AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782914370622
297 pages
Éditeur : Bragelonne (28/10/2005)
2.9/5   5 notes
Résumé :
Evan et Caessia ont survécu de justesse aux hordes de l’Ombre qui les traquent sans merci et veulent leur perte. Jetés sur les routes avec leurs compagnons troll et harpiste magicien, ils se dirigent vers la cité de Farnesa, en quête de la réponse à l’énigme des Anciens Rois : l’un d’entre eux est l’élu, l’Ost-Hedan... mais lequel ?

Et comme rien n’est simple, Caessia n’a toujours pas révélé à ses amis républicains qu’elle est la fille du roi tyranniq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
hellrick
  16 février 2021
Sans être très subtil ni original, SORCELAME constituait un divertissement de fantasy « young adult » plutôt plaisant. La suite reprend où le premier tome s'achevait mais sans parvenir à susciter le même enthousiasme (relatif). Nous sommes dans une intrigue balisée, très « old school » et jeu de rôle, avec sa petite compagnie de héros (l'élu d'une prophétie, un Troll, un magicien, une princesse,…) en route vers la ville de tous les vices, non pas Las Vegas mais bien Farnesa où chacun doit accomplir une tâche bien précise. A cela s'ajoute le classique réveil de la grande sorcière maléfique, les manipulations politiques, la révolte du camp du « bien » républicain contre les Rois, les chefs religieux mal intentionnés, l'épée magique, etc. Nous avons même quelques protagonistes tout droits tirés d'un antique « livre dont vous êtes le héros » à la manière des Templiers du Chaos ! Ne manque que les jets de dés !
L'ensemble avance donc de manière très linéaire, en laissant quelques interrogations en suspens pour maintenir l'intérêt (avec surtout un mystère sur l'identité de l'élu ici dénommé Ost-Hedan), au gré des pérégrinations des personnages qui se posent l'une ou l'autre questions vaguement philosophiques que l'on pourrait résumer par « La fin justifie-t'elle les moyens » ? » ou « tuer les méchants c'est pas vraiment mal, non ? ». Rendez-vous à l'examen de philo, vous avez deux heures.
Bref, LA SEPTIEME ETOILE peine à intéresser le lecteur même si on reste objectivement dans la « moyenne ». le style est classique, pour ne pas dire facile, le vocabulaire pas toujours recherché (le monde est à peine esquissé), les dialogues sans grand intérêt, les péripéties attendues,…beaucoup de bémols mais le roman est, heureusement, court et raisonnablement rythmé. Un public adolescent peu exigeant et féru de jeux de rôle pourra probablement y trouver son compte mais, pour la majorité des lecteurs, l'ensemble risque d'être peu engageant. Bien évidemment, ne chargeons pas trop la mule, « il y a pire » et le roman se lit sans vrai déplaisir. Hélas, ce qui pouvait passer à une époque où le genre devait de contenter de quelques parutions par an et que l'amateur désespérait d'obtenir sa ration de High Fantasy parait anachronique aujourd'hui. Alors que le nombre effarant de sorties dans le domaine de la « grosse Fantasy épique avec prophéties et combats qui plaisent aux ados », ne cesse d'augmenter se contenter d'un bouquin juste « moyen » est-il raisonnable ? Surtout qu'il faudrait, pour connaitre la fin de l'histoire, se farcir encore un tome et qu'à l'issue de ce deuxième volet rien ne motive vraiment à poursuivre la saga…On en restera donc là pour ces « Chroniques pourpres » bien décevantes.

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
levri
  01 mars 2020
Une suite directe du premier tome, vous vous en doutez certainement vu la subtilité de cette "oeuvre" nos héros se libèrent rapidement, une occasion pour l'épée de faire l'éducation d'Evan et de s'attribuer la fonction de "préceptrice", mais comme beaucoup de choses dans ce deuxième tome il n'y aura pas de suivi. Evan et son amie, le Troll, la princesse Caessia et le harpiste reprennent la route pour Farnesa, cité de tous les vices et point de rendez vous pour différentes raisons de nos personnages …

Le second tome démarre fort, mettant en scène une puissante et si méchante sorcière qu'elle s'exprime comme une fillette énervée. Quelques pages plus tard l'auteur, témoignant d'une culture de beauf avec le vocabulaire idoine emploie le qualificatif de "lopette" dont s'affuble Evan à un moment où il n'assure pas, ça ne s'arrange vraiment pas ! le XXIème siècle sous ses aspects les plus négatifs replacé dans un contexte médiéval comme dans le premier tome …

Nos cinq compères arrivent enfin à Farnesa où évidemment ils se feront presque tuer, enlever, trahir … bêtement évidemment, ils sont poursuivis par de terribles ennemis mais continuent à ne pas en tenir compte, s'amuser c'est plus important que de rester en vie, n'est-ce pas ? Notre héros, en plein milieu d'un combat où sa vie et celles de ses amis sont menacées, écoeuré, tombe par terre et se met à vomir … aucun instinct de survie ? n'importe qui de normalement constitué est totalement dans l'instant présent, les chocs psychologiques ou autres ne surviennent qu'après l'épreuve, lorsque l'adrénaline chute … où est le garçon "risque tout" que l'auteur a essayé de nous vendre ? Une scène parmi tant d'autres dénotant de l'aspect enfantin de ce roman, il faut que je me force à le terminer …
Nous avons droit à la révolution des républicains, Karl Marx et les "camarades" , une récupération de plus, nous ne sommes pas à ça près … Nos héros sont enfin parvenus à la ville lieu de tous les rendez-vous mais il faudra attendre le prochain tome pour enfin voir comment ça évolue !

Je ne suis pas maso, mais j'ai horreur du gaspillage et même si je dois me forcer je termine toujours mes lectures, mais je dois avouer que j'étais incapable de lire ce livre d'une traite, sa lecture fut agrémentée de nombreux breaks, finalement je dois être un peu atteint …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meknes56
  10 septembre 2019
Un deuxième tome qui répond à mon attente et qui se lit avec facilité. L'auteur nous invite dans son "monde" fictif et nous pénétrons aisément dans celui - ci.
Commenter  J’apprécie          20
MarcF
  23 septembre 2013
Tres bonne suite.
Lecture facile mais personnages attachants.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
meknes56meknes56   10 septembre 2019
Elle soupira à son tour, ajoutant dans un murmure :
- Triste siècle que celui-ci, où la descendance du Tatrom ne reçoit même pas la plus élémentaire des éducations…
Commenter  J’apprécie          10
meknes56meknes56   10 septembre 2019
Alors, oubliant les souffrances de son corps livré au sortilège de la Soror, abandonnant son esprit dans celui de l’Aether, Evan obéit.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Alexandre Malagoli (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Malagoli
nom d'un shoggoth, je pensais pas retaper si vite sur la Fantasy.
et autant Fetjaine deja ça annonçait la couleur autant la je crois que j'ai décroché le gros lot
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1844 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre