AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mohamed Chairet (Traducteur)
ISBN : 2742735429
Éditeur : Actes Sud (04/02/2002)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Omar al-Hamzâwi, célèbre avocat cairote de quarante-cinq ans, marié et père de deux filles, est soudainement atteint d'asthénie.

Son médecin lui conseille le repos et le sport, mais son état de santé ne cesse de se détériorer et il éprouve pour sa femme, sa profession, son mode de vie, une vive répulsion.

Il finit par se retirer du monde, dans une petite cabane, s'abandonnant à ses hallucinations mystiques. Mais un vieil ami, recherch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
najnaje
  12 août 2014
J'aime beaucoup Mahfouz je trouve que c'est un écrivain exceptionnel, mais le mendiant m' a beaucoup déçu je n'ai pas retrouvé la plume de Mahfouz, l'histoire est bonne mais mal écrite avec aucun génie comme si c'était le récit d'un débutant, peut-être écrite au début de sa carrière. Je ne le recommande pas du tout.
Commenter  J’apprécie          120
Henrietta
  14 juin 2011
Ce livre était présent depuis pas mal de temps dans ma pal, et je voulais enfin lire un livre de cet auteur connu.
Je n'ai pas beaucoup aimé, le premier mot qui me vient à l'esprit est bizarre, déjà que je n'aime pas beaucoup les livres philosophiques, celui la en est rempli. La quête intérieur du personnage principale, Omar El Hamzawi n'est pas très passionnante, il se désintéresse de tout ce qui l'entoure y compris sa famille, on n'arrive pas à comprendre les sentiments du personnage ni a cerner ses motivations.
Le style de l'auteur nous déroute un peu, quelque fois il s'adresse directement au personnage et des fois c'est à la troisième personne.
Bref ce n'est que mon avis, il faut le lire pour se faire une opinion
Commenter  J’apprécie          21
Magi
  02 mars 2010
Mon premier contact avec cet auteur prolifique: plus de 50 romans et un prix Nobel de la littérature en 1988. L'histoire d'un homme de 45 ans, célèbre avocat cairote, qui cherche un sens à sa vie, se pose de grandes questions existentielles.
Un mélange de philosophie, de poésie et de critiques sociales.
Intéressant, mais d'une autre époque.
Commenter  J’apprécie          20
nunux34
  04 octobre 2013
Cet ouvrage de Naguib Mahfouz n'est pas aussi abordable qu'il n'y parait au premier abord. Roman philosophique aux multiples facettes, le Mendiant se rapproche d'ouvrages tels que la Montagne Magique de Thomas Mann parce qu'il s'articule notamment autour de dialogues entre divers personnages.
Le Mendiant doit être lu à plusieurs reprises pour que le lecteur puisse en tirer le nectar.
Commenter  J’apprécie          10
Marpesse
  29 août 2012
Omar, un jour, n'éprouve plus rien, n'aime plus rien. Il consulte le docteur qui lui dit qu'il sera son propre soignant car le mal est en lui : manque de sport, excès de nourriture.
Mais le mal empire : il croit trouver la solution en tombant amoureux d'autres femmes, lui dont l'épouse est enceinte pour la troisième fois et a tout quitté pour lui, il y a vingt, reniant jusqu'à sa religion et sa famille.
Pourquoi n'ai-je pas été touchée plus que cela? Peut-être parce que la quête et les solutions du personnage n'ont pas plus que cela attiré mon attention. Les passages en famille ou avec d'autres femmes sont ceux qui m'ont le plus plu. Mais les conversations entre hommes, avec le journaliste Mustapha et l'ami Othmân sorti de prison n'étaient pas passionnantes. Je n'ai pas non plus senti cette poésie qu'il y avait dans la trilogie, même si le Mendiant soulève souvent cette question.
C'est de folie, en définitive, d'un dégoût existentiel qui ne guérit pas dont est atteint cet homme qui avait tout pour être heureux.
Le Mendiant (1965) est la dernière oeuvre du "cycle philosophique" de Mahfouz, commencé en 1959 par Les Fils de la Medina. (...)
Lien : http://edencash.forumactif.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   20 février 2019
- Et toi-même, est-ce que tu renies l'art seulement à cause de la science?
- Dis-le-moi, tu dois bien le savoir.
- C'est parce que tu as été incapable de lui garder la même dignité que la science.
Mustapha partit dans un éclat de rire imbibé de whisky.
- Certes, toute fuite cache un échec, mais, crois-moi, la science n'a pas laissé grand-chose à l'art. La science recèle la volupté de la poésie, l'extase de la religion, l'ambition de la philosophie. Je t'assure qu'il ne reste plus à l'art que la distraction, et un jour viendra où il ne sera plus qu'un bijou qu'on offre pour les lunes de miel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
SachenkaSachenka   21 février 2019
- [...] En vérité, la notion d'art a changé sans qu'on s'en aperçoive. L'art a fait son temps, il est bien révolu. De nos jours, il n'y a plus que la distraction et la bouffonnerie. C'est la seule façon de faire de l'art dans une époque où la science règne sans partage. Il faudrait qu'on lui cède tout, sauf le cirque.
Commenter  J’apprécie          150
SachenkaSachenka   19 février 2019
- La vieillesse, c'est plutôt une maladie, et tu n'en souffriras pas aussi longtemps que tu la combattras avec une bonne hygiène de vie. Il y a des gens qui sont encore jeunes la soixantaine passée ; l'essentiel, c'est de comprendre sa vie...
Commenter  J’apprécie          150
SachenkaSachenka   23 février 2019
Les croyances sont tyranniques, même chez ceux qui les ont rejetées.
Commenter  J’apprécie          200
SachenkaSachenka   15 mars 2019
«La poésie, c'est beau, lui disait-il, mais c'est encore plus beau de la vivre.»
Commenter  J’apprécie          160
Videos de Naguib Mahfouz (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Naguib Mahfouz
Rencontre avec Naguib Mahfouz.
autres livres classés : littérature egyptienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr