correcte. Il est malheureusement préférable parfois de savoir se taire ou trouver des issues plus subtiles, qu'une vérité destructive. Et les choses sont rarement ce qu'elles semblent être .........
J'ai bien aimé Anita, et Maik son collègue secouriste, et bien que ce ne soit pas une vie dont je puisse rêver, les pages racontant leurs interventions superbement détaillées, m'ont passionnée.....le reste c'est la Vie avec ses misères et ses joies, les premières un peu ( ou beaucoup, dépendant si vous voyez le verre à moitié plein, ou à moitié vide ) plus nombreuses que les secondes.
Mais finalement elle est belle, La Vie 😊 ! C'est aussi l'avis de l'auteur 🙃 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          629
traversay
  12 mars 2018
Qui n'est pas fasciné par la vie des urgentistes, qui sillonnent la ville et sauvent des vies, sans en tirer la moindre gloire ? Un film russe, Arythmie, sorti en octobre dernier dans son pays (et quand en France ?), raconte formidablement bien ces existences stressantes qui sont difficiles à mettre en adéquation avec une vie personnelle épanouie. Urgence et sentiments de Kristof Magnusson se déploie sur le même thème autour du quotidien d'Anita, médecin urgentiste à Berlin. Dévouement extrême à son métier et difficultés sentimentales : ce sont les ingrédients d'un livre qui alterne interventions médicales (avec un luxe de détails due à une recherche documentaire impressionnante) et récit des tourments psychologiques de son héroïne qui est séparée de son mari et sur le point de "perdre" son fils. le romancier fait preuve d'une infinie finesse psychologique dans ce portrait de femme complexe, sensible et attachante malgré un égocentrisme patent. Davantage que les urgences, ce sont donc bien les sentiments qui importent dans ce livre au style fluide et excellemment traduit.
Lien : https://cin-phile-m-----tait..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          207
asnico
  25 janvier 2019
Anita, médecin urgentiste, parcourt Berlin avec son collègue et ami secouriste, Maik. Elle est passionnée par son métier, tout comme l'est Adrian, son ex-mari également médecin.
Ebranlée par son divorce, Anita s'accroche à son boulot, quitte à enchaîner les gardes. Elle est amoureuse de Rio, qu'elle a connu via Maik mais elle est parfois maladroite avec lui.
Sa vie se complique lorsque son fils déménage avec son père et sa belle-mère à la campagne. Pourquoi tout plaquer du jour au lendemain ? Anita va-t-elle pouvoir empêcher ce départ ?
Ponctué de romance et de scènes de médecine d'urgence, ce roman n'est pas génial sans être une catastrophe. Les scènes de secourisme sont assez prenantes mais je ne relirai pas de livre de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          100
boubile
  05 février 2018
A la lecture du résumé, je m'attendais un peu à rentrer dans l'univers de la série Urgences.
Anita est médecin urgentiste et partage toutes ses gardes avec son collègue Maik.
Elle est fraichement séparée, son fils est parti vivre avec son père, elle enchaine les tours de garde, ça occupe son esprit, sa vie personnelle étant plutôt en friche en ce moment.
Le résumé nous propose « un rythme digne des séries télé », « un rythme entrainant » est ce précisé sur la quatrième de couverture. Bof.... on suit Anita dans on quotidien, les interventions, ses relations compliquées avec son entourage, il ne se passe au final pas grand-chose. Anita est une personne que j'ai trouvée aigrie, égoïste, narcissique pour qui je n'ai eu aucune sympathie. Si le monde ne tourne pas autour d'elle elle en devient hystérique, méchante. Finalement les autres personnages n'ont pas l'air sympathiques non plus, Anita évolue dans un monde d'égoïstes dans lequel chacun regarde son nombril, que ce soit l'ex-mari et sa nouvelle compagne ou même le fils. Seul le personnage de Maik est tout le contraire, le bon gars qui attire immédiatement la sympathie.
J'aurais aimé un peu plus de rythme, notamment dans les interventions médicales, et une Anita qui se remet en question, qui prend des décisions, histoire de faire décoller un peu l'histoire.
C'est dommage, le résumé était accrocheur mais finalement il manque un fil conducteur à tout çà, on déambule avec Anita dans sa vie, la nuit, à Berlin, mais on ne sait pas où on va.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Valerielle
  10 février 2018
Anita est une femme à un tournant de sa vie. Après de brillantes études de médecine, elle est devenu médecin urgentiste, dans le même hôpital que son mari. Mais depuis un an, celui-ci est parti, pour vivre avec une jeune femme. Leur fils Lukas va d'un appartement à l'autre.
Anita comble le vide de sa vie en se jetant encore plus à corps perdu dans son métier. Mais cet équilibre fragile va bien vite être perturbé : sa relation amicale avec son collègue Maik, une relation amoureuse mal engagée, un fils qui lui échappe..., tout s'enchaîne et entraîne Anita vers le fond, seule.
J'ai aimé cette histoire : le personnage d'Anita est touchant. La psychologie de son personnage est crédible, esquissée par petites touches. Cette femme a des qualités de sang-froid, de décision, de rapidité qui font d'elle un médecin hors pair. Mais c'est aussi une femme qui doute, qui souffre de l'abandon de son mari, de sa solitude, de son fils qui s'éloigne.
Le rythme et la construction sont intéressants : les scènes d'urgence, tendues, rapides, alternent avec celles plus lentes d'introspection sur la vie intime d'Anita.
En somme, un roman intéressant, agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
BookycookyBookycooky   03 avril 2018
Elle commanda un café à emporter,.....et lut les slogans affichés aux murs : “Cette filiale Starbucks ® a été construite avec des matériaux de la région.”.......À force de rester assise à cet endroit, elle n’en finissait plus de découvrir de nouvelles références aux produits régionaux, issus du commerce équitable, respectueux de l’environnement. Pourquoi ces gens ne pouvaient-ils pas se contenter de vendre leur café sans afficher toutes ces sottises....les gens qui riaient et bavardaient autour d’elle se sentent vraiment meilleurs à la lecture de ces panneaux ? Dans un monde regorgeant d’acier, de quatre-quatre, de voyages low cost et d’aides sociales amputées, une tasse de café leur offrait-elle le sentiment d’œuvrer pour l’écologie et la justice ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
BookycookyBookycooky   02 avril 2018
Il n’y avait eu aucun déclencheur à sa rupture avec Adrian. Aucun faux pas, aucun déraillement. Cela dit, dans le trafic ferroviaire non plus, ce n’étaient pas les déraillements qui perturbaient le bon fonctionnement, mais plutôt les réparations trop nombreuses, trop longtemps repoussées, les systèmes de réchauffage des aiguillages mal entretenus, les câbles qui manquaient et les talus qui s’embrasaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
BookycookyBookycooky   02 avril 2018
.....jusque dans son quotidien, Anita était fréquemment confrontée à des cas où elle savait que le meilleur remède serait de prescrire de l’affection, des caresses et du temps pour soi.
Commenter  J’apprécie          220
BookycookyBookycooky   03 avril 2018
Tomber amoureux, c’est visiblement comme faire du vélo ou jouer aux petits chevaux : ça ne s’oublie pas.
Commenter  J’apprécie          300
asnicoasnico   22 janvier 2019
À force de rester assise à cet endroit [Starbucks], elle n’en finissait plus de découvrir de nouvelles références aux produits régionaux, issus du commerce équitable, respectueux de l’environnement. Pourquoi ces gens ne pouvaient-ils pas se contenter de vendre leur café sans afficher toutes ces sottises ? En termes sociaux, plutôt que de se livrer à ce commerce des indulgences gnangnan, Starbucks ne ferait-il pas mieux de payer ses impôts ? (p 213)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : Urgences médicalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
243 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre