AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782091609690
157 pages
Nathan (09/09/2009)
3.71/5   7 notes
Résumé :
Cet ouvrage dresse un panorama des croyances du monde entier.

Il est une véritable source de connaissances pour tous ceux qui souhaitent mieux connaître les fondements et les rites du judaïsme, de l'islam, du christianisme ou des religions orientales.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Pixie-Flore
  02 octobre 2015
Ce petit manuel sur les religions est plutôt bien fait. Au niveau de l'esthétique il est très agréable. Mais il passe un peu rapidement sur certains sujets. Et de plus, je doute un peu de l'objectivité de l'auteur. Mis à part cela, ce livre est très utile pour faire rapidement le tour des religions et de la place qu'elles occupent dans nos sociétés.
Commenter  J’apprécie          120
polarjazz
  24 septembre 2018
Pour une première approche des religions, ce manuel est pratique. En six parties, on suit la progression d'un monde historique et religieux. Sur la page de gauche, une synthèse du sujet, sur la page de droite, un focus, un point particulier. Il y a aussi quelques cartes permettant une vue d'ensemble des religions.
Il manque les sources de l'auteur et, en fin d'ouvrage, une bibliographie pour aller plus loin.
J'ai l'édition mise à jour en 2006. Certains passages datent un peu.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   26 septembre 2015
La science, comme l'art, ne peut s'épanouir que si la pensée est libre. La religion se réduirait à un conditionnement mental et à un outil de culpabilisation si elle récusait la liberté. Bien souvent elle en a eu la tentation car il est plus facile de contraindre que de convaincre. Croire en une vérité, pour la science comme pour la religion, est une incitation à approfondir et à vérifier une hypothèse, ce n'est jamais la détention d'une certitude. Ainsi, l'humilité intellectuelle est une vertu dont ni la religion ni la science ne peuvent se passer, ce qui revient à constater que la science n'est pas véritablement neutre en matière de morale puisqu'elle a besoin de vertu. Certes, la recherche scientifique pure n'a pas besoin de morale, mais dès que le résultat d'une recherche est publié ou que des applications sont possibles, la question de l'usage de la science se pose.

[p7]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Pixie-FlorePixie-Flore   03 octobre 2015
La littérature taoïste abonde en paraboles, dont la plus célèbre a pour auteur Zhuang-zi : Une nuit, il rêva qu'il était un papillon, voletant ça et là avec insouciance, et ignorant qu'il était Zhuang-zi. Il se réveilla brusquement, très surpris de se retrouver Zhuang-zi. Ne sachant plus qui il était, il se demanda : « Comment puis-je savoir si j'étais un homme rêvant qu'il était un papillon, ou que je suis un papillon rêvant qu'il est un homme ? »
Cet aphorisme est fréquemment cité pour exprimer la relativité de toute chose, l'aléatoire de la réalité attachée à un moment, l'expérience intérieure du Tao comme prise de conscience intuitive et immédiate.

[p125]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-FlorePixie-Flore   03 octobre 2015
L'indifférence religieuse ne développe pas nécessairement la tolérance. Une indifférence poussée à l'extrême consistant à laisser dire et penser n'importe quoi est susceptible de laisser la voie libre à des doctrines extrémistes ou intégristes. La tolérance n'est pas le laisser-faire, c'est un combat pour le respect de l'autre dans sa diversité au service duquel doivent se retrouver croyants et incroyants, tant il est vrai qu'en approfondissant le message religieux on y découvre des raisons de se battre pour elle. L'indifférence qui aboutirait à une ignorance profonde des religions risque de conduire à des incompréhensions, elles-mêmes sources d'intolérance.

[p133]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-FlorePixie-Flore   02 octobre 2015
Il n'y a apparemment aucun espoir de désarmer celui qui, de bonne foi ou non, se considère comme mandaté par un Dieu tout-puissant pour faire régner sa loi sur terre. Le seul contre-pouvoir est contenu dans le message divin lui-même. Précisément, on constate que les messages des religions révélées contiennent tous des préceptes explicites de respect ou d'amour universels, lesquels impliquent justement de ne pas contraindre ceux qui pensent autrement.
Ainsi, ceux qui, au nom des religions révélées, veulent imposer leur pensée aux autres, se trouvent en contradiction avec le message divin qu'ils entendent transmettre.
Contrairement au pouvoir civil dont les contre-pouvoirs lui sont extérieurs, le contre-pouvoir de l'absolutisme religieux ne peut se trouver que dans la religion, c'est-à-dire dans des groupes qui partagent la même foi mais la vivent et l'interprètent différemment.

[p14]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : documentaire historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1488 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre