AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812201127
250 pages
Éditeur : Ramsay (03/05/2019)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Paris, en plein été. Le corps d'une femme non identifiée est repêché dans la Seine. Adèle Hème, journaliste spécialisée dans les faits divers, est en pleine rupture sentimentale quand elle tombe sur cette information a priori anodine. Quel est le lien entre l'inconnue de la Seine, Jérôme Fasten, flic à la Criminelle, et Oscar Ortiz, un mystérieux artiste parisien ? A tenter de vouloir le découvrir, Adèle va sombrer petit à petit dans l'obsession et la paranoïa au po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LightandSmell
  15 novembre 2019
Surprise, agréablement surprise. À eux seuls, ces quelques mots pourraient résumer mes impressions une fois la dernière page tournée. En ce moment, j'enchaîne les thrillers, et je dois dire que celui-ci rompt clairement avec les codes. Il serait d'ailleurs presque dommage de cantonner cet ouvrage à un seul genre, l'autrice nous offrant une histoire tout en subtilité.
Attristée par la décision unilatérale de rompre de son amant, Adèle se lance à coeur perdu dans une enquête afin de lever le voile sur l'inconnue de la Seine, un terme presque poétique pour désigner le cadavre non identifié d'une femme repêché dans le fleuve. On est loin du glamour parisien bien que l'amour, sentiment indissociable de la Ville Lumière, soit ici présent. En filigrane, sans être intrusif, mais comme une toile de fond dans laquelle Adèle se noie. L'eau comme fil conducteur à moins que ce ne soit la peau…
Cette peau que la journaliste a décidé de marquer et d'embellir. Son envie de tatouage, ce n'est pas un caprice soudain ou une envie spontanée, mais un projet mûrement réfléchi. Alors son tatoueur, Oscar Ortiz, elle a pris le temps et le soin de le choisir ! À moins que ce ne soit le travail de l'artiste et sa vision très personnelle, quasi mystique de son art, qui ne l'aient choisie elle. Cet homme dégage une telle aura de mystère et un tel charisme que, comme Adèle, on ne peut s'empêcher de ressentir une pointe d'admiration et une certaine fascination pour lui. Artiste accompli, il ne se contente pas de reproduire des images sur un corps, il les imagine et les implémente avec précision et une totale dévotion… C'est peut-être sa faculté à ne faire qu'un avec la peau de ses clients qui fait de lui un si bon observateur des tourments de l'âme.
Il arrive ainsi à cerner le trouble qui enserre la poitrine d'Adèle. Il faut dire qu'en plus d'une rupture qui l'a profondément meurtrie et déstabilisée, l'enquête de l'inconnue de la Seine touche beaucoup plus la journaliste qu'elle ne le devrait. Une sorte d'identification à la victime s'opère en elle, bien que Jérôme, policier et amour de jeunesse, essaie de lui faire garder les pieds sur terre. Enfin, quand il n'est pas obnubilé par l'idée de la reconquérir ou qu'il ne doit pas faire face à ses propres démons !
Plus que l'enquête qui passe ici au second degré, c'est bien la psychologie des personnages qui revêt ici un intérêt particulier. L'autrice nous offre, en effet, des personnages complexes, voire torturés, qui ne pourront pas vous laisser indifférents. À ma grande surprise, ce n'est pas Adèle qui m'a le plus touchée, mais un autre personnage dont on découvre progressivement toute la délicatesse et la fragilité. Certains chapitres laissent ainsi entrevoir les fêlures qui se sont créées et creusées au fil du temps et des rejets. En plus de rendre le personnage intrigant, cela soulève certaines réflexions à la portée quasi philosophique…
Devient-on un monstre parce que tout le monde nous traite comme tel, l'est-on par le poids de l'hérédité ou ce que l'on qualifie de monstre n'est parfois, ni plus ni moins, que ce meurtrier que chacun d'entre nous porte en son sein ? Une question plutôt dérangeante que l'on est amené à se poser à mesure que l'on avance dans l'intrigue et que l'étau se resserre autour d'Adèle. Entre pertes de mémoire, malaises, doutes et questionnements, la journaliste oscille entre folie et réalité jusqu'à ce qu'un dramatique événement va, d'une certaine manière, la (re)mettre sur le chemin de la vérité…
Sans tomber dans un inutile et dérangeant sensationnalisme, Armèle Malavallon n'épargne pas ses lecteurs prenant des décisions radicales quand cela sert le récit. Éprouvant pour le coeur, mais terriblement efficace tout comme sa très jolie plume qui apporte beaucoup de cachet et de chaleur au récit. On nous plongeant d'emblée dans la vie et l'esprit de son héroïne, l'autrice instaure une certaine connivence avec les lecteurs. Se dégage donc des pages une ambiance que j'aurais envie de qualifier d'intimiste. le récit aborde des thèmes parfois difficiles, et la vie d'Adèle est pour le moment chaotique, mais les lecteurs sont complètement absorbés par les pages sans arriver à prendre de distance. Je n'ai ainsi pas ressenti beaucoup d'empathie pour Adèle, car bien trop différente de moi, mais j'ai vécu les événements à ses côtés sans aucune réserve…
En conclusion, Dans la peau est un roman prenant et immersif qui, sous prétexte d'une enquête, nous plonge avec brio dans la vie d'une journaliste dont on apprend à connaître les forces et les faiblesses. Original et intéressant notamment par les thèmes abordés, il offre également une petite incursion du côté d'un art que je connais peu, mais qui mérite ici toutes ses lettres de noblesse, le tatouage. Bien plus qu'une histoire de meurtre à élucider, c'est aussi le récit d'une vie à mener avec le poids des souvenirs, des mots, des regrets, et de nos actes…
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lilicrapota
  27 octobre 2019
Tout d'abord, un grand merci aux éditions Ramsay et à Masse Critique pour la découverte de cette auteur et de ce magnifique roman!
Il se lit quasi d'une traite (enfin, dans mon cas, j'ai eu du mal à le lâcher!) et si je l'ai autant aimé, c'est parce qu'il diffère en beaucoup de points des thrillers que j'ai l'habitude de lire. En premier parce que l'héroine n'est pas du milieu de la police mais journaliste. Ensuite parce qu'il n'y a pas de détails macabres à chaque fois (mais j'aime ça aussi, les détails macabres!!!). Parce que l'énigme du départ est (simplement) le corps d'une femme retrouvé dans la Seine et qu'il n'y a pas de multiples intrigues qui se superposent à celle-ci (même si j'aime ça aussi!). J'ai retrouvé par contre le principe de double narration (certains chapitres sont les pensées d'un autre personnage... qui... je ne le dirai pas, mais en vrai ça se devine assez vite). le style est fluide, simple, parfois drôle (c'est agréable aussi, cette auto-dérision de l'héroïne!), avec un bel équilibre dans les dialogues/descriptions/narrations et on ne se rend même pas compte de ce qu'on lit tellement ça coule tout seul. Adèle, on comprend bien que la rupture avec son patron, ça la mine : c'est dit assez souvent, mais on ne comprend pas pourquoi à tel point : il y a un petit côté psy dans les personnages qui demanderait à être un poil plus creusé. Mais je me suis bien identifiée à son personnage, à ses dilemmes, à ses délires. Autour d'elle, il y a le personnage de Jérôme, son ami de toujours mais est-ce vraiment son ami??? Car elle ne le regarde pas vraiment, ni ne l'écoute ; elle est parfois assez égocentrique et je ne sais pas si c'est une volonté de l'auteur (dans ce cas c'est plutôt bien d'avoir des personnages qui sont juste humains, mais ça mériterait d'être traité comme tel) ou si le personnage n'était pas entièrement façonné lors de l'écriture et que c'est venu progressivement. Il y a aussi Oscar Ortiz, le tatoueur chez lequel va Adèle (là, je suis un peu frustrée car j'aurai aimé avoir une représentation plus complète du "tableau" tatoué sur Adèle et de sa signification. Et donc bien sûr, le corps de la Seine.
C'est super bien mené, des rebondissements où il en faut sans trop en faire, des fausses pistes assez vite éloignées, pas une fin ranplanplan où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, oui j'ai vraiment bien accroché!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
diamelee
  31 décembre 2019
Quand on est journaliste, il est normal de rechercher une histoire à écrire, un évènement à couvrir, un meurtre à résoudre. Quand en plus, sa vie sa vie personnelle et amoureuse va à vau l'eau, enquêter sur une mort suspecte devient un cadeau du ciel. C'est ce que pense Adèle, en proie avec une vie compliquée. Qui est cette femme repêchée dans la Seine? Quelle est son histoire? Qui l'a assassinée et pourquoi?
Dans la peau nous entraine dans une énigme qui sollicite l'attention, le temps d'Adèle. En sa compagnie, nous nous ingérons dans ce thriller. Dans une enquête où tout le monde semble à fleur de peau. Dans une enquête où le mystère est palpable. Où l'enquête semble au point mort. Une enquête menée de main de maître par Jérôme, un flic qui a tout raté dans sa vie personnelle et Adèle, une journaliste qui n'a plus aucune vie sentimentale. C'est un cadavre qui interroge beaucoup. Un corps qui s'imprègne dans la vie de ceux qui le côtoient. Comment trouver l'identité de cette inconnue? Qui est cette personne qui lui ôté la vie de manière aussi inhumaine?
Dans la peau est une enquête où des vies s'entremêlent au crime. Des vies qui se font en parallèle à une enquête prenante. Tétanisante. Envahissante. C'est une lecture addictive où nous accompagnons les personnages au bout d'eux-mêmes. Au bout de leurs actions. Aux frontières de leur destin. Un monde où la vie, la mort, la folie, en une ritournelle féroce, s'impriment dans l'inconscient d'Adèle. Dans ses sentiments. Et, surtout, dans la peau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
manue14
  16 septembre 2019
Les idées sont assez intéressantes mais certaines mériteraient d'être plus approfondies.
L'auteure nous fait entrer facilement dans la vie et le quotidien de ses protagonistes.
J'ai bien apprécié le personnage du tatoueur surtout en sachant qu'il existe vraiment.
L'auteure aurait peut-être dû un peu plus approfondir les passages le concernant. J'ai eu l'impression qu'Armèle Malavallon ne voulait pas trop en dire à propos de lui, ce qui est dommage et frustrant. Au contraire l'auteure aurait pu en profiter pour le mettre davantage en avant et nous montrer ce métier parfois critiqué (pour ceux qui ne sont pas tatoués).
Etant moi-même tatouée j'aurais vraiment voulu entrer dans la peau et la tête du tatoueur. Cela n'a malheureusement pas été le cas.
Le fait que l'auteure n'exploite qu'un seul point de vue et qu'il soit externe n'aide pas le lecteur à se mettre dans la peau des personnages. Une barrière se crée naturellement selon moi. Je pense que cela aurait pu être intéressant de faire plusieurs points de vue et d'en écrire certains du point de vue interne. Cela aurait sans aucun doute donné une autre dimension à l'histoire. le style d'Armèle Malavallon est fluide et agréable à lire. Les chapitres sont d'une bonne taille et on a toujours envie d'en savoir davantage.
Les retournements de situations ne sont présents que lorsque c'est nécessaire. Il n'y en a ni trop ni pas assez. Les idées s'enchaînent bien. Elles auraient peut-être pu être un peu plus approfondies selon certains événements.
Concernant les descriptions elles sont peu présentes, il n'y en a pas assez selon moi. Je ne suis pas arrivée à m'imaginer les lieux, les personnages ou ce qu'ils pouvaient ressentir. Je pense que c'est un peu le point faible du roman… J'aurais vraiment voulu plus de détails et des scènes plus approfondies.
La fin est dans la lignée du roman. Je ne sais pas si l'auteure pense écrire un autre livre avec certains des mêmes protagonistes mais cela pourrait être intéressant de savoir ce qu'ils sont devenus. Même si la fin est bien j'ai eu l'impression que l'auteure pouvait encore nous raconter plein de choses...
En résumé, si vous aimez les tatouages, les enquêtes policières et découvrir une nouvelle auteure, si vous ne connaissez pas encore Armèle Malavallon, alors ce roman vous plaira peut-être !!
Lien : https://fais-moi-peur.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
klimt4
  29 octobre 2019
Armelle Malavallon
Dans la peau
MASSE CRITIQUE BABELIO
Paris, en plein &té. le corps d'une femme est repêchée dans la Seine. Adèle Hème , journaliste spécialisée dans les faits divers, est en pleine rupture sentimentale quand elle tombe sur cette annonce à priori anodine.
MON AVIS :
l'idée de départ s'annonçait bien . Une intrigue dans le monde des tatoueurs.
Un monde que je connais pas . Super ! Plus j'avançais dans ma lecture, plus je trouvais l'histoire un peu fade , pas assez salée , quoi ...
Le tatoueur , le protagoniste principal est un personnage réel et bien connu dans ce monde. L'auteure ne dévoile que peu de choses sur lui , c'est bien dommage.
L'auteur exploite un point de vue externe , c'est peu et puis au et à mesure , les retournements de situation ne sont présents que lorsque c'est nécessaire.
Les chapitres bien découpés contribuent à une lecture fluide.
Peu de descriptions , j'ai eu du mal à imaginer les lieux , les personnages et leurs ressentiments .
La fin nous laisse sur notre faim , peut - être aurons -nous une suite dans quelques temps...
je suis un peu déçue par cette lecture .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
manue14manue14   16 septembre 2019
Elle voit des images, des photos, des dessins. Dragon, serpent, araignée, crâne humain, visage masqué de porcelaine, tête casquée de fer, bouche muselée de cuir.
Un univers de noirceur et de beauté l’enveloppe, la suit partout.
Elle le voit, elle l’entend, elle le sent. Sur sa peau. Dans sa tête. Dans son corps.
Puis tout est froid. Tout est silence. Tout s’arrête.
Elle disparaît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Dans la peau" de Armèle Malavallon.

Quel métier exerce Bernard Manton ?

journaliste
médecin légiste
inspecteur de police

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Armèle MalavallonCréer un quiz sur ce livre