AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205063766
Éditeur : Dargaud (18/06/2010)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 41 notes)
Résumé :
L'histoire se joue en une seule nuit, dans les profondeurs du quartier le plus cosmopolite et populaire de la capitale française : Belleville. Freddy est l'homme de main d'un maquereau et petit truand. Ce soir-là, ils croient livrer des téléviseurs tombés du camion. Mais, en lieu et place du chargement, ils découvrent un groupe de clandestins chinois. Pendant ce temps, à l'aéroport de Roissy, un Chinois d'âge mûr débarque et demande à un taxi de le conduire à Bellev... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
jamiK
  04 octobre 2018
Voici une histoire de pègre chinoise dans Paris, de trafics en tout genre, et surtout d'êtres humains. Freddy est un voyou du cru qui fait des affaires avec ces chinois. L'ambiance de violence, de lieux chauds peu recommandables, d'un monde en marge, est superbement mise en images par l'atmosphère colorée de nuit, aux couleurs chaudes et sombres, inquiétante. On se retrouve un peu dans l'ambiance des meilleurs films du genre, rythmé, avec des moments vraiment angoissants, des personnages un peu tordus... Freddy semble dépassé par les évènements mais en bon voyou qui se respecte il essaye de ne pas le montrer, et Zhu au contraire semble très à l'aise et Wang, le parrain est d'une cruauté sans nom.
J'avais découvert récemment Perriot avec sa bande dessinée de science-fiction Negalyod, avec un ambiance dans l'esprit de Moebius. Ici c'est radicalement différent, il y a plus du, Sfar dans le graphisme, les personnages ont des formes plus ondulantes, les contrastes sont marqués par des hachures brutes et les scènes de la ville ont un côté pittoresque. L'évolution de son graphisme est intéressante, certes, mais les deux styles me comblent tout autant, chaque style colle au récit qui va avec.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
temps-de-livres
  17 juillet 2011
Paris, XXeme arrondissement, quartier de Belleville. C'est dans cet endroit cosmopolite que Freddy, un petit escroc, ramasse l'argent pour une bande de polonais.
De l'autre côté de Paris, à l'aéroport, un chinois, bob sur la tête, demande une adresse à Belleville.
Parce que pour l'un c'est une mission, parce que pour l'autre, c'est un marché, ils vont se rencontrer et affronter Belleville, la nuit.
Ce premier tome de Belleville story est un polar. Tout suinte la noirceur, aucune chance de clarté à venir. Ici, il n'y a pas de gentil, ou alors, ce sont eux les victimes. le scénario, admirablement maîtrisé distille peu à peu les bas-fonds de ce quartier, la mafia qui y règne, l'espoir qui se meurt au fil des pages.
Si le dessin avait été réaliste, la publication aurait été différente, un avertissement, un changement de scenario? Heureusement, le dessin n'est pas ultra-réaliste. le trait vif et fin permet de prendre un peu de recul. Finalement, c'est peut-être lui l'espoir.
Les couleurs d'Isabelle Merlet respectent et apportent beaucoup à l'ensemble du livre. Les seuls moments de calme, sont traduit par une couleur... fade. A moins que l'ensemble soit si noir que le moindre moment de respiration paraisse incongru.
A noter que le scenariste Arnaud Malherbe a réalisé l'histoire en téléfilm. Celui-ci fut primé au festival de la Rochelle avant sa diffusion sur Arte en mars dernier. Mais qu'on ne s'inquiète pas, le dessin de Vincent Perriot n'est pas un simple décalcomanie du téléfilm. Il donne un autre éclairage tout à fait interessant.

Lien : http://temps-de-livres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
badpx
  22 février 2018
Oh que c'est sombre ! Je n'ai vraiment pas adhéré à cette histoire de petits et grands truands. Trop de violence pour moi, aucun humanité, aucune lueur d'espoir.
Commenter  J’apprécie          70
annesuc
  16 octobre 2010
A Belleville, quartier "chaud" de Paris, Freddy connaît du -pas très beau- monde. Il donne dans les petits et gros trafics, genre ordis tombés du camion... Mais un jour, ce ne sont pas les ordinateurs asiatiques qui tombent du camion, mais des hommes, des femmes asiatiques, des clandestins..
Wang un caïd nouvelle-génération. Wang n'apprécie pas vraiment que Freddy aie vu ces chinois. Intervient alors un drôle de personnage, Zhu, dont Wang a décidé de se débarrasser, et a demandé à Freddy le romantique de tuer. Mais Freddy n'est pas très à l'aise avec les armes à feu, et commence à s'attacher à cet individu charismatique: Zhu, qui semble chargé d'une mission: retrouver une fille...
Commenter  J’apprécie          20
yvantilleuil
  02 mars 2011
Avec « Belleville Story », Arnaud Malherbe et Vincent Perriot récidivent avec un second diptyque.
Les auteurs de « Taïga rouge » ont choisi le quartier de Belleville à Paris comme décor pour ce polar bien sombre. Ils invitent à suivre les pas de Freddy, une petite frappe qui se retrouve pris au piège dans une histoire de trafique et de contrat. L'incursion nocturne dans ce quartier rythmé par les trafics en tout genre, la prostitution, les descentes de police et la mafia chinoise, s'avère très efficace. le scénario faussement classique est porté par une narration parfaitement maîtrisée et par des personnages hauts en couleurs. Il y a d'abord Freddy, un caïd agressif qui ne gagne la sympathie du lecteur qu'au fil des pages, en dévoilant ses faiblesses et son amour pour une prostituée du quartier. Mais il y a également la cible de ce contrat que doit honorer Freddy, un certain Mr. Zhu, fraîchement débarqué de Chine et que le côté mystérieux de l'intrigue.
Le graphisme proposé par Vincent Perriot contribue également à l'immersion réussie au sein de la mafia chinoise de Paris et colle parfaitement au ton sombre et glauque de ce polar haletant. Alternant les planches muettes, qui permettent de s'imprégner de l'ambiance pesante du quartier, à des planches d'action, qui permettent de retranscrire la violence qui y règne, il insuffle énormément de fluidité au récit. Un rythme dynamique qui se retrouve encore renforcé par le découpage très cinématographique de cette histoire qui fut d'ailleurs d'abord réalisée sous forme de téléfilm par Arnaud Malherbe.
Une belle surprise !
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AednatAednat   10 juin 2015
J'ai abordé cette bd avec méfiance, n'étant pas du tout fan du "roman noir", du polar, des chroniques parisiennes... bref, ce n'était pas gagné.
Pourquoi avoir tenté une lecture, donc ? Parce qu'on m'en avait dit du bien, et parce que le dessin personnel, expressif, fin et "chiadé", et l'atmosphère colorée particulièrement bien sentie, me donnaient envie de tenter l'expérience.
Bien m'en a pris. Loin d'une einième variation sur le "milieu", les petits voyous et la misère, il s'agit d'une histoire humaine, celle d'un homme ayant fait le choix facile de tomber dans la délinquance, petit cadre moyen d'un petit mafieux moyen qui, suite à sa rencontre avec une femme qu'il aime et un détective chinois très ambigu, va se découvrir une conscience.
Le parcours de ce personnage faible mais non dénué d'un certain courage, confronté pour la première fois à une vraie affection pour autrui et à de vrais défis éthiques, est passionnant et -chose pas si fréquente dans la bd- très bien écrit. Avec en plus un réel suspense quand à la réaction de ses anciens patrons et aux motivations de son complexe partenaire, qui vole au secours des jeunes chinoises mises sur le trottoir mais ne semble pas motivé que par la grandeur morale, difficile de ne pas attendre la suite avec impatience !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EnkiEnki   26 avril 2016
Et… Freddy ? Il tient à toi Freddy…
— Freddy… Il pense qu’à lui Freddy. Il se déteste mais il pense qu’à lui…
Commenter  J’apprécie          100
Lire un extrait
Videos de Arnaud Malherbe (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnaud Malherbe
Arnaud Malherbe - Belleville Story : Après minuit .A l'occasion du Quai du Polar qui s'est déroulé du 25 au 27 mars 2011 à Lyon, Arnaud Malherbe vous présente son ouvrage "Belleville Story : Après minuit"http://www.mollat.com/livres/arnaud-malherbe-belleville-story-apres-minuit-9782205066494.html
autres livres classés : quartier chinoisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3403 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre