AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 229034334X
Éditeur : J'ai Lu (02/06/2005)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Si l'on en croit certains médias, tous les sportifs, quelle que soit leur discipline, usent de stupéfiants. Selon eux, remporter une compétition de prestige nécessite avant tout l'aide d'un bon laboratoire pharmaceutique, capable de contourner les progrès de la lutte antidopage. Pourtant, ces mêmes médias encensent démesurément les performances des champions. Derrière cette situation complexe où l'arg... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Woland
  26 décembre 2007
J'ai trouvé ce livre chez "J'ai Lu" et je l'ai acheté un peu par hasard. Mais j'avoue ne pas le regretter. Loin de se vouloir exclusivement voué au scandale, l'ouvrage essaie de dégager pour le lecteur la certitude que, malgré tout, le sport "noble" de haut niveau peut et doit exister.
Je rassure les amoureux de la Petite Reine : un certain cyclisme n'est pas le seul ici à être montré du doigt. Il paraît en effet que certains golfeurs eux-mêmes se dopent ! Quand on sait que les médecins recommandent souvent le golf à leurs patients hyper-tendus et/ou ayant des problèmes de poids (car c'est, paraît-il, un sport "complet" qui permet de se détendre et d'éliminer sans violence), on en reste bouche bée.
Avec une lucidité qui a dû faire grincer pas mal de dents, Maitrot s'en prend à la base du problème : tous ceux qui, dans le système sportif, encouragent et facilitent le dopage parce que les résultats obtenus par leurs athlètes leur procureront des marchés juteux et des avantages en tous genres. Les fédérations, leurs présidents, certains entraîneurs, mais aussi les kinésithérapeutes et les médecins trop complaisants et, bien entendu, le sacro-saint CIO constituent les cibles principales de Maitrot, bien plus que les athlètes eux-mêmes.
Le journaliste rappelle en effet qu'un athlète qui se dope détruit en fait ce capital sans prix qu'est son corps. Qu'il le fasse pour l'argent et, plus sûrement encore, pour la célébrité et par ce que la drogue lui donne l'illusion d'être une sorte de dieu, cela se comprend d'autant plus facilement que, très souvent, à partir du moment où il a été repéré dans sa jeunesse comme ayant du potentiel, on lui a appris à se considérer comme au-dessus des lois et des réglements sportifs (et olympiques.)
Maitrot explique également pourquoi la France n'avait pratiquement aucune chance de l'emporter pour voir sa capitale abriter les jeux de 2008. Dès les premières discussions, le gouvernement Jospin, en la personne de Marie-Georges Buffet, alors ministre des Sports et de la Jeunesse, avait su demeurer ferme : si Paris accueillait les jeux, le CIO et tous les athlètes en course devraient se soumettre à la loi française anti-dopage.
Apparemment, sur ce point, il paraît clair que les gouvernements suivants n'ont pas changé d'opinion. On ne pourra pas en dire de même sans doute de celui de Tony Blair ...
La conclusion de Maitrot est terrible mais ne surprend pas : tant que le sport et les JO manieront de telles quantités de profits matériels, le dopage aura la vie belle. Il reste cependant la possibilité de le juguler. Pourvu que tous les pays veuillent bien s'en donner la peine. ;o)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dans la catégorie : IntoxiquésVoir plus
>Problèmes sociaux>Malades mentaux>Intoxiqués (44)
autres livres classés : dopageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
838 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre