AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : SIE248558_345
Éditeur : éditions Anna Chanel (01/10/2009)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Par un matin pas tout à fait comme les autres, Noirel va rencontrer Bijou et l'amour est au rendez-vous...
Mais de mémoire d'oiseau, un du Merle et un Youyou !
Pensez-donc... c'est impossible.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lussailles67
  13 septembre 2017
Un bel ouvrage... comme toujours les histoires de Lenia Major emportent et transportent ma fille lors du traditionnel conte du coucher...
Les youhou, les du Merle... ou comment faire comprendre aux enfants que peut importe notre origine, notre famille (ou en l'occurence notre espèce) on peut se mélanger, se lier, s'aimer ou tout simplement etre amis. Que malgré les rétissences des uns et des autres, il arrive toujours un jour ou on a beosin de l'autre...
Commenter  J’apprécie          00
iarsenea
  26 novembre 2017
J'ai beaucoup aimé cette histoire d'amour entre un merle et un hibou. La famille du Merle et la faille Youyou habitent le même arbre, mais n'ont rien en commun. Les du Merle vivent le jour et mangent que la meilleure qualité, tandis que les Youyou sont sales, font la fête toute la nuit et se nourrissent n'importe comment. Quand Noirel et Bijou se rencontrent et tombent en amour, leurs familles respectives les rejetteront, jusqu'à ce que la foudre frappe à nouveau.
Les illustrations sont vraiment magnifiques et le vocabulaire employé est soutenu, avec plusieurs expressions qui fournissent de belles occasions d'enseignement informel aux enfants. L'histoire elle-même comporte une belle morale : l'amour est possible entre deux personnes que tout sépare, et les familles doivent faire leur possible pour accepter cet amour pour le bien-être de leur enfant.
Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth
  10 novembre 2010
Dans un arbre vivent deux familles que presque tout oppose : les du Merle très « comme il faut » et les Youyou un peu plus bohème. Que va-t-il se passer lorsque le jeune du Merle et la jeune Youyou entrés en collision tombent amoureux ?

Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Moussaron32Moussaron32   13 février 2015
-Palsambleu, que nous ramènes-tu donc, mon fils ? s’insurge messire Du Merle. Une gitane sans blason, ni la moindre goutte de sang bleu. D’ailleurs Youyou, ce n’est pas un nom de chez nous ! Oust, la bohémienne ! Et que le vent du nord t’emmène !
-As-tu perdu le sens commun, Noirel ? s’offusque lady Du Merle. Il y a Bijou et Bijou ! Celle-ci est en toc. L’épouser, tu te moques ???
L’amour rend aveugle et sûrement un peu dure de la feuille. Noirel et Bijou n’entendent pas clairement ce que leur disent leurs parents. Ils sont très amoureux, ils sont donc sourds comme des souches enfouies sous une tonne de mousse.
D’ailleurs c’est douillet la mousse, ça fait un petit lit nickel pour une hibou et un merle qui veulent se la couler douce et belle. Ils s’installent donc au plus bas étage, pour y hululer, y triller, y hurler leur bonheur à qui veut l’entendre. En espérant que contrairement aux feuilles mortes, le son monte.
Mais c’est étrange, pour une fois, les Du Merle et les Youyou ont la même maladie, une sorte de trou de mémoire subit. Ils ne se souviennent pas qu’avant, ils avaient deux charmants enfants, un peu farceurs, un peu bruyants, mais tout de même de bons enfants.
Sauf que M’dame Youyou essuie parfois une larme en picorant ses poux. Sauf que messire Du Merle se racle fort la gorge devant certains levers de soleils.
Sauf qu’ils continuent à faire semblant, à vivre comme avant, quand il ne manquait pas dans leur cœur un morceau gros comme un éléphant.
Jusqu’au jour où, sur le coup de six heures moins le quart… BRRRRAAAAAOOOOUUUUUMMMM.
-Tiens, un nouveau coup de foudre !
Non, point du tout, le cœur de messire Du Merle n’a pas fondu pour les yeux de M’dame Youyou, qu’elle a pourtant fort doux.
C’est un éclair, un vrai, qui vient de tronçonner tout net Haute Branche et Basse Branche. Pas de jaloux, pas de favoritisme, BOUM ! Tout le monde cul par-dessus aile, les plumes s’emmêlent. Les familles Du Merle et Youyou tombent dans les … dentelles. Les dentelles de Bijou, celles qui décorent l’entrée de son abri coquet.
Entrez ! Entrez ! Comme c’est gentil de nous rendre une petite visite ! La porte est grande ouverte. Pas si grand que les ailes de Noirel qui déploie toute son envergure pour mieux embrasser, serrer et faire entrer père, mère, beau-p’pa, belle-m ’man. Dans un désordre complet mais avec plein de bonne volonté.
Pas si grand que le bec de bijou qui bécote à qui mieux mieux la moindre plume qui passe à portée de ses œufs. Mais oui, ses œufs précieux qu’elle couve nuit et jour, de son derrière duveteux et de tout son amour ! Pas si grand que les yeux de lady Du Merle, un peu sonnée par la chute, et totalement émue à la vue des petits œufs bleus.
Pas si grand que le rire de M’sieur Youyou qui époussette messire Du Merle à grands coups de patte dans le cou.
-Laissons-les boire le thé ou le cocktail de souris pressée. Laissons-les s’installer, se serrer chez Noirel et Bijou, parce que c’est pas du tout, ce monde-là faut le reloger et on ne sait pas encore ou.
Laissons-les se rencontrer, se parler, se chamailler, se pailler, se réconcilier, se voler dans les plumes, s’excuser, se…
Laissons les grands-mères expliquer à grands battements d’ailes que chez elles, c’est ainsi qu’on élève les oisillons, et pas autrement, quoique, bon…
Laissons-les…Laissons-les ! Laissons-les vivre ENSEMBLE !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Moussaron32Moussaron32   13 février 2015
Sur la Haute Branche niche la famille Du Merle. Une famille très bien comme il faut. Des lève-tôt, des chante-tôt, des couche-tôt. Les Du Merle ne mangent que des baies choisies et des vers de terre de première catégorie.
Dans un trou de la Brasse Branche crèche la famille Youyou, une sacrée bande de hiboux ! A n’importe quelle heure de la nuit, ça sort et ça rentre, ça hulule, ça fait les fous. Les Youyou se régalent de tout, même de rats d’égouts.
Un tout petit matin, Noirel Du Merle prend son envol, prêt à saluer le soleil d’une trille sans pareille. Le même tout petit matin, Bijou Youyou, ventre rebondi, pique droit vers son lit.
BOUM ! Cul par dessus aile, les plumes s’emmêlent. Noirel et Bijou tombent dans les chanterelles. Mais pas seulement… Ils tombent aussi amoureux, absolument, éperdument, pour toujours et même plus longtemps.
Quand on a une bonne nouvelle à annoncer, il faut vite fait la partager. Parce que le bonheur, c’est magique. Quand on en donne un petit morceau, il repousse plus grand que beau. Noirel et Bijou partent donc, aile dessus aile dessous, chanter leurs fiançailles chez les Youyou.
-Papa, Maman, nous allons nous marier, hulule Bijou poussant devant elle son fiancé.
-HOU là là, pas question, refuse le père Youyou. Il va nous casser l’ambiance, hors de chez moi rabat-joie. Même une chauve-souris serait plus rigolote que ce noiraud-ci ! Paupière bouclée, tête, demi-tour droite. Quel caractère de caillou. La conversation est terminée, plume au bréchet.
-Tu n’y penses même pas ma chérie. Avec lui fini les grasses mat’, c’est fini. Plutôt épouser le blaireau. Avec un bon bain, un chouia de parfum, il fera un mari comme il faut, conclut M’dame Youyou avant de tomber dans les choux. Le terrain n’était pas prêt, le bonheur n’a pas bien poussé.
-Ce n’est pas grave, mon amour, roucoule Noirel. Mes parents vont t’adorer et te faire une place dans notre foyer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   06 novembre 2010
Parce que le bonheur c'est magique. Quand on en donne un petit morceau, il repousse plus grand et plus beau.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Lenia Major (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lenia Major
Coup de projecteur sur les livres des auteurs de la région Grand Est parus entre janvier et juin 2020. Ces livres ne parlent pas de la crise mais la crise les a laissés en attente de lecteurs sur les tables des librairies, sur les rayons des bibliothèques, dans les cartons des distributeurs et dans l'attente des rencontres littéraires et des dédicaces. Plus de temps à perdre! Découvrez les, offrez les, partagez les pour vos lectures d'été et rendez-vous en librairie ou sur le portail des libraires de l'Est https://www.librairesdelest.fr/
Lénia Major http://www.leniamajor.com | http://www.blog.leniamajor.com/ Illustratrice Clémence Pollet Éditions du Ricochet https://bit.ly/2Amio2x
Retrouvez les dernières parutions, le magazine du livre en Grand Est "Livr'Est", l'annuaire des auteurs et l'agenda des manifestations littéraires de la région Grand Est : http://www.interbibly.fr Interbibly est une association professionnelle de coopération régionale entre les acteurs du livre, de la documentation et du patrimoine écrit
https://www.facebook.com/Interbibly/ https://twitter.com/Interbibly https://www.instagram.com/interbibly/?hl=fr
+ Lire la suite
autres livres classés : métaphoreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3818 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre