AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253045691
Éditeur : Préludes (03/04/2019)

Note moyenne : 4.34/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Il était grand, brillant, ambitieux et il adorait Jean Gabin, son modèle. Un à un, il avait gravi les échelons de la marine et voulait explorer le monde. En avril 1940, il disparait brutalement dans l'explosion de La Railleuse, un navire de guerre stationné dans la rade de Casablanca.
Il s'appelait Guillaume, il venait d'avoir vingt ans.

Elle est vive, passionnée et sensible. Le Maroc d'aujourd'hui l'enchante et elle est sûre que, un jour, ell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Eve-Yeshe
  30 mars 2019
Ce livre est un roman choral où l'on a l'alternance de deux périodes :1940 et 2005, avec les récits de plusieurs personnes qui ont été proches du héros et qui ont toutes un lien entre elles.
D'un côté, on a donc Guillaume, beau, jeune, admirateur de Jean Gabin qui veut absolument devenir marin au grand dam de ses parents. Il apprend un secret sur la vie de son père, ce qui lui permet de faire pression sur lui pour donner son autorisation.
Il va monter les échelons dans la marine au bord de « La Railleuse » mais tout à coup, les choses s'emballent et Guillaume disparaît tragiquement lors de l'explosion du bateau dans des conditions suspectes. Est-il vraiment mort ?
2005 Loubna cinéphile dont la famille a un destin tragique : sa grand-mère est décédée en mettant son enfant au monde, et son grand-père a disparu tragiquement et mystérieusement. Son père, communiste idéaliste est mort très jeune, assassiné.
Loubna veut retrouver ses racines à la suite de la réflexion désobligeante d'Ali à qui elle a fait visiter un lieu magique où elle rêverait de créer un cinéma.
Tous ont leur manière d'évoquer Guillaume, personnage haut en couleur, séducteur, célèbre pour ses conquêtes, mais quasiment solaire.
Les personnages sont tous intéressants, certains plus attachants que d'autres, et l'auteure, en nous présentant leurs témoignages, utilise un langage qui leur est propre, ce qui m'a beaucoup plu.
Charline Malaval donne la parole aux parents de Guillaume : Hélène, la mère, enfermée dans son mutisme et sa couture, Lucien, le père, vétéran de la guerre de 14-18, à Liliane, sa soeur, à François, le cousin d'Hélène, à Félix un compagnon de Guillaume, à qui incombe la charge d'annoncer la triste nouvelle, pour le côté français, et à Loubna, Anis, côté Casablanca etc…
On se promène dans Casablanca, dépaysement total assuré, avec une immersion dans la société, la culture marocaine, et un hommage au cinéma tant au film « Casablanca » qu'à Jean Gabin.
J'aime énormément ce style de roman choral et celui-ci a été un coup de coeur, tant par les thèmes abordés que par la plume de Charline Malaval : c'est son premier roman, très réussi et il est très réussi.
Je remercie vivement NetGalley ainsi que les éditions Préludes qui ont permis cette lecture.
#LeMarinDeCasablanca #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
sylvaine
  25 avril 2019
Le marin de Casablanca Charline Malaval chez Préludes
avril 2019
#LeMarinDeCasablanca #NetGalleyFrance
Juin 1940, en Somme, le pas lourd Felix s'apprête à semer le malheur. Il arrive chez les parents de Guillaume son pote de la marine qui vient de sauter lors de l'explosion de leur navire La Railleuse. Mission difficile que celle-ci et tant de questions restées sans réponses..
2005, Casablanca , Loubna s'apprête à rencontrer un riche homme d'affaire marocain, peut-être acceptera t'il de financer la salle de cinéma dont elle rêve? Il suffira d'une phrase pour que Loubna se décide enfin à lever le voile sur le passé. Qui était donc ce grand-père mort si jeune, il s'appelait Guillaume...
Charline Malaval nous embarque dans une histoire à tiroirs, chaque voix nous parle de Guillaume, mais s'agit-il vraiment du même? Qui était vraiment cet homme, un héros, un hâbleur, un homme à femmes, un goujat, pire que cela?
Loubna se pose bien des questions et nous avec elle.
J'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman. J'ai adhéré à la fois aux personnages, au décor, à la quête de filiation , à tous ces non-dits de la grande muette. L' écriture fluide et plaisante ajoute un plus certain à la qualité de l'ensemble.
Un roman que je ne peux que vous recommander!
Un très grand merci aux éditions préludes pour cet intermède livresque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Elodieuniverse
  02 mai 2019
Guillaume, le marin de Casablanca, était passionné de cinéma et de Jean Gabin. Il avait plein de rêves en tête mais il voulait surtout parcourir le monde. Il était le Don Juan de ces dames et avait "une femme dans chaque port". Ce livre est un roman choral où chaque personnage nous parle de Guillaume comme une confession faite au lecteur: son ami Félix, Helène sa mère, Lucien son père (qui avait fait la Première Guerre Mondiale), Liliane sa soeur, Ginette un ancien amour... Charline Malaval fait parler ses personnages, chacun a leur façon avec leurs expressions, nous donne leurs sentiments face à la situation... le cinéma a une grande importance au sein de l'histoire. Charlie Chaplin, Hitchcock, Jean Gabin... de 1940 à 2005, on parcourt Casablanca. J'ai apprécié le contexte historique et politique difficile des années 1940. Loubna, petite fille de Guillaume, part dans une quête d'identité passionnante dont les secrets vont peu à peu être dévoilés. Je referme ce roman qui oscille entre secrets de famille, douleur, espoir et vérité. (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
coquinnette1974
  01 mai 2019
Je remercie chaleureusement les éditions Préludes pour l'envoi, via net galley, du roman le marin de Casablanca de Charline Malaval.
Il s'appelait Guillaume et il venait d'avoir vingt ans. Il était grand, brillant, ambitieux et il adorait Jean Gabin, son modèle. Un à un, il avait gravi les échelons de la marine et voulait explorer le monde. En avril 1940, il disparaît brutalement dans l'explosion de la Railleuse, un navire de guerre stationné dans la rade de Casablanca...
Elle, c'est Loubna, elle a presque trente ans. Elle est vive, passionnée et sensible. le Maroc d'aujourd'hui l'enchante et elle est sûre que, un jour, elle parviendra à réaliser son rêve : ouvrir dans sa ville un cinéma d'art et d'essai. Mais son histoire est bancale : elle ignore tout de sa famille paternelle.
Pour construire son avenir, la jeune femme devra creuser son passé et percer le mystère qui entoure le marin de Casablanca...
Le marin de Casablanca est un roman choral captivant dans lequel l'auteure distille les informations au goutte à goutte. Nous naviguons entre 1940 et 2005. J'ai pris énormément de plaisir à me balader à Casablanca, ville que je ne connais pas mais qu'il me plairait de découvrir :)
Nous découvrons Guillaume au travers le témoignage de nombreuses personnes. Ce qui est intéressant c'est qu'il n'est perçu pareil suivant qui parle de lui. C'est un personnage que j'ai pris plaisir à découvrir, il n'est pas lisse du tout.
J'ai trouvé ce roman captivant, j'ai adoré ma lecture et j'ai passé un excellent moment au Maroc :)
Ma note : cinq étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Davidislm
  12 août 2019
Très belle surprise ce premier roman de Charline Malaval! Je dois dire que de prime abord j'étais un peu sceptique en voyant la couverture du bouquin.. Ce sentiment s'est vite dissipé à la lecture des premières pages.
On remonte le fil de l'histoire familiale de Loubna en partant de sa condition matérielle héritée de son grand-père, le fameux Guillaume, personnage central du roman. Qui était-il au-delà du marin mobilisé pendant la guerre? On replonge en 1940 au gré des différentes rencontres/expériences de Loubna.
La construction du récit est très réussie avec cette transition récurrente entre les années 40 et 2000. Les passages épistolaires sont très plaisants.
J'aurais juste un bémol quant à la qualité de certains dialogues. le marin qui s'exprime en avalant un syllabe sur deux devient vite rasant. Mais cela n'entache pas la qualité générale du récit.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Eve-YesheEve-Yeshe   30 mars 2019
Ma famille est comme marquée du sceau d’une malédiction. J’ai très peu connu mon père, et lui-même n’a jamais connu ses parents. Je viens d’une famille où les liens du sang et du passé disparaissent sans laisser de traces.
Commenter  J’apprécie          70
ExulineExuline   31 janvier 2019
Les hommes sont inconséquents, et encore plus à vingt ans, ma chérie. Il n'y a que l'âge et la peur de se retrouver seuls qui les rendent plus attentifs à la chance qu'ils ont d'avoir une femme à leurs côtés…
Commenter  J’apprécie          20
ExulineExuline   31 janvier 2019
A la fin du conflit, nous touchions presque le même salaire que les hommes pour accomplir les même tâches. Pour certaines, comme moi d'ailleurs, les lendemains de la guerre ont été abominables en partie pour cela… Nous étions du jour au lendemain redevenues des femmes au foyer. Nos hommes, les valides, s'étaient empressés de travailler, à recouvrer la vie d'avant, s'étaient attacher à nous gâter pour - eux non plus ne l'avoueraient sans doute jamais - retrouver cette place que nous leur avions prise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ExulineExuline   31 janvier 2019
L'horizon, justement, qu'il zieutait tout le temps… Après, tu peux plus t'empêcher d'être toujours un peu ravagé quand tu le regardes. ça balance des idées splendides… Et sans qu'tu t'en aperçoives, il te vient des coups de tristesse que ça s'rait malhonnête de pas chialer …
Commenter  J’apprécie          00
ExulineExuline   31 janvier 2019
On fantasme les retours de guerre comme des jours heureux. On s'imagine qu'ils seront la promesse que le danger n'existe plus et que la quiétude a envahi pour toujours nos vies. Mais ces jours ont surtout été des longs hivers de secrets enfouis.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : casablancaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Charline Malaval (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1702 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..