AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782368328293
299 pages
Éditeur : Nombre7 Editions (17/10/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Fièvre ardente en Martinique
Né en 1882, Alfred est un enfant chti, pauvre et délaissé. Vif et curieux, il est remarqué par son instituteur, un « hussard noir de la République », qui lui révèle son potentiel, l’incite à la lecture et aux valeurs laïques et républicaines.

L'œuvre de Victor Hugo sera une découverte qui l'amènera à prendre en main son destin, en s’échappant du domicile parental à douze ans. En passant par les champs de blés de Sec... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Nadine13
  03 décembre 2020
Les amants De Saint-Pierre
Pierre-Étienne Maincent.
334 pages
Sorti le 24/10/2019
Je ne remercierais jamais assez l'auteur ainsi que la maison d'édition Nombre 7 éditions de m'avoir permis de découvrir ce fabuleux roman.
Je fus une magnifique lecture très enrichissante.
En 1882, Alfred voit le jour dans une famille pauvre et il est délaissé par ses parents. Il découvre la lecture grâce à son instituteur qui lui apprend à découvrir le monde, les pensées et surtout à se prendre en main.
À douze ans, avec son certificat en poche, il fuit le domicile familial.
Et là......
Je ne sais pas, si je vais être à la hauteur pour vous décrire ce roman. Il est juste magnifique, fabuleux, exceptionnel. Je dirais même magique, car l'auteur a une écriture fluide, emprunt de poésie, d'amour et qui s'adapte aux mots de l'époque. Les phrases sont tellement bien tournées et posées avec exactitude, qu'elles m'ont fais penser à une partition et l'histoire sont les paroles.
Dès les premières pages, j'ai fait la connaissance d'Alfred, ce petit bonhomme qui avait tant besoin d'amour pour se construire, mais n'a pratiquement rien reçu d'eux, toutes ces valeurs lui sont venues de son instituteur Mr Roseau qui lui a fait le plus beau des cadeaux, un livre qui le suivra partout.
Tout au long de ma lecture, j'étais avec Alfred, je le soutenais, j'avais envie de le serrer dans mes bras, je lui disais, je suis fière de toi, continue comme ça, apprend, aimer, construit toi, car tu es une belle personne.
J'ai énormément appris pendant cette lecture, j'ai vu les choses autrement, je me suis posé des questions. J'ai voyagé avec Alfred.
Je vous dis que tous, mais vraiment tous les ingrédients sont présents dans ce roman.
Je n'avais pas envie de le refermer, je voulais absolument rester auprès d'Alfred, faire les mêmes connaissances que lui, aimer et être aimé comme lui, penser comme lui...
Je vais garder précieusement ce roman, il restera gravé dans ma mémoire à jamais ainsi qu'Alfred.
Je ne peux que vous conseiller de le lire, car je suis persuadé que comme moi, vous allez être conquis par "Les amants De Saint-Pierre"
Un pur moment de bonheur.
À savourer absolument.
4ème de couverture Fièvre ardente en Martinique Né en 1882, Alfred est un enfant chti, pauvre et délaissé. Vif et curieux, il est remarqué par son instituteur, un " hussard noir de la République ", qui lui révèle son potentiel, l'incite à la lecture et aux valeurs laïques et républicaines. L'oeuvre de Victor Hugo sera une découverte qui l'amènera à prendre en main son destin, en s'échappant du domicile parental à douze ans. En passant par les champs de blés de Seclin jusqu'aux cabarets parisiens, dont celui d'Aristide Bruand, il se retrouve en Martinique. Là, il vit un amour passionnel avec une jeune noire marquée par le passé esclavagiste de son pays. Mais l'aventure n'est pas sans risque : l'homme en noir, bras armé d'une vieille rancune parisienne, va le poursuivre jusque sur son île d'adoption.
Biographie de l'auteur
J'entends mes romans ! Pierre-Etienne Maincent est un écrivain qui tient à la musique. La musique des mots qui guide sa plume et la musique classique qui enrichit son inspiration. Il dit souvent qu'il entend ses romans lorsqu'il est penché à son bureau, couchant les phrases sur le papier. Mais l'auteur est autant à l'aise à l'écrit qu'à l'oral. Passionné d'histoire, il donne des conférences très régulièrement sur les grands personnages de la Révolution française et sa carrière a été jalonnée de ces enseignements en expression orale et développement personnel qu'il a dispensés en entreprise. Des mots parlés aux mots écrits... l'auteur depuis son premier roman, nous livre son écriture légère qui résonne en chacun d'entre nous, comme si le conteur nous chuchotait à l'oreille une histoire que l'on a ensuite envie de raconter à notre tour
Le lien pour vous procurer ce roman https://www.amazon.fr/dp/2368328297/ref=cm_sw_r_cp_apa_fabc_DOhYFbV36XGM3
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Coetseslivres
  17 novembre 2020
On suit Alfred, né en 1882 à Lille dans une famille pauvre. Il n'a pas eu une enfance facile, mais s'en sort grâce à son instituteur, aux valeurs qu'il a su lui faire passer et à l'amour de la lecture. M Roseau n'hésite pas en effet à prêter à cet enfant à l'esprit vif ses propres livres. Mais alors qu'il a 12 ans, cela ne suffit plus à Alfred. L'atmosphère est pesante, et violente, à la maison avec ses parents devenus alcooliques. Il va fuir le foyer familial et prendre sa vie en main. Nous allons suivre ce gamin dans son parcours, qui va l'emmener à travailler dans les champs de blé, puis dans un cabaret à Paris et enfin en Martinique. Un gamin volontaire, droit et à l'esprit curieux dont la personnalité va s'étoffer et grandir en même temps que lui.
Ouvrir un livre de Pierre-Etienne est toujours un plaisir. Pour ne rien vous cacher, j'adore sa façon d'écrire. Des justes, un vocabulaire adapté à la situation, à l'époque et aux lieux. Des phrases fluides qui se lisent sans peine. Juste ce qu'il faut de descriptions pour que l'on s'immerge dans le décor et qu'on s'identifie aux personnages.
L'auteur a réussi à m'entrainer une nouvelle fois. Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance avec ce roman. Un garçon qui nait dans une famille pauvre, l'alcoolisme des parents qui le pousse à partir de chez lui…Je ne savais pas trop ce que ça pourrait donner. Mais la magie des mots a opéré et je suis arrivée à la fin du livre en me disant « oh non, pas déjà ! »
Sans jamais sombrer dans le misérabilisme, plusieurs thèmes sont abordés : la pauvreté, le racisme, les conditions de vie à cette époque. Des touches noires mais toujours nuancées par des notes d'espoir. Une histoire d'amour aussi, mais on n'est pas dans une romance « gnangnan ». Elle est belle, je n'ai pas d'autre mot.
Je ne peux que vous conseiller ce livre qui vous fera voyager dans le temps, mais aussi de Lille à la Martinique en passant par Paris. 316 pages qui se tournent presque toutes seules. Pierre-Etienne a non seulement une maîtrise parfaite du français, mais aussi celle de son sujet. On oublie qu'on est en 2020 pour se retrouver immergés au début du 20ème siècle.
Je vous souhaite une bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nathaliemillet65
  05 décembre 2020
👀MON AVIS: lire un livre de Pierre Maincent est l'assurance de passer un excellent moment de lecture . Une plume avec des mots justes , des phrases qui s'enchaînent avec beaucoup de fluidité et de poésie . Nous allons suivre Alfred , un gamin du Nord , un chti né en 1882. Son enfance n'est pas des plus dorée . Une famille pauvre , des conditions de vie difficiles . Des parents qui ne s'aiment pas alors donner de l'amour à leur fils, chose impossible . 2 alcooliques notoires qui ne cessent de se disputer . Heureusement le destin a mis sur la route d'Alfred monsieur Roseau son instituteur qui va lui donner le goût de la lecture et les valeurs que ses parents n'auront pas été capables de lui inculquer. Bon élève , il va même lui offrir un livre de Victor Hugo qui ne le quittera jamais et dans lequel il aimera se plonger régulièrement. Mais à la maison l'ambiance est de plus en plus pesante , violente et Alfred décide , malgré ses 16 ans, de partir et prendre son destin en mains . Après un passage dans une ferme pour faucher le blé , il va a Paris travailler comme serveur dans un cabaret pour finir en Martinique . A paris il va découvrir l'amour avec une chanteuse du cabaret : Annabelle . Un amour à l'origine de bien des problèmes ...Alfred est un jeune homme qui ne renie pas ses origines . Il veut s'en sortir et le travaille ne lui fait pas peur . Une rencontre va bouleverser sa vie en Martinique : Florine une jeune esclave . Une belle histoire pleine d'optimisme. L'auteur nous transmet des messages dans son livre comme la pauvreté , les conditions de vie de l'époque , l'alcoolisme, le racisme ...J'ai beaucoup aimé Alfred et Florine qui vont apprendre à se connaître et à s'aimer . 2 êtres que tout oppose : 1 Chti et une esclave . Si nous devions les comparer à des éléments Alfred serait l'eau , vous verrez que celle-ci est très largement présente autour de lui. Vous verrez qu'il se noie littéralement en Florine. Elle serait le feu , feu dans la passion qu'elle a pour Alfred . l'eau et le feu ...2 éléments qui se neutralisent ou pas ... Merci encore à l'auteur pour ce magnifique livre qui vous fera passer un excellent moment de lecture !
Lien : https://www.facebook.com/237..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
maxvedel
  09 février 2020
J'ai beaucoup aimé ce roman qui débute dans le nord de la France à la fin du 19é siècle. On y retrouve cette France laborieuse et miséreuse si bien décrite pas Zola. Puis on fait la découverte d'une autre France, celle des colonies et ses odeurs de colonialisme. On trouve encore l'esclavage dans les têtes de ces hommes et ces femmes qui ont du mal à s'émanciper du pouvoir des blancs. En traitant le sujet sous l'aspect de l'amour et par son écriture fluide, Pierre -Etienne Maincent nous entraîne dans une belle aventure .La fin est particulièrement poétique , on n-y retrouve le feu du volcan et le feu de la passion amoureuse apaisés par l'eau de la mer des caraïbes. Un livre à lire et à faire lire
Commenter  J’apprécie          00
suzannemarieluce
  08 février 2020
C'est le 3ème roman de Pierre-Etienne MAINCENT que je lis et je suis à chaque fois transportée. Comme d'habitude on est mis en haleine dès la 1ère page.
L'intrigue est toujours très bien menée et on passe un bon moment.
Beaucoup de talent. Bravo.
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : caraïbesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Perceval ou Le conte du Graal

Le personnage est un?

Gallois
Francois
Gallien

8 questions
217 lecteurs ont répondu
Thème : Perceval ou le conte du Graal de Anne-Marie Cadot-ColinCréer un quiz sur ce livre