AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Faïza Ladkany (Traducteur)Gilles Ladkany (Traducteur)
ISBN : 2742794565
Éditeur : Actes Sud (03/11/2010)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 25 notes)
Résumé :
En 1941, fuyant la ville moderne bombardée par les Allemands, une famille de la petite bourgeoisie s'installe dans un vieux quartier du Caire, Khan al-Khalili, réputé plus sûr.

Là, le fils aîné, Ahmad, quadragénaire taciturne et misogyne, tombe amoureux d'une jeune fille de seize ans, Nawal, qu'il n'ose cependant demander en mariage. Son frère cadet Kouchdi succombe lui aussi au charme de Nawal et se montre plus entreprenant...

Publié... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gaelimberdis
  08 mars 2019
Dans une famille cairote de la petite-bourgeoisie, sous les bombardements allemands de la Seconde Guerre mondiale, les déchirements de deux frères amoureux de la même femme. Tous les sentiments sont réunis dans ce livre de l'amour au désespoir, de la perte d'un proche à la découverte de l'amitier c'est l'humain qui trône au centre de cet histoire dans L Histoire.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
EskaEska   14 mai 2011
C'est ainsi qu'il tomba amoureux. Il l'aima pour ses deux grands yeux clairs, son regard doux et candide, et la légèreté de son être. Il l'aima parce que ses rêves - et le rêve était son seul refuge, la seule chose qu'il possédait vraiment - la lui représentaient à tout instant, parce qu'atteignant la quarantaine, il se retrouvait assoiffé, haletant d'amour, et que la soif qui n'est pas étanchée est la source même du rêve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
EskaEska   14 mai 2011
Il n'est pas de régime plus exécrable que celui qui réduit les hommes à l'état de bêtes. Je ne sais comment la vie peut paraître enviable à des êtres doués de raison lorsqu'ils savent que la majorité de leur peuple est affamée, ou ne mange pas à sa faim, qu'elle est ignorante au point de ne pas surpasser l'intelligence des bêtes, et malade, car les microbes assaillent les corps affaiblis des pauvres gens. Ne songent-ils pas, par exemple, à appeler au principe de l'égalité entre paysans et les bêtes? Aux yeux des notables de campagne, l'animal a un droit inaliénable à être nourri, abrité et soigné, droit que le paysan ne possède même pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
art-bsurdeart-bsurde   02 novembre 2013
Sa part de bonheur, en cette existence, tenait au réveil de son cœur éteint ; le réveil des cœurs est une joie, même si il faut en payer le prix de son sang et de sa sérénité. Pouvait-il nier que son cœur s'était figé, comme pris dans la glace, incapable qu'il était de trouver sommeil ni repos ? Et voici qu'une vie nouvelle se profilait, le balcon en donnait l'assurance. Quelle en serait la suite, quelle en serait la fin ? Dans sa joie, il lui importait peu de savoir de quoi serait fait demain.
Que l'horizon s'illumine ou s'obscurcisse, que la chance lui sourie ou lui tourne le dos, l'important restait que son cœur reprit goût à la vie. Certes, depuis quelques jours, il était troublé, son cœur palpitait en mille occasions, mais il accueillait avec bonheur cette inquiétude. Il ne trouvait de joie qu’entremêlée d'interrogations, mais ces interrogations lui apportaient l'espoir ; il espérait dans l'angoisse, mais vivait l'angoisse avec délices.
Ainsi allait la vie, et la vie est plus belle que la mort, quelles que soient les souffrances apportés par l'une, et le repos procuré par l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gaelimberdisgaelimberdis   06 mars 2019
"-Tu lis... Des livres?!!
- En effet! Que peut-on bien lire d'autre?
-Mais pourquoi se fatiguer ainsi?
Ahamad Akif sourit:
-Mais c'est pour moi un loisir et une passion me'allim Nounou!
- Mais même d'une passion on doit tirer profit! Est-ce que les livres prolongent la vie...? Repoussent-ils la maladie...? Empêchent-ils que se réalisent les prescriptions du destin...? Évitent-ils l'infortune...? Remplissent-ils les poches...?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
art-bsurdeart-bsurde   02 novembre 2013
Il allait s'occuper de l'organisation du mariage de son jeune frère. Il n'avait d'autre choix que de tisser son linceul de ses propres mains. Cette charge lui apparaissait sous différents aspects, dont les uns étaient source de douleur, les autres de plaisir, d'autres enfin de consolation. Il y trouverait au moins ce plaisir ambigu qui l'unissait à la douleur comme le papillon à la flamme, le plaisir de se résigner à un sort impérieux, le plaisir malsain qu'il prenait à ressasser ses sentiments secrets, et celui enfin de jouir de son orgueil blessé ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Naguib Mahfouz (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Naguib Mahfouz
Rencontre avec Naguib Mahfouz.
autres livres classés : littérature egyptienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Harry Potter et l'ordre du phénix : film & livre

Dans le film, c'est Cho Chang qui révèle à Dolores Ombrage les activités de l'armée de Dumbledore. Qu'en est-il dans le livre ?

C'est Cho Chang
C'est Marietta
C'est Luna
C'est Neville

10 questions
609 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre