AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782847209174
224 pages
Éditeur : Gaïa (03/04/2019)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Tel un vieux roi sur son trône, le grand-père somnole dans son fauteuil d’hôpital. Son petit-fils veille sur lui. Il est à l’hosto, lui aussi. Une histoire de cœur défaillant. Ce grand-père venu d’Italie un demi-siècle plus tôt a fait sa vie dans le Sud de la France, entre Aix et Marseille. Il lui manque deux phalanges à l’index droit, ça impressionne un peu mais ça n’a jamais empêché Joseph Viterbo de rouler ses clopes. Enfin, Joseph Viterbo, c’est vite dit. Parce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
zabeth55
  19 mai 2019
Daniel, 16 ans, souffre d'un problème cardiaque. Il n'apprécie guère son beau-père, à tendance alcoolique, mais est très proche de ses grands-parents, en particulier de Joseph Viterbo, son grand-père atteint d'un cancer avancé.
Il lui rend souvent visite à l'hôpital, et y dort parfois pour lui tenir compagnie.
Un jour, son grand-père affirme s'appeler Dellacroce et non Viterbo.
Daniel pense qu'il commence à perdre la tête, mais , troubl é, il commence à enquêter sur son passé et va de découverte en découverte, jusqu'à se perdre lui-même.
Les personnages sont très forts, de la mère déçue par la vie à la grand-mère, pilier de la famille, au grand-père, force de la nature, à Daniel, adolescent un peu paumé qui se raccroche contre vents et marées au passé de son grand-père.
Jai adoré les expressions italiennes qui émaillent le récit : Me ne frego, stronzo, figlio di putana, camicie nere……….
Même si l'histoire du fascisme italien est connue, on y découvre ici des détails pointus et on y entre avec les familles Dellacroce, Letto, Zattini…..
J'ai trouvé ce roman magnifique, puissant, humain.
La force des relations avec les grands-parents, les secrets de famille, les drames engendrés par les guerres, la fragilité de l'adolescence…. Que de sujets traités et maitrisés !
Un livre que je n'oublierai pas, c'est sûr.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
AlineMarieP
  19 mai 2019
Daniel a 16 ans, jeune cardiaque, il est au chevet de son grand-père. Joseph, fort et vieux bonhomme, bougon comme ceux qui ont subi la guerre. Un adolescent plein de doutes dont la vie bascule définitivement quand Joseph lui dira s'appeler Delacrocce... Non, le vieux ne perd pas la boule. Mais alors qu'il se bat contre la maladie, des bribes de secrets refont surface...
Daniel se lance alors à la recherche de ses origines et se plonge dans l'histoire de la campagne italienne sous le fascisme.
Véritable récit initiatique qui pourra après être lu par vos ados, ce roman nous embarque dans une période troube. Michel Maisonneuve mêle avec justesse et cohérence petite et grande histoire, le tout avec une émotion bien dosée. Un livre qui se vit!
Commenter  J’apprécie          40
Imdougat
  21 avril 2019
"Un roman marquant" a dit un libraire à propos de ce livre. C'est vrai, ce récit ne m'a pas seulement bouleversé, il donne à réfléchir, sur ce que nous sommes, sur l'état de notre société, mais c'est avant tout une belle histoire. Histoire d'amour, de mémoire qui fuit, et pas seulement celle du vieil homme qui est au centre de l'enquête que mène Daniel, le petit fils. Histoire du lien entre la France et l'Italie, et de racines. A lire à tout âge.
Commenter  J’apprécie          50
Shabanou
  16 mai 2019
" Une vieille colère " de Michel Maisonneuve (200p)
Ed; Gaïa
Bonjour les lecteurs....
Voici un lecteur provençal que je découvre.
Daniel et sont grand-père se retrouve dans le même hôpital.
L'adolescent pour des problèmes cardiaques, l'ancien pour un cancer du poumon en fin de vie.
Ce grand-père, d'origine italienne ne semble pas avoir de secrets pour le jeune homme sauf qu'un jour, celui-là se réveille en affirmant haut et fort qu'il ne s'appelle pas Joseph Viterbo mais bien Guilio Dellacroce.
Mais qui est donc ce vieil homme ?
Quels sont ses secrets?
Intrigué, Daniel va se plonger dans le passé familial.
Des souvenirs enfouis dans les vieilles mémoires remontent à la surface.
Souvenirs pas toujours facile à imaginer pour l'ado, à admettre .
Voici un roman initiatique à l'écriture fluide.
Les chapitres sont court faisant du récit un "page turner" agréable.
Petit bémol.. je trouve que le côté historique est trop survolé. Pourquoi ne pas avoir plus détaillé ce pan de l'histoire italienne qui trouve ses lettres de noblesse dans les dernières pages ( et encore c'est du rapide ).
Je classerai ce roman plutôt dans la littérature jeunesse où il trouvera son bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Zoula31
  03 octobre 2019
Un coup de coeur . Un roman d'une grande sensibilité, tout en retenue . Des personnages qui ne laissent pas indifférent . Une écriture fluide et agréable .
Michel Maisonneuve fait des allers- retours entre le présent et le passé à travers le quotidien d'une famille dans la France des années 90 ( relations humaines complexes dans une société en ébullition ) et le fascisme, la guerre et ses drames par l'évocation des pérégrinations d'un jeune homme dans une Italie bouleversée par la 2eme guerre mondiale .
Le lien entre ces deux mondes est un secret de famille jalousement gardé et un adolescent en souffrance qui l'empoigne comme on s'agrippe à une bouée, déterminé à en percer le mystère .
S'en suit une enquête à rebondissements digne d'un polar .
J'ai adoré . A mettre entre toutes les mains .
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   03 mai 2019
Les risques technologiques, grand-père ne semblait pas s’en soucier. Il n’en parlait pas. Peut-être qu’il s’en foutait. Il ne devait pas se douter que l’amiante lui bouffait discrètement les poumons. Lui, il faisait des quarts. Et partait avant l’aube, sa gamelle en bandoulière, pendant que mon pote le mistral se faisait méchant. Je dormais à cette heure-là, car les jours passés dans cette maison étaient d’éternelles vacances. Et s’il m’arrivait d’aider grand-père aux champs, ce n’était pas une corvée, c’était le temps joli.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 mai 2019
Le film repasse sur les murs de ma chambre, au plafond, sur le fond noir du ciel, en flashes sur les carreaux de la fenêtre, tournoyant, m’envoyant dinguer d’un bout à l’autre de la pièce, en désordre, comme mon cœur devenu fou depuis qu’une barre d’acier m’a écrasé la poitrine. Dans l’ambulance, mes rêves, mon enfance, mes espoirs, tout ce qui m’était promis s’enfuyait à toute vitesse. Je revois des visages inconnus penchés sur moi, des éclats de lumière… Les images défilent, s’entremêlent, disparaissent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 mai 2019
Enfant

j’ai vécu drôlement

le fou rire tous les jours

le fou rire vraiment

et puis une tristesse tellement triste

quelquefois les deux en même temps

alors je me croyais désespéré

tout simplement je n’avais pas d’espoir

je n’avais rien d’autre que d’être vivant

j’étais intact

j’étais content

et j’étais triste

mais jamais je ne faisais semblant

Jacques Prévert .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Zoula31Zoula31   03 octobre 2019
Un autre moi prend les commandes . Le guide secret, enfoui, qui se met en branle quand l'esprit sombre dans le chaos . Je marche . Mon être tombe en poussière . Je marche .
Commenter  J’apprécie          00
Zoula31Zoula31   03 octobre 2019
Je vais garder un peu de cet abîme . Un pied sur terre, l'autre dans le vide . Ma nouvelle façon de marcher...
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : grands-parentsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox