AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253118022
692 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (13/06/2007)
3.65/5   27 notes
Résumé :
Les rois-magiciens de la terre d'Arion, qui furent jadis les maîtres du continent, ont été les artisans de la Grande Folie qui faillit précipiter le monde à sa perte. Plusieurs siècles ont passé et la lignée d'Arion s'est éteinte, mais les magiciens demeurent depuis ce jour une caste honnie et persécutée. Au cœur d'un Empire en pleine déliquescence où sévissent guerre et famine, Wilf n'est qu'un gamin des rues luttant pour sa survie quand le tueur Cruel-Voit décide ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Cylhis
  17 décembre 2014
Wilf est un jeune brigand d'une bourgade, dans un monde où la magie a existé, mais devenue taboue et crainte, suite à la folie engendrée.
Son rêve est d'être recruté en tant qu'apprenti par un maître tueur. Cruel-Voit, le plus redouté de tous, est en ville justement, et lorsqu'il décide de poser son dévolu sur Wilf, une nouvelle vie commence pour lui… s'il réussit à survivre à la nuit, car les autres jeunes maraudeurs ne sont pas prêts à laisser passer une aussi belle place aussi facilement.
Voilà le tout premier pas dans l'histoire gigantesque et digne d'une saga qui sera conté dans ces 800 pages riches en événements, rebondissements, aventures, etc.
Il s'agit là d'une grande épopée d'Héroïc-fantasy assez classique, avec un orphelin qui se découvre une hérédité royale, avec des magiciens, déesses et même des dragons (mais j'en dévoile un peu trop, pardon). Cela fonctionne assez bien, on a envie d'avancer dans l'histoire et de savoir ce qu'il arrive aux uns et aux autres, sachant que le suspens est préservé car l'auteur n'hésite pas à trucider celui-ci ou celui-là, même si le personnage était prometteur, même s'il s'agissait d'un personnage attachant. Et c'est en partie ce qui en fait une histoire de qualité finalement, car il conserve une certaine logique à son action : une situation où un héros ne peut pas survivre, clairement, et bien il ne survit pas. C'est tout simple et peut paraître bateau, mais combien d'histoires nous montrent des héros qui s'en sortent à chaque bataille et se font sauver les miches juste parce que l'auteur n'arrive pas à les tuer, même si pour le coup ils deviennent plus forts que des dieux ! Bref, tout ça pour dire qu'on ne connaît pas le sort des uns et des autres à l'avance, ni même où l'histoire nous mène.
Cela étant dit, il y a quand même quelques bémols, le plus important étant cette langueur un peu énervante qui fait traîner le roman et nous oblige parfois à nous accrocher pour continuer.
Certes, on ne le regrette pas, car il y a de très bonnes idées dans ce récit. Mais il est dommage que l'écriture mette parfois trop de temps à nous amener à l'action, au concret, au coeur de l'histoire.
Enfin, quelques personnages manquent un peu d'épaisseur : ils gagneraient à être plus complexes, plus approfondis. Peut-être est-ce une volonté de l'auteur de laisser les personnages secondaires un peu en surface, et de se focaliser sur le personnage principal, même si, finalement, on pourrait en distinguer deux voire trois principaux.
Une dernière petite remarque pour finir, celle d'une accélération de l'histoire parfois trop rapide par rapport à la lenteur avec laquelle elle a été mise en place… mais je pinaille, je sais. Cela dit, au bout de 2 tomes, de 800 pages, de 2 bons mois, je trouve que j'ai bien le droit de pinailler sur ce genre d'histoires, non ?
Mon sentiment est donc partagé, à la fois contente d'avoir découvert cette épopée, et déçue d'y avoir mis autant de temps, de ne pas connaître mieux tel ou tel personnage, d'avoir eu une fin logique, mais plan-plan.
Et c'est bien ces derniers mots qui restent malheureusement en tête lorsqu'on repense à sa lecture : une lecture plan-plan, sans vraiment une déception marquée, une sorte de satisfaction imparfaite, un contentement avec un arrière-goût de "bof, ça aurait pu être super, mais c'est pas mal".
Ceux qui ont des listes de livres à lire à rallonge, ce n'est peut-être pas la peine de s'y attarder, et ceux qui veulent une lecture sur le long-terme, sympathique et sans chichi, pourquoi pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
meygisan
  14 août 2013
Un auteur français que je découvre avec plaisir. Une histoire qui semble commencer comme tant d'autres, mais qui prend son propre chemin très vite, contournant avec brio et imagination les codes de la fantasy; tant au niveau du récit que des personnages et des cultures, l'auteur nous emmène en voyage dans un univers très personnel, empreint de cultures slave et oriental qui se marient magnifiquement bien avec les races rencontrées dans la fantasy (je tire ma révérence pour le peuple des Trollesques), bouleversant ainsi notre vision et nos idées préconçues, créant un monde original à partir de matériau que nous pensions tous connaitre. L'auteur est également original dans son récit car il prend plaisir à articuler son histoire dans une voie que nous ne soupçonnons pas; ainsi ce voyage initiatique prend une forme inattendue( surtout dans la relation maître/élève) avec un retournement de situation révélé très tôt dans l'intrigue. Ainsi s'ouvre énormément d'interrogations et d'incertitudes quant à la suite des aventures du héros, auquel on s'accroche définitivement. Les personnages sont fouillés et peu nombreux, même s'il est parfois difficile de suivre certains périples; heureusement qu'une carte est fournie. D'ailleurs les décors et différentes cultures sont tout aussi fouillées que les personnages permettant ainsi au lecteur une véritable immersion dans cet univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Philemont
  17 janvier 2013
Wilf, orphelin croupissant dans les bas-fonds d'une petite ville de l'Empire, est recruté par un maître-tueur afin de devenir son apprenti, et d'être formé en conséquence. Démarre alors pour lui une quête qui, sous couvert de machinations politiques et de guerres au sein de l'Empire, est aussi une découverte de son passé et de sa destinée…
Autant le dire d'emblée : La Pierre de Tu-Hadj n'est certainement pas remarquable pour son originalité. Il s'agit d'un Nème cycle de Fantasy initiatique mettant en scène un adolescent qui ne sait pas trop d'où il vient, ni vers quoi il se dirige. A cela s'ajoute le fait que les personnages mis en scènes sont plutôt caricaturaux et que certains ont une fâcheuse tendance à disparaître avant même que le lecteur ait compris pourquoi ils étaient là.
Cela étant il faut reconnaître quelques bonnes idées à l'auteur. C'est par exemple cet univers inspiré de la Russie tsariste, rarement exploitée en Fantasy. C'est aussi la Skah, le pouvoir de l'Âme extérieure, autrement dit cette magie tant honnie dont le secret est gardé par un peuple de ménestrels. C'est encore le So Kin, le pouvoir de l'Âme intérieure, qui se révèle aussi puissant que dangereux lorsqu'il est associé à la Skah. Et puis il faut également reconnaître que la disparition prématurée de certains personnages relance habilement une intrigue qui sans cela aurait pu devenir rapidement ennuyeuse.
Au total, La Pierre de Tu-Hadj demeure d'une lecture agréable pour qui n'est pas allergique aux artifices traditionnels de la Fantasy, et pour qui ne recherche pas particulièrement de nouveautés dans le genre.
Signalons enfin que La Pierre de Tu-Hadj est une tétralogie dont les deux premiers tomes sont réunis dans le volume présenté ici (Le Sang d'Arion, 1999 et Les Voix de la mer, 2000). Il s'agissait alors des deux premières oeuvres d'Alexandre MALAGOLI, ce qui peut expliquer les maladresses pointées ci-dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lasourisgalak
  19 octobre 2014
Le premier tome déroute un peu. Il fait appel à beaucoup d'histoires, de contes, de mythes voir de religions différentes et on a un peu de mal à trouver le fil conducteur de l'aventure de Wilf.Le mieux est donc de se laisser porter par l'histoire qui en mélange également plusieurs en même temps, en espérant que la suite permettra de s'y retrouver.
L'histoire en somme est classique. Il s'agit d'un pauvre orphelin pris en charge par un maitre (assassin dans ce cas) et qui va se découvrir le héros d'une prophétie. Cette prophétie va l'entrainer dans toute une série d'aventures au goût de parcourt initiatique.
La lecture est agréable avec un niveau de détail qui enrichit le récit.
Le deuxième tome est déjà sur l'étagère, allons donc voir ce que deviennent Wilf et ses compagnons.
Commenter  J’apprécie          60
Berelex
  03 juillet 2016
Ce livre me laisse assez perplexe... C'est un roman de fantasy qui commence comme tant d'autres, mais qui a l'avantage d'être bien écrit. Son plus grand problème, à mon avis, est la façon dont il présente son univers : on ne découvre les différents personnages/races/légendes qu'au moment où elles apparaissent dans l'histoire, quand bien même les personnages étaient au courant de leur existence, on dirait presque qu'il veut nous en montrer le moins possible alors qu'il décrit déjà une certaine quantité de choses. Par contre, un très bon point est qu'il ne rechigne pas à faire mourir ses personnages, et on ne sent que ce n'est pas que pour faire avancer l'histoire, mais aussi par souci de cohérence. Après... il pourrait aussi utiliser un peu moins de Deux ex machina (qui comme par hasard introduisent les nouveaux éléments). Cela reste cependant une belle histoire, et je pense lire la suite, voir comment les personnages évolueront.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lasourisgalaklasourisgalak   30 juillet 2015
Vous savez toute l'importance que nous accordons au pouvoir du Destin, ma Soeur. Nous attendrons donc qu'il soit adulte, pour lui révéler son héritage. Alors, le temps venu, il faudra qu'il prenne la place qui lui revient de droit. Et ... nous le guiderons dans sa quête pour se réapproprier la Lame.
Pas question! hurla la sorcière d'une telle voix hystérique, qu'on aurait pu la croire soudain devenu folle. Que vous teniez à laisser un tel être en vie, sachant qu'il peut à tout instant perdre son âme et devenir une créature insensée, me dépasse déjà, mais la Sonorité n'acceptera jamais que vous mettiez entre ses mains l'Epée des Etoiles...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Alexandre Malagoli (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Malagoli
nom d'un shoggoth, je pensais pas retaper si vite sur la Fantasy.
et autant Fetjaine deja ça annonçait la couleur autant la je crois que j'ai décroché le gros lot
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1844 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre