AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
publie.net (24/11/2012)
4/5   1 notes
Résumé :
(édition numérique)


"Les voix dans le rêve ne ressemblent à aucune", dit Arnaud Maïsetti. Ce sont toutes ces voix intérieures qu'il convoque, sous le mot "affrontements" qu'il décline jusque dans ses limites. Affrontement de soi-même, affrontements dans le monde, conflits intérieurs, dépassements et excès, mais résistance dans le monde, mouvement vers l'autre.

Alors toutes les armes sont bonnes. Les définitions du dictionnaire,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigetoun
  27 novembre 2012
Livre (un pour plusieurs lectures) fait d'éléments divers et liés, entre lesquels on peut circuler librement, ou plus facilement selon deux trajets qui sont à choisir au début, les textes venant alors se ranger en ordre, un ordre chronologique puisque tout s'organise en cinq blocs corespondant à cinq jours, un ordre thématique chaque jour comprenant un texte d'entrée découlant du titre de ce jour, un récit, et puis ce qui est appelée les lieux intérieurs, les visages et les voix.. formes diverses, unité, creusement profonds.
Des images, des citations pour ponctuer et introduire.
Une gravité, une coulée qui suit les mouvements intérieurs, un tableau du monde tel qu'il est, par la grâce d'un pas de côté, d'un ton un peu légendaire, une sensibilité extrême.
Un très beau livre - plus que fortement conseillé.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
AunryzAunryz   15 janvier 2019
dans cette ville, impossible de voir le ciel directement, il y avait trop de ces tours levées comme des échafaudages.
Commenter  J’apprécie          60
brigetounbrigetoun   27 novembre 2012
C'est un temps de secousse : la crise remue le corps, de bas en haut, en longs soubresauts de peur qui tétanise – d’avoir annoncé l’effondrement depuis des années semble avoir conjuré tout krach, de sorte qu’on n’entend plus vraiment le bruit de la terre qui se sépare peu à peu, sans se rompre tout à fait, sous nos pieds, et qu’on prend désormais pour le bruit de fond du monde.
Commenter  J’apprécie          00
brigetounbrigetoun   27 novembre 2012
Ce présent de sol et d’évidence, toute cette étendue horizontale de temps qui s’offre devant soi, sur laquelle tomber, de tout son poids, au soir ; et recommencer chaque matin, lever le corps : debout formera l’angle droit entre le sol et soi, cet angle entre lequel recevoir tous les coups que le monde sera prêt à lancer : et le monde est prêt à en lancer par centaines.
Commenter  J’apprécie          00
brigetounbrigetoun   27 novembre 2012
La place pourrait être déserte s’il n’y avait, à un endroit de lumière plus dense, quelque chose qui m’attend, que mon ombre rejoint en coulant sur le sol, rampant entre les pavés irréguliers, quelque chose que mon ombre va finir par rejoindre, sans doute, si la lumière continue, et le fera-t-elle sans moi.
Commenter  J’apprécie          00
brigetounbrigetoun   27 novembre 2012
Mais dans l’éloignement, la beauté infinie de cette nuit obscure, on s’approcha de moi, sans raison, sans que je le sache même, sans rien qui l’avait préparé que ma solitude, sans aucune volonté de s’approcher de moi, hors ma solitude posée là, vaine, dans la tendresse terrible, dans l’évidence.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Arnaud Maïsetti (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnaud Maïsetti
Présentation du livre "Saint-Just et des poussières" d'Arnaud Maïsetti Parution aux éditions de l'Arbre vengeur le 19 août 2021.
autres livres classés : navigationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les vrais faux San-Antonio

Y a-t-il un Français dans la salle ?

Vrai
Vrai faux

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : tribuCréer un quiz sur ce livre