AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2914686846
Éditeur : Le Buveur d'Encre (01/09/2016)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Qu’est ce que ”Un beau voyage” ?
Celui que nous conte Marc Majewski est celui d’un homme qui avance, sans savoir où il va, dans un pays inconnu.
Muni d’une mystérieuse valise dont il ne possède pas la clé, il traverse, pas à pas, de grands paysages et marche à la rencontre de ce qu'il cherche sans le savoir : une raison de sourire. Ce voyage l'amène vers une inconnue, munie, elle aussi, d'une valise verrouillée. Une valise à l'image de leurs cœurs, qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Powoui
  22 janvier 2017
Un train passe dans le crépuscule. le paysage bleuté semble silencieux, on imagine à peine le roulis du train passer au loin. Tout paraît calme et paisible. le voyage commence. Un beau voyage, nous promet la page de titre qui suit. Une belle promesse.
Seul sur un quai de gare illuminé par le Soleil levant, un homme coiffé d'un chapeau tient « pour seul bagage une petite valise verrouillée ».
« Ce qu'elle contenait, il ne s'en souvenait plus.
Il voyageait depuis si longtemps.
Il fouilla les poches de sa veste et de son pantalon,
mais ne trouva pas la moindre clé. »
La main en visière pour déchiffrer les panneaux à contre-jour, il se voit obligé de suivre la seule route qui s'ouvre à lui. Où va-t-il arriver ? Qu'y'a t-il dans sa valise dont le contenu lui échappe ?
Nous suivons avec plaisir le chemin de ce curieux bonhomme qui n'hésite pas à s'allonger à même le sol pour se reposer « dans la douceur des soirs d'été », une douceur que nous retrouvons à chaque page tournée, où l'on pourrait entendre le bruissement des pas dans l'herbe, les oiseaux chanter et même leurs ailes battre l'air hauts dans le ciel, tant le silence, celui qui apaise, est présent jusqu'à l'arrivée de notre héros dans la ville. Et quelle arrivée somptueuse ! Un portrait illuminé du jeune homme, où l'on devine la lumière chaude et rougeoyante du Soleil à l'horizon, à laquelle suit une double page mouvementée : personnages masqués, renards en costards… notre personnage est si petit dans ce monde, si bien qu'il rapetisse, rapetisse, rapetisse dans la foule, jusqu'à s'y fondre malgré lui…
« Chaque jour, comme tout le monde, il déambulait dans les rues, traversait la ville de part en part, marchant de plus en plus rapidement vers quelque chose qui semblait de plus en plus loin.
Les gens ne parlaient que rarement entre eux et il y avait, malgré le continuel vacarme, un silence sans fin. »
Enfin, il s'échappe de la foule pour retrouver un peu de solitude. Et peut-être enfin comprendre ce que contient sa petite valise ?
Comment exprimer l'enchantement à la lecture de ce somptueux et grand album ?
On y découvre des grandes plaines dont on ne voit pas le bout, des prairies ensoleillés, on y croise des géants, de longues ombres fantômes fascinantes, on s'émerveille de la lumière à chaque moment de la journée, on se questionne sur le contenu de toutes ces petites valises et surtout, on relit avec plaisir l'album une fois le contenu révélé. Alors, tout a un autre sens, tout est encore plus beau.
Marc Majewski a su trouvé la justesse entre textes et illustrations pour nous conter un voyage inoubliable et nous rappeler la beauté et la richesse de la littérature de jeunesse, celle qui invite à repenser les émotions humaines et fait palpiter l'âme avec si peu de mots et un silence bienveillant.
Embarquez vous aussi sans hésitation dans « ce train sans voyageur, qui roule d'un bout à l'autre de l'horizon ». le voyage vaut le détour !
Lien : https://horspistes.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Trebulle
  25 juin 2018
C'est en effet à un bien beau orage que nous invite ce grand album. Un voyage pour les yeux à travers des illustrations magnifiques, des doubles pages qui laissent la place aux grands paysages traversés par le personnage. Un voyage pour l'esprit ensuite à travers cette allégorie d'un homme en quête. Déposé sur un quai au milieu de nulle part , l'homme est seul et tient une valise à la main dont il ignore le contenu et n'a pas la clé. Il se met en route, suivant le seul chemin déjà tracé, cherchant en chemin un moyen d'ouvrir sa valise pour voir ce qu'elle contient. Après avoir traversé de nombreux paysages quasi dadaïstes, il arrive dans une ville où vont côte à côte de nombreuses personnes tenant aussi une valise fermée. Fatigué par le voyage et le vacarme de à ville, il s'accorde une petite pause dans un jardin public. C'est là, sans s'en rendre compte, sans plus même la chercher, qu'il va découvrir la clé de sa quête.
Un album superbe, à lire et relire pour profiter pleinement des illustrations et du message.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PowouiPowoui   22 janvier 2017
Un beau jour, il rencontra un étranger assis sur les restes d'une maison en ruine, qui paraissait attendre quelque chose, ou quelqu'un, depuis de nombreuses années. À ses pieds reposait une petite valise sombre.
L'étranger le salua et, après avoir échangé quelques mots, lui indiqua la direction de la ville.
Ils restèrent un long moment assis, côte à côte, partageant en silence le plaisir de ne plus être seuls.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : allégorieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
393 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre