AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00XA0U4N0
Éditeur : (06/05/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Saga a été initialement publié sous le titre : L'ours de Dalécarlie

Un lourd secret de famille, Une tempête de neige, trois générations de femmes, du dépaysement, de l'amour, de la folie et des révélations... C'est "Saga" !

Qui était réellement le grand-père d’Emma ? Quel drame l'a bouleversé au point qu'il choisisse de couper presque tout contact avec ses semblables ? Qu’est-il advenu de son épouse, disparue bien longtemps avant la n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
mjaubrycoin
  04 septembre 2016
Mais qui est donc "l'ours de Dalecarlie " qui donne son sous-titre au roman ?Le grand-père de la narratrice, un homme secret et érudit qui a toujours vécu solitaire dans cette lointaine province du Nord de la Suède et qui vit ses derniers jours à l'hôpital. Les femmes de sa famille sont à ses côtés et lorsqu'il décède ce sont les souvenirs qui affluent mais aussi les interrogations . Pourquoi, l'épouse du défunt a t'elle disparu soixante années plus tôt, en abandonnant sa petite fille âgée d'un an et pour quelles raisons n'a t'il jamais reporté sur l'enfant l'amour inconditionnel qu'il réservait à sa femme ? Trois générations de femmes se lancent dans cette quête des origines et un lourd secret familial se trouve révélé ... Une belle histoire racontée dans une langue élégante et sobre. J'ai beaucoup apprécié le contexte dans lequel se déroule le roman, cette Suède profonde empreinte de traditions, noyée dans des hivers interminables mais néanmoins riche de sa nature foisonnante et de ses paysages magnifiques. Ayant moi-même souvent voyagé dans les pays nordiques, j'ai retrouvé des images marquantes tels les maisons de bois peintes en rouge, les lacs aux eaux diaphanes, les nuits ensoleillées ... et ce peuple taiseux et paisible mais en même temps si chaleureux et amical.
Une belle découverte que ce court roman de la franco-suédoise Laure MALAPRADE.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
-Olivier-
  12 juin 2016
Emma retourne en Suède, en Dalécarlie, pour revoir une dernière fois son grand-père proche de la mort. Pourtant celui-ci était une homme renfermé, distant, qui n'a pas essayé de transmettre son savoir et son amour à ses proches. C'est aussi l'occasion pour Emma de retrouver des parents proches et éloignés, et de mettre à jour des secrets de famille jamais divulgués, en rapport avec sa grand-mère disparue mystérieusement, qu'elle n'a jamais connue.
Avec un style agréable et une écriture fluide, la lecture de ce livre est facile et rapide, d'autant que celui-ci est relativement court (142 pages).
Il est par contre dommage que l'histoire manque cruellement de suspense et de rebondissements. L'atmosphère ne m'a pas semblé oppressante, et à peine intrigante. le récit aurait pu être un peu plus étoffé par une étude plus approfondie des personnages, ce qui les aurait rendus probablement plus attachants.
Quant à la fin de l'histoire, j'ai l'impression d'avoir pris un raccourci vers le point final, dès le secret divulgué.
Mon impression est donc mitigée. Livre vite lu et probablement vite oublié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Poljack
  08 juin 2016
Mon avis :
C'est dit dans le résumé : en suédois, une saga, c'est l'histoire qu'on raconte aux enfants avant d'aller dormir. En français, l'une des acceptations du terme renvoie à l'histoire d'une famille ou d'un groupe d'individus. Dans le roman de Laure Malaprade, c'est l'histoire d'une famille, celle, aussi, d'une belle jeune fille… et le nom d'un personnage : la grand-mère d'Emma, la narratrice.
Emma, à l'occasion du décès de son grand-père, part en Suède, le pays d'origine de sa mère. de ce grand-père, elle ne sait presque rien. Il était secret, distant. Mais la mort du vieillard l'amène à s'interroger sur l'histoire de sa famille. Sa grand-mère a disparu alors que sa mère n'était encore qu'un bébé, et personne ne semble connaître les circonstances de cette disparition.
C'est cette quête des origines que nous raconte Saga, par la plume élégante de Laure Malaprade. On accompagne avec plaisir Emma, aussi bien à travers les paysages de lacs et de vallées ponctués de maisons en bois traditionnellement peintes en rouge de Falun, que dans ses interrogations qui suscitent chez ses proches bien des émotions, au fur et à mesure qu'elle se rapproche de la vérité.
Ce beau roman nous mêle intimement à ce drame familial sans jamais s'appesantir dans la noirceur, traçant avec délicatesse les contours des sentiments, jaugeant sans jugement le poids des non-dits, la fragile puissance des liens familiaux. Laure Malaprade démontre avec brio qu'il n'y a pas besoin de pathos pour faire vibrer la fibre émotionnelle, il suffit pour cela d'une belle écriture doublée d'une empathie évidente avec ses personnages.
Si vous aimez les belles histoires, alors lisez Saga !
Lien : http://poljackleblog.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   21 décembre 2017
Des manteaux, il a dit, comme si j’allais enfiler plusieurs manteaux les uns par-dessus les autres. Comme si la Suède ne connaissait pas le chauffage et comme si je partais en expédition dans une contrée hostile… Ça m’a toujours un peu agacée, cette méconnaissance qu’ont les français des pays nordiques. Partir en vacances en Suède est perçu comme un sacrilège, une insulte aux cocotiers… Qu’importe, au moins là-bas, j’ai du silence, pas de voisins à moins de deux-cents mètres. Je respire une fois par an. Mais il faut être honnête, la vision de la France qu’ont beaucoup de suédois n’est pas beaucoup plus réaliste : la France se résume à Paris et à la Côte d’Azur, la Riviera comme ils disent, et une française digne de ce nom se doit de manger du foie gras au petit déjeuner, de boire du vin rouge dès que l’occasion s’en présente ou même quand elle ne se présente pas, de préférence en déshabillé Chanel et impeccablement maquillée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   21 décembre 2017
« Le passé pèse sur le présent comme
le cadavre d’un géant »
 
 
Nathaniel Hawthorne
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : suèdeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1049 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre