AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782743648770
Éditeur : Payot et Rivages (09/10/2019)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Après le succès du «Tonneau magique »et de toute l'entreprise de réédition de Bernard Malamud depuis 2015, Rivages continue d'affirmer haut et fort le génie de Bern avec un second recueil de nouvelles au titre parfait : «Les Idiots d'abord».
On y retrouve cette atmosphère qui n'appartient qu'à lui, entre fable et réalisme social, ce talent pour sublimer les héros très discrets et leurs vies minuscules. Avec une pointe d'humour mélancolique qui illumine chaqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bookycooky
  30 novembre 2019
J'enchaîne par hasard deux livres avec "idiots" dans le titre, ici l'étant dans le titre de la première nouvelle, un idiot pathologique beaucoup moins amusant que ceux du livre précédent .
Douze nouvelles, sur fond de grisaille et de tristesse.... et souvent de sexe non ou mal assouvi. Comme dans le Tonneau Magique, la plupart se passe à New-York, éventuellement en Italie, et les personnages principaux sont exclusivement des juifs américains. Des bonhommes seuls, souvent dans une misère morale ou matérielle , en quête d'une femme qui généralement ne veut pas d'eux; ou simplement affublé d'une femme, source de leurs problèmes, sans connotation sexuelle.
Ces récits malheureusement, bien que non dénués d'intérêt, après ceux
du Tonneau Magique et ses superbes romans "L'homme de Kiev" et "Le Commis " m'ont légèrement déçue, un peu avec leurs chutes et surtout par la morosité de leurs personnages, infestés de "loosers". L'un des récits étant une pièce de théâtre en un acte, dont je n'ai pas saisi du tout la portée, et sa chute, si c'en est une.
Deux récits font quand même l'exception. Celui de "L'oiseau-juif", l'histoire d'un misérable corbeau répondant au nom de Schwartz, qui s'installe chez un couple de juifs ayant un jeune fils. Schwartz parle, ne mange que du hareng et du pain de seigle, surveille les devoirs du gamin qui du coup s'améliore à l'école.... bref tout serait parfait si Cohen, le type du couple ne l'avait pas pris en grippe.....et même si ici la chute est intéressante, elle est trop moribonde. L'autre "Un nu tout nu", une histoire de fausse copie d'un tableau de Titien, intéressante et une chute cette fois-ci un peu plus amusante.
Comme quoi même les grands écrivains ne pondent pas toujours des chef-d'oeuvres.
A propos de ce recueil, une critique professionnelle américaine va jusqu'à dire ( le titre v.o. étant "Idiots first"), que les vrais idiots, concernant ce livre, sont les éditeurs qui l'ont publié, vu la qualité des récits qu'ils ont choisi de rassembler.
Bref si vous n'avez jamais lu Malamud, surtout ne pas l'aborder avec ce livre qui vient d'être publié chez Rivages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          716

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BookycookyBookycooky   28 novembre 2019
Le passé n'intervient que dans la mesure où on le laisse faire. Les gens le craignent parce qu'ils croient y voir une préfiguration de l'avenir. Mais cela ne se produit pas si l'on prend conscience que l'existence est sans cesse soumise au changement et qu'on se concentre sur ce qui en résulte , en le vivant.
( Le choix d'une profession)
Commenter  J’apprécie          280

Videos de Bernard Malamud (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Malamud
"Quand je parle du dernier juif d'Europe, je parle de l'imaginaire juif. ll y a beaucoup de juifs en France aujourd'hui mais pas un seul ne raconte sa légende à venir comme une légende européenne."
« Je ne me doutais pas que l'histoire de mon père me mènerait à faire équipe avec Ionas, un vampire centenaire et amoureux, Rebecka, sa copine psy divorcée d'un fantôme, et une rabbine. Mais quand c'est arrivé, j'ai trouvé ça normal. Presque. Ces pages racontent aussi comment mon père a tenté de ne plus être juif, et comment, avec tout ce que l'on me mettait sur le dos, j'ai eu le sentiment d'être le dernier juif d'Europe. »
Joann Sfar ressuscite le fantastique et l'humour désespérés de Kafka ou de Malamud dans cette fable où les monstres offrent un miroir hyperréaliste à la singerie moderne.
https://www.albin-michel.fr/ouvrages/le-dernier-juif-deurope-9782226438744
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Enigme [5] (actualité brûlante)

En 1985, les éditions Bernard Barrault publiaient "37,2° le matin" de Philippe Djian. L'auteur y dénonçait avec clairvoyance (et 35 ans d'avance !) les méfaits du réchauffement climatique.

c'est vrai
c'est faux
et vous trouvez ça drôle ?
Depuis, Djian est mon auteur de SF préféré !

1 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , humourCréer un quiz sur ce livre