AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020961691
216 pages
Éditeur : Seuil (23/08/2007)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Au début du vingtième siècle, la rencontre d’un colonel anglais excentrique transforme Samuel Ayyad, un jeune Libanais aventureux, en une sorte de condottiere guerroyant au Darfour et au Kordofan, aux confins du Soudan et du Tchad. Un jour, sa route croise celle d’un compatriote qui transporte à travers déserts et savanes, démonté et chargé à dos de chameau, un petit palais arabe qu’il espère vendre à quelque roitelet africain épris de faste. Samuel lui achète son e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
tynn
  18 février 2014
Un sérail en pièces détachées, transporté par une caravane de centaines de chameaux, prêt à être vendu au plus offrant par deux libanais aventuriers dans les déserts du Soudan. L'un d'eux, Samuel Ayyad, y gagne fortune, réputation et surnom de Sultan Blanc.
Besoin de changer d'air?
Voici un rêve orientaliste d'une autre époque, de chameaux en procession dans le désert, de combats épiques de cavaliers, des festins de gazelles grillées et couilles de girafes truffées de coriandre sous les tentes des petits sultans, de révoltes de tribus à soumettre, au temps où les influences britannique et française rayonnaient dans les pays arabes.
On croise le fantôme de Rimbaud dans les histoires des voyageurs assis sur tapis autour des feux de camps, le souffle épique d'un certain Sir Lawrence en Révolte Arabe contre l'empire Ottoman moribond, ainsi que toute la société cosmopolite du Moyen Orient du début du 20ème siècle.
Ce livre est le dépaysement assuré à travers un destin individuel un peu fou de libanais globe-trotteur à stature de héros romantique, qui veut rapporter son palais en morceaux jusqu'à Beyrouth, en dépit de la première guerre mondiale, et marier ses soeurs avec fortune faite.
Charif Majdalani est un conteur oriental qui fait surgir des mirages insolites dans des déserts brulants, de belles images indolentes ou incongrues tel ce miroir vénitien sous un baobab, des histoires de "génie dans sa théière". La langue est riche, détaillée, évocatrice d'aventures insensées au rythme lent des caravanes, le contexte historique et géopolitique passionnant.
J'aime les livres de Charif Majdalani. Il y glisse de la magie, un peu de folie, des personnages charismatiques, beaucoup de lui même et du dépaysement assuré pour ses lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
najnaje
  29 mai 2020
Je n'ai pas été transportée par cette histoire, je n'ai pas arrêter de la comparer à Léon l'Africain d'Amin Maalouf d'où ma déception.
Commenter  J’apprécie          90
miriam
  06 décembre 2013
Une épopée caravanière, un roman oriental, mille et une nuits et davantage , pour un aventurier libanais qui se met au service de l'armée britannique à Khartoum, va guerroyer jusqu'au Darfour et plus loin encore dans des batailles épiques avec sabres étendards... jusqu'à la rencontre avec un autre marchand libanais qui erre dans le désert du Tchad au soudan avec un palais libyen démonté qu'il compte vendre à un chef, roitelet ou sultan...aventures de cette immense caravane dans la savane, sous acacias ou baobabs. rencontre avec deux lions...l'agent des britanniques revient à Khartoum et achète le palais démonté qu'il faut acheminer au Liban pendant la Guerre de 14....
Nouvelles errances, nouvelles caravanes. On croise TELawrence, Fayçal d'Arabie, tel Moïse conduisant les hébreux, le héros divague dans le désert arabique en rébellion contre le pouvoir Ottoman., Arriveront-ils au Liban?
Lien : http://miriampanigel.blog.le..
Commenter  J’apprécie          50
mercure
  23 février 2010
Un homme se promène dans toute l'Afrique avec un palais arabe à vendre. le héros, Samuel Ayyad, baroude au Darfour ; il rachète le palais pour le ramener à Beyrouth. le voyage sera long, en pleine première guerre mondiale...
Commenter  J’apprécie          40
karahibe
  08 septembre 2016
un peu trop long . On s'y perd dans la diversité des personnages. il est plus sage de prendre des notes des le debut pour eviter de tout reprendre si la lecture a été interrompue qq. jours. Par contre, et contre toute attente, le fin est trop brutale, comme si l'ecrivain, lui aussi, avait envie d'en finir. Dommage! Histoire très originale à plus d'un titre!
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Charif Majdalani (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charif Majdalani
Charif Madjalani Beyrouth 2020, Journal d'un effondrement Rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos
Au début de l'été 2020, dans un Liban ruiné par la crise économique, dans un Beyrouth épuisé qui se soulève pour une vraie démocratie alors que le monde est pétrifié par le coronavirus, Charif Majdalani entreprend l'écriture d'un journal. Cette chronique de l'étouffement et de l'effondrement se trouve percutée le 4 août par l'explosion dans le port de la ville de 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium. Dès lors, elle devient le témoignage de la catastrophe et du sursaut, le portrait d'une cité stupéfiée par la violence de sa propre histoire, le récit de “destins jetés aux vents”.
À lire – Charif Majdalani, Beyrouth 2020, Journal d'un effondrement, Actes Sud, 2020. Le mercredi 28 octobre 2020 - 19H00
+ Lire la suite
autres livres classés : libanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
457 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre