AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205068288
Éditeur : Dargaud (28/10/2011)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 49 notes)
Résumé :

La biographie dessinée d'une des personnalités les plus importantes du XXe siècle, dont l'actualité reste, un siècle plus tard, toujours brûlante. Freud, une valeur sûre de l'édition. Psychanalyste, historienne et sociologue, Corinne Maier est une auteure très connue des libraires grâce à deux best-sellers (Bonjour paresse et No Kid). Un univers graphique inspirant, onirique, très « Vienne d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
rabanne
  19 janvier 2018
Une BD achetée pour le CDI du lycée.
54 pages au graphisme original, dense et coloré ; une vie et une oeuvre retracées vitesse grand V (comme vulgarisation).
Un humour décalé, très second degré. Bref, l'intention évidente de ne surtout pas ennuyer le lecteur !!
Donc, voilà qui me semble abordable pour les ados ; les adultes qui pourraient se sentir frustrés n'ont qu'à explorer les nombreux ouvrages de / sur Sigmund Freud...
Sinon, Freud se retournerait-il dans sa tombe (bien qu'il ait été incinéré :-I) devant cette biographie moderne illustrée ?
Je crois plutôt qu'il allongerait illico l'auteure, pour vite la psychanalyser, voir ce qui s'est passé dans son enfance, pour que...........
Commenter  J’apprécie          425
cicou45
  02 décembre 2014
Un si court ouvrage pour un si grand homme...et pourtant, je trouve l'ensemble relativement bien réussi. Certes, un graphisme relativement caricatural mais le lecteur (moi du moins) se plonge assez facilement emporté par la vie fascinante de celui à qui on doit en grande partie la psychanalyse. On découvre la jeunesse de ce dernier, un résumé de sa vie axé sur les grandes lignes, ses doutes, ses réflexions et interrogations mais surtout le cas de certains patients qui ont largement influencé ses recherches.
Une bande-dessinée qui permet à tout un chacun d'accéder très facilement à cette figure de l'histoire, qui, à travers ses écrits, peut nous paraître, parfois inaccessible et incompréhensible pour qui n'est pas un peu calé en psychanalyse. En tous cas, un nom que tout le monde connaît mais que l'on a que trop rarement l'occasion de lire dans notre vie de tous les jours. C'est en cela que je trouve cet ouvrage réussi car il permet d'en apprendre un petit peu plus sur ce grand bonhomme que L Histoire est loin d'oublier. A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
colimasson
  28 décembre 2012
On peut décider de découvrir Freud et sa pensée en lisant les multiples essais et articles qu'il a écrits ou en se plongeant dans sa correspondance, forte de quelques 20 000 lettres. On peut aussi trouver qu'un abrégé de son oeuvre fera tout aussi bien l'affaire. le Freud en bande dessinée, réalisé par Corinne Meier et Anne Simon, pourrait être un de ces ouvrages… La psychanalyse parle de la psychanalyse et Corinne Mayer s'arroge le droit de savoir en rappelant qu'elle se situe dans la lignée de Freud et qu'elle exerce elle-même la profession de psychanalyste.

On découvre donc Sigmund Freud dans les débuts de sa vie. Aîné d'une famille de huit enfants, il est promis à une grande carrière qui défoule dès sa jeunesse son ambition. Il étudie la médecine pour obtenir l'assurance d'un gagne-pain, mais rêve en réalité d'être un savant… La découverte de l'hypnose par Charcot le lancera peu à peu sur la voie qui deviendra la sienne : celle de la psychanalyse. Et de découverte en découverte, le lecteur pourra revenir sur les avancées les plus marquantes du docteur viennois…

Freud se distingue des autres bandes dessinées à tendance biographique par une plongée dans la subjectivité même du personnage. Aucun narrateur extérieur ne prend en main la narration : le tout est laissé au jugement de Freud, qui s'exprime en sa propre personne. Un peu de changement ne fait pas de mal… hélas, l'artificialité du processus est flagrante et rend immédiatement compte de la volonté trop didactique (au point d'en être réductrice) de Corinne Maier. Vous avez envie d'en savoir un peu sur Freud, mais pas trop quand même ? Bonne pioche ! Voici dans cette bande dessinée le minimum légal à connaître sur le personnage pour comprendre les références qui peuvent lui être faites dans la vie quotidienne ou pour épater un bon ami dont notre pulsion de vie –à travers Eros- se serait entiché et aurait envie d'impressionner... Parmi les petites histoires les plus connues, on retrouvera le cas d'Anna M., l'homme au rat, le petit Hans et sa terreur des chevaux et le mythe d'Oedipe. Des petits détails de la vie de Freud nous seront dévoilés, qu'il s'agisse de sa vie privée, de sa vie familiale, de ses ambitions intellectuelles ou de sa fin de vie.

Le travail au dessin d'Anne Simon est presque plus remarquable que le scénario de Corinne Maier et cherche à intégrer une once d'originalité par le biais de couleurs qui n'appartiennent pas à la gamme de la réalité. On vire plus souvent aux ambiances oniriques –presque psychédéliques, quoique se cantonnant quand même à la douceur des tons. Beaucoup de symboles sont utilisés pour représenter des évènements abstraits de la vie de Freud (sa conceptualisation de l'inconscient, du moi, du surmoi…) et tentent de pallier tant bien que mal aux raccourcis faciles qu'emprunte le déroulement de la biographie. Toutefois, l'usage à outrance des symboles rend parfois le remplissage des cases bien laborieux et pousse à s'interroger sur la nécessité de recourir au dessin…et donc à la bande dessinée… mais Corinne Maier aurait alors dû étoffer davantage ses textes.

En dernière page, Corinne Maier se permet de ressusciter Freud et de le placer devant un écran de télévision afin que celui-ci constate, avec horreur bien sûr, ce que la parole des média a fait de son édifice culturel. « Quatsh ! Que de bêtises débitées en mon nom ! », vocifère-t-il en brandissant les poings, l'air visiblement indigné de se faire le spectateur de la récupération erronée de son oeuvre. Dommage que Corinne Maier n'ait pas placé notre bon vieux psychanalyste devant sa propre réalisation… on aurait bien aimé savoir ce qu'il en aurait pensé !
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
alouett
  17 septembre 2012
Freud est une biographie humoristique de la vie du psychanalyste.
-
On plonge dans la vie de Freud. La présentation est faite à la première personne puisque c'est Freud lui-même qui passe en revue les grandes étapes de sa vie, de sa naissance à Freiberg en 1856 à sa mort à Londres en 1939. Mais vous vous doutez bien qu'en 54 pages, nous n'allions pas pouvoir rentrer dans les détails. D'où le terme « passage en revue » qui je l'avoue est un peu lapidaire mais ce récit l'est tout autant.
Comme l'explique Corinne Maier sur son site :
" Notre “Freud” raconte toute la vie de Sigmund de manière plaisante, à la fois décalée et respectueuse pour le grand homme : ses premières recherches (sur le sexe des anguilles), ses expériences sur la cocaïne, sa rencontre déterminante avec Charcot et l'hypnose, ses rapports houleux avec son époque, la célébrité et enfin l'exil forcé à Londres ".
La scénariste souhaitait donc un récit qui ne soit pas didactique… l'objectif est pleinement atteint. Pour les lecteurs qui souhaiteraient se sensibiliser à son parcours, à son approche, ce livre semble être pertinent… Quant à moi, je suis restée sur ma faim. L'homme présenté est excessivement loufoque. le cas Anna O., ses constructions sur l'inconscient/le subconscient/le conscient et sur le ça/moi/surmoi, le Complexe d'Oedipe… ne font qu'une apparition « visuelle » rapide… et si je ne cite volontairement que ces quelques exemples, c'est pour alléger la liste des doléances. Étant déjà sensibilisée à son approche, cet album ne m'a pas appris davantage que ce que je ne savais déjà. Je ne suis donc pas le « lecteur cible ».
Il n'y a aucune transition entre les courts chapitres, certains ne font pas plus d'une ou deux pages… Avec un tel sujet, il était pourtant risqué de se perdre dans des considérations théoriques épuisantes… mais je vous rassure, en survolant le sujet, Corinne Maier est parfaitement parvenue à éviter cet écueil !
Le travail d'Anne Simon en revanche m'a réellement intéressée. Son trait est nerveux et enlevé. Au premier « coup d'oeil », on situe la tonalité humoristique de l'ensemble. L'ambiance pétille, le rendu est vivant. C'est malicieux et inventif. de nombreux éléments décoratifs soulagent les propos et proposent de belles métaphores graphiques.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
IreneAdler
  11 juin 2013
Si vous vous attendez à une vraie bio dessinée, passez votre chemin.
Cela ressemble plus à un plateau de jeu de l'oie, où chaque planche est une case-étape dans la construction de son oeuvre. Chacune d'entre elle
est effleurée, sans être approfondie. Quoi, certes, mais ni pourquoi ni comment.
Les dessins sont drôles, plein d'à propos. Mais sans doute à vouloir dépoussiérer Freud humouristiquement, l'ensemble devient futile et superficiel. le lecteur n'y apprend rien de nouveau, surtout s'il s'intéresse au "père de la psychanalyse".
Commenter  J’apprécie          130

critiques presse (4)
Actualitte   27 février 2012
Le dessin est totalement emballant dans sa fausse naïveté, sa cocasserie assez irrévérencieuse : le tout est souvent drôle et donne envie d'en savoir plus sur le "cas" Freud !
Lire la critique sur le site : Actualitte
Sceneario   21 novembre 2011
A la finale on ne garde que des fragments sur ce personnage historique, des phrases toutes faites, des bouts de vie, deux ou trois repères... J'attendais peut-être un peu plus de "présentation" afin de mieux comprendre certaines de ces idées et je crois qu'en fin de compte il nous faudra accepter les choses sans se poser de question... Dommage.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   10 novembre 2011
Elle-même psychanalyste, essayiste et historienne, Corinne Maier adopte ici un ton léger, souvent humoristique, pour relater cette existence riche et complexe. Une approche parfaitement complétée par le trait souple, enlevé et coloré d’Anne Simon.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   25 octobre 2011
La vie de Freud est parcourue avec suffisamment de circonspection et de finesse pour que l’on comprenne correctement d’une part quel est l’apport du fondateur de la psychanalyse [...], tout en situant plutôt bien le contexte historique de son élaboration, mais avec, au bout, cette vertu cardinale : l’envie d’en savoir plus, et sur l’homme, et sur l’œuvre.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rabannerabanne   19 janvier 2018
Wilhelm Fliess : Il y a un rapport entre le nez et les organes sexuels féminins. Les maladies sont causées par des troubles des muqueuses nasales.
Commenter  J’apprécie          1911
cicou45cicou45   02 décembre 2014
"Partout, le désir est réprimé. Le combat de la psychanalyse, c'est de le libérer...et d'essayer de comprendre."
Commenter  J’apprécie          160
colimassoncolimasson   03 janvier 2013
Je ne fais que tâtonner… J’envie les mathématiques et leur science exacte. Moi, je plane dans les airs. Faute d’y voir clair, je tente de voir les obscurités. Je ne suis jamais content. Et le temps m’est à présent compté…
Commenter  J’apprécie          70
colimassoncolimasson   01 janvier 2013
La psychanalyse est révolutionnaire et pourtant je suis un conservateur. Je n’aime pas la nouveauté. J’ai écrit toute ma correspondance à la main. 20 000 lettres ! Je suis un pisse-copie. Un forçat de la page blanche.
Commenter  J’apprécie          30
colimassoncolimasson   28 décembre 2012
Je suis Freud. Je suis l’inventeur de la psychanalyse. Et ça n’a pas été de la tarte, je peux vous le dire ! Ni du strudel, vous savez, le gâteau viennois.
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Corinne Maier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Corinne Maier
Corinne Maier intervient sur OummaTV.TV à l’occasion de la parution de son dernier livre « Manuel de savoir-vivre en cas d'invasion islamique » (édition Michalon) co-écrit avec Frank Martin.
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
788 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..