AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Enquêtes de Qaanaaq Adriensen tome 2 sur 4
EAN : 9782732490267
416 pages
Editions de la Martinière (28/03/2019)
3.82/5   408 notes
Résumé :
Au Groenland, dans le poste de la police locale, les journées sont longues. L’inspecteur danois Qaanaaq Adriensen et son adjoint, l’Inuit Apputiku Kalakeq, tuent le temps en jouant à la roulette groenlandaise, une variante de la roulette russe. Jusqu’au jour où, sur la baie touristique de Diskø, un cadavre est retrouvé figé dans la glace d’un iceberg. Seuls son visage et le haut de son torse sont visibles. Une glissade dans une crevasse est si vite arrivée… Mais l’a... >Voir plus
Que lire après DiskøVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (102) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 408 notes
Depuis l'opus précédent du même auteur, Qaanaaq , le Groenland est devenu un territoire de polar à part entière et de façon très pertinente. C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé le duo d'enquêteurs Qaanaaq Andriesen ( né au Groenland mais adopté et élevé au Danemark suite à un drame ) et Apputiku Kalakek, son adjoint autochtone.

L'auteur reprend le même scénario que dans Qaanaaa avec le cocktail série de meurtres surprenants + secrets familiaux à découvrir pour Qaanaaq en quête de ses origines + contexte actuel groenlandais ( après les richesses énergétiques convoitées, ici le réchauffement climatique ).

Pour se renouveler, Mo Malø à l'intelligence de centrer son intrigue sur l'univers du glacier et de la formation des icebergs, on sent à quel point il s'est documenté sur le sujet et intègre parfaitement ses connaissances à son roman. Les premières images de son polar sont saisissantes : un cadavre pris dans la glace translucide d'un iceberg fraîchement vêlé, après mort par asphyxie dans un trou cylindrique percé à la foreuse ! Très original !

Par contre, j'ai moins accroché avec l'enquête en elle-même, surtout à mi-parcours, sans doute à cause de répétitions et d'une baisse d'intensité : les rappels très nombreux à l'enquête précédente, nécessaires pour les néo-lecteurs, ont tendance à freiner l'action pour ceux qui en connaissent les arcanes antérieurs pour avoir lu Qaanaaq.

Un polar très dépaysant, immersif et plaisant mais tout de même en-dessous du premier volet, faute de s'en démarquer suffisamment.
Commenter  J’apprécie          9711
Dans la baie d'Ilulissat, au Groenland, on découvre un cadavre dans un iceberg. le meurtre fait peu de doute. le capitaine Qaanaaq de la police danoise, nommé à la tête de la police du Groenland quelques mois plus tôt, prend en charge la direction d'une enquête qui va l'emmener au fond de ses angoisses.
Discø est le deuxième tome des aventure groenlandaises de Mo Malø et de son héros le capitaine Qaanaaq. Autant le dire tout de suite, la magie fonctionne moins bien qu'avec Qaanaaq, le premier opus. L'absence d'effet de surprise y est sans doute pour beaucoup : on replonge dans un univers déjà connu, et découvert récemment pour ce qui me concerne.

Avec diskø, Mo Malø continue à nous faire découvrir ce pays méconnu qu'est le Groenland. Si la dimension "touristico-géographique" est bien présente, l'auteur édulcore davantage les aspects ethnologiques ; on apprend peu sur les modes de vie de la population Inuit, excepté peut-être sur sa relation à la mort.
Comme dans Qaanaaq, l'intrigue est parfois un peu limite, notamment certains aspects de la personnalité du héros.
Reste que l'écriture est agréable et facile à lire, sans tomber dans la facilité.
Un bon polar dépaysant, qui a perdu un peu de caractère par rapport au tome précédent...
Lien : http://michelgiraud.fr/2021/..
Commenter  J’apprécie          520
J'ai pensé ne jamais parvenir au bout de cette lecture. Quelle sensation bizarre que ma peine ressentie, paragraphe après paragraphe, ligne après ligne. Pourtant, j'avais été ravie d'être sélectionnée pour ce livre lors de la dernière masse critique : ayant très envie de lire un policier en faisant un tour au Groenland. Tout était réuni pour une belle aventure, et je remercie par ailleurs Babelio ainsi que les éditions La Martinière pour ma sélection. Hélas, la rencontre littéraire ne s'est pas faite.

Il est clair que si je n'avais pas eu une critique à donner au bout, j'aurais abandonné cette froide enquête policière qui ne m'a pas glacée un instant. Dès le début de l'histoire, aucun personnage ne m'a touchée ou ne m'a semblé crédible. Ils sont nombreux avec des noms compliqués sur lesquels on s'embrouille malgré l'index en fin d'ouvrage. Mais on reste tellement peu longtemps sur chacun d'eux qu'on finit par les confondre et on ne s'y attache pas du tout.

Tout traîne, tout est long, avec un style assez plat, des dialogues plutôt mous ne permettant pas au récit de prendre de la tenue. L'histoire perd en force avant même d'en avoir pris. C'est ce que j'ai ressenti, hélas. Jamais mon intérêt n'a été titillé ; la narration truffée de flashback que j'ai trouvés très mielleux donnent des passages souffrant d'une facilité déconcertante.

Ce polar qui se déroule au pays du froid manque donc sérieusement de souffle. Il ne suffit pas d'un (ou deux) cadavres(s), d'un enquêteur à la double culture, et de quelques jolies expressions surgissant ça ou là (comme " la grosse langue blanche qui léchait le toit du monde " pour dire le Groenland) pour remonter le niveau général. La nature brute du Groenland, les promenades sur la banquise ne sont pas assez joliment racontées pour relever l'ensemble. Quand émotion, tonus et suspens manquent… ça fait beaucoup au final.

Lien : http://justelire.fr/disko-de..
Commenter  J’apprécie          489
Quel plaisir de retrouver l'inspecteur Qaanaaq et son adjoint Apputiku quelques mois après les avoir laissé au Groenland.

Dans ce tome l'intrigue commence fort ! La police Groenlandaise va devoir enquêter sur une affaire des plus singulière : un homme a été retrouvé mort dans un iceberg !

J'ai beaucoup aimé ce roman que j'ai trouvé très visuel. Instantanément, on se retrouve à notre tour sur les terres inuites que foulent ou survolent en hélicoptère nos personnages. 

Côté écriture, j'ai encore beaucoup apprécié la plume de Mo Malø qui a réussi à me faire ressentir des sensations de tension et d'adrénaline à certains moments.

Finalement, le premier tome de la série consacrée aux enquêtes de Qaanaaq pose vraiment le décor pour les trois autres tomes donc il me semble est important de les lire dans l'ordre. 

Côté histoire locale, j'ai trouvé ce tome intéressant car j'ai pu en apprendre plus sur  les coutumes inuites et cela permet en parallèle d'en découvrir plus sur le passé de Qaanaaq.

J'ai vraiment hâte de pouvoir lire le troisième volet de cette série car Mo Malø a su laisser planer un suspens insoutenable quant à la suite des événements à la fin de ce tome...
Commenter  J’apprécie          360
Voilà un livre et un auteur que je n'aurais pas tenté sans les avis favorables qui revenaient régulièrement sur ma page Babelio, le graphisme de couverture et la quatrième de couverture ne m'inspirant pas plus que cela...

Disko est le deuxième tome mettant en scène l'inspecteur Qaanaaq Adriensen. Adriensen est le chef de la (toute petite) police groenlandaise. Une fonction due en partie à ses origines. Qaanaaq est d'origine locale, même si il a été adopté par une policière renommée à Copenhague. le policier danois est donc de retour dans sa terre natale, où il s'est lié d'amitié avec son adjoint Apputiku Kalakeq, dit Appu.

Eté 2018, les habitants de Nuuk, la capitale du Groenland, sont collés à leurs téléviseurs pour suivre la coupe du monde de football, quand dans ce vaste territoire habituellement des plus calmes, on retrouve le cadavre d'un glaciologue enfermé dans un petit iceberg (« un bourguignon » pour les spécialistes). Les touristes qui fréquentent la baie touristique de Disko tournent autour de ce cadavre-glaçon. Après les avoir écartés, Qaanaaq et sa petite équipe parviennent vite à comprendre qu'il s'agit d'un meurtre : le scientifique a été enfermé vivant dans une prison creusée dans le glacier voisin. Pourquoi ce crime ? Qu'est-ce qui a pu motiver les tueurs ?

Après un départ « canon », à coup de glaciers qui s'effondrent et de voyages en hélicoptère au dessus de l'immensité de l'île-pays, le rythme ralentit un peu et les situations ont tendance à se répéter. L'intrigue passe en second derrière l'histoire intime de Qaanaaq, ce qui est problématique quand on n'a pas lu le premier épisode de la série : Qaanaaq.
Il a d'excellentes pages dans ce roman, à commencer par celles consacrées au pays, à sa géologie et à son organisation duale entre les ex-colonisateurs danois, qui continuent de gérer la sécurité, et les inuits, qui perdent leurs traditions et voient le climat changer.
Mo Malo, ou plutôt Frédéric Mars qui se cache derrière ce pseudonyme, a mis en lumière les glaciers et les icebergs, mais les cheminements pas vraiment logiques de Qaanaaq et son histoire si tourmentée (et que le lecteur ne comprend pas forcément mieux à la fin du livre) finissent par lasser un peu. le verre est à moitié vide au final, malgré les beaux glaçons qui y ont été rajoutés…
Commenter  J’apprécie          310

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Les îles paradisiaques, à bientôt quarante ans, Sofie les avait toutes faites ou presque. Seychelles, Maurice, Maldives, Barbade, Bermudes, Tahiti… À la longue, elle finissait par confondre les souvenirs de plage et les coquillages dont elle décorait son bureau. Tout s’amalgamait en une seule et même carte postale convenue. L’ennui tropical l’avait saisie lors de son avant-dernier séjour. De toute façon, elle avait bien lu dans le regard de ses collègues que ses selfies au bord de lagons translucides ne bluffaient plus personne. Il était temps d’auditer ses rêves et de leur « donner un second souffle » – comme elle le préconisait à longueur de journée à ses clients.
Elle ne savait même plus qui lui avait suggéré sa nouvelle destination. Il lui semblait que le Groenland s’était imposé de lui-même. Après tout, là-bas, c’était encore un peu le Danemark.
En faisant tourner un vieux globe terrestre dans le magasin d’antiquités voisin de son immeuble, elle avait été épatée par la place qu’y occupait « l’île ». Elle ne l’imaginait pas si vaste. Cette grosse langue blanche qui léchait le toit du monde l’intriguait. « Attends, le Groenland, c’est la nouvelle Islande », lui avait soutenu Mary, son adjointe britannique. « D’ici deux ans, tu ne trouveras plus un Airbnb en haute saison. C’est le moment d’y aller ! » Airbnb ? Et pourquoi pas le camping ! Mais elle s’était abstenue de commenter, par égard pour sa subordonnée.
Trois jours plus tard, elle avait réservé un package « Croisière au pays des icebergs » toutes options comprises, étonnée que se peler les fesses au pôle puisse coûter plus cher que se dorer la pilule dans les mers du Sud. Mais une fois encore, rien de neuf et de beau n’arrivait en ce monde sans sacrifices.
Commenter  J’apprécie          130
De leur vivant, les hommes parlent beaucoup; mais ils mentent tout autant. Les dépouilles des défunts, elles, ne font que murmurer; mais leurs chuchotements sont la vérité même.
Commenter  J’apprécie          120
Jacobsen continuait sa leçon.
- Dans ce métier, on ne survit pas si l'on implique une trop grande part de soi. Il faut se protéger. Il faut cloisonner, cloisonner, et encore cloisonner.
Qaanaaq croyait exactement le contraire. Que rien ne se résolvait tant qu'on n'y mettait pas un peu de ses tripes.
Commenter  J’apprécie          20
Oui, décidément, comment arrivait-on là où l’on était ? Quels drôles de vents nous poussaient jusqu’à nos destinations, provisoires comme définitives ?
Comment ce type blond d’apparence solide, au regard clair et franc de Viking, avait-il pu finir sa vie prisonnier de ce linceul de glace ?
Commenter  J’apprécie          20
– J’ai quand même ma petite idée, répliqua Qaanaaq, une lueur d’espoir allumant son regard. Des trois glaciers émissaires, lequel est le plus observé ?
– Observé par nous ?
– Non, par les glaciologues, par les journalistes… Lequel est le plus médiatisé ?
Jesper Jorgensen hésita une poignée de secondes. Enfin, la chance sembla leur sourire : il pointa la croix en bas à droite de la carte. La plus proche de Nuuk. Le glacier qu’il avait déjà mentionné.
– Le Helheim. On y attend un vêlage majeur depuis des semaines. Il paraît même qu’une équipe de télé américaine campe là-bas pour un documentaire.
– C’est à combien d’ici ? lui demanda Qaanaaq, resserrant sa pression sur l’avant-bras de l’officier.
– En hélico, un peu plus de deux heures…
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mo Malø (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mo Malø
[SMEP22] RENCONTRE AVEC SONJA DELZONGLE - PATRICE GAIN - MO MALO
autres livres classés : groenlandVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (889) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2900 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..